Lapin au cidre et aux pruneaux


25 octobre 2013

Devinez ce que le facteur m’a livré tout récemment ? 3 belles bouteilles de cidre qui m’ont été offertes par Marine de l’agence Kingcom. Le cidre nous rappelle invariablement le souvenir de vacances dans quelques escales bretonnes ou normandes mais se trouve oublié à tort une fois de retour à la maison. Toujours est-il que tout ceci tombait vraiment très bien car en plus du plaisir de découvrir des nouveaux cidres, j’avais déjà en tête de préparer ce plat. Un plat doux mi-sucré, mi-salé.

Mon coffret de cidre contenait donc 3 bouteilles différentes :
– un poiré (cidrerie la pommeraie), cousin de cidre et élaboré à partir de poires,
– un cidre brut biologique « le p’tit fausset », un cidre bien parfumé à la dégustation. Très fruité.
– un cidre doux (cidrerie Kerisac) utilisant pas de moins d’une quinzaine variété de pommes pour la plupart inconnues pour moi!
Pour la réalisation de ce plat, j’optais donc pour le cidre brut biologique qui devait sans doute être pressé de finir à la casserole car à peine dégoupillé, le bouchon a sauté et le liquide mousseux a aussitôt débordé! Féroce le cidre biologique made in britanny!

lapin-cidre-et-pruneau

– 1 lapin découpé
– 1/2 oignon
– 2 feuilles de laurier
– 1 verre de cidre brut
– sel/poivre
– 300 gr de pruneaux dénoyautés
– huile d’olive

Ciselez l’oignon et faites le suer dans un peu d’huile d’olive au fond d’une grande cocotte.
Ensuite ajoutez les morceaux de lapin petit à petit pour les faire dorer bien comme il faut. Si la marmite est trop petite n’hésitez pas à en retirer pour faire dorer les suivants.
Une fois les morceaux de lapin bien colorés, versez le verre de cidre, salez, poivrez. Ajoutez le laurier et les pruneaux. Couvrez et laissez cuire 30 mn environ à feu doux. Retournez les morceaux de lapins de temps à autres.

Lapin cidre et pruneau

Servez le plat avec du couscous par exemple et un verre de cidre car à peine 10 cl sont partis dans la marmite.

Les deux autres bouteilles seront dégustées ultérieurement : l’une avec quelques crêpes à moins que nous options pour l’apéritif! L’autre avec une tarte au pomme pourquoi pas!! J’ai bien ma petite idée! Il s’accorde parait-il aussi très bien avec le foie gras et les fromages à pâte cuits…

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Far breton aux pruneaux


6 mai 2013

La Fourmi Elé a posé sa valise pour quelques jours à « Far Far Away » dans le finistère sud. Ce pays bigouden est notre Cornouaille à nous, baigné de verdure et sentant bon l’air iodé. Il y fait bon se balader, chercher des coquillages, des perles rares au milieu des galets, se faire chahuter par le vent….ou encore y chercher un peu de réconfort pour nos papilles en goûtant quelques spécialités totally breizh!

Pour le Kouign Aman, je déclare forfait et me fie avec plaisir à ceux du boulanger local. Pour le gâteau breton, il faudra essayer un jour, c’est sûr. Restent entre autres douceurs reconnues localement, le FAR qui est à l’origine une bouillie de blé garnie de fruits secs avant d’être cuit. Cousin du clafoutis ce gâteau est plutôt économique et assez simple à réaliser.

Far-breton-aux-pruneaux

Comment ça marche un FAR?

Pour 6 personnes

– 1/2 litre de lait
– 125 gr de farine
– 100 gr de sucre
– 3 oeufs
– 60 gr de raisins secs
– 80 gr de pruneaux
– 1 CAS de Rhum (pour les raisins et non la cuisinière!)

oeufs en granit

Préchauffez le four à 170°
Faites gonfler les raisins pendant au moins 1 heure dans le rhum avec un peu d’eau en plus si besoin

Cassez les oeufs dans un saladier. Ajoutez le sucre . Mélangez
Ajoutez la farine, mélangez puis ajoutez le lait petit à petit. Mélangez jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Beurrez un moule, déposez les fruits secs (égouttés) au fond du moule puis versez par dessus la pâte. Enfournez pour environ 1 heure.

Quand le biniou sonne le FAR est prêt!

 Far breton

far-breton2

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Filet mignon façon tajine au pruneau et abricot


26 septembre 2012

Tout est bon dans le cochon, même le filet et surtout quand il est mignon! Prenez un beau cochon, et mattez l’endroit bien tendre qui se trouve dans le bas du dos, un peu avant la patte! Géographiquement c’est un peu le sot l’y laisse du cochon ! Bon là, en vous voyant le matter, le cochon, il va vous trouver vous bizarre et il n’aurait pas tort sachant qu’il va finir, mijotant entouré de pruneaux et autres douceurs dans votre belle marmite!! Telle est la dure réalité du cochon, même s’il termine bien accommodé!

La fourmi Elé, vous l’aurez donc compris aime bien les légumes [voir post précédents] mais aussi les filets mignons et autres bon morceaux du genre. Cette fois ci, la recette est sucré salé pour changer et aussi parce que c’est bon pardi!

Ingrédients pour 4 personnes

– 1 filet mignon (500 gr)
– 15 pruneaux
– 10 abricots secs,
– 1 CAS de miel
– un petit bouquet d’estragon et sauge
– sel, poivre, et huile d’olive

Découpez le filet mignon en gros cubes, farinez les morceaux de filet et mettez les à dorer dans une casserole ou votre marmite préférée (souvenez vous du cochon du début, il mérite bien ça) avec un peu d’huile.

Une fois les morceaux de filets dorés, couvrez d’eau et ajoutez un bouillon cube, un petit bouquet garni (sauge/ estragon). Salez un peu et poivrez.
Ajoutez dans la marmite les pruneaux et les abricots secs avec la cuillère à soupe de miel.

Laissez cuire 20 à 30 mn à couvert en remuant de temps en temps.
Servez bien chaud avec du couscous par exemple.

tajine filet mignon pruneau

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

My granola is rich !


7 septembre 2012

Alors d’abord le granola c’est quoi donc? Et bien c’est une sorte de muesli sucré et croustillant car grillé. Pour la fourmi Elé, c’est comme passer d’un bol de céréales tristou à un bon mélange de céréales crunchy et gourmand!

unique-granola-fruits-secs

Alors voici la recette fourmillesque du granola!

– 100 gr de flocons d’avoine et mélanges de céréales (en direct de l’épicerie bio du coin)
– 2 cuillères à soupe de miel
– 1 cuillère à soupe de sirop d’agave
– des fruits secs selon votre goût pour les proportions. Pour celui-ci : une poignée de grains de raisins, 4 figues sèches, 4 abricots secs, 4 ou 5 pruneaux.
– 50 gr de noisettes entières à concasser soi-même. Les amandes sont les bienvenues aussi.
– 1 cuillère à soupe d’huile végétale (noisette, tournesol par exemple)

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients (sauf les raisins secs)
Faites chauffer votre four à 160°
Etalez le mélange sur une plaque de four recouverte d’un papier sulfurisé ou bien dans un plat à gratin en plus grosse épaisseur (vous pourrez ensuite casser le tout en bonnes grosses pépites… tout est affaire de gourmandise).
Enfournez 20 mn en tournant régulièrement le mélange.

Sortez du four au bout des 20 mn et laissez refroidir. Vous pouvez maintenant ajouter vos raisins secs.

Et voilà le travail… Résultat, rien à voir avec les céréales industrielles. C’est du granola deluxe qui va disparaître vitesse grand V car il est bon non seulement au p’tit dej, mais aussi en dessert avec un laitage!

granola fruits secs

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !