Up cycling : le cas du sac de café et du cabas


29 mai 2017

Rien ne se créer, rien ne se perd, tout se transforme !! J’aime tout à fait cette idée ! Quand c’est possible j’évite de jeter. J’aime aussi transformer et bricoler !!
J’avais un vieux cabas, grand et pratique à la ville comme pour faire le marché ou aller à la plage. Un grand cabas en toile de jute avec des poignées en cuir à porter au bras ou à l’épaule. Je l’ai usé jusqu’à la corde et j’étais sur le point de m’en séparer mais j’avais du mal à m’y résoudre alors qu’il y avait surement un moyen d’en faire encore quelque chose.
La toile de jute, j’y pensais mais je me disais que ça serait sûrement une galère à coudre. Mais en trouvant un grand sac de café en toile de jute avec toute son histoire de sac de café, je me suis dit qu’il fallait absolument lui donner sa chance. Mon vieux cabas et mon sac de café se sont rencontrés pour une opération upcycling ou « recyclage par le haut ».

J’ai choisi le meilleur morceau de mon sac de café qui trimbale son parcours sur lui. Rendez-vous compte le chemin qu’il a parcouru jusqu’à mon salon : Départ du Guatemala, passage par le Havre puis Versailles !! ça rajoute un supplément d’âme à mon nouveau sac.
De mon ancien cabas j’ai gardé les anses, la poche intérieur et le système de fermeture que j’ai adapté à mon nouveau sac. Peu de travail donc, à part refaire un patron d’un grand cabas. Je croyais en avoir de mes derniers travaux de couture grand format mais non, j’avais dû faire ça à la « oneagain » ! Un nouveau patron donc et une nouvelle doublure en grosse toile gris/noir pour lui donner de la tenue et un côté moins rustique.

Il mesure 38 cm de large ce qui laisse la place pour y fourrer son porte-monnaie et les courses à venir (parfait pour les journées shopping ambitieuse. La petite poche est pratique pour le téléphone, le paquet de mouchoirs ou les cartes de visite !
Le grand est pratique et rassurant.
Je suis hyper contente de cet upcycling et de mon nouveau grand cabas. Je vous avoue que ma machine a quand même eu du mal à avaler les épaisseurs. J’y ai laissé 1 aiguille et un peu de ma patience (légendaire !!). Les finitions ne sont pas aussi jolies que souhaitées, rapport aux difficultés que j’ai eu à coudre la toile de jute et les sur-épaisseurs.
La jute a beaucoup peluché pendant mon bricolage mais finalement après quelques sorties avec une veste en toile ou un sweat, ça s’est plutôt bien passé. Je ne dis pas que ça ne laisse rien sur un pull noir !! Faut pas pousser.

Si vous êtes un piètre bricoleur ou que vous préférez les choses toutes faites, il y a aussi l’eshop  sur lequel vous pouvez compter pour shopper des idées pour l’été : des idées cadeaux pour la maîtresse, des petits sacs, des pochettes ou des étuis à lunettes pour toute la famille et même des sacs à tartes et des vides-poches pour planquer/ranger joliment tout plein de trucs ou bidules à la maison (clés, coton, couches, mouchoirs, figurines pokemon, petits jeux, maquillage, vernis, pain, noix…). Tout ça de 9 à 30 € (Whaaaat ! c’est pas possible …. et si !) . Bref il est urgent de ne pas traîner.

Si vous êtes réfractaire aux achats sur le net, vous pouvez tout aussi bien me contacter pour organiser une petite vente privée tout en prenant un café !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Napolitain maison : un redoutable allié à l’heure du goûter


7 juin 2016

Les enfants adorent les napolitains !! Comment les en blâmer !?
Pour tester une version maison, je suis allée piocher la recette de la super supérette, référence en matière adaptation des goûters du commerce !
J’ai un peu adapté la recette de ce napolitain maison en mettant moins de sucre et chouilla moins de beurre !! d’autant que mon glaçage est bien plus sucré.
Allez c’est parti pour l’aventure !

napolitain maison

Pour la pâte à gâteau du napolitain maison
– 150 g de sucre blond
– 4 œufs
– 180 g de beurre fondu
– 250 g de farine
– 1/2 sachet de levure
– 1 CAS d’extrait de vanille
– 1 CAS de chocolat en poudre type vanhoutten
– une pincée de sel

Pour la ganache
– 150 g de bon chocolat noir (Valrhona 60% pour moi)
– 12 cl de crème fraîche liquide

Pour le glaçage
– 100 gr de sucre glace
– 1 ou 2 CAS de lait
– des copeaux de chocolat maison ou des vermicelles de chocolat tout prêts !

Préparez deux 2 « moules » en papier sulfurisé : 1 de 25×20 et un autre de 20 x 13 environ en pliant les côtés, en remontant ceux-ci vers le haut puis en agrafant les coins sur un côté à chaque fois.

Pour la pâte à gâteau :
Préchauffez le four à 180°
Mélangez le sucre avec les oeufs. Ajoutez ensuite le beurre fondu. Mélangez à nouveau. Versez la farine et la levure sur cette préparation et mélangez à nouveau jusqu’à l’obtention d’une belle pâte lisse.
Séparez la pâte 1/2 2/3 . Dans les 2/3, ajoutez l’extrait de vanille, dans l’autre le chocolat en poudre.
Enfournez pour 15 mn.

Pendant la cuisson préparez la ganache (j’en ai eu trop mais au pire, ça resservira pour une deuxième fournée car il est certain qu’on ne s’arrête pas à un premier napolitain ou bien pour napper une boule de glace!).
Chauffez la crème liquide dans une casserole à feu doux avec les morceaux de chocolat noir. Mélangez jusqu’à obtenir une belle ganache onctueuse et brillante !
Réservez.
Quand les gâteaux sont cuits, enlevez le papier sulfurisé et laissez refroidir. Coupez en 2 le gâteau à la vanille puis tartinez de ganache. Déposez par dessus le biscuit au chocolat et tartinez encore une fois avant de terminer par la dernière couche de gâteau à la vanille.
Pour le glaçage, j’ai choisi une option différente de la super supérette et je suis partie sur un mélange de sucre glace et d’un peu de lait pour diluer car ça colle moins et c’est plus transportable pour goûter sur le retour de l’école !
Étalez ce glaçage sur le dessus. Parsemez de copeaux de chocolat ou de vermicelles tout prêts! Laissez reposer au réfrigérateur une heure ou deux.

napolitain maison

Voilà le napolitain maison est prêt pour le goûter et tout à fait réglo quant à sa composition !! Mes beta-testeurs ont été ravis, d’autant plus qu’avec cette recette, il y en avait bien plus que dans un paquet classique du super marché !! Voilà, napolitain maison, testé, approuvé, validé !! y’a plus qu’à recommencer !

Et pour par s’en mettre partout, on s’offre une serviette à nouer autour du cou !! oh yeah !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !