Nantes : de la gourmandise et des curiosités


28 août 2015

Par où commencer pour parler de Nantes ! Je ne crois pas avoir déjà entendu quelqu’un dire qu’il n’aimait pas Nantes ! Cela me paraît d’ailleurs impossible tant Il y a tant à faire et à voir à Nantes ! et pour ce qui est de manger, les bonnes adresses ne manquent pas non plus ! Chaque année depuis 3 ou 4 ans, nous prenons le chemin de Nantes sur le retour des vacances et chaque fois nous découvrons un peu plus de cette ville. Voici au cours de nos balades quelques unes des adresses et découvertes que j’ai appréciées !

Démarrons par le quartier Bouffay, centre historique de la ville avec un détour obligé par le château des ducs de bretagne et la structure végétale de Patrick Dougherty installée dans les douves et dans laquelle vous pouvez vous cacher !
nantes chateau des ducs de bretagneCoupez ce moment « ludo-culturel » en faisant un tour dans la boutique « c’est mieux qu’un poisson rouge » juste au dessus de château. Vous y serez bien accueillis et y trouverez forcément un petit gadget à ramener : ouistiti volant, dés farceurs, toupies en tout genre, tubes sauteurs… Avouons-le, j’ai craqué et les enfants aussi !!

Poursuivons ce « voyage à Nantes » en suivant la fameuse ligne verte. Vous pouvez vous balader de manière vraiment ludique dans la ville à la découverte d’une façade, d’une sculpture, et même de jeux. Les commerçants eux aussi, sont de la partie en s’alliant avec des artistes pour réinterpréter leur enseigne. Nous en avons repéré quelques unes ! il n’y a qu’à lever le nez pour en découvrir d’autres ! Les minots qui vous accompagnent ne vous penseront plus à vous demander : « quand est ce qu’on mange »… quoique !

voyage à nantes

A la recherche d’un resto, nous avons parcouru les ruelles où les bonnes adresses semblent se suivre. Nous avons pausé nos popotins le temps d’un déjeuner à « la crêperie du Château » située au 8 rue du Château, rue envahie par les flamands roses à ce moment là !
Pimpante avec sa vitrine rose et son intérieur à la Marie Antoinette, cette crêperie propose de très bonnes galettes (Châtelaine, bouffonne, duchesse Anne….) et crêpes (Lady Di, Marie Antoinette, Grace Kelly…). Les prix des galettes spéciales sont aux environs de 10 € et sont vraiment bien garnies. Un menu est proposé à 9,5 €.
Pour ceux qui comme mon « grantou », préfèrent les glaces en cornet en dessert, il y a un amorino juste au coin de la rue !! Cela reste une valeur très sûre. Nous aimons beaucoup leurs glaces !

Nantes-creperie-du-chateau Nantes-creperie-du-chateau4 Nantes-creperie-du-chateau3 Nantes-creperie-du-chateau2

Place Bouffay, vous pourrez toujours vous arrêter pour prendre un café car les terrasses y sont nombreuses. Cela vous permettre de découvrir « Stellar » cette surprenante « montagne russe » de chaises de bistrot !Nantes - stellarAutre passage obligé :  le passage Pommeray, tout neuf ! au pied de celui-ci, les dingos de tissus comme moi ou de perles et autres laines trouveront pour leur plus grande joie un magasin « la droguerie » !! Je vous le dis, cette ville est faite pour moi !! et je ne vous l’ai pas encore dit, mais côté mercerie, un détour chez Henry et Henriette s’impose également !! un petit paradis de mercerie dans le haut de Nantes (au dessus de la tour de Bretagne et de son nid) nantes - passage pommeray

Les amateurs de pâtisserie comme moi seront contents de rentrer dans la boutique « le gâteau sous la cerise » . On y trouve, entre autres, le fameux chocolat valrhona en sacs 500 gr et de bonnes gousses de vanille sous vide et tout un tas de moules, emporte pièces et j’en passe ! ! Vraiment, la vie est belle à Nantes et tout ça, à taille humaine ! Pas besoin de passer des heures dans le métro pour trouver tout ça !

En s’éloignant du centre, nous avons aussi adoré notre balade sur l’île de Nantes avec ses fameuses machines : un détour absolument incontournable !
On peut y une belle balade en chevauchant un éléphant géant ou un cheval dragon. A la découverte des mondes marins de Jules Verne, le carrousel s’impose également avec ses machines, crustacés, poissons et autres bestioles articulées. C’est vraiment féerique pour le bonheur des petits et aussi des grands !!
Sur l’île pas la peine de venir avec son sandwich : la cantine du voyage est là chaque été  (de mai à fin septembre) ! C’est un lieu convivial ouvert sur l’extérieur. A mi chemin entre le hall d’aéroport et un magasin Ikea, cet endroit est un haut lieu de convivialité avec ses immenses tables en bois, ses chaises longues et ses baby-foots.
Le menu est unique et les produits locaux : poulets bien élevés avec patates du coin, des crudités ou du melon en entrée et pour le dessert : je vous recommande bien évidemment de goûter au gâteau nantais ! Entrée, plat et boisson pour 10 € et 3,50 pour le dessert. Il suffit d’acheter ses tickets à l’accueil, de prendre sa place et on vous amène vos plateaux repas. Ce repas pourra aussi être l’occasion de discuter le bout de gras sur les bons plans nantais avec vos nouveaux voisins de table !

Nantes - la cantine du voyage

Nantes - la cantine du voyage

Nantes - la cantine du voyage Nantes - la cantine du voyage

Pour les plus pressés il y a aussi un bar où vous pourrez acheter une bière, un sandwich et un cornet de frites !

Nantes grue jaune

 

Une fois le repas avalé, enchaînez par une balade aux machines de l’île et laissez vous emporter par cet endroit des plus magiques !Nantes Carrousel

Après la découverte de l’éléphant l’an passé, nous avons pu faire la connaissance de Longma le cheval dragon qui crache du feu.pour sa toute première sortie officielle depuis son retour de Chine.
nantes-longmaEt je ne vous ai pas encore parlé du jardin des plantes et de l’expo Ponti, ni même des balades sur les bords de l’Erdre ou encore Trentemoult ! J’aurais plaisir à revenir vous parler des ces endroits et des autres gourmandises made in Nantes !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 jours à Barcelone : gourmandises et curiosités


28 février 2014

Un jour la fourmi Elé et monsieur fourmi sont allés se promener à Barcelone. Imaginez un peu : 3 jours en milieu de semaine sans mini et dans une période où Barcelone n’est pas encore trop grouillant. 3 jours où nous avons pu flâner le nez au vent, sous le ciel bleu et le soleil, munis de notre petit guide lonely planet, suivant les bons plans et nous laissant aller au gré de nos pas! (mes pieds s’en souviennent encore!)

Nous avions bien entendu en tête des endroits à voir et revoir absolument. Notre dernière escale barcelonaise datait d’au moins 10 ans!
Pouvions nous passé à côté de la Sagrada Familia ou du Parque Guell!? Impossible non plus de passer à côté du patrimoine architectural laissé par Gaudi et qui donne à Barcelone cette allure incomparable.

barcelone
Nous avons également quadrillé consciencieusement le quartier Ribera ou le barrio Gotico : le vieux quartier de Barcelone, si authentique, avec ses ruelles étroites, le linge accroché aux fenêtres et ses façades ornementées. Ce quartier regorge de bonnes adresses pour déguster des tapas, ou un chocolate con churros! Passez par la rue Montcada qui concentre les meilleures adresses du quartier. Pas loin le musée Picasso pour une halte culturelle.
Si vous êtes gourmands comme moi vous saliverez devant toutes les devantures des « jamoneria » qui offre à la vue quelques dizaines de jambon de différentes variétés suspendus dans la boutiques ou encore les cornets de jambons découpés que vous pourrez déguster comme un cornet de frites en vous promenant.

laboqueria2-jambon

Nous avons ouvert grand les yeux tout au long de Passeig de Gracia, la rue du « moderniste » où Gaudi notamment exprima son savoir et sa fantaisie sur de nombreuses immeubles et façades. Un réel bonheur de parcourir cette longue avenue, tête en l’air pour ne pas rater un balcon tout en vagues, des lampadaires en fer forgé tout en fleurs, des fenêtres arrondies, des toits colorés…

Façade Barcelone Notre balade nous a bien sûr entraîné vers la casa batllo tout en mosaïques et rondeurs : un vrai bijoux que nous sommes allés visiter de l’intérieur. Un audio-guide est d’emblée fourni à l’entrée de la maison ce qui s’avère très utile pour suivre la visite et découvrir toutes les subtilités de la décoration, les originalités de l’architecte et ses techniques architecturales.

barcelone-couleurs

Mais la mangeaille dans tout ça!! Oublieriez vous à qui vous avez à faire?? La fourmi Elé tout de même! Dans le planning serré des visites était prévue celle du marché de la Boquéria (quartier Raval),  La boqueria est un lieu à ne pas rater lors d’une visite à Barcelone : Ce marché couvert d’un toit métallique est le principal marché de Barcelone et se trouve à 2 pas des Ramblas métro Liceu. Les étales y regorgent de produits frais et colorés.

boqueria - Barcelone

laboqueria1

Tout y est appétissant : les fruits, les légumes, les poissons et les charcuteries. L’autre côté très sympathique de ce marché et qui en fait aussi l’attrait c’est que l’on peut y manger. Différents bars à tapas comme le fameux « El Quim » dont la notoriété a largement dépassé Barcelone. Nous avons eu la chance d’y trouver 2 tabourets libres autour du comptoir. Après s’être attablé, le plus dur a été de choisir quels plats ou tapas déguster dans la longue liste proposée.
La spécialité d‘El Quim sont les oeufs, préparés sous de nombreuses formes : au plat ou en tortilla. Nous avons opté pour des oeufs avec du jambon! Tout simple, généreux et super bon! Autre petit plat dégusté : légumes aux petits scupions comme un wok. Un régal! Pour finir, du local aussi avec une petite crème catalane!

la boqueria - Barcelone oeufs-jambon-la-boqueriaNous avons également testé un autre marché connu de Barcelone : el mercat de Santa Caterina ( quartier Ribera) facilement reconnaissable par son toit en forme de vague. Nous nous sommes régalé au Cuines Santa Caterina. Ce restaurant du marché, offre quelques tabourets autour du comptoir pour déguster de très bonnes tapas, testées et approuvées : les patatas bravas, le fameux pan con tomate, une tempura de pointes d’asperges sauce romesco et quelques croquetas (des petites croquettes au jambon mais il en existe d’autres sortes. Elles sont de la tailles d’un petit doigts et sont frites. On peut en trouver un peu partout chez les traiteurs également). J’oubliais les tapas du jour : oeuf brouillé au crevette et tomate : un petit délice également.  La partie restaurant propose une belle salle ouverte très sympa pour un repas où l’on se pose.

mercat-santa-caterina - Barcelone

Avant de nous lancer dans l’ascension de la Sagrada Familia, nous avons également fait une courte pause déjeuner au café Mauri (derrière passeig de Gracia) et nous avons bien fait de nous y arrêter. Ce salon de thé au charme désuet des années 30 et sa fresque d’époque au plafond, propose de belles pâtisseries et de délicieux petits sandwiches que les barcelonais viennent déguster avec un café ou pour prendre un déjeuner sur le pouce comme nous l’avons fait.

Pour clore ce séjour, nous nous sommes offert un dîner au Citrus, conseillé par nos amis installés barcelonais. Le Citrus est un beau et vaste restaurant sur Passeig de Gracia, avec vue sur la casa Batllo. Vous pourrez comme nous y déguster un menu à 25 € (nous sommes loin des prix parisiens) comprenant, tapas, entrée, plat, dessert et vin. Le jeudi, vous pourrez même profiter d’un concert jazzy. Une belle adresse à retenir pour un dîner.

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !