Zézette de Sète , le p’tit biscuit qui sent les vacances !


29 juin 2016

La zézette de Sète est le biscuit de nos vacances dans le sud ! Bien représentative de la région du Languedoc Roussillon, elle nous régale souvent à l’heure du café !!
Quand j’ai débarqué dans le sud, son nom m’a bien sûr amusé (il faut dire que je suis bon public) ! Passés la surprise et le sourire en coin, j’ai rapidement adopté ce délicieux biscuit croustillant.
Cela faisait très longtemps que je voulais en faire !!
Je me suis enfin lancée avec la recette trouvée chez Chic Chic Chocolat. Faute d’avoir fait des réserves d’huile d’olive suffisante j’ai réduit et adapté les proportions ! j’ai aussi mis plus de farine car la pâte était vraiment trop molle pour être travaillée.

Zézette de sète
Voici donc les ingrédients pour une quinzaine de zézettes de Sète

– 40 gr d’huile d’olive (je pense que le choix de l’huile est important car une huile très forte en caractère donnera un goût très prononcé aux biscuits. Je préfère une huile d’olive assez douce).
– 40 de muscat de Rivesaltes
– 40 gr de sucre et peu plus pour rouler les biscuits dedans
– 1/2 gousse de vanille
– 140 gr de farine
– 1/2 CAC de levure chimique.

Préchauffez le four à 180°

Mélangez l’huile, le sucre et muscat d’un côté. Coupez une gousse de vanille en deux et dans la longueur pour récupérer les grains de vanille. Ajoutez-les au mélange liquide puis versez par dessus la farine avec la levure. Mélangez, soit à la main, soit avec votre robot préféré, équipé de la feuille (batteur plat). J’ai opté pour cette dernière solution car elle laisse les mains libres et c’est bien pratique !! Et puis mon robot, il est sacré !! c’est mon super outils ! le meilleur ami dans ma cuisine !! Mon kitchenAid, je l’aime !!
Quand la pâte est prête, façonnez des petits boudins d’environ 1 cm de large puis faites les bouts pointus. Versez du sucre dans une assiette creuse et roulez chaque zézette dedans. Déposez ensuite les biscuits sur une feuille de papier sulfurisé ou une plaque de cuisson en silicone (silpat).
Enfournez pour 15 mn environ.
Comme je les avais faites un peu trop dodues, j’ai poursuivi la cuisson de 3 mn J’aurais pu encore ajouté 2 à 3 mn.
zezette-sete3Voilà, ça c’est fait ! Ces zézettes ont été joyeusement accueillies à l’heure de prendre mon café avec comme un avant goût des vacances ! Il ne manque plus que les cigales, le soleil ainsi qu’un de chaleur !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Stollen, le gâteau noël made in Alsace !


23 novembre 2015

Alors que les papillotes de noël et les chocolats ont envahi les rayonnages des magasins, les stollens ont eux aussi fait leur apparition ces derniers jours. Ciel que c’est joli un stollen et surtout cela doit être bon !
Bingo, la stollen venait donc de devenir ma nouvelle cible !! Il m’en fallait un, et vite !
Pour sa réalisation, je me suis inspirée de plusieurs recettes, dont celle extraite du livre « Pains pétris maison » dont j’ai déjà testé plusieurs recettes. J’ai également pris quelques conseils chez Christophe Felder pour la cuisson notamment. Pour cette version, pas de pâte d’amande à l’intérieur, mais vous pourrez trouver des recettes qui en contiennent. Nombreux sont ceux qui contiennent aussi des amandes plutôt que des noisettes.
stollen

Pour 1 beau  stollen

– 250 gr de farine
– 3 gr de levure de boulanger déshydratée
– 85 gr de lait
– 35 gr de sucre
– 90 gr de beurre

– 50 gr de fruits secs (myrtilles, mulberries,cerises
– 150 gr de raisins secs
– 30 gr d’écorces d’oranges confites coupées en petits dés
– 60 gr de noisettes (ou amandes)
– 60 gr de rhum

marinade fruits secs - stollen

pour le glaçage
– 40 gr de beurre fondu
– 30 à 40 gr de sucre en poudre (et si vous aimez, 1/2 CAC de canelle à mélanger au sucre en poudre).

Coupez les noisettes en deux ou trois.
Faites mariner les fruits secs, l’écorce d’orange et les noisettes dans le rhum pendant au moins une matinée à une nuit.
Préparez une pré-pâte. Portez le lait à ébullition et attendez qu’il revienne à température ambiante.
Mettez la farine et le sucre dans un saladier ou le bol de votre robot. Mélangez.
Faites un puits et versez dans ce puits, la levure déshydratée et le lait. Recouvrez de farine. Couvrez l’ensemble d’un linge propre ou d’un film alimentaire et laissez reposer 1 h environ. Ca va buller !
Mélangez puis ajoutez le beurre ramolli. Pétrissez pendant 10 mn environ. Si le mélange est trop sec, ajoutez une cuillère à soupe de lait.
Quand vous avez obtenu une belle boule bien lisse. Couvrez à nouveau de film alimentaire et laissez reposer 30 mn.
Ensuite incorporez à la main le mélange de fruits secs égouttés. Les raisins ne se laissent pas tous faire mais ce n’est pas mission impossible.
Recouvrez encore et mettez à nouveau au repos pour 45 mn. Pour ces temps de repos/levée, je mets toujours la pâte dans mon four à 45°.
Ensuite déposer délicatement la pâte sur un plan de travail fariné puis étalez celle-ci en rectangle sur 2,5 cm d’épaisseur.
Préchauffez le four à 200°
Repliez le bas de la pâte sur le milieu, puis faites de même avec la partie haute en la rabattant sur le premier pli. Déposez la pâte sur un plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé.
Enfournez dans un four chaud et diminuez à température à 180° pour la cuisson d’environ 40 mn.

Quand le stollen est cuit, sortez le du four et étalez tout de suite le beurre fondu au pinceau. Sucrez ensuite généreusement. Attendez que ce gâteau de noël refroidisse avant de vous jeter dessus comme la misère sur le monde, après il sera difficile de vous arrêter !!
Vous commencerez peut être par une part que vous couperez en petits morceaux, n’osant pas trop, puis de petits morceaux en petits morceaux, le stollen disparaîtra sans que vous vous en rendiez compte et c’est peut être ce qui peut lui arriver de mieux !

Plus qu’à commencez à préparer la liste de noël, une part de stollen dans une main, un crayon dans l’autre !! Avec ce froid hivernal, c’est le mieux que vous puissiez envisager !

stollen

Si vous cherchez quelques idées pour une jolie table de fête, c’est par ici !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Kouglof ou le un goûter alsacien !


17 octobre 2014

Aujourd’hui le goûter sera alsacien ou ne sera pas ! C’est Christophe Felder  qui m’a guidé sur la route du Kouglof grâce à son application sur tablette extraite de son gros livre « Pâtisserie« . Cette appli est vraiment top car elle propose les recettes par thématiques (pâtes et tartes, crèmes, décoration, gâteaux classiques, brioches, mignardises…). Chaque recette est ensuite détaillée avec un pas à pas photographié. Si on se demande quelle texture doit avoir la pâte, comment elle doit gonfler…. les photos sont là, étape par étape, pour éloigner les doutes et interrogations. Vive le progrès !

kouglof

Pour 1 kouglof (j’ai divisé les proportions par 2 par rapport à la recette initiale prévue pour 2 kouglofs ou kougelhopf …. cela dit, 2 kouglofs, ça se laisse manger !)

Pour le levain de base
– 5 gr de levure de boulanger (fraîche)
– 12 gr d’eau à température ambiante
– 25 gr de farine 45

Pour la garniture
– 25 gr de raisins secs
– 1 CAS de rhum

Pour la pâte
– 120 gr de farine
– 1/2 oeuf
– 1/2 CAC de sel
– 20 gr de sucre
– 30 gr de beurre mou
– 65 gr de lait

Pour commencer, préparez le levain en mettant la levure dans l’eau à température ambiante puis en ajoutant la farine. Mélangez avec une cuillère en bois ou les doigts pour former une boule puis recouvrez du reste de farine. Couvrez d’un film alimentaire ou d’un torchon propre et enfournez à 40° (mode étude) ou dans une pièce où il fait chaud. Laissez lever pendant 30 mn.
Faites gonfler les raisins secs avec le rhum.
Beurrez un moule à kouglof. (j’ai fait l’impasse sur l’ajout des amandes au fond du moule).

Sortez le levain quand il a bien gonflé.
Transférez le levain précédemment préparé dans le bol d’un robot. Ajoutez la moitié d’un oeuf, le lait, le beurre, le sucre et le sel. Commencez à pétrir doucement puis augmentez la vitesse. Pétrissez 10 mn environ pour obtenir une belle pâte lisse et homogène qui se décolle des bords. Personnellement j’ai eu besoin de rajouter 4 bonnes cuillères à soupe de farine car la pâte était très collante. Ajoutez les raisins après les avoir bien égouttés. Pétrissez légèrement pour les incorporer.
Ensuite recouvrez et remettez au four programme levée (40°) ou près d’un radiateur pour 1h30 de repos. De même que précédemment si vous n’avez pas ce mode sur votre four, laissez lever dans une pièce assez chaude. La pâte doit à peu près doubler de volume.
Quand c’est fait, reprenez la pâte. Dégazez-la puis déposez-la au fond du moule. Couvrez et laissez lever encore 1h30 à 2H00 comme déjà fait.
Préchauffez le four à 170°. Enfournez quand le four est chaud pour une cuisson de 20 à 25 mn pour un kouglof doré.
Démoulez à la sortie du four. Saupoudrez le kouglof de sucre glace une fois celui-ci refroidi.
Passez de ce pas à la dégustation !!

kouglof1

Léger et aérien, ce kouglof là a su nous convaincre !! Délicieux !! Il a fait le bonheur du goûter et du petit déjeuner aussi !

kouglof

Moule à Kouglof

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !