Crêpes au chocolat noisette


13 février 2018

A peine avons-nous eu le temps de faire passer les crêpes de la chandeleur et la première raclette, que mardi gras pointe déjà son nez !! Point de déguisement cette fois-ci mais des crêpes au chocolat.
Juste ce qu’il faut pour affronter les grands froids !

crepes au chocolat noisette

Pour une dizaine de crêpes au chocolat noisette.

– 250 g de farine
– 35 gr de chocolat non sucré en poudre
– 50 g de sucre en poudre
– 4 œufs
– +/- 750 ml de lait
– 50 g de beurre fondu
– de la pâte à tartiner (ici pâte à tartiner Malakoff) et quelques noisettes torréfiées (pour torréfier les noisettes, passez les au four à 160° dans un moule à gâteau ou directement sur une plaque de four, et laissez les pendant environ 20m).

Dans un grand saladier mélangez la farine, le sucre et le cacao en poudre. Ajoutez les oeufs et le beurre fondu. Commencez à mélanger tout en ajoutant le lait progressivement jusqu’à obtenir une belle pâte à crêpe bien lisse et homogène. Si besoin vous pouvez ajouter un peu de lait.
Ensuite sortez votre poêle à crêpes préférée, huilez le fond légèrement et retirez l’excédent d’huile avec un papier essuie-tout.
Cuisez les crêpes au chocolat jusqu’à épuisement de la pâte.
Servez les encore chaudes/tièdes.
Vous pouvez les garnir selon votre goût. Celle-ci est garnie de pâte à tartiner Malakoff au chocolat noir, roulée puis décorée avec quelques noisettes torréfiées grossièrement concassées qui apporte un peu de croquant.crepes au chocolat noisette
Et sinon il y a plein de nouveautés arrivés sur l’eshop ! Des protège-carnets de santé et carnet de note A5 , des nouvelles serviettes à nouettes… Armé de vos crêpes au chocolat, plus qu’à passer au lèche vitrine !

Et pour d’autres recettes pour mardi gras : peut-être vous laisserez vous tenter par une de ces recettes ! alors crêpes au chocolat, faux beignets épatants, gaufres ??? Quel sera votre camp !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Baby dutch pancake


30 janvier 2018

Après les pancakes, les crumpets, les crêpes mille trous ou les crêpes bien de chez nous, et si, cette fois ci, pour la chandeleur, on se mettait à l’heure américaine (même si ces baby dutch ont une origine allemande) avec un baby dutch pancake à partager !! Des lustres que je veux faire cette recette et puis le temps passe, vous savez ce que c’est n’est ce pas !  J’ai pris un peu d’avance cette fois ci  et suis allée chiper la recette chez l’ami Dorian pour préparer cette fameuse grosse crêpe soufflée à partager. C’est une recette simple, à se demander pourquoi je ne l’ai pas faite avant, avec peu d’ingrédients. Enfin presque !! La quantité de beurre que l’on met au fond de la poêle, m’a un peu impressionné j’avoue !! Mais bon, finalement, on est loin du quatre quarts et puis c’est pas comme si on était à quelques semaines de l’opération maillot de bain, alors advienne que pourra côté beurre et vive la combi de ski !!

baby dutch pancake

Baby dutch pancake pour 6

Munissez vous au préalable d’une poêle pouvant aller au four (manche en métal, poêle en fonte, manche amovible si possible, en tout cas zero plastique) et d’une bonne manique pour aller récupérer la poêle brûlante dans le four !! Bizarrement comme c’est une poêle et qu’il y a un manche, on a tendance à vouloir l’attraper directement !! Erreur fatale !! alors attention !

– 70g de beurre (pas eu le courage de mettre les 90 gr de Dorian et finalement ça marche déjà très bien comme ça).

Pâte pour baby dutch pancake
– 120g de lait
– 3 œufs
– 1 CAS de sucre en poudre
– 150 gr de farine
– 1 pincée de sel

Fruits pour la garniture.
– 4 pommes et  une banane ou d’autres fruits que vous aimez ou que vous avez sous la main.
– 20 gr de beurre
– 25 gr de sucre

Préchauffez le four à 210°
Puis préparez les pommes. Pelez celles-ci puis coupez les en 8 quartiers. Chauffez les 20 gr de beurre avec le sucre dans la poêle et ajoutez les pommes. Laissez celle-ci caraméliser légèrement et retirer. Réservez dans les fruits à part.
Coupez quelques rondelles de bananes, citronnez et réservez.

Préparez la pâte à crêpes rapidement avec un mixeur : Versez le lait, les oeufs, la farine, le sel et le sucre dans le bol et mixez.

Quand le four est chaud, ajoutez le beurre et remettez la « poêle au beurre » dans le four.
Quand le beurre est bien fondu, versez la pâte dessus et enfournez pour environ 25 mn.  Celle-ci va gonfler pendant la cuisson.
Surveillez la cuisson et quand la crêpe est dorée sortez la du four. (j’ai prolongé un peu la cuisson de 3/4 min).
Retirez l’excédent de beurre fondu et garnissez de fruits, crème fouettée ou une autre garniture que vous aurez imaginée et servez !

baby dutch pancake

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Tarte Bourdaloue


15 décembre 2017

J’ai ouïe dire que la tarte Bourdaloue était un dessert typiquement parisien préparé par un pâtissier de la capitale à la fin du 19ème siècle, rue Bourdaloue !! Ca alors ! Un dessert parisien. C’est vrai que si l’on me demandait une spécialité d’île de France, je ne saurais pas en citer beaucoup ! Avec cette tarte Bourdaloue, ça fait au moins 1. Pour tout vous dire, mon imagination débordante était déjà partie loin, à Bourdaloue !
Oui pour moi, Bourdaloue faisait bien nom de station thermale : « cet été nous sommes allés en cure à Bourdaloue…. nous avons mangé beaucoup de tartes » !
Mais la vérité étant bel et bien rétablie, nous n’irons pas en cure, juste en cuisine, préparer cette tarte aux poires traditionnelletarte bourdaloue tarte bourdaloue

pâte sucrée
– 200 gr de farine
– 1 pincée de sel
– 20 gr de poudre d’amande
– 80 Sucre glace
– 120 gr de beurre bien froid coupé en petits morceaux
– 1 gros œuf

A l’aide de votre robot pâtissier préféré muni de la feuille,  mélangez la farine, le sel,  la poudre d’amandes et le sucre? Ajoutez le beurre. Quand vous obtenez une texture de sable, ajoutez l’oeuf entier et mélangez jusqu’à l’obtention d’une boule de pâte.
Etalez la pâte sur un plan de travail fariné.
Puis déposez et foncez la pâte au fond du moule à tarte. Piquez le fond à la fourchette et réservez au frais.

Préchauffez le four à 180° et passez à la crème d’amande.

Crème d’amande
– 100 gr de beurre ramolli
– 80 gr de sucre glace (ou 100 initialement dans la recette)
– 100  gr de poudre d’amandes
– 2 oeufs entiers
– 1 lichette de rhum en option
Mélangez le beurre ramolli avec le sucre glace et la poudre d’amandes. Ajoutez ensuite les oeufs et fouettez jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Vous pouvez si vous le souhaitez ajoutez un peu de rhum.

Fruits
– une grosse boîte (850) de poires au sirop soit 5 à 6 poires.

Coupez les poires (du pédoncule au bas) en fines tranches
Sortez la pâte du réfrigérateur, étalez la crème d’amande de manière régèlière sur le fond de pâte puis déposez les poires finement coupées à l’aide d’un couteau ou d’une spatule sur la crème d’amande.

Enfournez pour environ 30 à 35 mn.
A la fin de la cuisson, sortez la tarte du four et laissez-la refroidir sur une grille. Une fois refroidie, vous pouvez la nappez de confiture d’abricot légèrement diluée dans l’eau pour lui donner de la brillance.

tarte bourdaloue

Je suis contente d’avoir ce classique à mon compteur parce que c’est vraiment un dessert bon traditionnel ! Il cette tarte Bourdaloue s’invitera certainement une nouvelle fois à notre table. Nous connaissons à présent le chemin pour Bourdaloue !
Si vous aimez les tartes, vous pourrez retrouvez toutes les tartes testées et approuvées par la fourmi élé dans une nouvelle rubrique : « tartes sucrées«  sous le menu « à table »!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Molly cake, gâteau sans beurre et sans reproche


1 décembre 2017

Dites moi, si je rêve ou bien nous sommes déjà en décembre ! Le temps file et les jours raccourcissent ce qui ne facilite pas la vie de blogueuse je vous l’avoue ! Les fenêtres de tir pour les photos sont très étroites et la météo médiocre n’aide pas non plus. Alors quand je ne couds pas des nouveautés, que je ne prépare pas de marchés et que la météo est clémente (quelques heures par jour) je me lance enfin. Cette fois ci- j’ai jeté mon dévolu sur le fameux molly cake.
Je l’avais repéré pour l’anniversaire de numérobis mais là encore, pas le temps de passer à la pratique. Je mis la recette de côté,  car ce roi du cake design a l’extrême avantage de ne pas contenir de beurre, ce qui s’avère extra, en pleine pénurie de beurre.
Cet atout gastronomique mis de côté, j’avais aussi envie de tester ce gâteau, pour son côté discipliné : Il monte paraît-il gentiment et tout droit, il est facile à couper en deux et peut être surmonté ou non d’un autre gâteau….
Ceci étant dit, je l’ai joué petit bras  sur le montage et le fourrage mais là encore, le temps m’a manqué pour me lancer dans une recette plus élaborée. Entre vous en moi, personne ne s’est plaint à la fourmilière. Les minus étaient bien trop contents d’avoir un gâteau au chocolat à boulotter en dessert !
Rentrons à présent dans le vif du sujet : je suis partie sur cette recette bien expliquée et qui, surtout, propose des proportions adaptées à la taille de votre moule ! molly cake chocolat

– 2 gros oeufs (110 gr environ)
– 140 gr de sucre
– 180 gr de farine
– 7 gr de levure chimique (1/2 sachet)
– 180 gr de crème liquide 30 % (crème fleurette)
– pâte à tartiner
– 150 gr de chocolat 40% de Valrhona (Jivara)

Ces proportions sont pour un moule à manquer de 15/16 cm mais je suis partie finalement sur un moule de 20 cm {esprit de contracdiction}.
Du coup il n’est pas très haut mais suffisamment pour être coupé en 2. Si vous utilisez un moule de 20 cm par exemple il vous faudra plutôt 4 oeufs, 250 gr de sucre (voire un peu moins), 300 gr de crème liquide, 300 gr de farine et 15 gr de levure chimique).
Chemisez le moule avec du papier sulfurisé.
Préchauffez le four à 160°.

Montez la crème liquide en chantilly avec une crème et des ustensiles bien froids.
Mélangez la farine et la levure chimique.
Fouettez les oeufs avec le sucre jusqu’à ce qu’il double de volume. Quand vous avez obtenu un mélange bien mousseux et aérien, ajoutez progressivement le mélange farine/levure chimique. Quand le mélange est bien lisse, il est temps d’incorporer la crème fouettée en 2 à 3 fois et délicatement pour ne pas faire redescendre la pâte qui doit rester légère et aérienne. Cuisson environ 1H15. A la sortie du four, assurez-vous qu’il est bien cuit en piquant le gâteau avec une pointe de couteau, qui doit sortir net.
Ensuite laissez refroidir votre gâteau. Démoulez-le sur une grille puis coupez-le en 2. Procédez au garnissage de votre choix.
Pour ma part, je l’ai généreusement garni de pâte à tartiner Malakoff au chocolat puis recouvert de chocolat au lait Valrhona 40% (jivara) que j’ai fait fondre au bain marie (hors du feu pour ne pas cuire le chocolat). J’ai ensuite ajouté quelques amandes caramélisées sur le dessus.

molly cake chocolat

Verdict Molly cake :  parfait tel quel. Ce gâteau se prêtera effectivement très bien à d’autres préparations splus sophistiquées. Il restera dans mon top des gâteaux à fourrer avec le sponge cake .
Et sinon l’eshop s’est aussi bien garni en cette période de fin d’année, c’est peut être l’occasion d’aller faire un peu de shopping avec une tasse de thé et une part de molly cake, of course !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cake moelleux miel noisettes


20 octobre 2017

Les vacances approchent et les températures descendent un peu ce qui fait déjà 2 bonnes raisons pour se chouchouter !
A la fourmilière nous sommes des adorateurs de miel, surtout les minots !
J’en ai toujours au minimum 500 gr en réserve pour les petits déjeuners et il m’arrive aussi d’en glisser dans les pâtisseries. C’est une idée comme ça, en attendant aussi ma prochaine livraison de chocolat Valrhona !!

Cake moelleux miel noisettes.

cake moelleux miel noisettes

– 75 gr de noisette en poudre (maison)
– 175 gr de farine
– 1 sachet de levure
– 40 gr de cassonade
– 5 oeufs
-130 gr de miel de châtaignier
– 130 gr de beurre fondu
– 10 cl de lait tiède

Préchauffez le four à 170°
Beurrez votre moule.
Mélangez la farine, la poudre de noisette, la levure et le sucre.
Ajoutez les oeufs puis mélangez au fouet ou à l’aide de votre robot.
Ajoutez le miel et mélangez à nouveau.
Faites fondre le beurre puis versez-le sur le mélange précédent.
Versez en dernier le lait à température et incorporez bien ce dernier jusqu’à obtenir un mélange bien homogène.

Enfournez pour 40 à 45 mn de cuisson. Sortez le cake moelleux miel noisettes du four et laissez refroidir avant de démoulez.cake moelleux miel noisettes

Ca passe bien à l’heure du goûter mais aussi au petit déjeuner avec un peu de confiture d’abricot ou d’orange ! Humm !
Le carrot cake se prête bien aussi à l’heure du tea time ! Et chez vous ça se passe comment l’heure du thé ?

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Quatre quarts très chocolat


13 octobre 2017

Vous connaissez ça vous , les dimanches où nous n’avez envie de rien faire, juste vous poser au chaud, dans un bon fauteuil avec un bon bouquin et de n’avoir pour seul projet que de profiter du temps qui passe.
Il ne manquerait plus que les marrons cuits à la cheminée mais pour ça il faudra encore patienter. Alors, en attendant j’ai quand même trouvé 3 forces pour aller faire un gâteau, un bon gros gâteau au chocolat moelleux encore chaud pour le goûter en famille.  Simple et sûre, j’ai opté pour un quatre quarts légèrement détourné en quatre quarts très chocolat.

Quatre Quarts tres chocolate

– 140 gr d’oeufs (3)
– 140 gr de farine
– 2 CAS de cacao en poudre non sucré (van houten)
– 1/2 sachet de levure chimique  (7gr)
– 120 gr de sucre
– 140 gr de beurre
– 80 gr de pépites de chocolat
– quelques batonnets de chocolat Weiss de chez Day by day pour le dessus (facultatif). Ils sont tops pour fourrer des petits pains, des pains au chocolat, ils se débitent en pépites aussi parfaitement.

Préchauffez le four à 170°
Beurrez un moule à cake.
Fouettez les oeufs entier et le sucre. Ajoutez la farine en pluie avec la levure et le cacao en poudre. Mélangez afin d’obtenir une pâte bien homogène et lisse.
Faites fondre le beurre et ajoutez-le à la pâte.
Ajoutez ensuite les pépites et mélangez à nouveau.

Versez la pâte dans le moule. Si vous en avez déposez les bâtonnets de chocolat sur le dessus. A mon avis, ça doit être pas mal avec des grosses pépites aussi.
Enfournez pour une cuisson de 40 à 45 mn environ.
A la sortie du four,laissez tiedir puis démoulez. Ce quatre quarts très chocolat est au top quand il est déguster encore tiède et que les pépites sont encore fondantes.

Rarement gâteau n’a duré aussi peu. Des parts généreuses pour commencer puis un deuxième service illico presto. Ce quatre quart là n’a pas fait long feu. Il va devenir un must pour le goûter.

Et si vous n’avez plus de chocolat (mais ça m’étonnerait un peu quand même) voici  quatre quarts traditionnel !

Sinon pour les cat lovers et les enfants qui perdent leurs dents (ce sont des choses qui arrivent quand on tombent sur des grosses pépites!), les chats de la petite souris ont continué de s’installer sur l’eshop !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Tartelettes rosaces aux pommes


29 septembre 2017

Alors que les garçons ont youtube au bout des doigts, ce n’est que par hasard que je suis tombée il y a 2 jours sur cette petite video de recette et j’ai trouvé cela tout à fait charmant !
Oui ces tartes sont charmantes, gourmandes et me transporterait le temps d’un dessert dans une jolie maison de campagne !
Ce qui ne gâte rien c’est que c’est  vraiment simple à réaliser.
Je n’ai donc pas tardé à tester ces rosaces aux pommes !

Pour 6 tartelettes rosaces aux pommes

– 3  pommes (pour 4 tartelettes, 2 pommes suffiront mais il restera un peu de pâte).
– cassonade ou sucre en poudre
– 1 pâte feuilletée
– Fromage type philadelphia.

Lavez et pelez des pommes type golden. Si vous choisissez des pommes bios rouges (type reinette ou des braeburn), vous pourrez garder la peau ce qui donnera une petite touche rouge supplémentaire au dessert.
Coupez les pommes en 2. Retirez le centre puis découpez en fines tranches.
Citronnez les tranches et réservez.
Ensuite, découpez des bandes de pâte feuilletées d’environ 4 à 5 cm de large.
Tartinez finement de philadelphia sur une moitié sur toute la longueur de la bande de pâte. Saupoudrez de sucre puis déposez les demi-tranches de pommes en les superposant partiellement.
Sucrez à nouveau.
Repliez la moitié de la pâte sur les pommes puis enroulez le tout sur toute la longueur. vous avez avoir obtenir une forme de rose que vous pourrez déposer dans un moule à muffins.
Vous pouvez vous aider de la vidéo pour la réalisation.
Petit conseil : il est prudent de chemiser le fond et les bords des moules de papier sulfurisé car lors de la cuisson le sucre va caraméliser et risque de déborder ce qui peut rendre un peu difficile le démoulage.
Recommencez l’opération  5 fois
Préchauffez le four à 180°
Enfournez puis laissez cuire les rosaces aux pommes pendant environ 30 mn.
A la fin de la cuisson, laissez refroidir et démoulez.

rosaces aux pommes

Rosaces aux pommes testées et validées, nous n’en n’avons fait qu’une bouchée. C’est croustillant côté pâte et fondant côté pommes.

Dans la série « y’a comme un goût de pomme », vous pourrez peut-être aussi vous laissez tenter par les classiques mais non moins délicieuses tartes fines ou encore l’invisible aux pommes !
C’est l’automne, on en profite !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cantuccini aux noisettes, ça croque à l’heure du café !


22 septembre 2017

Me revoilà avec une nouvelle recette de petits biscuits : des cantuccini aux noisettes.

Pourtant j’ai bien cru que je n’allais pas revenir de sitôt car mon blog a été victime d’un piratage. C’est arrivé cet été sans que je m’en aperçoive.
Autant dire que les pirates avaient fait leur trou, discrètement mais sûrement.
La fourmi élé avait disparu de google au profit d’une version japonaise et des tonnes de fichiers illégos étaient en libre service sur mon blog, bien cachés.
Je m’excuse auprès de tout ceux et toutes celles qui ont vu apparaître des videos bizarres en première page du blog. C’était bien indépendant de ma volonté.
Enfer et damnation pour solutionner tout ça mais aujourd’hui on peut dire que je m’en suis pas mal sortie. Je n’ai pas perdu de données mais cela m’a valu une bonne dose de stress !!
J’en profite dire un grand merci aux copains qui m’ont aidé à gérer cette mésaventure et qui ont contribué à remettre de l’ordre dans mon blog.
Je suis vraiment attachée à ce blog ! J’ai plaisir à venir y partager des moments gourmands mais aussi c’est aussi ma petite entreprise avec mon eshop etsy !

A présent revenons à ces cantuccini aux noisettes ! c’est un petit biscuit parfait pour accompagner le café. C’est croquant juste ce qu’il faut, sans risquer de s’y casser une dent !
Le remplacement des amandes par les noisettes me ravit. Bref recette testée et adoptée pour longtemps.

Cantuccini aux noisettes Cantuccini aux noisettes

Allez c’est parti pour quelques croquants ou cantuccini aux noisettes (parce j’adore les noisettes, bien plus que les amandes !). Le recette vient du joli blog c’est ma fournée !

Pour environ 30 cantuccini aux noisettes
70 g de sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé
1 oeuf
25 g d’huile de tournesol ou pépins de raisin
145 g de farine type 55
1/2 CAC de levure chimique
Quelques zestes rapés de citron ou orange. je suis partie sur l’option citron.
1 pincée de sel
100 gr de noisettes

Préchauffez le four à 180°
Commencez par blanchir l’oeuf et le sucre + le sucre vanillé.
Ajoutez l’huile et continuez de fouetter pour l’incorporer. Ajoutez les zestes râpés à la microplane. C’est vraiment l’outil magique indispensable à avoir !
Versez ensuite les noisettes dans la préparation et incorporez celle-ci avec une cuillère en bois ou à soupe.
Versez la farine et mélangez jusqu’à former une pâte homogène.!
Formez 2 boudins d’environ 3 à 4 cm de diamètre. Disposez les 2 boudins de pâte sur une plaque allant au four, recouverte d’un papier sulfurisé.
Enfournez à 180° pour 25 mn.
Ensuite sortez les boudins puis coupez des rondelles d’1cm de large. Pas toujours facile de passer entre les noisettes mais ça se fait quand même
Disposez les sur la plaque et enfournez à nouveau pour 10 mn.

Cantuccini aux noisettes

Voilà, il ne reste plus qu’à conserver ces biscuits dans un bocal ou une boîte hermétique mais j’ai la certitude qu’ils ne feront pas long feu.
Si vous aimez les petits biscuits aux noisettes, vous pourrez aussi tester ces sablés ci ou  encore ces torsades là !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cookies figues et chocolat au lait


8 septembre 2017

Pendant les vacances en se baladant à Versailles à l’heure du goûter, on est tombé par hasard sur les cookies de Pierre et Tim passage st Pierre. On en ramené pour les garçons et on les a goûter au passage avant que nos fauves ne se jettent dessus !!
On avait pris un assortiment et on a vraiment aimé la version chocolat figues. Cette association fonctionne très bien et j’ai voulu essayé d’en refaire à la maison. En tant que bonne mère indigne, je n’achète pratiquement pas de goûters tout prêts (les industriels comme les appellent les enfants) mais j’ai fait quelques entorses pendant l’été. Le dernier paquet de pepitos achevé, je me suis remise à la tâche pour faire ces fameux cookies figues et chocolat au lait. Pour changer de mes recettes habituelles de cookies que nous aimons beaucoup par ailleurs, je suis partie d’une recette de Laura Todd que je n’ai pas pu m’empêcher d’adapter en réduisant largement le sucre. Pour le beurre, j’avoue que ça m’a fait tout bizarre d’y mettre la tablette entière mais bon comme j’ai fait quand même beaucoup de cookies d’un coup, je me suis faite une raison ! une fois n’est pas coutume.  Ca leur donne un p’tit côté breton, bien riche en beurre, comme les galettes !

cookies-figues-chocolat-au-latcookies-figues-chocolat-au-lat

Pour une bonne trentaine de cookies figues et chocolat au lait

– 350 gr de farine
– 200 gr de sucre
– 250 gr de beurre
– 1 oeuf
– 1/2 sachet de levure chimique
– 1 grosse pincée de sel
– 175 gr de figues sèches
– 175 gr de chocolat au lat en pépites ou pistoles ou encore en tablette à découper.

cookies-figues-chocolat-au-lat
Préchauffez le four à 170°
Dans le bol de votre robot (muni du fouet), mélangez le sucre et le beurre ramolli. Si vous n’avez pas de robot, un fouet ou un batteur électrique feront bien le job. Ajoutez l’œuf et mélangez de nouveau.
Dans un autre bol, mélangez la farine, la levure, le sel et les pépites de chocolat avec les figues coupées en morceaux (environ 1,5 cm). Incorporez ensuite progressivement ce mélange au mélange de beurre/sucre/oeuf cette fois ci avec la feuille du robot et non plus le fouet.
Quand la pâte est prête, formez des boules de 3 à 4 cm et aplatissez les avec une fourchette ou le dos d’une cuillère à soupe.
Déposez des boules sur une plaque de four et enfournez les plaques de cookies au fur et à mesure pour 10/12 mn de cuisson. Sortez les cookies (encore tout mous) et laissez les refroidir sur la plaque pour qu’ils durcissent.
Voilà c’est parti pour un nouveau goûter, plutôt riche mais très gourmands ! En fait c’est même super bon !
Si vous aimez les cookies et que vous souhaitez varier les plaisirs, vous retrouverez ici toutes les recettes de cookies testées et approuvées à la fourmilière !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Gâteau au fromage blanc léger comme un nuage et son coulis de fraises


12 juillet 2017

il parait qu’entre 19 et 50 ans on aurait besoin de 1000 mg de calcium par jour. On peut simplement répondre à cette nécessité en dégoupillant un yaourt, en tapant dans le plateau de fromages, en servant un petit bol de fromage blanc avec la confiture, une belle portion de brocoli, ou alors, on peut tenter un gâteau avec une bonne dose de calcium dedans. Pour ça il suffit de faire un gâteau au fromage blanc léger comme un nuage. J’avais déjà tenté un tourteau fromager par ici et puis en me promenant à la recherche d’une nouvelle idée sur internet j’ai découvert la version sans pâte de Pauline. Et hop, merci Pauline pour cette idée et ce nouveau dessert !
Cousin du cheesecake ce gâteau au fromage blanc léger comme un nuage se mariera avec tous les coulis possibles. Les fruits ne manquant pas en cette saison, vous pourrez vous faire plaisir !

– 600 gr de fromage blanc ou faisselle égouttée.
– 80 gr de sucre
– le zeste d’un citron bio
– 40 gr de farine
– 40 gr de maïzena ou de fécule de pomme de terre
– 3 œufs
– un coulis de fruits rouges dont voici la recette pour celui à la fraise

Préchauffez le four à 180°

Battre le fromage blanc avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit lisse. Rapez finement la peau du citron (sans aller jusqu’au blanc de la peau qui est amer) avec une râpe type microplane qui râpe vraiment bien et finement.
Séparez les blancs des jaunes.
Montez les blancs en neige
Ajoutez les jaunes d’œufs au mélange de fromage blanc puis incorporez-les à l’aide d’un fouet.
Versez le mélange farine/maïzena tamisé afin d’éviter les grumeaux.
Incorporez ensuite délicatement les blancs en neige avec une cuillère ou une spatule.
Beurrez un moule à manquer de 20 cm de diamètre. Tapissez le fond d’une feuille de papier sulfurisé ronde adaptée au format du moule. Découpez une large bande pour chemisez les bords du moule. Il faut que cela dépasse d’au moins 5 cm car la préparation est monte assez haut même si le gâteau au fromage blanc s’affaisse après sa cuisson.

Versez la pâte dans le moule puis enfournez pour 40 mn environ à 180°.

A la fin de la cuisson sortez le gâteau au fromage blanc du four et laissez refroidir avant de démouler. Le gâteau qui avait monté, monté, va redescendre tout doucement. Transférez-le sur un joli plat et préparez un coulis pour l’accompagner ! Il ne s’en portera que mieux et vous aussi !

Si vous aimez cuisinez avec des produits laitiers, vous vous laisserez peut être tenté par ce gâteau au yaourt poires et sarrasin ou bien un pain au yaourt tout léger ou encore par un fontainebleau !
Sur ce, il est temps d’aller recharger les batteries du côté de la mer et de la plage ! c’est l’heure du break estival tant attendu. A très bientôt et bonnes vacances à tous !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !