Financiers dulcey!


18 décembre 2013

Alors que les crèmes brûlées faciles cuisaient gentiment, je vous disais que vous pourriez utiliser vos blancs d’oeufs pour faire des financiers et ça n’était pas de la blague. Les financiers c’est bien, mais faudrait tout de même pas qu’ils se baladent tout nu! Alors je me suis rappelée de ces tablettes de dulcey qui dormaient dans mon placard! Le genre de douceur qu’on a du mal à laisser de côté une fois la tablette entamée!

financiers-dulcey1 financiers-dulcey

Pour 16 financiers de la taille de mini-muffins, il vous faut réunir tout ça!

– 60 gr de beurre
– 65 gr de sucre glace
– 50 gr de poudre d’amandes
– 20 gr de farine
– 2 blancs d’oeufs
– 4 carrés de Dulcey (Valrhona) : ces petits carrés de chocolat tout blond, sont une vraie gourmandise.

Préchauffez le four à 240°

Dans le bol du robot, mélangez la farine, le sucre et la poudre d’amandes. Ajoutez ensuite les blancs. Mélangez bien, puis enfin le beurre fondu.
Découpez le dulcey en petits cubes. Ajoutez les à la préparation.
Beurrez des moules et versez la pâte avec une petite cuillère ou une poche à douille dans les moules.
Enfournez pour 5mn à 240° puis 5 autres minutes à 200°. Laissez 3 mn supplémentaires four éteint.

Sortez du four et laissez refroidir avant de goûter!!

Financiers Dulcey

Si vous n’avez pas encore de dulcey dans votre placard c’est dommage,  mais vous trouverez certainement une autre douceur à mettre dedans. Ça marche aussi avec les fruits et le nutella!!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Charlotte au chocolat


25 novembre 2013

Pendant ce temps là dans un monde parallèle où la Fourmi Elé se serait crue dans la peau d’un chef ! Bon alors la fourmi, aujourd’hui on va faire une charlotte au chocolat, tu vas voir ça va être une tuerie! allez hop hop hop tu réunis tous les ingrédients !

charlotte-au-chocolat

Pour la mousse (basée sur une recette de Christophe Felder)
– 110 gr de chocolat noir : caraïbe 60% Valrhona
– 40 gr de sucre
– 25 ml d’eau
– 2 jaunes d’œufs + 1 entier
– 200 gr de crème fleurette
– 1 feuille de gélatine (la fourmi Elé a eu trop peur que sans cet aide, tout se casse la gueule dégouline au démoulage mais en fait non!)
et aussi 26 biscuits cuiller (environ).
– des billes biscuitées au chocolat type Malteser.

Pour le sirop
– 70 ml d’eau
– 50 gr de sucre
– 1 lichette de rhum
– 1 CAC d’extrait de vanille

Tu commences par mettre ta crème au froid avec le bol dans lequel tu vas monter la chantilly. Il faut que tout soit bien froid.
Ensuite tu fais péter le sirop : dans la casserole tu mets l’eau et le sucre en poudre et tu attends que ça monte en température à 118°. Sans thermomètre on doit arriver à ébullition et avoir une consistance de sirop.
Allez on traîne pas là, tu prends le chocolat et tu le fais fondre au bain-marie. Il faut qu’il devienne tout lisse. Pendant ce temps tu mets les œufs (2 jaunes 1 entier) dans un saladier ou le bol du mixeur et tu mélanges tout bien. Il faut que le mélange soit mousseux puis quand ton sirop est prêt tu l’ajoutes délicatement aux œufs tout en continuant de mélanger mais pas directement sur le fouet. Ok c’est parfait! !

Ensuite tu verses ton chocolat dedans et tu mélanges encore. Ca va être juste mortel!!
Bon impeccable maintenant on va monter la chantilly. Tu fouettes bien. C’est parfait allez hop tu m’incorpores ça délicatement au mélange chocolaté.

Yesss! tu filmes et au frigo pour 1 heure environ histoire que la mousse commence à prendre. Tu vas attaquer le sirop pour pas perdre de temps. Tu mélanges le sucre, l’eau, l’extrait de vanille et le rhum.

Pour le montage, tu prends tes biscuits : il en faut 14 pour faire le tour du cercle (16 cm de diamètre). Tu les imbibes, hop hop hop et tu les disposes bien comme il faut sur le pourtour. Ensuite le fond. Pareil, tu imbibes les biscuits et tu tapisses le fond du moule.
Vite vite, tu sors ta mousse et tu verses une partie sur les biscuits. Allez vite, là!! ensuite tu remets un niveau de biscuits imbibés de sirop et tu finis avec le reste de mousse. oups y’a quelques fuites entre les biscuits (la mousse n’avait pas assez pris).  Hop tu remets au frigo pour la nuit!

Nickel, bon plus qu’à décorer. Tu prends les billes en chocolat et tu mets ça bien joli sur le dessus.

charlotte-au-chocolat1

Ok, 3,2,1, top c’est fini!
N’est pas chef qui veut!! le montage de cette charlotte est perfectible : rapport aux petites fuites de mousse, mais niveau papilles, ça le fait bien!

Charlotte au chocolat

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Terrassé par un éclair…au chocolat


18 octobre 2013

Ahhh, l’éclair au chocolat : un classique si bon mais qui peut aussi s’avérer décevant selon l’endroit où on l’achète. Une escapade chez Christophe Adam où les éclairs sont artistiques et délicieux serait une bonne option mais pas toujours évidente. Alors si le boulanger local ne donne pas toute satisfaction, mettons la main à la pâte pour le plus grand plaisir de nos papilles et de nos dix doigts que l’on va lécher consciencieusement {obligé!}.

eclairs-au-chocolat2

Pour 6 beaux éclairs à 8 plus petits, voici ce qu’il vous reste à faire

Crème pâtissière Valrhona
Pour faciliter l’organisation et avoir un dessert sans stress le dimanche midi, le mieux est de préparer la crème pâtissière la veille. Comme ça, le dimanche matin, tranquille Emile on peut faire sa pâte à choux et préparer le reste du repas sans mettre la cuisine sans dessus dessous et être dans les temps!
Comme je suis assez bien équipée niveau ingrédients chocolatés, j’ai sorti mes pastilles de chocolat Valrhona 60%. Je suis allée chercher la recette dudit producteur Tainois (de Tain l’Hermitage)  histoire de m’essayer à quelques nouveautés et j’ai bien eu raison car la crème, simple à réaliser est aussi très bonne.

– 220 g de lait entier (ou demi-écrémé pour moi)
– 50 g de crème liquide entière
– 2 jaunes d’oeufs
– 35 g de sucre semoule
– 10 g de Maïzena
– 85 g de chocolat 60% de chocolat (70% guanaja pour la recette originale)

Mettez dans une casserole, le lait, la crème à chauffer.
Faites fondre le chocolat au micro-onde.
Parallèlement, mélangez dans un saladier les jaunes avec le sucre et la maïzena.
Quand le lait est bien chaud, versez en une partie sur le mélange oeuf/sucre/maizena et mélangez bien . Ensuite transférez ce contenu dans la casserole avec le reste de lait. A feu très doux, mélangez bien, la crème va s’épaissir.
Ensuite versez là petit à petit sur le chocolat préalablement fondu (et bien lisse). Mélangez jusqu’à obtenir une crème bien homogène.
Filmez au contact et réservez au réfrigérateur.

Jour J, préparez la pâte à choux
Déjà testée et approuvée

– 60 gr d’eau
– 65 gr de farine
– 10 gr de sucre en poudre
– 50 gr de beurre
– 2 oeufs
– 1 pincée de sel

Chauffez l’eau, le sel, le sucre et le beurre. A la première ébullition, jetez la farine dans la casserole d’un seul coup et mélangez énergiquement sans arrêt pour sécher la pâte (toujours à feu doux). La pâte ne doit pas cuire mais former une boule qui se détache bien de la casserole et de la spatule. Hors du feu, ajoutez les œufs entiers un par un. La pâte va prendre une consistance un peu collante.

Préchauffez le four à 190°
Une fois la pâte à choux, prête, à l’aide d’une poche à douille, faites des boudins de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Quand le four est chaud, enfournez pour 20 mn. N’ouvrez pas votre four pendant la cuisson, les choux retomberaient. Au bout des 20 mn, vos éclairs sont dorés (les miens ont eu un peu chaud!) et bien gonflés. Éteignez le four et laissez les encore un 1/4 d’heure dedans afin qu’ils s’assèchent bien et qu’ils gardent leur gonflant.

Quand les choux ont bien refroidi, percez le dessous de l’éclair avec une pointe de couteau. 2 petits trous suffiront.
Versez la crème pâtissière dans une poche à douille puis garnissez les choux généreusement mais attention à ce que cela ne déborde pas !

Il est temps de passer au glaçage.
J’ai utilisé pour cela, du fondant au chocolat de la marque scrapcooking (acheté chez du bruit dans la cuisine) et c’était parfait. J’en ai utilisé 50 gr délayé avec 10 gr d’eau. Ensuite étalez le fondant sur le dessus de l’éclair avec une petite cuillère et le tour est joué.

éclairs-au-chocolat

Il ne reste plus qu’une chose à faire  : manger son éclair !
Eclairs au chocolatet voilà ce qui arrive quand on a tout mangé. il faut se partager le dernier morceau!

éclair au chocolat

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Petits pots de crème au chocolat extrême de Christophe Felder


26 avril 2013

Il y a quelques temps je me suis donc mise en tête de faire une crème comme un liégeois maison, avec une crème au chocolat surmontée d’un nuage de chantilly. En mode geek, j’ai feuilleté ma nouvelle appli ipad « Pâtisserie » de Christophe Felder et je suis tombée sur cette recette de crème. Quand Christophe Felder fait des crèmes au chocolat autant vous dire qu’il ne plaisante pas !!  car cette crème a un goût très  « intense » et une texture riche, plutôt réservé aux grands amateurs cacao.

Crème au chocolat liégeois

Crème au chocolat liégeois

 

Bon c’est parti pour 4 petits pots de crème ou 6 petites verrines (idéal pour un café gourmand par exemple)

– 80 gr de chocolat noir (Valrhona 60%)
– 20 gr de sucre
– 2 jaunes d’oeufs
– 10 cl de crème liquide entière
– 10 cl de lait entier (bon dans l’urgence j’ai fait avec du lait demi-écrémé)

– +10 cl de crème liquide entière pour la chantilly

Ca comme un peu comme une crème anglaise. Mélangez les jaunes d’oeuf et le sucre
Hachez le chocolat ou découpez le en petits morceaux.
Chauffez la crème et le lait dans une casserole à feu moyen, puis versez sur les oeufs, mélangez et remettez le mélange dans la casserole à feu tout doux. Quand le mélange nappe sur la cuillère (prend la consistence d’une crème), versez la crème sur le chocolat en 2 à 3 fois afin puis mélangez jusqu’à obtenir une crème onctueuse. Répartissez la crème dans des petites verrines (j’insiste sur le petit car cette crème est riche et plutôt corsée en chocolat)

Réservez au frais 2 à 3 heures

Montez les 10 cl de crème restante en chantilly que vous aurez préalablement mis 10mn au congélateur. Pour réussir à coup sûr votre crème fouettée mettez aussi le bol de votre robot ou votre saladier au réfrigérateur. 

Déposez un peu de chantilly sur les crèmes au chocolat et servez.

Les parfums plutôt corsés la chantilly adoucit l’ensemble. Cette crème est donc plutôt une crème de grands. Les minis ont trouvé ça bon mais un peu trop chocolaté à leur goût. La prochaine fois je ferais une version spéciale kids plus doux en goût pour leurs papilles d’enfants!

Crème au chocolat liégeois

♥♥♥♥ love chocolate ♥♥♥♥

 

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Tarte au chocolat au lait!


5 avril 2013

Qu’est ce que je pourrais bien faire à manger? question récurrente à la fourmilière que je crois être la seule à me poser. Parfois ouvertement, avec peu de réponses me ramenant régulièrement au duo : « Une vache, une patate » mais ne cédant pas à la facilité la fumée finit quand même par poindre au dessus de ma tête avec une idée de plat juste au bout du nuage.

Tarte au chocolat au lait

Pour le sucré, étrangement , les idées viennent par dizaines!, C’est ainsi qu’une tarte au chocolat au lait est apparue comme par enchantement pour un dessert entre amis. Déjà dans un coin de tête depuis mon petit stage à l’atelier de chefs où nous nous avions travaillé les ganaches, il ne restait plus qu’à concrétiser à domicile. Pour m’aider un peu, histoire de ne pas se rater {on avait des invités quand même}, je me suis basée sur cette recette de Frédéric Anton avec quelques modifications sur la ganache (celle de F. Anton est au chocolat noir, la mienne au chocolat au lait, il faut alors mettre plus de chocolat), les temps et température de cuisson.

Tarte au chocolat au lait

Pour cette tarte (diamètre 20 cm) il vous faudra

une pâte sablée
– 150 gr de farine
– 50 gr de sucre glace
– 50 gr de beurre à température
– 2 jaunes d’oeufs

Mélangez dans le bol de votre robot ou un saladier, la farine, le sucre et le beurre puis incorporez les jaunes d’oeufs. Faites une boule et réservez au frais dans un film alimentaire une demi-heure. Le mieux étant de préparer la pâte la veille puis de l’étaler et la foncer dans un cercle. Enfournez dans un four préchauffé à 180° et cuisez la pâte à blanc à 180°pendant 15mn. Laissez là ensuite refroidir.

Pour la ganache
– 215 gr de chocolat au lait (Valrhona dans ce cas)
– 50 gr de lait
– 120 gr de crème fleurette
– 18 gr de beurre
– 2 oeufs

S’il n’est pas déjà en morceaux (pistoles), coupez votre chocolat en petits morceaux dans un saladier.
Mettez dans une casserole le lait, la crème, le beurre puis aux premiers frémissements versez ce mélange sur le chocolat. Mélangez avec une cuillère en bois (et non un fouet, pour éviter de faire des bulles comme je l’ai fait!) jusqu’à l’obtention d’un mélange onctueux. Battez les oeufs dans un autre bol puis incorporez-les au chocolat.

Versez cette préparation sur le fond de tarte et enfournez dans un four à 160°. Cuire 10mn (la recette préconise de cuire à four éteint mais après test, j’ai remis en chauffe et cuit à 160°). Vérifiez la cuisson. La ganache doit être tremblotante. Si la crème n’a pas encore pris, prolongez la cuisson à four éteint quelques minutes. Puis sortez du four et réservez avant de déposer la tarte sur un plat de service.

A ce stade il ne reste plus qu’à sortir les assiettes à dessert et les petites cuillères!

Le résultat est super onctueux, crémeux et vraiment délicieux.

tarte-au-chocolat-au-lait1

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cookies chocolat au lait praliné ou chocolat blanc ?


2 novembre 2012

Pourquoi choisir quand on peut faire les deux et les manger! Ce dernier mercredi aura été une fois de plus sous le signe de la gourmandise. Temps maussade, gris, humide, il fallait bien quelques pépites de réconfort pour faire oublier tout ça.

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, avec les minis, on a repris la recette des moustache cookies, l’originale et les variantes fourmillesques!

Cette fois-ci le réconfort était constitué de pépites faites à base de chocolat blanc valrhona et de chocolat au lait praliné Lindt.

cookies

Le résultat est un peu différent du résultat habituel. Ils se sont plus étalés à la cuisson. Serait-ce parce que la pâte faite le matin, a reposé filmée quelques heures au frigo? Expert en chimie du cookies, la fourmi est tout ouie sur ce mystère. Toujours est-il qu’il y avait tout ce qu’il fallait dedans pour que ce soit un régal! la petite pointe de sel qui tue! le chocolat top bon, le beurre, ce qu’il faut! Bref : MIAM!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Mousse au chocolat super choco!


19 septembre 2012

Non Choco-holic, n’allez pas plus loin, ce qui suit est insoutenable, tellement chocolaté. La fourmi Elé a fait une mousse super choco! d’ailleurs snif, il n’y en a plus!

mousse au chocolat

Ingrédients:

– 200 gr de chocolat (Valrhona 75% cacao)
– 5 oeufs de poule évidemment!
– 50 gr de sucre

et c’est parti top chrono!

– Mettez le chocolat en petits morceaux à fondre au micro-onde ou au bain marie. Pendant ce temps, Séparez les blancs des jaunes.
– Montez les blancs en neige bien fermes
– Mélangez le sucre et les jaunes d’oeufs et une fois que le mélange est bien mousseux, ajoutez y le chocolat fondu.
– Incorporez délicatement les blancs à ce mélange puis versez dans des petits ramequins ou un plat creux de service. Attendre, attendre, encore attendre pour que la mousse prenne bien (2 heures au moins)…

Top, Dégustez!

mousse au chocolat

 

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Torta Caprese chocolat d’Alba Pezzone…


9 avril 2012

La fourmi a pour habitude d’acheter un tas de magazines culinaires, d’en lire et relire, et puis de découper certaines recettes rangées dans les « it recettes » de la Fourmi. Ces recettes gagnent la petite boîte à recettes et sont dégoupillées en cas d’urgence comme là par exemple. Parce qu’une envie de gâteau au chocolat ça ne prévient, surtout quand on s’ennuie!! Sur ce coup c’est la mini fourmi qui a managé ça de mains de chef!

torta caprese

Ingrédients pour la Torta Caprese d’Alba Pezone

– 200 gr chocolat noir (Valrhona)
– 50 gr de sucre blanc et 50 gr de sucre semoule + un peu pour la décoration
– 200 gr de poudre d’amandes
– 150 gr de beurre
– 5 oeufs entiers

Préchauffez le four à 200°

Préparation : mouline, mouline, touille, touille, goûte, goûte (hey, hey, hey!!, toujours goûter!) Quoi c’était pas clair!!

preparation torta caprese

Bon alors comme la fourmi fait toujours simple, elle saute des lignes dans les recettes et il en ressort ceci:
– Mélangez le sucre glace, sucre blanc et les oeufs. il faut les battre lontemps pour avoir un mélange bien mousseux.
– Ajoutez ensuite la poudre d’amande tout en continuant de bien battre (au robot c’est l’idéal ou un batteur électrique)
– Pendant ce temps, coupez le chocolat en petits morceaux avec le beurre. Les faire ramollir au micro onde par exemple.
– Ajoutez ensuite le beurre/choco au mélange oeufs, sucre… Continuez de mélangez. On doit arriver à une consistance toute mousseuse et légère (en apparence parce que bon c’est quand même un bon gros gâteau au choco!)
– Beurrez bien le moule (eventuellement tapissez le fond du moule d’un papier sulfurisé). La fourmi s’est épargné cette étape car elle a réussi à acheter un énième moule à gâteau (encore un!!) mais à manquer celui là avec le fond amovible (le rêve depuis des années). En tout cas, la preuve est faite, cet achat était indispensable !! (elle est pas trop forte la Fourmi??)

– Allez une fois la pâte glissée dans le moule, on cuit à 200° pendant 5 mn puis on baisse à 160° pour 25 min…et tadam! voici la fameuse « torta Caprese » fondante juste ce qu’il faut!

Là on se dit qu’on a gagné et qu’il est temps d’attraper sa petite cuillère mais non!! parce que la torta caprese est encore meilleure le lendemain… mais franchement on peut quand même en prendre un p’tit morceau parce que chez les fourmis, on sait pas attendre!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !