Poulet tandoori


7 juin 2017

Voilà déjà un moment que j’avais en tête un poulet tandoori ! Ca vous change du blanc de poulet grillé, du poulet rôti et j’en passe !! C’est qu’il y en a des façons d’accommoder le poulet. J’en ai souvent dans mon frigo car on peut facilement l’adapter et improviser un repas avec cet ingrédient de base ! Ca marche à toutes les sauces ou presque.
Cet poulet tandoori est vraiment simple à préparer à condition d’avoir les bonnes épices chez soi. A défaut vous pouvez vous utiliser un sachet d’épices tandoori tout prêt que vous pourrez customiser/compéter car il n’y a souvent pas autant d’épices et ingrédients que dans le mélange qui suit.

Pour la recette je me suis fiée à Anne du fameux blog Papilles et pupilles .

poulet tandoori

– 4 blanc de poulet fermier et élevé en plein air s’il vous plaît !
– 1 cuillère à soupe de paprika doux
– 1 cuillère à soupe de cumin
– 1 cuillère à soupe de coriandre moulue (ou de grains de coriandre)
– 1 cuillère à café de curcuma
– 1 cuillère à soupe de garam masala (facultatif)
– 1 morceau de gingembre d’environ 3 cm
– 2 gousses d’ail
– 1 yaourt à la grecque
– 2 cuillères à soupe de jus de citron
– 40 ml d’huile de votre choix
– sel
– poivre

Pour la sauce
– 1 yaourt grec
– un petit bouquet de feuille de menthe (environ 8 à 10 feuilles. Les miennes étaient petites mais j’aime bien cette sauce mentholée rafraîchissante).
– sel, poivre
– 1 CAS d’huile d’olive.

Dans un bol, mélangez les différentes épices. Vous pouvez les torréfier dans une poêle à sec 1 ou 2 minutes afin de faire ressortir leur parfum. Perso, j’ai zappé cette étape !
Mélangez ces épices avec un yaourt grec, le gingembre râpé, l’ail finement haché, le jus du citron et l’huile
Quand cette préparation est prête, coupez les blancs de poulet en 2 dans la longueur et badigeonnez entièrement ces derniers du mélange épicé.
Déposez les morceaux de poulet dans un grand plat allant au four et enfourner pour environ 30 mn à 200°. Ajuster la cuisson si besoin afin que les morceaux de poulet soient dorés.

Pendant la cuisson vous pouvez préparez la sauce au yaourt.
Versez un yaourt grec dans un bol. Salez, poivrez et ajoutez l’huile d’olive.
Lavez et ciselez les feuilles de menthe puis incorporez ces feuilles au yaourt. Reservez au frais jusqu’au moment de servir.
Vous pouvez garder à part quelques feuilles pour décorer.

poulet tandoori

Vous pouvez servir ce poulet tandoori chaud mais cela marche aussi bien froid surtout quand il fait déjà bien chaud dehors.  Avec quelques crudités et/ou du riz c’est délicieux et c’est un plat que je ferais sans doute bien plus souvent !
Il ne manquerait plus que des naans et un lassi pour compléter le tout !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Les burgers maison sont de retour : boeuf, bleu et champis


20 février 2017

Le mot vacances riment parfois avec dérives gourmandes ! C’est aussi parfois un bon prétexte pour ne pas cuisiner et emmener les kids chez qui vous savez manger un mac machin !! Mais bien que l’idée de ne pas passer derrière les fourneaux soit parfois très alléchante, l’envie de bien manger est souvent plus forte, alors cette fois ci c’est burgers maison avec des petits pains home made aussi parce que vraiment c’est meilleur, un bon steak et du bon fromage à glisser par dessus le tout.
On pourrait bien l’assortir de quelques salades et autres crudités pour finaliser le tout et hop c’est parti pour une burger party !

burger-bleu1

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, j’ai repris la recette du restaurant Blend déjà testée et approuvée. J’y ai apporté 2 petites modifications. D’une part j’ai changé le lait ribot que je n’avais pas, par un yaourt et cela a très bien fonctionné. Du coup, comme j’ai toujours des yaourts et rarement de lait ribot, je vais adopter définitivement cet ingrédient. L’autre petite modif concerne la taille des petits pains. J’en ai fait 5 au lieu de 4 afin de faire des burgers gourmands mais un peu plus petits pour ne pas que les garçons me disent après l’avoir englouti : « désolé j’ai plus de place pour la salade et les carottes râpées » ! et vraiment c’était parfait. Monsieur fourmi aurait peut être trouvé à redire sur la taille du burger final mais une fois bien garni franchement c’était parfait.

burger-maison

Une fois les petits pains cuits, nous avons chacun choisi notre garniture.

Pour moi,
– ketchup
– steak haché de boeuf
– Bleu d’Auvergne
– 1 gros champignon de Paris frais et mélange de jeunes pousses.

Pour les garçons une version efficace et simple : ketchup, steak, comté 24 mois et une petite salade de carotte accompagner le tout.

Préchauffez le four le four à 160°. Coupez les pains en deux et glisser les dans le four pour les réchauffer.
Pendant ce temps, préparez les autres ingrédients. Façonnez les steaks à la taille de vos pains assez épais (pas comme chez mac machin) : entre 1 et 2 cm.
découpez vos tranches de fromages et rondelles de champi .
Faites cuire les steaks puis commencez le montage en déposant une cuillère à café de ketchup puis en l’étalant sur la base de chaque pain. Ensuite déposez le steak puis le fromage. Enfournez à nouveau sans le petit pain du dessus pour faire fondre le fromage tranquillement.  Voilà, plus qu’à servir !

burger-bleuReste le meilleur : croquer à pleine dents dans ces burgers maison. C’est quand même autre chose de pouvoir déguster ce sandwich maison avec de vrais bons produits et des petits pains moelleux à souhait.
Comme moi, vous ne regretterez sans doute pas d’avoir passé un peu de temps en cuisine pour vous régaler et partager ce repas convivial en famille !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Agneau confit, pommes de terre et courge spaghetti rôties


30 septembre 2016

Ce repas digne d’une repas familial de dimanche a été fait en plein milieu de semaine !! Ca m’a pris, là, comme ça ! à 11h00 du matin : tiens je vais faire de l‘agneau confit ! c’est long mais étant à la maison à préparer quelques nouveautés (les petites corbeilles que vous avez peut être vues sur facebook si vous me suivez !!) ! c’était gérable ! Allez hop, au four l’agneau confit et roulez cocotte !!
J’aime l’agneau uniquement de cette façon et les enfants aussi d’ailleurs. Quand c’est confit, c’est tout moelleux, fondant et juteux à la fois surtout si on a veillé à arroser le rôti régulièrement ! Alors ajoutez là dessus des patates au four et c’est le paradis. Ces patates viennent de la ferme de GAlly où nous avons été nous ravitaillé il y a peu, en pommes variés. Nous avons aussi pris une belle courge spaghetti pour découvrir cette cucurbitacée encore jamais passée à la casserole à la maison !! C’était donc l’occasion !

agneau confit courge rotie

– Une épaule d’agneau ou un petit gigot
– 1 bouillon cube
– des pommes de terre pour 4
– 1 courge spaghetti
– sel, poivre, un peu d’huile d’olive
– 2 feuilles de laurier
Huilez le fond d’une cocotte en fonte, à défaut un plat allant au four. Déposez l’agneau au fond avec les feuilles de laurier.
Préparez votre bouillon avec le bouillon cube (kubor) puis versez-en une partie dans la cocotte (au mions 1 cm au fond). Enfournez à couvert pour 5 h de cuisson à 170° environ selon la taille du rôti. Arrosez de temps en temps, voire rajoutez un peu de bouillon pour qu’il y ait toujours du jus dans la cocotte.
Au bout de 4 heures de cuisson, lavez, pelez les pommes de terres puis coupez les en gros cubes.
Lavez et coupez la courge en deux. Ôtez toutes les graines.
Déposez les pommes de terre et la courges sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé ou dans de grand plats à gratin. Salez, poivrez, et arrosez d’un peu d’huile d’olive.
Enfournez avec le rôti pour une heure de cuisson en même temps que le rôti termine de cuire à découvert cette fois-ci.Arrosez les pommes de terre régulièrement avec le jus de cuisson du rôti.
L’agneau confit est cuit quand la viande se détache facilement à la fourchette.
Vous devez pouvoir piquer les pommes de terre au couteau facilement. C’est le signe que tout est bon !

Déposez l’agneau confit dans un grand plat en courge rotiearrosant la viande de son jus et en en réservant dans une saucière à côté pour le repas. Entourez le rôti de pommes de terre.Effilochez la viande et la courge spaghetti avec une fourchette pour le service.

agneau-confit-patate-et-courge-roties

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Tourte au boeuf et aux p’tits oignons !


3 avril 2015

Une fois n’est pas coutume c’est Jamie qui s’invite dans ma cuisine tout du moins son bouquin : « cuisine système D » . Après 30 mn, puis 15 mn ce dernier livre arrivé dans ma bibliothèque à noël vous livrera des recettes simples économiques et réconfortantes. Pour changer du classique steak haché patates sautées ou steak haché haricots verts j’ai suivi super Jamie qui sait faire valser le steak haché comme pas deux avec des oignons fondants, un assaisonnement savoureux et une pâte au cream cheese croustillante ce qu’il faut.
Cette tourte au boeuf et aux p’tits oignons british à souhait est tombée à point nommé pour nous réconforter et nous réchauffer le temps d’un repas en famille.

Tourte au boeuf et oignon

Pour 6 personnes
– 600 gr de  steak haché
– 3 oignons rouges ou jaunes si comme moi vous ne trouvez pas de rouges
– un peu d’huile d’olive pour la cuisson
– 8 brins de thym
– 1 CAS de farine
– 1 CAC de moutarde anglaise (type savora)
– 1 CAS de purée de tomate ou concentré
– 2 CAS de vinaigre balsamique
– 1 bouillon cube
– 600 ml d’eau

Pour la pâte
– 225 gr de farine
– 100 gr de beurre
– 100 gr de cream cheese (philadelphia ou st moret)
– 1 pincée de piment de cayenne ou espelette
– 1 oeuf pour dorer la pâte

Commencez par faire revenir le boeuf haché en l’émiettant dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Mélangez régulièrement et veillez à ce qu’il ne se forme pas de gros morceaux. Cuisez 10 à 15 mn jusqu’à ce que le jus ait disparu. Ajoutez ensuite les oignons grossièrement emincés et les feuilles de thym. Laissez cuire 10 mn environ jusqu’à ce que les oignons s’attendrissent et commencent à dorer. Ajoutez alors la cuillère de farine, la purée de tomate, le vinaigre et la moutarde. Emiettez le bouillon cube et versez l’eau bouillante. Mélangez et laissez mijoter environ une demi-heure. Assaisonnez à votre goût.
Pendant que ce mélange mijote préparez la pâte en versant dans le bol du robot la farine, le beurre et le cream-cheese. Formez une boule mais ne travaillez pas trop la pâte pour qu’elle ne devienne pas élastique et qu’elle reste bien sablée. Enveloppez la d’un film alimentairen, réservez au frigo et sortez là au dernier moment quand la viande est prête.

Une fois la viande cuite, préchauffez le four à 180°. Versez la viande dans un plat allant au four (un moule à manquer pour moi car mes moule en porcelaine étaient un peu trop grand pour ce plat). Etalez la pâte. Enroulez celle-ci sur un rouleau à pâtisserie et déroulez là sur le plat. Découpez le surplus et soudez au mieux la pâte sur le plat. Badigeonnez de jaune d’oeuf et enfournez dans un four à 180° pour environ 30 mn.

Voilà, Il ne reste plus qu’à fatiguer une petite batavia, quelques feuilles de jeunes pousses et préparer une vinaigrette tout en douceur pour accompagner cette tourte au boeuf et aux p’tits oignons !
Tourte au boeuf et oignon

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment faire twister le steak haché ?


24 novembre 2014

Que ceux qui trouvent que le steak haché est triste ou destiné aux minus qui ont les dents qui bougent changent d’avis ! Rendre le steak haché plus chouette que ce qu’il n’est d’habitude c’est possible en 2 temps 3 mouvements grâce au livre « La cuillère d’argent pour les enfants » : premier livre de cuisine de Numérobis dont nous avons déjà testé les  raviolis !
Attention les yeux, c’est parti !

boulette steak haché tomate carotte romarin

Pour 3 personnes (ou 2 adultes et 2 demi-portions)

– 400 gr de steak haché
– 1 carotte
– 1 échalote
– 1 gousse d’ail
– 1 peu d’huile d’olive
– sel et poivre
– 200 gr de coulis de tomate ou sauce tomate (comme pour les pâtes) ou même chair de tomate en boîte
– 1 branche de romarin

Lavez et épluchez la carotte. Coupez la en brunoise (tous petits tous petits dés).
Épluchez l’échalote et ciselez celle-ci.
Mettez à chauffer dans une poêle un peu d’huile d’olive et faites suer l’échalotte puis ajoutez les petits dés de carotte. Mélangez et faites cuire une dizaine de minutes à feu doux en tournant régulilèrement.
Épluchez la gousse d’ail, retirez le germe et hachez la gousse.
Dans un saladier écrasez le steak haché à la fourchette, ajoutez-y l’ail haché. Salez et poivrez. Formez de grosses boulettes de 5 cm de diamètre environ.
Poussez les carottes d’un côté de la poêle et faites dorer les boulettes géantes ! (si besoin ajoutez une CAS d’huile).
Ajoutez ensuite la tomate (pulpe, coulis ou sauce tomate toute prête pour les pâtes). Ajoutez la branche de romarin. Mélangez et laissez mijoter à couvert en remuant de temps à autres jusqu’à ce que les boulettes soient cuites (environ 10 à 15 minutes). Les carottes doivent également être cuites !!
Vous pourrez avoir besoin de rajouter un peu d’eau à la préparation en cours de cuisson.

boulette-tomate-carotte-romarin

Plus qu’à servir avec du riz, des légumes, du couscous ou autres pasta ! et si vous avez d’autres envie de boulettes c’est par là aussi !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Selle d’agneau confite à l’ail et au romarin


15 septembre 2014

Le repas du dimanche, c’est le moment où à coup sûr on se pose en famille! Rien de particulier à faire ce jour là, pas de course, les devoirs sont faits la veille, juste du bon temps à prendre ensemble!
Pour changer du poulet rôti, facile et toujours apprécié, je me suis attelée à la préparation d’un morceau d’agneau que monsieur Fourmi aime particulièrement mais que je cuisine assez rarement! Pour lui faire sa fête, à ce morceau là, je l’ai fait cuire et cuire, cuire encore! tout doucement! slow food qu’ils disent??? Slow cooking surtout, puisqu’il faut bien 3 à 4 heures pour obtenir un résultat confit moelleux, fondant!
Je ne sais pas si ce noble morceau d’agneau était le plus adapté à ce type de cuisson mais l’épaule ou le gigot était un peu trop conséquente pour 4 personnes en comptant nos « demi-portions »!
Avec cette cuisson, rien de bien difficile, rien qu’un peu d’arrosage de la viande avec son jus de cuisson et roulez jeunesse. Si vous lancez la cuisson de cette viande la veille pendant le film, vous n’y verrez que du feu! Si c’est pas trop facile tout de même!!
Selle d'agneau confite

– 750 gr de selle d’agneau
– 5 gousses d’ail
– 2 belles branches de romarin du  jardin
– sel, poivre
– huile d’olive
– 90 cl de bouillon de volaille. J’utilise des sachets de bouillon de volailles Ariake que je fais infuser 5 à 10 mn.
Préchauffez le four à 160°
Épluchez les gousses d’ail, et retirez le coeur
A l’aide d’un petit couteau, faites des entailles dans la viande pour y mettre 3 gousses d’ail coupées en 2 ou 4 selon la taille des gousses.
Mettez un peu d’huile d’olive dans une cocote allant au four. Déposez au fond de la cocotte la selle d’agneau et faites-la dorer sur tous les côtés. Salez, poivrez. Ajoutez les branches de romarin préalablement lavées. Versez 75 ml du bouillon de volaille (réservez le reste pour la suite de la cuisson) puis enfournez à couvert pendant 1h30 à 160°. Arrosez la viande de temps en temps avec le jus de cuisson. Ensuite poursuivez la cuisson à 150° en retirant le couvercle pendant environ 2 heures supplémentaires. Ajoutez un peu du bouillon restant au fur et à mesure que le jus réduit. Continuez d’arroser de temps en temps et retournez également la selle d’agneau. Vous pouvez, comme moi, procédez en deux fois. Faire une première partie de la cuisson le soir puis poursuivre la fin de la cuisson le lendemain.

Selle d'agneau confiteLa viande doit être tendre, moelleuse et s’effilocher. Vous pourrez la déguster avec des p’tites patates (c’est dimanche youhou c’est la fête!!) avec des gnocchis maison (héhé!) ou des p’tits légumes parce que c’est bon aussi!

Selle d'agneau confite

Venez découvrir les nouveautés sur l’eshop pour vous ou des idées cadeaux et même pour les kids gourmands !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

« The » poulet au boursin de Jean-François Piège…ou presque


1 mars 2012

Ce midi chez la Fourmi Elé, une recette de poulet à faire fuir tous les vampires du quartier! C’est pourtant marqué dans le journal: « petit plat de chef…entre amis »… bon d’accord mais avec tout cet ail, on a intérêt à faire ça avec des très bons amis!!

poulet au boursin

Alors comment ça marche?

C’est pas compliqué si on a pas peur de s’en mettre plein les doigts!

Il faut d’abord
Un beau poulet jaune qui a bien profité de sa vie de poulet et bien mangé! (un poulet gastronome en quelque sorte)
150 gr de boursin ail et fines herbes
Beurre
4 gousses d’ail
1 branche de romarin
Sel, poivre of course

Pour commencer ramollir le boursin dans un bol
Soulevez la peau du poulet (au niveau du cou)  et à l’aide d’une poche à douille si vous avez ou un sac congélation, faites glisser les 3/4 du boursin sous la peau délicatement (A cette étape, la fourmi Elé s’en est collé plein les doigts…et lécher des doigts au boursin à 10h00 du matin….c’est pas possible).
Masser gentiment le poulet à la façon des boeufs de Kobé.

Répartir le reste du boursin sous la peau entre chaque cuisse (c’est là qu’on s’en met plein les doigts!).
Salez et poivrer la « bête »
Faites chauffer le four à 210°

Là normalement, Mister Piège fait colorer le poulet dans de l’huile d’arachide et 50gr de beurre, fait mousser tout ça et enfourne.

La fourmi a sauté cette étape (il faudra vous habituer, la fourmi aime les variations!) parce qu’elle nécessite pas mal de beurre et ensuite 1h de temps de repos après cuisson pour laisser reposer et égoutter tout le gras! Hic

Donc on enfourne dès que le four est chaud…. on vaque à ses diverses occupations matinales tout en surveillant de temps en temps et arrosant du jus de cuisson.

Le temps de cuisson est variable selon la taille de la bestiole! environ 1H pour un poulet de 1,5kg.

Découpez, servez…avec des légumes ou de bonnes petites pommes de terre sautées…

allez les fourmis… A table!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !