Gâteau au fromage blanc citron coco


6 décembre 2016

Pour mon premier marché de noël il y a quinze jour j’avais fait un gâteau au yaourt citron coco mais je l’ai à peine vu passer. Pourtant le peu que j’ai pu goûter m’a laissé le bon souvenir d’un gâteau moelleux et bien citronné comme j’aime ! Depuis je n’avais qu’une envie : refaire mon gâteau citron coco mais cette fois ci en version fromage blanc !
Alors en attendant la dégustation de desserts festifs qui ne vont pas tarder à débarquer sur nos tables, ce gâteau fait très bien le job pour un dessert, une tea party et un goûter !
Amateurs de gâteaux moelleux citronnés, c’est parti !

gateau citron-coco et fromage blanc

gateau citroncoco et fromage blanc

Pour 6 à 8 personnes

– 220 gr de farine
– 140 gr de sucre
– 1 CAC bombée de levure chimique
– 130 gr de fromage blanc (20% pour le mien)
– 3 oeufs
– 85 gr d’huile de coco
– le zeste d’un citron jaune bio
– le jus d’un demi citron

Préchauffez le four à 180°
Mélangez la farine, le sucre et la levure. Versez le fromage blanc puis les oeufs entiers et mélangez. Ajoutez ensuite l’huile de coco fondue. Mélangez à nouveau jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène et mousseux. Ajoutez alors le jus de citron et les zestes finement rapés.
Beurrez un moule et versez la préparation dans le moule. Enfournez pour 35 mn environ.

gateau citron coco et fromage blanc

Vous aimez les desserts citronnés : la panna cotta coco citron ou le cake au citron et son sirop de Cojean s’inviteront peut être prochainement à votre table !

Sinon les marchés de noël continuent ! Vous pourrez me retrouver à Croissy sur Seine ce weekend, au chaud, dans la chapelle st Léonard ! Pour toutes les infos, suivez le guide !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Teatime et tartes fines aux pommes ! {concours inside}


11 novembre 2016

Ce qu’il y a de bien avec cette saison froide et humide c’est que l’on a toujours de bonnes excuses pour prendre un thé avec un truc gourmand pour accompagner !! Les préoccupations de la plage sont lointaines alors allons y gaiement ! En attendant le printemps, on se réconforte comme on peut de cette météo des plus moroses : avec un bon thé c’est sûr et des tartes fines aux pommes, pourquoi pas !

tartes-fines-aux-pommes-2

Pour 6 tartes fines aux pommes

– une pâte feuilletée
– 5 pommes pour la compote
– 4 à 5 pommes pour les tartes
– un peu de sucre
– 1/2 gousse de vanille
– Un peu de confiture d’abricot ou de gelée de coing par exemple.

Épluchez 4 à 5 pommes pour réaliser la compte. Coupez les pommes en petits cubes pour que cela cuise plus vite. Mettez les dans une casserole avec 3 cuillères à soupe d’eau.
Coupez la gousse de vanille en 2. Ouvrez et grattez l’intérieur. Ajoutez les grains dans la casserole. Couvrez et laissez cuire à feu doux jusqu’à ce que les pommes ramollisent (environ 10 mn)
Mixez et laissez refroidir. En ce moment je mets tout dehors sur le balcon, c’est très pratique, ça refroidit tout seul et très vite !
Préchauffez le four à 200°
Découpez la pâte feuilletée en rond avec un bol par exemple dont vous ferez le tour avec un couteau. J’ai pu en faire 6 et une plus petite.
Etalez 2 cuillères à café de compte sur les cercles de pâte.
Pelez les pommes au fur et à mesure de vos besoins pour les tartes. Coupez des tranches fines et disposez les sur les fonds de tartes. Saupoudrez d’un peu de cassonade et enfournez dans un four chaud à 200° pour environ 20 mn. Surveillez la cuisson, tournez la plaque de tartes fines si besoin. Mon four a tendance à chauffer plus devant que derrière alors je fais tourner !!
Quand les tartes fines aux pommes sont légèrement dorées, sortez-les du four. Laissez refroidir et passez un peu de confiture (diluée dans un peu d’eau si nécessaire) sur le dessus à l’aide d’un pinceau pour les faire briller !

Plus qu’à faire chauffer un peu d’eau pour se servir un bon thé ! Sortir un livre et s’installer sur son canapé. L’heure du tea time a sonné et elle vous réserve cette fois-ci quelques bonnes surprises puisque certains d’entre vous pourront repartir avec un coffret dégustation offert par teasire.fr dont je découvre en ce moment la gamme de thé. C’est noël avant l’heure !tartes fines aux pommes

Teasire.fr est installée en Allemagne et propose une gamme de thé bio tendance et thématique avec des thés « énergisants » pour filer autant de patate que le kawa du matin, reposant pour la fin de journée, drainant….
J’aime particulièrement le « boost me » avec son parfum légèrement cacaoté et le « slim me » à base de Thé vert, citronnelle, maté, menthe verte. Bien que je ne me fasse pas trop d’illusion sur ses effets {la tarte ci-dessus ne fait pas vraiment partie d’une cure minceur !} il ne peut certainement pas faire de mal et son parfum est très doux.
En fin de journée ou le soir, si j’ai des frissons et en tant que bonne frileuse, ça m’arrive souvent, je dégaine mon plaid et une tasse de thé « balance me » pour remplacer avantageusement la verveine de mamie ! {que je bois aussi par ailleurs} !

Parce que c’est l’hiver avant l’heure et que noël n’est pas si loin, je vous propose de gagner un des deux coffrets Soul cure ou Body cure que Teasire enverra directement aux gagnants (es) ! Pour cela c’est simple, il faut habiter en France métropolitaine, laissez un petit commentaire sous ce poste et en option pour les petits choux en sucre que vous êtes : liker ma page facebook.
Vous avez jusqu’au dimanche 20 novembre midi pour participer. Ensuite, comme il se doit, une main innocente tirera au sort les 2 gagnants ! Pensez, en vous enregistrant, à bien rentrer un email valide pour que je puisse vous recontacter si vous avez gagné !

Pour les amateurs de desserts à la pommes , je vous suggère aussi : tarte pomme poire sarrasin ou la toute simple Charlotte aux pommes.

Edit du dimanche 20 : et voici et voilà sous vos yeux ébahis les résultats du concours. Ce sont Clémentine et Delia qui remportent chacune un coffret !! Merci à tous et à toutes pour votre participation . Très bon dimanche à tous et à très vite pour de nouvelles aventures créatives et surtout gourmandes !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Zézette de Sète , le p’tit biscuit qui sent les vacances !


29 juin 2016

La zézette de Sète est le biscuit de nos vacances dans le sud ! Bien représentative de la région du Languedoc Roussillon, elle nous régale souvent à l’heure du café !!
Quand j’ai débarqué dans le sud, son nom m’a bien sûr amusé (il faut dire que je suis bon public) ! Passés la surprise et le sourire en coin, j’ai rapidement adopté ce délicieux biscuit croustillant.
Cela faisait très longtemps que je voulais en faire !!
Je me suis enfin lancée avec la recette trouvée chez Chic Chic Chocolat. Faute d’avoir fait des réserves d’huile d’olive suffisante j’ai réduit et adapté les proportions ! j’ai aussi mis plus de farine car la pâte était vraiment trop molle pour être travaillée.

Zézette de sète
Voici donc les ingrédients pour une quinzaine de zézettes de Sète

– 40 gr d’huile d’olive (je pense que le choix de l’huile est important car une huile très forte en caractère donnera un goût très prononcé aux biscuits. Je préfère une huile d’olive assez douce).
– 40 de muscat de Rivesaltes
– 40 gr de sucre et peu plus pour rouler les biscuits dedans
– 1/2 gousse de vanille
– 140 gr de farine
– 1/2 CAC de levure chimique.

Préchauffez le four à 180°

Mélangez l’huile, le sucre et muscat d’un côté. Coupez une gousse de vanille en deux et dans la longueur pour récupérer les grains de vanille. Ajoutez-les au mélange liquide puis versez par dessus la farine avec la levure. Mélangez, soit à la main, soit avec votre robot préféré, équipé de la feuille (batteur plat). J’ai opté pour cette dernière solution car elle laisse les mains libres et c’est bien pratique !! Et puis mon robot, il est sacré !! c’est mon super outils ! le meilleur ami dans ma cuisine !! Mon kitchenAid, je l’aime !!
Quand la pâte est prête, façonnez des petits boudins d’environ 1 cm de large puis faites les bouts pointus. Versez du sucre dans une assiette creuse et roulez chaque zézette dedans. Déposez ensuite les biscuits sur une feuille de papier sulfurisé ou une plaque de cuisson en silicone (silpat).
Enfournez pour 15 mn environ.
Comme je les avais faites un peu trop dodues, j’ai poursuivi la cuisson de 3 mn J’aurais pu encore ajouté 2 à 3 mn.
zezette-sete3Voilà, ça c’est fait ! Ces zézettes ont été joyeusement accueillies à l’heure de prendre mon café avec comme un avant goût des vacances ! Il ne manque plus que les cigales, le soleil ainsi qu’un de chaleur !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Financier à la cerise à partager !


25 juin 2016

Quand on a des cerises et des blancs d’œufs au frigo qui attendent gentiment d’être passés à la casserole, je dirais qu’il n’y a plus qu’à ! C’est donc en mode Indiana Jones que je me suis replongée dans mes grimoires et que j’y ai retrouvé, non pas le graal  {quoique} mais la recette d’un financier à partager ! Le premier était aux abricots, celui ci est à la cerise ! Des belles cerises rouges, croquantes et sucrées à souhait : une vraie pépite de bonheur à portée de papilles !

Pour 4 personnes dans un moule de 20 cm de diamètre et un financier d’environ 1,5 cm d’épaisseur
– 3 blancs d’oeufs
–  60 gr de sucre blond
– 75 gr de poudre d’amande
– 70 gr de beurre
– 30 gr de farine
– 170 gr de cerises dénoyautées

financier à la cerise

Préchauffez le four à 240°
Dans la cuve de votre robot, mélangez la farine, le sucre, la poudre d’amande et les blancs d’œufs. Mélangez le tout.
Faites fondre le beurre et ajoutez-le au mélange précédent puis re-mélangez pour obtenir une pâte lisse..
Lavez, équeutez et dénoyautez les cerises en les ouvrant en 2.
Beurrez un moule à manquer. Chemisez le fond du moule avec une feuille de papier sulfurisé découpée à la bonne taille. Cela facilitera grandement le démoulage.
Versez la pâte au fond du moule puis répartissez les cerises par-dessus. Enfournez pour 5 mn à 240°puis 12 mn environ à 200°. Le dessus doit être doré.

financier à la cerise

Voilà, ce financier à la cerise est moelleux, bon et de saison !! Que demandez de plus ? Un autre peut-être ?
En panne d’idée pour adapter les financiers ? Et si vous essayez la version fraise coco ou framboises et pralines roses ou bien encore à la myrtille ! Il y en a aussi au chocolat  !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Broyé du Poitou, une galette XL à partager !


29 février 2016

Après quelques jours passés dans le Poitou, je me suis mise à la page poitevine !
Et dans le Poitou, on s’y connaît en galette, la preuve avec le fameux broyé du Poitou que je connaissais mais que je n’avais encore jamais fait ! C’est simple à réaliser et ça fait une galette de compet’ ! La dernière fois que l’on en avait vu une aussi belle c’était à St Michel Chef Chef , à la fabrique des galettes elle-même.
Ce broyé en forme de galette géante à partager m’a bien plu ! Un grand coup de poing au milieu pour la briser et hop, chacun pioche un petit ou un gros bout, selon le niveau de gourmandise ! C’est convivial.
broyé du poitou

Pour la recette, je suis allée me rancarder à la confrérie de l’ordre des chevaliers de la grand goule (ça claque hein) qui a pour mission de promouvoir et valoriser le broyé du Poitou dans la plus pure tradition !

– 125 gr de sucre
– 1 oeuf
– 1 pincée de sel
– 125 de beurre pommade
– 250 gr de farine
Dans le bol du robot muni du fouet, mélangez le sucre et l’oeuf puis ajoutez la pincée de sel. Ajoutez ensuite le beurre pommade et mélangez à vitesse moyenne. Changez le fouet par la feuille puis versez la farine tamisée. Mélangez jusqu’à l’obtention d’une boule de pâte.
Filmez et réservez au frais pendant 30 mn environ.
Préchauffez le four à 180°
Etalez la pâte sur à peu près 1 cm d’épaisseur puis déposez celle-ci sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.
Dorez avec un jaune d’oeuf, décorez avec les pics d’une fourchette.
Enfournez dans un four chaud et cuisez à 180° pendant 25 mn environ. Mon broyé du Poitou a cuit un tout petit peu plus. Ayez l’oeil !

broyé du poitoubroyé du poitou

A la recherche d’une autre idée de biscuits ? Tentez le traoumad ou les shortbreads, tout aussi irrésistibles !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Obsession madeleines !


20 janvier 2016

En rentrant des vacances de noël, nous avions dans la voiture un paquet de madeleines. Des bonnes madeleines à priori, des pur beurre et tout et tout. Mais en les goûtant je les ai trouvé bonnes mais, je sais pas, il manquait un truc. J’ai donc ajouté les  « madeleines » à ma to do list. Mais pas n’importe quelles madeleines !
Moi je veux des madeleines à bosse, comme celles du commerce. On dirait qu’elles ont été dopées tellement elles sont dodues. C’est à Philippe Conticini que piqué la 1ère recette de madeleines de l’année. Mais, Oh désespoir, le résultat n’a pas été à la hauteur de mes espérances malgré un suivi à la lettre de la recette du chef. J’ai aussi trouvé qu’il y avait beaucoup beaucoup de beurre. Bon admettons ! J’ai aussi incriminé mes moules à madeleines en alu !
J’ai fait d’autres tests tous aussi bons mais toujours pas la grosse et belle bosse tant attendue.
Puis en me promenant sur pinterest, je suis tombée sur une photo de madeleines postée par Nanou du blog « on dîne chez nanou » : des tops modèles en la matière. Belles et dodues à la fois : des canons je vous dit ! Bingo, il fallait que j’essaye. J’ai mis toutes les chances de mon côté en utilisant des super moules qu’une bonne copine a eu la gentillesse de me prêter et zou, c’était parti pour une longue, très longue série de madeleines maison.

madeleines

Pour une petite vingtaine de madeleines. J’ai pris la recette de Nanou et j’ai diminué le sucre et un micro chouilla le beurre après un essai avec les proportions initiales. J’ai aussi ajouté un peu de vanille et réduit les proportions pour en faire un peu moins (la recette originale est pour une trentaine de madeleines).
– 130 gr de farine
– 7 gr de levure chimique (pas tout à fait un sachet)
– 70 gr de sucre en poudre
– 2 gros oeufs
– 1 CAC d’extrait de vanille ou une demi-gousse de vanille
– 90 gr de beurre fondu
– 3 cl de lait
– zeste d’un demi citron

Dans un saladier ou le bol de votre robot, versez la farine, la levure et le sucre en poudre. Ajoutez les oeufs et mélangez. Ensuite ajoutez la vanille et les zestes de citron, puis le beurre fondu. Mélangez à nouveau pour avoir une belle pâte bien homogène. Couvrez d’un film alimentaire et réservez au frais au moins 1 heure. Le secret de la bosse résiderait dans le choc thermique entre le four chaud et la pâte froide.
Préchauffez le four à 200°.
Beurrez des moules, remplissez au 3/4 et enfournez. Cuisez à 200°pendant  8 à 9 mn.
madeleine
Niveau goût, on est au top, et comme on peut le voir y’a aussi de la bosse, pas démentielle non plus et pas toujours  là. Franchement je sais pas pourquoi ? La bosse est-elle capricieuse !
J’ai à peu près tout essayé. Mettre au frais la pâte la veille comme Conticini le conseille. J’ai aussi essayé de mettre la pâte directement dans les moules beurrés puis laissé refroidir la pâte dans les moules plus ou moins longtemps. J’ai également tenté différentes températures de cuisson. Autant vous dire que je pourrais faire une thèse sur mes différentes expériences de madeleines mais après une semaine à goûter des madeleines tous les jours, je pense qu’il serait raisonnable de faire un p’tit break, même si personne ne s’est plaint à la maison, bien au contraire !!
madeleinesEntre deux fournées de madeleines, j’ai réussi à créé la page facebook de l’eshop !! Youhou !! Depuis le temps !!  Allez zieuter et n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez ! Vous seriez aussi des p’tits choux (ou des p’tites madeleines à bosses) si en plus vous likiez, suiviez, partagiez !!
J’ai presque tout dit : il reste encore quelques promos sur la boutique etsy.
En attendant je travaille d’arrache pied sur quelques nouveautés toujours uniques ou presque !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cœurs à prendre !


9 mars 2015

Chez nous il y a toujours dans un placard quelques réserves de biscuits, sablés, galettes pour accompagner un café ou un thé. Il faut toujours avoir quelques biscuits pour accueillir des copains à l’improviste ou juste pour être grignotés goulûment à l’heure du goûter !
Pour tous ces petits coeurs, j’ai eu comme une envie de punitions ! Vous savez, les fameuses petites galettes de Mr Poilâne dont j’ai revu légèrement la copie !

biscuits coeurs à prendre

Pour une 60 à 70 petits coeurs sablés (ça part vite, il faut bien ça !)
– 180 gr de farine
– 120 gr de vergeoise ou cassonade pour leur donner un petit côté légèrement bronzé.
– 140 gr de beurre ramolli
– 1 oeuf
– 1 gousse de vanille
un peu de sucre glace à saupoudrer à la fin.

Mélangez du bout des doigts ou avec votre ami le robot (muni de la feuille) : farine, sucre, beurre, œuf et les grains de la gousse vanille bien grattée. Formez une boule. Enveloppez cette pâte dans du film alimentaire et laissez reposer une demi-heure au réfrigérateur.
Ensuite préchauffez le four à 180°et pendant le préchauffage, sortez la pâte, étalez-la sur 3 mn d’épaisseur environ. Amusez-vous à découper des formes avec des emportes pièces (une activité idéale pour un mercredi, un dimanche pluvieux ou des vacances !!)
Déposez chaque biscuit sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfournez pour 15 mn environ à 180°.
Quand les biscuits cœurs sont légèrement dorés, sortez-les et laissez refroidir. Saupoudrez de sucre glace et croquez !

biscuits coeurs à prendre

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cake infiniment vanille


15 décembre 2014

Picasso a eu sa période bleue, rose… Moi je suis dans ma période Pierre Hermé, mais le Pierre Hermé abordable avec des cakes et biscuits simples à réaliser et particulièrement délicieux.
Donc après les sablés diamants et le riz au lait, voici le cake infiniment vanille dont la texture est tout juste parfaite !! C’est moelleux et dense. C’est aérien et parfumé.
Loin de ma technique favorite de « tu fous tout dans le robot et tu mélanges », Pierre Hermé intègre chaque ingrédient d’une manière bien particulière et dans un ordre précis. Rien n’est un hasard et le résultat est parfait ! L’amande est bien là mais pas omniprésente, la vanille est intense !
Il n’y a pas de levure et pourtant le gâteau est aérien : en somme c’est un cake parfaitissime !

cake infinement vanille Pierre Hermé cake infinement vanille Pierre Hermé

– 25 gr de lait entier
– 2 gousses de vanille
– 170 gr de beurre tempéré (pensez à sortir le beurre bien à l’avance pour qu’il soit mou)
– 125 gr de sucre glace
– 170 gr de poudre amande
– 3 jaunes d’œufs
– 3 blancs d’œufs
– 1 œuf
– 40 gr de sucre
– 80 gr de farine

Faites bouillir le lait avec les graines de vanille et les gousses de vanilles bien grattées. Dès les premiers bouillons, arrêtez, couvrez et laissez infuser une demie-heure. Ensuite passez au tamis pour ne garder que le lait vanillé.
Dans le bol du robot, versez le beurre et battez le rapidement. Ajoutez le sucre glace et la poudre d’amandes. Fouettez 5 mn pour blanchir la préparation. Ajoutez ensuite les jaunes d’œuf, et l’œuf entier. Mélangez et versez le lait. Vous obtiendrez un mélange tout léger !
Montez les blancs en neige puis serrez avec les 40 gr de sucre restant. Les fameux becs d’oiseaux vont se former, arrêtez alors de fouettez les blancs.
Incorporez délicatement les blancs dans la préparation précédente  en 3 fois puis ajoutez ensuite la farine en 2 fois.
Beurrez un moule à cake et chemisez le fond pour un démoulage plus facile. Laissez 2 cm en haut du moule. Enfournez à 170° pendant 45 mn (mon cake a mis plus de temps pour cuire, j’ai dû rajouter 10 mn environ). Piquez pour vérifier la cuisson, la lame du couteau doit sortir propre.
Démoulez ce cake infiniment vanille 5 mn après l’avoir sorti du four et déposez-le sur une grille pour le laisser refroidir .

cake infinement vanille Pierre Hermé

Et voilà le travail !!
Si vous aussi vous craquez pour le livre vous pourrez le trouver  chez Pierre Hermé himself !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Sablés diamants : les biscuits précieux à déguster !


21 novembre 2014

Les sablés diamants sont un classique dans la famille des biscuits : ceux que l’on aime croquer à l’heure du café ou à 5 heures avec un thé bien chaud. Ces biscuits là ont un faux air de shortbread. La petite pointe de sel contraste délicieusement avec le sucre croustillant tout autour du sablé. Un vrai régal que je dois à Pierre Hermé à qui j’ai piqué la recette. Elle est extraite du chouette livre écrit à 4 mains par l’illustre pâtissier et la non moins célèbre Soledad. Leur duo a su trouvé de bonnes recettes de gâteaux, goûters et autres gourmandises à portée de nos spatules : cake, choux, Ispahan, baba, crème caramel ou charlotte….
sablés diamant Pierre Hermé

Pour environ 16 biscuits (j’ai divisé par 2 la recette orginale, on se demande bien pourquoi d’ailleurs !!)
– 90 gr de beurre mou
– Les grains d’une demie gousse de vanille
– 40 gr de sucre en poudre
– une bonne pincée de fleur de sel
– 125 gr de farine
– et à nouveau 30 gr de sucre pour rouler les sablés dedans (la prochaine fois je tenterais de les rouler dans du sucre cristal pour avoir des grains de sucre légèrement plus gros tout autour du sablé !!).

Dans le bol du robot équipé de la feuille (le fouet tout plat), versez le beurre et les graines de vanille. Mélangez puis ajoutez le sucre et le sel. Mélangez à nouveau puis incorporez la farine en faisant bien attention à décoller la pâte sur les bords du bol.
Quand la pâte est prête, façonner un rouleau de 2 à 3 cm de diamètre.
Sur une feuille de papier sulfurisé saupoudrez le sucre restant et roulez le rouleau de pâte dedans. Quand la pâte est encore à température ambiante le sucre se collera bien dessus. Recouvrez de film alimentaire et réservez au frais 2h.
Préchauffez le four à 170°.
Sortez le rouleau de pâte puis découpez des biscuits d’1 cm (1,5 cm préconisé par le chef) d’épaisseur. Déposez les sablés sur une plaque recouverte de papier cuisson puis enfournez pour 18 à 20 mn (presque 25 pour moi) pour qu’ils prennent une jolie coloration dorée.
sablés diamant Pierre Hermé

Ces sablés là accompagneront volontiers votre café, votre thé, et même une jolie compote en dessert !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Bundt cake Caramelia marbré


13 juin 2014

Nom de code : Caramélia
Fournisseur : Valrhona
Profil : plus clair que le chocolat au lait, il se présente sous forme d’un belle tablette de 250 gr divisée en grosses barres de 50 gr. il contient environ 36% de cacao
Signe distinctif : caractère diabolique et addictif

Bundt cake caramelia Bundt cake caramelia

Autant vous dire que chez Valrhona, les chocolatiers ont dû avoir le sourire jusqu’aux oreilles après avoir créé ce chocolat. Je connaissais nombreux de leurs produits corsés ou doux et surtout de très grande qualité. J’ai découvert l’an passé le Dulcey (une petite tuerie de carrés de chocolat blond légèrement biscuités) et voilà que j’ai fait la découverte récente du Caramelia pâtissier. Il un goût délicieux de caramel comme son nom l’indique.

caramelia-Valrhona-chocolat

Histoire de lui faire sa fête une première fois et utiliser le super moule Nordicware qu’une bonne cop’ m’a prêté voici un gâteau moellousse, typé bundcake qui siérait parfaitement à la fête des pères… enfin je dis ça je dis rien!
A déguster pour le goûter et le dessert s’il en reste.

Pour 6/8 personnes

– 65 gr de beurre ramolli (dont une partie pour beurrer le moule)
– 150 gr de Caramélia de Valrhona
– 100 gr de philadelphia (ou équivalent type st moret)
– 100 gr de sucre blond (ou cassonade)
– 3 oeufs
– 150 gr de farine
– 1/2 sachet de levure
– 50 ml de lait ribot

Préchauffez le four à 165°
Divisez le beurre deux. Faites ramollir une moitié du beurre. Avec un pinceau, prélevez un peu de beurre fondu pour beurrer le moule.
Dans la deuxième moitié, ajoutez la 100 gr de caramelia coupés en morceaux. Faites fondre ce mélange.

Mettez dans la cuve de votre robot (ou dans un saladier en mélangeant avec un batteur électrique) le philadelphia, le sucre et les oeufs entiers. Fouettez jusqu’à obtenir un mélange bien onctueux. Ajoutez ensuite la farine et la levure. Fouettez à nouveau. Ajoutez le lait ribot.
Séparez la pâte en deux partie 1/2 – 2/3. Dans les 1/3 ajoutez le beurre fondu nature. Dans l’autre ajoutez le beurre au chocolat ou le chocolat au beurre!!
Mélangez bien chaque pâte pour obtenir une texture bien lisse.

Coupez en grosses pépites les 50 gr de chocolat caramélia restant.
Versez la pâte au chocolat au fond du moule et déposez par dessus les pépites de caramélia. .
Versez la pâte nature et enfournez pour 30 à 35 mn environ.

A la fin de la cuisson, piquez le gâteau avec un pointe de couteau. Elle doit ressortir nette. Sortez alors le gâteau du four et laissez refroidir. Démoulez quand le gâteau est froid.

Pour le topping (une p’tite ganache aux faux airs de caramel!)
– 60 gr de caramelia
– 1 CAS de crème liquide entière
– 10 gr de beurre

Faites fondre au bain-marie le chocolat caramelia, le beurre et la crème. Mélangez doucement. Quand le mélange devient liquide et homogène (si vous souhaitez avoir un coulis un peu moins épais, vous pouvez rajouter un chouilla de crème). Versez sur le gâteau refroidi.
Pour le reste vous n’aurez pas besoin de moi, juste vos belles dents et un appétit gourmand.

Bundt cake caramelia

Bundt cake caramelia

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !