Tarte épinard courgette et gorgonzola


1 juin 2016

C’est en faisant mon plein hebdomadaire que je suis tombée sur une belle « botte » de feuilles d’épinards ! Nous nous sommes mis d’accord l’une et l’autre pour rentrer ensemble et organiser un rendez-vous en cuisine avec l’ami gorgonzola ! Une courgette s’est glissée par là entre temps ! la jalousie sûrement !
Voici donc sous vos yeux ébahis, je n’en doute pas, une nouvelle recette : une tarte épinard courgette et gorgonzola pour un dîner en toute simplicité ou un pique-nique, mais bon, les pique-niques en ce moment, c’est pas ça ! #désespoir et #méteopourrie

Tarte épinard courgette et gorgonzola

– 200 gr de farine
– 90 gr de beurre froid
– sel
– 1 oeuf
– 5 CAS d’eau froide.

– 700 gr d’épinards frais ou surgelés (mais c’est la saison il faut en profiter!)
– 1 belle courgette (2 petites ou 1 grande)
– 3 oeufs
– 100 gr de lait
– 10 cl de crème épaisse
– sel, poivre
– 150 gr de gorgonzola

Préparez la pâte à tarte. Versez dans le bol du robot, la farine, le sel et le beurre froid coupé en morceaux. Quand la pâte est sableuse ajoutez l’oeuf puis l’eau. Retirez la boule de pâte. Etalez celle-ci puis foncez-la dans un plat à tarte. Piquez la pâte avec une fourchette. Réservez au frigo une demi-heure.
Préchauffez le four à 200° puis cuisez la pâte à blanc (recouverte de papier aluminium et de billes de cuisson) pendant 20 mn. Ensuite laissez refroidir.

Pendant ce temps, faites revenir les feuilles d’épinard dans une grande casserole (c’est volumineux ces petites bêtes!) avec un peu d’eau. Salez en cours de cuisson. Quand les épinards sont cuits, égouttez-les puis « essorez-les » dans un torchon (qui ne risque rien car le vert des épinards est difficile récupérer) pour retirer l’excédent d’eau. Réservez-les.
Lavez et épluchez la courgette. Coupez rondelles puis faites revenir les rondelles dans une poêle avec un peu de beurre. Salez et réservez.
Battez 3 oeufs entiers dans un saladier avec la crème et le lait. Assaisonnez. Ajoutez une 1/3 du gorgonzola en le fouettant avec la préparation.
Déposez les courgettes sur le fond de la tarte puis répartissez les épinards par dessus. Faites de même avec des morceaux de gorgonzola.
Versez l’appareil à quiche avec crème et gorgonzola sur les épinards. Enfournez pour 25 à 30 mn.
Passez à table et servez !

Tarte épinard courgette et gorgonzola

Et si vous aimez le vert, et plus particulièrement celui des épinards, faites des folies avec cette tarte chèvre épinards ou ces triangles qui se mangent tout seuls aux épinards et à la feta !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Dos de saumon marinés rôtis !


16 mai 2016

Voilà, il faut que je vous avoue un truc : je vais parfois quelques courses chez l’ami Picard. C’est pas vraiment « zéro déchet » mais c’est quand même bien pratique, d’autant qu’il est à deux pas de chez moi ! J’y prends peu de choses et souvent les mêmes : des produits de base comme des haricots, des petits pois, ou des fèves. J’y achète également des poissons et aussi des glaces quand les températures extérieures deviennent estivales.
Pour les poissons, j’ai toujours dans mon panier des filets de merlu ou des dos de cabillaud et de saumon. On peut ensuite faire ce que l’on veut avec. La preuve avec cette recette qui m’a tout simplement emballée : des dos de saumon marinés rôtis.
Dos de saumon marinés rôtis

Pour 4 personnes il vous faudra tout ça !
– 4 dos de saumon, picard ou pas !

Pour la marinade
– 100 gr de sirop d’érable
– 50 ml eau
– 1petite CAC de maîzena
– 1 gousse d’ail
– 1/3 CAC de Sel et la même chose de piment d’espelette.
– quelques feuilles de coriandre en option ou un petit oignon frais à ciseler sur les dos de saumon une fois servis.

Mélangez tous les ingrédients dans une casserole. Portez à ébullition et faire réduire à feu plus doux pendant environ 10 mn. Réservez (vous pouvez conserver cette marinade dans une boîte hermétique, au frigo).
Badigeonner chaque portion de saumon de marinade (environ 1 CAS par morceau). Laissez mariner au moins 2 heures, une nuit c’est encore mieux.
Préchauffez le four à 180°.
Badigeonner à nouveau avant d’enfourner puis cuisez les dos de saumon environ 20 à 25 mn. A mi cuisson redonnez un coup de pinceau de marinade.
Ensuite passez sous le grill dans le 1/3 du four en faisant bien attention à ne pas brûler le dessus. Laissez dorer le dessus environ 5 mn en surveillant.
Servez votre dos de saumon mariné rôti avec du riz, des petits légumes et autres fantaisies !

C’est parfait quand on aime les saveurs légèrement sucrée salée. Pour le côté pimenté, j’y suis allée mollo mais vous pouvez y aller un peu plus franchement et remplacer, dans la marinade, le piment d’espelette par des « flocons » de piment séchés.

Si le saumon est votre ami, vous pouvez aussi tester la terrine de saumon aux noix de st Jacques et crevettes roses ou une version de saumon poché au lait de coco !

N’oubliez pas jusqu’au 24 mai : -10% sur tout l’eshop avec le code « MAMAN« 

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Tarte fine à la courgette


4 mai 2016

A l’heure où les estomacs commencent à gargouiller, j’entends souvent la même question : « qu’est ce qu’on mange ce soir ? »  Parfois j’annonce clairement : c’est quiche lorraine, pizza maison, pâte…. des repas fastoches et si appréciés des garçons qu’ils me gratifient alors d’une « t’es super maman, merci, merci »…. Quand je sais qu’il y a de la courgette, je la joue profil bas même si je sais qu’ils mangeront sans problème !! A force ils sont habitués à leur dose quotidienne de légumes (d’où le fait qu’ils me vouent un culte sans nom quand il y a pizza maison !).
sur le coup de la tarte fine à la courgette je l’ai joué plutôt comme ça : « ce soir c’est tarte salée » (stratégie d’annonce très évasive), mais les petits futés habitués aussi à ce genre de feintes enchaînent avec un « y’a quoi dedans » et là je suis bien obligée de balancer la vérité « des courgettes » !! s’ensuit souvent un « pffff » suivi d’un « oh non pas des courgettes », réponse de principe qui ne changera pourtant rien au menu !!
La stratégie suivante est d’allécher ce client difficile : « tu verras ça sera comme une pizza avec de la mozzarella comme t’aime bien, ça va être super bon  » !
tarte fine à la courgette

Allez c’est parti pour une tarte fine à la courgette pour 4 .

– 3 courgettes
– 1 pâte feuilletée prête à dérouler
– 1 boule de mozzarella di buffala
– 4 à 5 tomates cerises
– 1 gousse d’ail
– quelques feuilles de basilic
– huile d’olive
– Sel poivre

Faites égouttez la boule de mozzarella.
Epluchez les courgettes et, si nécessaire, retirez les pépins. Découpez les courgettes en fines rondelles puis faites les revenir à la poêle 5 mn avec un peu d’huile d’olive et la gousse d’ail hachée finement. Salez et poivrez.
Préchauffez le four à 200°
Déroulez la pâte feuilletée sur une plaque recouverte de papier sulfurisée.
Disposez les rondelles de courgettes sur la pâte puis les tomates cerises coupées en rondelles. J’avais quelques petits pois cuits et j’en ai donc ajouté une poignée !).
Découpez à la main la mozzarella et disposez les morceaux sur le dessus de la tarte.
Salez, poivrez, et enfournez pour 25 mn environ. Surveillez à mi-cuisson et tournez la tarte si besoin d’un demi-tour : certains fours comme le mien cuisent plus devant qu’au fond.
(Si jamais les courgettes ou la mozza rendaient un peu d’eau en cours de cuisson, n’hésitez pas à l’enlever.)

tarte-fine-courgette

Verdict : « hey mais c’est bon ! et même « elle est super bonne ta tarte, il en reste ? » qu’est il besoin d’ajouter de plus ? tarte fine à la courgette : validée !

Et sinon pour les fans de courgettes, il y a aussi cette tarte ou cette salade ou bien encore ce gratin au shropshire !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cocktail de noix qui pique pour l’apéro !


11 avril 2016

Quand je vais faire mes courses en vrac chez day by day à Versailles, je prends parfois un de leur petit mélange pour l’apéro : un truc qui croque et qui picote les papilles ce qu’il faut !!
Ma cop Yzafoodista fait aussi un mélange de noix sucré salé assez addictif.
J’ai voulu m’essayer à un cocktail de noix qui pique et pour cela, je me suis appuyée sur une recette d’amandes pimentées, extraite du livre « sans sucre ajouté«  que je n’ai pas tout à fait suivi à la lettre !

cocktail de noix qui pique à l'apéro

Pour un petit bocal il faut :
– le jus d’un demi-citron
– 1 CAS rase d’huile de coco fondue
– 300 gr de mélange d’amandes, noix de pécan, graines de courge, noix de cajou (faites avec ce que vous aimez et aussi ce que vous avez , tout ce trouve facilement en vrac comme chez day by day.)
– 2 CAC de sel
– 12 gouttes environ de tabasco
– 1 CAC de paprika doux en poudre
– 1/3 CAC de canelle en poudre
– 1 CAC de piment fort en poudre

Préchauffez le four à 120°
Mélangez tous les ingrédients dans un saladier. Étalez l’ensemble sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfournez pour 1h00 de cuisson. Mélangez avec une spatule à mi-cuisson.
J’ai poursuivi la cuisson pendant 30 mn de plus environ à 150° car cela n’était pas assez croustillant/croquant/cuit à mon goût. Je réessaierais en raccourcissant le temps de cuisson en élevant la température tout le long. A la fin de la cuisson, quand ca croque comme il faut, laissez refroidir et tamiser pour retirer l’excédent d’épices en poudre.

En attendant j’ai mon cocktail de noix qui pique pour l’apéro ! Validé par un public difficile composé notamment de mes 2 fistons, parce que les trucs à grignoter à l’apéro c’est sacré !!
Je ne sais pas si c’est plus sain {#àmangeravecmodération !} que les tuiles au paprika ou les tucs mais le fait est que c’est bon et que ça descend tout seul ! Si tu mes la main dedans, t’es cuit !!

cocktail de noix qui pique à l'apéro

Et sinon pour un apéro maison, y’a plein d’autres trucs maison à essayer comme les p’tits géométriques à l’épeautre et aux graines ou bien les rillettes de thon à la ciboulette trop faciles ! et j’en passe, si vous séchez, foncez dans la rubrique « index des recettes » direction tout en haut : apéro !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Boulettes orientales très faciles !


29 mars 2016

Voici une nouvelle recette de tous les jours : une recette de boulettes orientales, simplissime, extraite du livre portant le même nom : simplissime !!! Peu d’ingrédients, une facilité déconcertante et un repas qui change sans se poser des millions de questions : « mais qu’est ce que je vais bien pouvoir leur faire à manger?  »
Voilà donc comme j’aime envisager une semaine comportant au moins 7 repas en famille sans avoir à me faire trop de noeuds au cerveau. Je sors mes livres de cuisine et ce « simplissime » en premier lieu et je fais ma liste de courses en conséquence ! Après, bien sûr, il y a de l’improvisation mais cela fait une bonne base pour démarrer !

boulettes orientales simplissime

Pour 6 à 8 personnes environ 20 boulettes orientales de 3 à 4 cm de diamètre)
– 400 de steak haché
– 400 gr de chair à saucisse
– 2 bonnes CAS de cumin en poudre
– 2 œufs de poule entier
– 250 gr de tomates cerises
– sel et poivre
Mélangez la chair à saucisse, le bœuf haché, les œufs et le cumin. Salez, poivrez.
Formez des boulettes. Pour que cela ne colle pas trop aux mains et que cela soit plus facile, mouillez légèrement vos mains.
Préchauffez le four à 170°.
Mettez un peu d’huile d’olive dans un plat allant au four. Déposez les boulettes et les tomates cerises. Arrosez un peu d’huile d’olive. Ajoutez 6 CAS d’eau et enfournez à 170° pendant 35 mn environ. Arrosez pendant la cuisson et/ajoutez un peu d’eau ou bouillon en cours de cuisson si besoin.

boulettes orientales simplissime

Servez ces boulettes orientales avec du couscous, du boulgour ou du riz par exemple !
Voilà donc un repas {sympa} de plus en moins !!
Si vous aimez les histoires de boulettes il y a aussi les boulettes de poulet aux saveurs asiatiques !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Poulet au beurre d’escargot pour dimanche !


11 mars 2016

Vous mangez quoi le dimanche vous ? Chez nous c’est souvent un rôti, un filet mignon, un plat en cocotte ou un poulet ! Le dimanche il faut un plat copieux, un plat qui fera plus d’un repas, pour assurer une dînette le soir ou une lundi soir sans stress ! Le poulet c’est simple et assez rapide à préparer et cette version aillée n’est pas plus compliquée et très sympa ! Je l’ai découverte en allant à la bibliothèque !
Pendant que les garçons font leur choix de BDs, Je m’installe au rayon presse, lire les revues culinaires. En dehors du plaisir que j’ai à suivre cette presse, cela m’évite d’acheter et d’accumuler un tas de revues tout aussi appétissantes qu’encombrantes, avec le temps !
Cette recette de poulet au beurre d’escargot est extraite de cuisine et vins de France de ce mois-ci. Je l’ai un peu faite à la louche en réduisant la quantité de beurre, initialement de 120 gr.
poulet au beurre d'escargot

– 1 beau poulet fermier. Le mien faisait 1,5 kg
– 3 gousses d’ail
– 80 gr de beurre
– sel, poivre
– une demie botte de persil plat
– 1 petite échalote (j’ai fait sans)

Commencez à préparer le beurre d’escargot en sortant le beurre du frigo un peu à l’avance pour qu’il soit mou. Prélevez une bonne poignée de feuilles de persil et lavez-les. Epluchez les gousses d’ail et retirez les germes si nécessaires. Sortez votre petit hachoir préféré et versez dedans : le beurre, le persil, les gousses d’ail le sel et le poivre. Mixez l’ensemble.
Vous pouvez toujours le faire à la main si vous n’avez pas de hachoir, en ciselant les feuilles de persil et en hachant l’ail le plus finement possible. Vous mélangerez ensuite ces ingrédient avec le beurre mou, à l’aide d’une fourchette.
Déposez le beurrez d’escargot dans une feuille de film alimentaire. Formez un boudin et mettez le au froid pendant 30 mn ou au congélateur environ 5 mn pourqu’il durcisse.
Préchauffez le four à 180°.
Ensuite découpez votre boudin de beurre d’escargot en fines tranches que vous glisserez délicatement sous la peau du poulet en passant par la peau du cou !
Vous pouvez également badigeonnez le restant du beurre sur l’ensemble du poulet.
Déposez le poulet dans un plat allant au four et enfournez pour 1h à 1h30 selon la taille de votre poulet. Arrosez régulièrement le poulet pendant la cuisson avec le beurre d’escargot qui aura fondu dans le plat.
Plus qu’à découper ce poulet au beurre d’escargot, le déguster tranquillou avec quelques légumes ou des pommes de terre sautées puis reprendre une activité normale du dimanche ! (même sociale, c’est pas si fort que ça, tout cet ail !)

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Le retour des muffins anglais !


19 février 2016

Je passe régulièrement devant des muffins anglais quand je vais faire mes courses. Ils sont gentiment rangés dans des sachets en plastique, à côté de quelques voisins de rayonnage : des bagels souvent !! Mais non, rien n’y fait, je n’ai pas plus envie que ça de les acheter !! « l’emballage-o-phobie » qui me guette peut être ! Bref je passe et repasse mais toujours pas de muffins à la maison. L’ultime solution, les faire !
J’avais déjà fait des muffins anglais il y a déjà bien longtemps ! Ceux-ci arrivent en direct de la BBC, une valeur sûre pour cette recette pure England. Cette recette est un peu différente de la précédente de par les proportions et l’ajout de lait notamment à la place de l’eau !

muffins anglais

Pour 6 muffins anglais (7,5 cm de diamètre)

– 300 gr de farine
– 6 gr de levure de boulanger fraîche
– 6 gr de sel
– 15 gr de sucre
– 15 gr de beurre pommade
– 130 gr de lait à température ambiante
– 1 œuf battu.
– un peu de polenta (ou semoule fine) et de farine supplémentaire.

Dans le bol du robot, versez la farine, le sucre. Mélangez. Faites un puits puis émiettez la levure dans un puits. Dans un coin opposé de la levure ajoutez le sel. Versez ensuite le lait dans le puits sur la levure avec l’œuf battu et le beurre mou.
Commencez à mélangez avec le crochet puis pétrissez environ 10 mn. Une belle pâte va se former, lisse, qui se décolle bien des bords du bol.
Huilez légèrement un grand saladier et déposez la pâte dedans, couvrez d’un linge propre et laissez monter pendant 1h à 2h à température ambiante ou dans votre four à 40°. La pâte va doubler de volume.
Quand la pâte est bien gonflée, déposez  celle-ci sur une plaque recouverte d’un mélange de farine et de polenta. Aplatissez celle-ci sur 1,5 à 2 cm d’épaisseur. Avec un cercle ou un verre, découpez 6 muffins. Déposez les muffins sur la plaque et laissez les reposer une bonne demi-heure encore.
Ensuite cuisez les muffins anglais dans une poêle à feu très doux, 5 à 6 mn pour chaque face. C’est sans doute la partie la plus longue, quoique !!
Ce n’est certainement pas les manger qui prendra le plus de temps !! Ceux-ci ont dû résister à plusieurs assauts à des heures où normalement on ne mange pas :  « j’peux goûter », ‘mais j’ai faim ! », « quand est ce qu’on peut en manger ? » « un seul, sto-plaît ! »

muffins anglais

Il est clair que ces muffins anglais sont tops. Sans doute bien meilleurs que ceux qui m’ont fait de l’oeil dans le magasin !! Ils sont bien moelleux et dodus, peut être un peu plus que les premiers que j’avais réalisés. Pour un brunch ou un petit-déjeuner totalement british, vous pouvez également tenter les « crumpets« , ces délicieuses petites crêpes à trous !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Terrine campagne au foie de volaille, simplissime !


15 février 2016

Jusqu’à peu, j’étais un peu frileuse à l’idée de me lancer dans une terrine de campagne. Tout d’abord parce que n’ai pas de terrine et puis je me suis toujours dit que c’était long, avec pas mal de préparation, tout ça tout ça ! Mais ça c’était avant de découvrir le livre « simplissime » de Jean-François Mallet, dont j’avais entendu parlé chez François Régis Gaudry dans « on va déguster ». puis feuilleté chez ma cop’ foodista qui, elle aussi, avait adopté la simplissime attitude !!
Pour démarrer dans la cuisine « simplissime », j’ai opté pour cette terrine de campagne au foie de volaille. La photo avait l’air bien alléchante et la recette, si facile ! L’affaire était entendue !

terrine de foie de volaille

terrine de foie de volaille

Pour une belle terrine (taille un grand moule à cake) 8 à 10 personnes
– 500 gr de foie de volaille
– 400 gr de chair à saucisse
– 4 gr de sel
– 1 CAC de thym frais ou séché
– 2 oeufs de poule, entier
J’ai ajouté 2 feuilles de laurier et du poivre.

Préchauffez le four à 170°
Coupez la moitié des foies de volailles, et mixez le reste.
Dans un grand saladier, mélangez (avec les doigts) tous les ingrédients : foie, chair à saucisse, sel, poivre, thym et les oeufs. (Pour les âmes un peu sensible, Il est conseillé de ne pas faire ça tout de suite après le p’tit déj, car c’est quand même un peu particulier de « patouiller » dans les abats et le foie mixé. N’écoutant que mon courage et pensant aux tartines que je pourrais me faire plus tard, j’ai vaillamment passé cette étape !).
Versez le tout dans une terrine ou un moule à cake (ça marche tout aussi bien même si l’esthétique n’est pas au rendez-vous).
Déposez le moule dans un plat allant au four avec de l’eau dedans pour le bain marie. Tassez au mieux.
Enfournez pour une cuisson de 45 mn environ (j’ai cuit ma terrine plus d’une heure).
A la sortie du four laissez refroidir puis recouvrez d’un couvercle dans le cas de la terrine ou d’un papier alu pour un moule à cake. Tassez avec une brique de lait (système D, très pratique) et mettez au frais pendant une nuit.
Le lendemain, il n’y a plus qu’à dégoupiller une baguette bien fraîche, faire valser les cornichons et les p’tits oignons! La terrine est prête. Elle me paraissait bien volumineuse mais finalement, ça part vite et bien !!

terrine de foie de volaille

Verdict gustatif : c’est hyper simple et c’est bon ! Je suis contente de ce premier pâté ! Les loustics ont trouvé ça bien bon, bien que légèrement timide à la première tartine (qu’est ce que c’est que ce truc qu’elle nous a encore préparé !??). Une fois la première bouchée passée, les tartines se sont enchaînées !
A refaire donc !

A tester aussi : les rillettes de lapin !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Blinis de sarrasin


25 janvier 2016

A peine avait-on finit la bûche de noël que suivirent, en rang serré, les galettes à la frangipane, à la noisette, à la pomme…. Avec ces blinis au sarrasin, je nous prépare d’ores et déjà à la chandeleur. Une chandeleur, plus russe que bretonne, où les traditionnelles crêpes et galettes se serait transformé en « blintz » (autre nom du blinis). A arroser, avec pourquoi pas d’un petit verre de vodka frappée. C’est la tradition paraît-il ! Un peu trop fort pour moi cela dit !
blinis sarrasin

Pour une quinzaine de blinis (recette extraite du livre pains pétris maison édition Marie Claire)

– 200 gr de farine de sarrasin (blé noir)
– 50 gr de farine blanche
– 1 pincée de levure de boulanger déshydratée
– 100 ml de lait
– 1 oeuf
– 400 ml d’un mélange à 50% de yaourt et 50% de lait entier ou 400 ml de lait fermenté (un produit laitier acide)
– 4 gr de sel
– 2 CAS de beurre fondu légèrement refroidi

Portez à ébulittion les 100 ml de lait et laissez refroidir.
Tamisez les 2 farines dans une grand saladier. Faites un puits puis versez le lait refroidi au centre. Recouvrez de farine et laissez reposer une demi-heure. Des bulles vont se former, sinon mélangez un peu.
Séparez le blanc du jaune d’oeuf. Réservez le blanc et ajoutez le jaune à la farine.
Versez le mélange yaourt/lait et mélangez pour obtenir une pâte bien homogène.
Laissez reposer ensuite au réfrigérateur au moins une heure voire plus au réfrigérateur.

Montez le blanc en neige puis incorporez-le à la préparation. Ensuite passez à la cuisson. Utilisez une poêle, spéciale blinis, si vous avez, (je viens de m’en acheter une chez monop) !! sinon ça marchera bien dans une poêle à crêpes également.

Blinis sarrasin

Servez ces blinis de sarrasin avec du saumon fumé, de la crème fraîche du citron ! Ca marche très bien pour un repas décontracté où chacun garnit son blinis avec ce qu’il veut dessus. Les enfants adorent et moi aussi !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Le lapin à la moutarde du dimanche !


15 janvier 2016

Rien de tel qu’un bon plat réconfortant pour oublier quelques instants qu’il fait froid dehors. On sort la jolie vaisselle, sa grande cocotte et on se lance pour préparer un lapin à la moutarde. Je me souviens de celui de ma maman qui le préparait parfois le dimanche ! C’était bon ! Celui-ci est un peu différent mais tout aussi bon. Pour me replonger dans cette recette traditionnelle, je me suis appuyée sur une recette d’Alain Ducasse parue sur le site l’académie du Goût qui rassemblent des recettes de grands chefs ! Celle-ci est tout à fait à portée de cuillère en bois !!

lapin à la moutardePour 4 personnes
– un lapin découpé
– 3 échalotes
– ½ oignon
– 2 gousses d’ail
– 1 bouquet garni
– 2 c. à s. de moutarde à l’ancienne
– 2 c. à s. de crème fraîche
– 1 verre de vin blanc
-10 cl de bouillon de volaille (ou pour moi un kub or)

Si ce n’est pas déjà fait, découpez votre lapin en morceaux. Faites dorer les morceaux dans une grande cocotte avec un peu d’huile d’olive. Salez et poivrez. Quand ceux-ci sont dorés, retirez les dans un plat.
Epluchez et ciselez l’oignon et les échalotes puis l’ail. Faites revenir l’ensemble dans la cocotte où était le lapin puis ajoutez le bouquet garni. Quand les échalotes et les oignons sont dorés, ajoutez la crème fraîche et la moutarde. Remuez puis déglacez avec le vin blanc. Laissez réduire puis ajoutez le lapin et le bouillon. Couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant 1h environ. Les 10 dernières minutes, retirez le couvercle pour que la sauce réduise légèrement.
Plus qu’à servir !!

lapin à la moutarde

Servez ce lapin à la moutarde avec des p’tites patates, du couscous ou du riz, ça marche aussi ! Et si vous aimez le lapin voici une autre recette à la tomate !

C’est encore les soldes sur l’eshop alittlemarket
– 10% à -25% bouton soldes hivert 2016

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !