Gâteau au lait chaud et amande


24 février 2017

Depuis quelques temps une histoire de gâteau au lait chaud se répète sur la blogosphère. Le voyant une fois, puis deux et encore une fois cette semaine chez Anne du blog panier de saison, le suspens ne pouvait durer plus longtemps.
Il fallait que j’essaye d’autant que le double argument facilité + nouveauté était tel que je ne pouvais que passer en cuisine pour découvrir cette fameuse recette de gâteau au lait chaud.

gateau au lait chaud amande gateau au lait chaud amande

Pour ce gâteau il faut :
– 2 œufs
– 80 gr de sucre (pour moi du sucre complet)
– 80 gr de farine
– 20 gr de poudre d’amande
– 1 CAC de levure chimique
– 80 ml de lait (= 8 cl)
– 40 gr de beurre
– 1/2 gousse de vanille (ou un sachet de sucre vanillé)

Préchauffez le four à 170°
Blanchissez les oeufs et le sucre
Chauffez le lait avec le beurre et les grains de la demi-gousse de vanille
Quand le mélange oeuf/sucre est mousseux, ajoutez progressivement le mélange farine/levure/poudre d’amandes tout en continuant de fouetter.
Versez ensuite le lait chaud en ayant pris soin de retirer les gousses de vanille au préalable si vous les aviez ajoutées au lait. Mélangez l’ensemble pour obtenir une pâte bien lisse.
Beurrez un moule à manquer
Versez la pâte dans le moule et enfournez à 170° pour 30 mn environ.

Laissez refroidir avant de démouler puis saupoudrer de sucre glace et éventuellement de quelques amandes effilées préalablement torréfiées (au four pendant 20 mn environ à 160°)

gateau au lait chaud amande

Le résultat est à la hauteur du nombre de diffusion de ce gâteau sur internet ! Il est délicieux et moelleux. Sa texture est à mi-chemin entre le sponge cake et le gâteau de Savoie. Avec un peu de poudre d’amande maison cela rajoute un peu de texture et parfume le gâteau. Bref, un gâteau à refaire !
On peut facilement doubler les quantités pour réaliser un gâteau plus haut qui se couperait en deux facilement afin d’être garni de confiture ou autre fourrage gourmand.

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Gâteau aux épices et clémentines


20 janvier 2017

Ce grand froid m’a donne envie d’apporter un peu de réconfort à l’heure du goûter et aussi de changer du combo pain beurre chocolat pourtant pas mauvais du tout !! Ce mercredi, j’ai même trouvé le temps de faire un gâteau entre deux allers-retours aux activités des garçons ! Ce gâteau aux épices et clémentines m’a semblé tout à fait adapté aux circonstances et à la météo ! Parfait pour accompagner un verre de lait ou un bon thé bien chaud.
Il a des allures de quatre quarts en version un peu moins beurrée, un peu moins sucrée. J’en ai fait un petit modèle mais vous pouvez aisément doubler les proportions qui vont suivre.
gateau-aux-epices-et-clementines

gateau-aux-epices-et-clementines-2

– 100 gr de farine
– 80 gr de sucre complet
– 80 gr de beurre
– 1/2 CAC de bicarbonate ou levure chimique
– 1 CAC d’épices (pour pains d’épices). J’ai utilisé le mélange pain d’épices d’Olivier Rollinger
– 2 œufs
– le jus d’une demi-clémentine et les zestes d’une clémentine entière (ou d’une demi orange si vous n’avez pas de clémentines sous la main).

Préchauffez le four à 180°
Mélangez la farine, le sucre et la levure puis les épices. Ajoutez les oeufs et le beurre fondu. Mélangez à nouveau pour obtenir une belle pâte lisse. Râpez finement la peau d’une clémentine (bio si possible) puis versez le jus d’une moitié de ce fruit.
Beurrez un moule et versez la pâte dedans. Enfournez pour environ 25 à 30 mn. Je moule que j’ai utilisé est un petit moule à kouglof, légèrement plus petit que le moule traditionnel. Pour le moule traditionnel vous pouvez multiplier par 1,5 à 2 fois les proportions données.

gateau-aux-epices-et-clementines-3

Ce gâteau aux épices, faux quatre quarts, est bien moelleux et parfumé.
Si vous aimez les épices vous pourrez peut être aussi tenter : le pain d’épices aux poires ou le carrot cake !
{Les petites serviettes à nouettes sur les photos sont dispos sur l’eshop}

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Chaussons aux pommes et raisins à l’heure du goûter


3 janvier 2017

Et tout recommença !
C’est le début d’une nouvelle année que je vous en bonne, délicieuse et pleines de jolies choses ! Pour commencer notre 2017 à nous, c’est un chausson aux pommes et raisins qui nous accompagne à l’heure du goûter ! Après un réveillon et un premier janvier qui démarra tardivement avec un brunch, un petit goûter s’imposa sur le coup de 4h. Un goûter chaleureux et simple pour nous réconforter de ce froid des plus givrés !
Chaussons aux pommes et raisins

Pour 5 chaussons aux pommes et raisins
– 1 pâte feuilletée
– 5 ou 6 belles pommes (il restera de la compote pour un dessert)
– 1/2 gousse de vanille
– 1 poignée de raisins secs
– 1 jaune d’oeuf
Commencer par faire tremper une heure au moins les raisins dans de l’eau chaude ou du thé !
Épluchez les pommes puis coupez les en gros cubes. Cuisez celles-ci dans une casserole avec les graines de la gousse de vanille et une ou deux cuillères à soupe d’eau. Couvrez et cuisez une petite dizaine de minutes. Ensuite découvrez et terminez la cuisson pour que les pommes soient cuites sans et que le jus ait réduit. Vous pouvez également les cuire à la poêle avec un peu de beurre. Après cuisson, réservez et laissez refroidir.

Préchauffez le four à 200°.
Découper avec un bol par exemple des cercles pour les chaussons. Garnissez une moitie avec des pommes compotées et quelques grains de raisins préalablement égouttés.
Refermez et soudez bien les bords.
Répétez l’opération avec le reste jusqu’à épuisement de la pâte. S’il reste de la compote ce n’est pas bien grave, au contraire, vous pourrez la déguster à part pour un dessert.
Dorez le dessus des chaussons avec un jaune d’œuf et un pinceau. Ajoutez quelques amandes effilées sur le dessus des chaussons aux pommes aux pommes et raisins.
Enfournez et cuisez les chaussons à 180° pour 25 min environ. Quand les chaussons sont dorés c’est tout bon. Vous pouvez les sortir et attendre qu’ils refroidissent avant de les déguster avec un bon thé bien chaud et en option pour les plus frileux : un plaid sur les genoux !

Chaussons aux pommes et raisins

Chaussons aux pommes et raisins

~Serviette à nouettes pommes dispo sur l’eshop ~

Pour d’autres desserts ou goûters à la pommes, c’est par ici !
Encore une très belle année à tous et à toutes , gourmande, sans nulle doute !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Carrot cake à l’heure du thé !


29 avril 2016

Nous sommes en avril et pourtant la météo nous fait tourner en bourrique avec ce froid digne du mois de novembre. On s’imagine bien alors, s’abriter entre deux averses de grêle, voire de neige, au chaud, avec une bonne tasse de thé et pourquoi pas, une pâtisserie !
Les choses étant bien faites, j’ai découvert cette semaine, ce joli carrot cake et je me suis dit que celui-ci serait le bienvenu dans nos assiettes.

J’ai repris la recette de ce carrot cake en faisant quelques adaptations pour une version légèrement plus rustique avec la farine complète et en réduisant les proportions.
carrot cake

120 gr de farine complète.
1 CAC de levure chimique
1 CAC de poudre pour pain d’épices (ou un mélange de cannelle et muscade)
60 g de cassonade
1/2 CAC d’extrait de vanille
50 gr de beurre fondu
2 oeufs moyens
1 CAS de jus d’orange
Quelques zestes d’orange ou clémentine
120 g de carottes râpées

Râpez les carottes finement.
Mélangez les œufs battus avec le jus d’orange, le sucre et les zestes ainsi que l’extrait de vanille.
Ajoutez le beurre fondu puis la farine, la levure et les épices et enfin incorporez les carottes râpées.
Beurrez un moule et versez la pâte dans celui-ci.
Enfournez dans un four chaud à 200°.
Comme j’avais déjà quelque chose dans le four alors j’ai poursuivi sur un mode de cuisson assez forte. Le carrot cake a cuit 15 à 18 mn pour le format muffin et 35 mn pour le format cake.
Avec cette quantité de pâte j’ai pu faire environ 8 muffins.

C’est vraiment rapide à faire et cela change de l’ordinaire surtout pour moi qui n’avais encore jamais fait de carrot cake. Les enfants étaient un peu sceptiques à l’idée d’avoir autant de carottes râpées dans un goûter Mais ils ont été rassurés de s’apercevoir que cela n’avait pas vraiment le goût de carottes. Ce serait même à se demander pourquoi on en a mis autant finalement ?? Peut être dans l’espoir de donner bonne mine, ou tout simplement rendre aimable !! { je dis ça, je dis rien !}

carrot cake

Pour l’accompagnement j’ai opté pour une chantilly au sucre vanillé plutôt que le glaçage au philadelphia : signe d’une gourmandise de compet’. Chacun a pu y aller de sa cuillère à soupe pour agrémenter généreusement son carrot cake !!

A la recherche d’une autre idée pour le goûter ? le cake à la vanille de Pierre Hermé vous séduira sans doute tout comme le cake au citron par que pour les garçons !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Pain d’épices aux poires caramélisées


4 avril 2016

Au mois d’octobre, je me suis fait une raison : les fraises c’était bel et bien fini pour des mois ! Puis sont arrivées les poires et les pommes ! On en a croqué et compoté ! Mais voilà que la saison se termine à nouveau et c’est presque avec regret que je les vois disparaître de nos étals d’autant que les fruits d’été n’ont pas encore tout à fait fait leur apparition ! En attendant les fruits nouveaux voici donc un dernier dessert aux poires : un pain d’épices aux poires caramélisées plein de douceur pour nous faire oublier encore un peu ce froid qui perdure ! Nous ne sommes qu’en avril après tout !

pain d'épices aux poires caramélisées

Pour 4 personnes

– 200 gr de préparation pour pain d’épices les moulins de Versailles (+120 d’eau +100 gr de miel liquide). J’ai repris cette préparation car il m’en restait et elle est parfaite pour un très bon pain d’épices vraiment réussi. La preuve par 9 et surtout par ici !
– 2 poires conférences
– 70 gr de sucres
– 5 cl d’eau
– 20 gr de beurre demi-sel

Préparez le pain d’épices en mélangeant les 200 gr de préparation, les 120 gr d’eau et le miel liquide.
Épluchez les poires et coupez chacune des poires en 8 quartiers.
Dans une poêle, préparez un caramel avec le sucre et l’eau. Quand le sucre commence à dorer et caraméliser, ajoutez le beurre. Mélangez.
Déposez les quartiers de poires dans la poêle et laissez caraméliser les poires. Elles vont rendre un peu d’eau qu’il faut donc laisser réduire jusqu’à obtenir un caramel un sirupeux. Les poires doivent être moelleuses mais se tenir.
Beurrez un moule à manquer
Préchauffez le four à 180°.
Déposez délicatement les poires au fond du moule avec le caramel (si cela fait trop, ne versez pas tout mais ne soyez pas chiche non plus. Versez la pâte à pain d’épices par dessus.
Enfournez pour 35 mn environ dans un four à 180°. Piquez avec une pointe de couteau pour vérifier la cuisson. La lame doit sortir propre.
pain d'épices aux poires caramélisées

Reste bien sûr le plus facile à faire : dégustez ce pain d’épices aux poires caramélisées et regarder les fraises pousser !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Galettes bretonnes


22 mars 2016

On aurait dit qu’on enfilait sa marinière et qu’on partait à la chasse aux crevettes ! On aurait dit qu’on allait sur la plage faire des ricochets et des châteaux de sable !! On aurait qu’on avait même pas froid et qu’on allait se baigner ! Ca y est vous sentez les oyats et les immortelles des dunes ! Vous sentez aussi la mer et vous entendez le bruits des vagues ! Vous enlevez les chaussures, et vous courrez jusqu’à la plage : On aurait dit qu’on était en bretagne ! On aurait aussi dit que l’on avait des galettes bretonnes à grignoter pour le goûter !!
Qui dit vacances en Bretagne, dit galettes de sarrasin, mais aussi crêpes et traou mad ! Mais on oublie pour rien au monde, les petites galettes bretonnes que l’on aime toujours autant croquer !
galettes bretonnes
Je suis allée pêcher la recette de ces petites galettes bretonnes, chez cakes and the city ! J’y ai ajouté une lichette de sucre même si c’est plutôt contraire à mes habitudes.

Pour 30 à 40 petites galettes bretonnes !

– 130 g de beurre salé ou demi-sel mou (et surtout pas fondu)
– 90 g de sucre
– 2 jaunes d’œufs
– 1 belle pincée de fleur de sel
– 240 g de farine
– + 1 jaune d’œuf délayé dans un peu d’eau pour la dorure

Dans le bol du robot, muni de batteur plat, mélangez le beurre, les jaunes d’oeufs et le sucre jusqu’à obtenir une texture crémeuse. Ajoutez ensuite la farine et le sel. Pétrissez pour obtenir une boule de pâte. Enveloppez celle-ci dans un film alimentaire et réservez au frais une trentaine de minutes.

Préchauffez le four à 160°
Etalez la pâte sur 3 mm (environ) d’épaisseur. J’aime quand elles ne sont pas trop épaisses. A l’aide d’un emporte-pièces découpez les petites galettes bretonnes puis dorez avec un jaune d’oeuf légèrement délayé avec un peu d’eau. Dessinez les rayures à la fourchette. Enfournez pour 15 à 20 mn. J’ai même laissé cuire un peu plus longtemps pour avoir des galettes bien dorées.

galettes bretonnes

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Muffins aux pommes et aux fruits secs


4 décembre 2015

Après m’être plongée avec gourmandise dans le stollen, j’ai immédiatement pris goût aux pâtisseries et autres douceurs garnies de fruits secs {marinés dans le rhum} ! J’ai eu comme un goût de « revenez-y » alors pour l’heure du thé je me suis mise aux fourneaux pour réaliser cette recette tout à fait automnale de muffins aux pommes et aux fruits secs.

muffin pomme et fruits-secs

Pour 9 muffins moyens (plus petits que ceux des moules à muffins classiques, plus gros que les minis, j’ai réalisé ces muffins dans des {jolies} petites caissettes en papier trouvées chez les soeurs Grene du Danemark à Versailles. Je sais qu’il y a aussi un magasin à La Défense pour ceux qui habitent en île de France).

– 100 gr de farine
– 1/2 cac de levure chimique
– 25 gr poudre de noisette brut
– 50 gr de sucre complet (rapadura)
– 50 gr de beurre
– 2 oeufs de poule entier
– 1 belle pomme (250)
– 1 CAS de sucre en poudre ou cassonade
– 60 gr d’un mélange de fruits secs (cranberries, raisins, mulberries)
– 2 bouchons de rhum
– 20 ml de lait.

Commencez par faire mariner les fruits secs dans le rhum quelques heures, voire la veille.
Préchauffez le four à 170°.
Épluchez la pomme et coupez-la en petits cubes.
Faites-les revenir à la poêle 5 min dans une noisette de beurre et 2 CAS de sucre en poudre. Laissez les pommes refroidir.
Mélangez tous les ingrédients secs : farine, le sucre, la levure chimique et la poudre de noisette. Ajoutez ensuite les œufs puis le beurre fondu et le lait. Mélangez jusqu’à obtenir une pâte bien lisse.
Versez la pomme dans la pâte avec les fruits secs. Mélangez à nouveau.
Beurrez des moules à muffins puis enfournez à 170° pour environ 20 mn.
muffin pomme et fruits-secs

Ces petits muffins sont bien moelleux, encore tièdes ils seront parfaits pour  accompagner votre thé de noël et le petit déjeuner aussi !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cake infiniment vanille


15 décembre 2014

Picasso a eu sa période bleue, rose… Moi je suis dans ma période Pierre Hermé, mais le Pierre Hermé abordable avec des cakes et biscuits simples à réaliser et particulièrement délicieux.
Donc après les sablés diamants et le riz au lait, voici le cake infiniment vanille dont la texture est tout juste parfaite !! C’est moelleux et dense. C’est aérien et parfumé.
Loin de ma technique favorite de « tu fous tout dans le robot et tu mélanges », Pierre Hermé intègre chaque ingrédient d’une manière bien particulière et dans un ordre précis. Rien n’est un hasard et le résultat est parfait ! L’amande est bien là mais pas omniprésente, la vanille est intense !
Il n’y a pas de levure et pourtant le gâteau est aérien : en somme c’est un cake parfaitissime !

cake infinement vanille Pierre Hermé cake infinement vanille Pierre Hermé

– 25 gr de lait entier
– 2 gousses de vanille
– 170 gr de beurre tempéré (pensez à sortir le beurre bien à l’avance pour qu’il soit mou)
– 125 gr de sucre glace
– 170 gr de poudre amande
– 3 jaunes d’œufs
– 3 blancs d’œufs
– 1 œuf
– 40 gr de sucre
– 80 gr de farine

Faites bouillir le lait avec les graines de vanille et les gousses de vanilles bien grattées. Dès les premiers bouillons, arrêtez, couvrez et laissez infuser une demie-heure. Ensuite passez au tamis pour ne garder que le lait vanillé.
Dans le bol du robot, versez le beurre et battez le rapidement. Ajoutez le sucre glace et la poudre d’amandes. Fouettez 5 mn pour blanchir la préparation. Ajoutez ensuite les jaunes d’œuf, et l’œuf entier. Mélangez et versez le lait. Vous obtiendrez un mélange tout léger !
Montez les blancs en neige puis serrez avec les 40 gr de sucre restant. Les fameux becs d’oiseaux vont se former, arrêtez alors de fouettez les blancs.
Incorporez délicatement les blancs dans la préparation précédente  en 3 fois puis ajoutez ensuite la farine en 2 fois.
Beurrez un moule à cake et chemisez le fond pour un démoulage plus facile. Laissez 2 cm en haut du moule. Enfournez à 170° pendant 45 mn (mon cake a mis plus de temps pour cuire, j’ai dû rajouter 10 mn environ). Piquez pour vérifier la cuisson, la lame du couteau doit sortir propre.
Démoulez ce cake infiniment vanille 5 mn après l’avoir sorti du four et déposez-le sur une grille pour le laisser refroidir .

cake infinement vanille Pierre Hermé

Et voilà le travail !!
Si vous aussi vous craquez pour le livre vous pourrez le trouver  chez Pierre Hermé himself !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Pain d’épice rustique


8 décembre 2014

Je pourrais vous la jouer Prosper, youpla boum, mais ça n’est pas le genre de la maison ! non vraiment, n’insistez pas !
Le pain d’épice c’est bon toute l’année mais c’est étrangement à l’approche de noël qu’il fait le plus d’effet ! voici donc sous vos yeux ébahis, une recette tout droit sortie du livre « la pâtisserie maison » des Marlette sister’s. C’est un pain d’épice un peu rustique avec sa farine complète. Pas d’oeuf pour ce pain là ce qui m’a un peu étonné. J’ai bien relu, et re-relu, non pas d’oeuf du tout, mais restons zen, cela marche très bien !

Pain d'épice Marlette

Pour 6 à 8 personnes
– 250 gr de farine complète qui sera plus riche en nutriments et en fibre qu’une farine pâtissière (type 55 ou 45)
– 50 gr de sucre rapadura (sucre de canne complet) ou de sucre blond
– 50 gr de poudre d’amandes
– 1 CAC d’épices à pain d’épices (ou 1/2 CAC de gingembre et 1/2 CAC de canelle). J’ai mis 1 CAC de mes nouvelles super épices à pain d’épices de Monsieur Rollinger !
– 1 sachet de levure chimique
– 100 gr de lait
– 200 gr de miel de fleurs
– 50 gr de beurre salé.
Avec tous ces bons ingrédients, cela fait un pain d’épice qui a tout bon sur toute la ligne !

Mettez à fondre le miel, le lait et le beurre dans une casserole.
Préchauffez le four à 180°
Mélanger dans le bol du robot ou dans un saladier tous les ingrédients secs puis ajoutez le mélange  liquide miel/lait/beurre.
Beurrez un moule à cake et versez le mélange dans le moule. Enfournez pour 40 mn environ. Pour vérifier la cuisson, plantez la lame d’un couteau dans le pain d’épice. La lame doit ressortir propre.
Et voilà, vous avez à présent une bonne odeur dans la maison. Plus qu’à attendre que le pain d’épice refroidisse avant de le déguster.
Tel quel, ce pain d’épice est bien bon, légèrement toasté, ça le fait bien aussi et je connais même des gourmands qui étalent du beurre sur les tranches ! Si ça n’est pas honteux !

Pain d'épice Marlette

Et pour les « très pressés » : ceux qui n’auraient absolument pas le temps de sortir la balance pour mesurer 2 ou 3 ingrédients, il y a aussi la version toute prête : le kit Marlette pour pain d’épices aux zestes d’orange : version tout à fait délicieuse.

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Les sapins meringués débarquent !


1 décembre 2014

Cela ne vous a certainement pas échappé noël approche ! Les villes sont déjà illuminées, les catalogues de jouets ont inondés nos boîtes aux lettres. Ils sont déjà cochés, découpés. Les décorations bien chaudement gardées durant une année vont bientôt ressortir de nos placards pour accompagner un joli sapin.
Pour accompagner cette période de préparatifs, voici quelques douceurs pour nous acheminer tout doucement vers le 24 décembre. A croquer comme ça, à plonger dans un chocolat chaud, pour accompagner une compote, un mont-blanc ou une compote, toutes les occasions sont bonnes pour croquer des sapins meringués.sapin meringuéPour une dizaine de sucettes sapins il vous faudra tout ça
– 65 gr de blancs d’oeufs (environ 2 blancs)
– 130 gr de sucre en poudre (le double du poids des oeufs)
– un peu de jus de citron
– Un CAC d’extrait de vanille
– quelques vermicelles et autres petites décorations.
Pour la how-to c’est par !
Une fois que votre meringue est prête, versez celle-ci dans une poche à douille munie d’une douille st honoré. Pochez vos sapins en commençant par le haut puis en faisant des allers-retours droite gauche de plus en plus larges jusqu’en bas. Puis répartissez quelques vermicelles et autres décorations sur les sapins.
Mettez en bâtonnet en bois ou pic à brochette pour tenir les sapins comme des sucettes ! Enfournez pour une cuisson de 90 mn à 120°

Sapin meringué

Sapin meringué

Dans la famille sapin de noël, vous pouvez aussi opter pour la  version sablée vert pistache !
D’autres recettes festives pourront aussi s’avérer utiles !
Et si vous cherchez des idées made in france à mettre au pied du sapin, faites le détour par l’eshop !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !