Les burgers maison sont de retour : boeuf, bleu et champis


20 février 2017

Le mot vacances riment parfois avec dérives gourmandes ! C’est aussi parfois un bon prétexte pour ne pas cuisiner et emmener les kids chez qui vous savez manger un mac machin !! Mais bien que l’idée de ne pas passer derrière les fourneaux soit parfois très alléchante, l’envie de bien manger est souvent plus forte, alors cette fois ci c’est burgers maison avec des petits pains home made aussi parce que vraiment c’est meilleur, un bon steak et du bon fromage à glisser par dessus le tout.
On pourrait bien l’assortir de quelques salades et autres crudités pour finaliser le tout et hop c’est parti pour une burger party !

burger-bleu1

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, j’ai repris la recette du restaurant Blend déjà testée et approuvée. J’y ai apporté 2 petites modifications. D’une part j’ai changé le lait ribot que je n’avais pas, par un yaourt et cela a très bien fonctionné. Du coup, comme j’ai toujours des yaourts et rarement de lait ribot, je vais adopter définitivement cet ingrédient. L’autre petite modif concerne la taille des petits pains. J’en ai fait 5 au lieu de 4 afin de faire des burgers gourmands mais un peu plus petits pour ne pas que les garçons me disent après l’avoir englouti : « désolé j’ai plus de place pour la salade et les carottes râpées » ! et vraiment c’était parfait. Monsieur fourmi aurait peut être trouvé à redire sur la taille du burger final mais une fois bien garni franchement c’était parfait.

burger-maison

Une fois les petits pains cuits, nous avons chacun choisi notre garniture.

Pour moi,
– ketchup
– steak haché de boeuf
– Bleu d’Auvergne
– 1 gros champignon de Paris frais et mélange de jeunes pousses.

Pour les garçons une version efficace et simple : ketchup, steak, comté 24 mois et une petite salade de carotte accompagner le tout.

Préchauffez le four le four à 160°. Coupez les pains en deux et glisser les dans le four pour les réchauffer.
Pendant ce temps, préparez les autres ingrédients. Façonnez les steaks à la taille de vos pains assez épais (pas comme chez mac machin) : entre 1 et 2 cm.
découpez vos tranches de fromages et rondelles de champi .
Faites cuire les steaks puis commencez le montage en déposant une cuillère à café de ketchup puis en l’étalant sur la base de chaque pain. Ensuite déposez le steak puis le fromage. Enfournez à nouveau sans le petit pain du dessus pour faire fondre le fromage tranquillement.  Voilà, plus qu’à servir !

burger-bleuReste le meilleur : croquer à pleine dents dans ces burgers maison. C’est quand même autre chose de pouvoir déguster ce sandwich maison avec de vrais bons produits et des petits pains moelleux à souhait.
Comme moi, vous ne regretterez sans doute pas d’avoir passé un peu de temps en cuisine pour vous régaler et partager ce repas convivial en famille !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Piadina à 4 mains


22 juillet 2014

Il y a quelques mois j’ai découvert dans un magazine {mais ne me demandez plus dans lequel, j’ai oublié!} : la Piadina du restaurant parisiens : Lo Zio
Alors la piadina, kezako? A mi-chemin entre le pain et la crêpe, la piadina est originaire du nord de l’Italie, plus précisément de la Romagne, région toute proche de la Toscane. Cette galette est cuite idéalement sur une plaque ou une pierre puis fourrée d’une garniture sucrée ou salée.

Piadine2

Cela faisait longtemps que je voulais tester cette fameuse piadina.
Les conditions idéales ont enfin été réunies en ce début de vacances : temps pourri + minis qui s’ennuient +  un repas de midi!
Voilà il était temps de s’essayer au casse-croûte à l’italienne parce que le panini c’est bien mais la piadina c’est mieux!!

Or donc pour 3 piadine
– 250 gr de farine
– 8 gr de levure chimique
– 125 ml de lait tiède
– 10 ml d’eau
– 45 gr de beurre
– 1/2 CAC de sel

Facile Emile!!
Versez la farine, le sel et la levure chimique dans le bol du robot ou un grand saladier pour la version manuelle.
Versez le beurre fondu et commencez à pétrir avec le crochet pétrisseur. Versez le lait au fur et à mesure tout en pétrissant. Ajoutez ensuite l’eau si besoin. La pâte doit former une boule. Continuez de pétrir à vitesse moyenne pendant 5 à 10 mn pour obtenir une belle boule bien lisse.
Divisez en 3 pâtons et étalez chacun en une belle galette de 3 mn d’épaisseur environ.
Si vous avez de la main d’oeuvre profitez-en : étaler la pâte est une affaire plutôt amusante pour les petites mains.

Etalage pâte piadina Chauffez une poêle à crêpe, beurrez légèrement le fond avec un pinceau. Déposez la première piadina et faites cuire à feu moyen environ 3 mn de chaque côté.
Garnissez ensuite comme bon vous semblera, puis refermez en roulant la garniture dans la piadina ou repliant 2 côtés sur la garniture centrale. Et waoula!

Piadine

Suggestion pour la piadina du jour :
–  2 tranches de Rostello (jambon italien rôti cuit aux herbes et coupé en tranches fines, spécialité de Bologne)
– quelques tomates cerises coupées en tranches
– 1/2 boule de mozzarella
– 2 champignons de Paris frais
– 2 à 3 feuilles de basilic
– quelques pousses d’épinard ou de roquette

Bilan positif : que des pousses en l’air pour les minis!!

Piadine

CROUNCHHHHH!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Bagel complet aux raisins ou au sésame


21 mars 2014

Mon livre des soeurs Marlette je l’aime vraiment. En plus d’être beau il est plein de bonnes recettes boulange et pâtisserie. J’ai de nombreux marques pages me rappelant toutes les bonnes choses à faire pourtant cela faisait longtemps que je ne l’avais pas ouvert. Et puis soudain comme une envie de bagel avec des raisins et de la farine complète!!
J’ai déjà réalisé ces bagels Marlette, et voici, sous vos yeux ébahis, la version complète ! bagel sésame

bagel complet aux raisins

– 180 gr de farine complète
– 50 gr de farine type 55
– 1 CAC de levure de boulanger déshydratée
– 1 CAC de sel
– 1 CAS de sucre
– 140 ml d’eau tiède
– des raisins secs , une belle poignée ou plus selon votre goût.

Dans un peu d’eau tiède délayez la levure.
Dans le bol de votre robot, versez la farine, le sucre et le sel. Mélangez et faites un puits au centre. Une fois la levure dissoute, versez la au milieu du puits.
Mélangez puis ajoutez le reste de l’eau au fur et à mesure tout en mélangeant à vitesse moyenne (je n’ai pas mis toute l’eau, il devait me rester 20 ml car la pâte était très collante).
La pâte doit finir par former une boule et se décoller des bords du bol. Si nécessaire ajoutez un peu de farine. Ajoutez alors les raisins et continuer de pétrir la pâte pour les incorporer.
Laissez reposer couvert d’un linge humide pendant 1 heure (toujours mon programme « levée » dans mon four à 40°).
Ensuite, écrasez la pâte pour chasser l’air, pétrissez légèrement puis séparez la pâte en 4 pâtons, formez 4 boules et faites un trou au centre. Il doit être bien large, (au moins 5 à 6 cm) car en gonflant il va se rétrécir largement.
Laissez à nouveau reposer sous le linge propre sur une plaque couverte d’un papier sulfurisé pendant 20 mn.
Préchauffez votre four à 180°.
Pendant ce temps faites bouillir une casserole d’eau et plongez les bagels 1 par 1 ou 2 par 2, 1 minute de chaque côté. Sortez les délicatement avec une écumoire, puis badigeonnez-les du mélange oeuf/lait.

Enfournez pour 20 mn de cuisson environ.

bagel-raisin-dejeuner2

Et voilà. tout est bien qui finit bien, les p’tits bagels aux raisins vont se faire manger ! c’est toujours un peu comme ça que ça finit par ici de toute façon! bagel-complet-aux-raisins

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Et si on faisait des hot-dogs!


3 mars 2014

Pendant les dernières vacances, les minis ont établi leur menu de la semaine faisant des concessions l’un et l’autre sur certains choix, mais ils sont tombés spontanément d’accord sur des hot-dogs ! Qui l’eut cru ! J’ai tout de même émis une condition : je veux des p’tits pains maison!
Ok topez-là, c’est parti pour les hot-dogs dont recette est extraite du petit livre « l’atelier du hot-dog » du fameux Little Fernand,

hotdog

Pour 8 à 10 petits pains
– 430 gr de farine
– 20 gr de beurre ramolli
– 20 gr de levure de boulanger fraîche
– 1 CAC de sel
– 1 CAS de sucre
– 15 cl de lait
– 1 oeuf entier + 1 jaune

Délayez la levure dans le lait tiède pendant quelques minutes
Dans le bol de votre robot ou un saladier, mélangez la farine, le sucre et le sel
Faites un puits dans la farine puis versez les oeufs le beurre ramolli et le lait avec la levure dissoute.Pétrissez la pâte à vitesse moyenne pour former une boule. Si la pâte est trop sèche ce qui a été mon cas, ajoutez un peu de lait. Dès qu’une boule se forme encore un peu collante, pétrissez à vitesse 5 environ pendant une petite dizaine de minutes. La pâte va alors former une boule bien lisse qui va se décoller parfaitement des bords.
Couvrez d’un film alimentaire ou d’un linge propre et laissez montez à température pendant une heure. J’ai utilisé le programme de mon four pour la levée (40° environ). Au bout d’une heure la pâte aura largement doublé de volume et sera bien aérée.

hotdog-lapate

Séparez la pâte en 8 à 10 pâtons égaux d’une douzaine de cm de long. Déposez-les de manière assez espacée sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Recouvrez à nouveau d’un linge propre et laissez reposer 45 mn.
Préchauffez le four à 180°
Badigeonnez les petits pains de lait et ajoutez des graines de sésames ou autres ou pas du tout!
Enfournez pour dix minutes environ. Une douzaine pour moi.

pain hot dog Big FernandA ce stade il ne reste plus qu’à ouvrir le pain en deux et garnir à loisir, selon votre goût : Je suis partie en free style sur une saucisse, du comté, des petites oignons confits maison, de la moutarde savora et une lichette de ketchup!! mouais! mon gloubi-hot-dog à moi!! Les minis l’ont joué plus classique : saucisse, emmental, ketchup! Passez une dernière fois au four encore chaud mais éteint, pour ramollir tendrement le fromage qui va fondre sur la saucisse ou dessous, selon votre montage.
Noté par la petite troupe : 20/20! rien que ça! bon en même temps ce sont leurs hot-dogs faits de leurs dix doigts! et ça donne un max de points en plus lors de la notation !
hot-dogs

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Frenchie to go, a place to be!


22 janvier 2014

Ma cop’ foodista et moiself accomplissons régulièrement une escapade dans la capitale avec « obligatoirement » une pause gourmande. Liant l’utile à l’agréable, nous nous programmons un p’tit resto et du shopping! des trucs de filles quoi…et on parle aussi beaucoup : blablabla….

La fois précédente c’était au blend : adresse yummy par excellence où les burgers gourmets sont largement à la hauteur de leur réputation. Pain extra moelleux et tout frais maison ! La viande …hummmm. Bref un régal où il faut être à midi tapante devant la porte si on meurt de faim ou si l’on est pressé car l’endroit étant rikiki, la queue s’installe vite devant le resto.

Pour cette dernière virée nous nous sommes lancées à l’assaut du Frenchie to Go : une des trois adresses du chef Gregory Marchand, qui a investi la rue du Nil dans le 2ème arrondissement. L’endroit est grand comme un mouchoir de poche mais très accueillant et les arrivants se suivent.
On tombe vite devant un comptoir où trônent de chouettes gourmandises telles des scones, des buns ou des muffins, tous plus alléchants les uns que les autres. Derrière le comptoir une cuisine ouverte où les cuistos s’activement sûrement à la préparation des sandwiches.

Frenchietogo

Pour moi ce fut un délicieux pulled pork sandwich garni généreusement de palette de cochon fumé, sauce bbq et ce que j’identifierais de betteraves secrètement assaisonnées (même si le menu indique du coleslaw), le tout avec une salade. Naaaaann pas de frites, ce qui est tout à fait surprenant mais le plan de la journée était de faire également un détour par chez Mister Michalak pour le dessert/goûter.

On s’est installé et les sandwiches sont arrivés rapidement après avoir été préparés sous nos yeux ébahis! Bien emballé dans leur papier il ne restait alors plus qu’à découvrir notre sandwich et nous régaler.  Le mien était dodu dans son pain légèrement brioché, bien doré et moelleux à souhait. L’intérieur était généreux et bien assaisonné. Du régal!

Frenchie to go
pulledpork-frenchietogo

 

Bref si vous avez un p’tit creux sur le coup de midi et que vous passer pas loin de la rue du Nil, faites un détour au Frenchie to go!! c’est du tout bon!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Déjeuner sur le pouce : un pique nique, 3 sandwiches


1 juillet 2013

Avant la fourmi Elé mangeait à la cantine, pas de longs questionnements sur ce qu’elle allait manger. C’était simple, pratique et plutôt pas mal pour une cantine, mais voilà, ça cétait avant…
Depuis quelques temps, la fourmi Elé ne doit compter que sur elle-même pour se nourrir le midi et parfois, au delà de toute flemme liée à la préparation d’un vrai repas pour « un », il y a la vraie envie de mordre dans un vrai bon sandwich. Voici donc quelques suggestions si vous aussi vous rêver d’un sandwiches gourmets.

Le classique tomate-mozza
Un de mes sandwichs préférés que j’aime prendre chez Paul de temps à autres. c’est fameux la mozza comme ça non? gentiment enveloppé du parfum du basilic, de sa tomate tendre et de son p’tit pain qui le sera tout autant évidemment!

– Un petit pain au noix
– 2 à 3 tranches de mozza di buffala 
– 2 à 3 tranches de tomates 
– quelques feuilles de basilic
– sel, poivre et huile d’olive ou de pesto
– quelques pousses d’épinards

Tranchez le petit pain en 2 dans la longueur sans aller jusqu’au bout. Tartinez (légèrement) le pain d’huile d’olive (ou de pesto). Coupez la mozzarella et la tomate en tranche. Assaisonnez puis empilez les tomates et la mozza. Rajoutez quelques feuilles de basilic et pousses d’épinards.
Comme vous êtes gourmand vous n’arrivez plus à fermer votre sandwich mais qu’importe!! mangez goulument!

sandwich-tomate-mozza

Le coppa comme cochon
Le coppa comme cochon est tout droit sorti de mon frigo, avec les ingrédients à disposition!! Et le hasard fait bien les choses car ce sandwich est fort savoureux.

– 2 tranches de pain de mie complet
– 3 à 4 tranches de coppa
– une poignée de pousses d’épinardroquette, feuilles betterave
– une poignée du mélange : carotte, choux, céleri branche (un mélange Florette dont je suis assez fan en ce moment!! car très pratique et très sympa niveau papilles!)
– 1 demi-tranche de jambon de blanc

Toastez le pain de mie
Tartinez la base de philadelphia
Déposez les tranches de coppa puis un lit de verdure
Ajoutez une demi-tranche de jambon blanc et refermez.

sandwich-coppa-comme-cochon

 

Rave bleu!
Last but not least, le  » rave bleu ». Intrigante par son côté sucré salé, cette recette est extraite du livre « sandwichs gourmets » {l’épicerie générale} de Maud Zilnyk qui m’a été offert par ma cop’ foodista Yzafoodista. Il regorge de bonnes et belles idées gourmandes organisées par saison.

– une boule de céléri rave
– du bleu ou de la fourme d’Ambert
– des raisins secs
– du beurre doux
– de la baguette à l’ancienne ou tradition
– quelques pousses de roquette pour son petit côté poivré ou des pousses d’épinard.

Coupez la baguette de la taille du sandwich que vous désirez manger, ouvrez et beurrez la partie basse. Déposez  la fourme d’Ambert ou du bleu, puis déposez quelques raisins secs.

Epluchez le céleri puis coupez dans le coeur, 2 ou 3 très fines tranches que vous poserez sur les raisins secs.

Sandwich céleri rave et bleu

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Bagels, le p’tit pain le plus trou là!


6 juillet 2012

Dans la série « Boulange » la Fourmi Elé a demandé les bagels, parce que c’est joli ce pain tout rond avec un trou dedans!! La fourmi Elé aime manger ludique, que voulez-vous! En plus c’est bon alors pourquoi se priver d’autant que grâce au super livre des soeurs Marlette, le bagel est à porter de main!

C’est parti pour 4 bagel

unique-long_bagel

Ingrédients

– 225 gr de farine (selon les marlette, type 80 mais ici type 60 le stock de type 80 étant à sec)
– 1 cuillère à café de levure boulangère déshydratée
– 1 cuillère à soupe de sucre
– 30 ml d’eau tiède
– 150 ml d’eau tiède
– 1/2 cuillère à café de fleur de sel
– 1 jaune d’œuf mélangé avec un peu de lait

et hop on s’y met

Mettez la levure dans les 30 ml d’eau avec le sucre. Laissez réagir pendant 5 mn et mélanger pour dissoudre le sucre

Dans le bol du robot, mettez la farine le sel, faites un puits et rajoutez la levure. Versez le reste d’eau petit à petit et mettez en marche avec le bras spécial pour pétrir. Pétrir 5 à 10 mn

Ensuite laissez reposer couvert d’un linge humide pendant 1 heure
Au bout d’une heure pétrissez à nouveau mais très peu, puis séparez la pâte en 4 pâtons, formez 4 boules et faites un trou au centre.
Laissez à nouveau reposer sur une plaque couverte d’un papier sulfurisé pendant 20 mn

Puis préchauffez votre four à 180°.

Pendant le préchauffage du four, faites bouillir une casserole d’eau et trempez les bagels 2 par 2 , 1 minute par face pour chacun.

Ensuite sortez les délicatement avec une écumoire, puis enduisez les du mélange oeuf/lait.
ils sont maintenant prêts pour être enfournés. C’est parti pour 20 mn de cuisson. (à surveiller en fonction de votre four). Et voilà vous pouvez accommoder vos bagels en délicieux sandwich maison. Chez la fourmi Elé, on les aime aussi toastés, beurrés, confiturés!

Bagel

 

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Bretzels


18 juin 2012

J’aime les bretzels mais ceux du commerce sont souvent décevants ! raplapla, secs, sans petits grains de sel dessus…Alors que c’est si bon !
Donc je m’y suis collée!! pas si compliqué au fond surtout quand on est accompagné des soeurs Marlette dont le livre regorge de bonnes recettes de biscuits, gâteaux, et autres petits pains.

bretzel maison

Voici donc un petit rêve gastronomique qui se concrétise

pour 4 bretzels
– 250 gr de farine (type 65 mais 55 peut aussi convenir)
– 75 ml de lait
– 75 ml d’eau
– 1 cuillère à café de sel
– 20 gr de beurre doux
– 1 demi sachet de levure boulangère

Pour le bain
– 1 litre d’eau
– 50 gr de bicarbonate
– 2 cuillères à café de sel

Mettez tous les ingrédients dans le bol du robot en veillant à ce que la levure ne touche pas le sel. Mélangez doucement jusqu’à obtenir une pâte lisse (un peu comme celle du pain). Couvrez d’un torchon propre. Laissez reposer 1h environ. Vous pouvez utiliser le mode « levée » de votre four à 40°.
Faites chauffer le four à 200°
Après le temps de repos, prenez votre pâton et séparez-le en 4 morceaux. Faites des longs boudins de pâte d’environ 50 cm, « croisez les bras » de ce morceau de pâte et formez 4 beaux bretzels 
Préparez une plaque de four avec du papier sulfurisé légèrement huilée et déposez les bretzels dessus. Portez à ébulliton l’eau et le bicarbonate et mettez les bretzels dans ce mélange bouillonnant. Attendez que les bretzel remontent à la surface pour les sortir avec un écumoir.

Mettez quelques grains de gros sel dessus.
Enfournez pour une quinzaine de minutes. (à surveiller selon le four).

bretzel

Attendez qu’ils refroidissent si vous pouvez et croquez dans un bretzel encore tiède. Oui oui c’est bon !! vous pourrez même les ouvrir, les beurrer et y ajoutez la garniture de votre choix pour une bon sandwich.
Il ne reste plus qu’à déguster avec une districkt : bière locale si vous êtes comme moi dans les Yveslines. Ma préférée c’est la white temptation. Je les trouve à la ferme de Gally (St Cyr) mais je crois que l’on peut aller directement à la fabrique pour voir ce qu’il en est !

bretzel-sandwich

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Un jour la Fourmi Elé a fait un pique-nique made in Cyril Lignac!


15 juin 2012

Si vous flâner à Paris dans le 11 ème arrondissement, si les coups de midis sonnent et votre estomac commence à vous envoyer des signaux d’alerte, n’hésitez pas à faire un stop à la pâtisserie « By Cyril Lignac » au 24 rue Paul Bert. Cet étape vous assurera un pique-nique deluxe !

patisserie-cyril-lignac

J’ai goûté le sandwich chèvre pomme miel salade le tout enrobé dans une très bonne baguette. Première partie très satisfaisante. Cherry on the cake pour le dessert avec une tarte au citron. Jolie comme tout avec une pâte sablée sans pareille et une crème au citron, ah la la, la crème au citron [soupir]!!
Comptez 8,90€ pour un sandwich ou une salade, un dessert et une boisson.

tarte-citron-by-Lignac

Divine, la crème au citron, ni trop acidulée, ni pas assez, parfumée comme il faut, bref parfaite. Pour tenter ce Lignac au citron Home made c’est par ici

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !