Les burgers maison sont de retour : boeuf, bleu et champis


20 février 2017

Le mot vacances riment parfois avec dérives gourmandes ! C’est aussi parfois un bon prétexte pour ne pas cuisiner et emmener les kids chez qui vous savez manger un mac machin !! Mais bien que l’idée de ne pas passer derrière les fourneaux soit parfois très alléchante, l’envie de bien manger est souvent plus forte, alors cette fois ci c’est burgers maison avec des petits pains home made aussi parce que vraiment c’est meilleur, un bon steak et du bon fromage à glisser par dessus le tout.
On pourrait bien l’assortir de quelques salades et autres crudités pour finaliser le tout et hop c’est parti pour une burger party !

burger-bleu1

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, j’ai repris la recette du restaurant Blend déjà testée et approuvée. J’y ai apporté 2 petites modifications. D’une part j’ai changé le lait ribot que je n’avais pas, par un yaourt et cela a très bien fonctionné. Du coup, comme j’ai toujours des yaourts et rarement de lait ribot, je vais adopter définitivement cet ingrédient. L’autre petite modif concerne la taille des petits pains. J’en ai fait 5 au lieu de 4 afin de faire des burgers gourmands mais un peu plus petits pour ne pas que les garçons me disent après l’avoir englouti : « désolé j’ai plus de place pour la salade et les carottes râpées » ! et vraiment c’était parfait. Monsieur fourmi aurait peut être trouvé à redire sur la taille du burger final mais une fois bien garni franchement c’était parfait.

burger-maison

Une fois les petits pains cuits, nous avons chacun choisi notre garniture.

Pour moi,
– ketchup
– steak haché de boeuf
– Bleu d’Auvergne
– 1 gros champignon de Paris frais et mélange de jeunes pousses.

Pour les garçons une version efficace et simple : ketchup, steak, comté 24 mois et une petite salade de carotte accompagner le tout.

Préchauffez le four le four à 160°. Coupez les pains en deux et glisser les dans le four pour les réchauffer.
Pendant ce temps, préparez les autres ingrédients. Façonnez les steaks à la taille de vos pains assez épais (pas comme chez mac machin) : entre 1 et 2 cm.
découpez vos tranches de fromages et rondelles de champi .
Faites cuire les steaks puis commencez le montage en déposant une cuillère à café de ketchup puis en l’étalant sur la base de chaque pain. Ensuite déposez le steak puis le fromage. Enfournez à nouveau sans le petit pain du dessus pour faire fondre le fromage tranquillement.  Voilà, plus qu’à servir !

burger-bleuReste le meilleur : croquer à pleine dents dans ces burgers maison. C’est quand même autre chose de pouvoir déguster ce sandwich maison avec de vrais bons produits et des petits pains moelleux à souhait.
Comme moi, vous ne regretterez sans doute pas d’avoir passé un peu de temps en cuisine pour vous régaler et partager ce repas convivial en famille !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Soupe de carottes et lentilles corail


7 novembre 2016

Alors que nous mangions encore sur notre terrasse le weekend dernier, profitant des derniers moments de douceur et de soleil, nous voilà à présent plongés dans l’hiver, et en plus, j’ai cru entendre dire qu’il serait rude ! C’est donc bien calfeutrés, au chaud, que nous avons manger cette bonne soupe de carottes et lentilles corail des plus réconfortante. Je suis tombée sur cette recette de Cyril Lignac par hasard en « feuilletant » pinterest et la vue de ce bol de soupe m’avait tout de suite tenté !
Soupe de carottes et lentilles corail

Pour 4 personnes

– 850 gr de carottes
– 150 gr de lentilles corail
– 800 ml d’eau
– Un bouillon de légumes (je prends les bouillons en sachet de Ariake qui sont tout ce qu’il y a de plus naturel et que l’on peut trouver facilement en grande surface)
– sel, poivre
– crème liquide ou pourquoi pas du lait de coco pour les amateurs.
– quelques graines de courges torréfiées  en option (pour les torréfier, déposez les sur une plaque de four et laissez « cuire » pendant 20 mn environ à 160°. Elles seront alors croquantes.

Lavez et épluchez les carottes. Coupez celles_ci en grosses rondelles.
Rincez les lentilles, versez celles ci dans une grande casserole avec les carottes, sel, poivre et le bouillon. Portez à ébullition et cuisez ensuite 20 mn à feu doux.
Mixez la soupe. Ajoutez un peu d’eau si cela vous paraît trop épais. Versez dans des bols avec un trait de crème liquide. Parsemez quelques graines de courges torréfiées si cela vous tente en plus .Soupe de carottes et lentilles corail

Voilà une donc une bonne soupe pour varier les plaisirs tout au long de l’hiver et nous apporter un peu de chaleur, tout comme cette autre recette toute simple que j’aime aussi beaucoup : une velouté de courge au bleu d’Auvergne !!

Petit message aux locaux de l’étape : je serais toute la journée du samedi 12 à la boutique capsule market de Versailles (8 rue Richaud : c’est la boutique au volet vert clair,)! Si vous passez, cela me ferait plaisir de vous rencontrer ! Vous pouvez aussi me suivre sur facebook pour tout savoir sur ce qui passe dans l’arrière boutique, en direct live, ou presque !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aurbergines et poivrons farcis d’Anne


17 octobre 2016

Mais qui est Anne ! Anne c’est Anne coppin, une globe trotteuse gourmande. Anne s’y connaît en voyage et en tour du monde de la gastronomie ! Elle tient le blog happy world food et publie cette semaine un livre du même nom qui transporte nos papilles aux quatre coins de la planète avec des recettes originales parfaites pour faire twister nos repas au quotidien !
Avec Anne, je vous emmène à présent en Turquie avec sa recette d’aubergines et poivrons farcis. Et oui il n’y a pas que les kebab en Turquie et ces saveurs sucrées salées délicates sont au top !
aubergines et poivrons

Pour 4 personnes

– 1 belle aubergine et un poivron ou 2 aubergines. A vous de voir avec les légumes à farcir que vous aimez et aussi la saison.
– 1 oignon
– 2 gousses d’ail
– 300 gr de boeuf haché (j’en ai mis un peu plus que dans la recette originale)
– 1 boîte de tomate pelée ou 400 gr de tomates fraîches à la belle saison
– 50 gr de raisins secs
– Sel, poivre
– 2 CAS de sucre
– de l’huile d’olive

Préchauffez le four à 210°
Lavez et coupez les aubergines en deux. Évidez le cœur et réservez la chair.
Déposez les moitiés d’aubergine dans un plat allant au four, salez, huilez et enfournez pour 20 à 25 bonnes minutes.
Pelez et émincez l’oignon et l’ail. Faites les revenir ensemble dans une poêle dans un filet d’huile d’olive. Ajoutez la chair d’aubergines que vous aviez réservé coupé en petits cubes avec un peu d’huile d’olive. Mélangez et laissez l’aubergine.
Coupez les tomates en dés et gardez le jus de tomate à part.
Quand l’aubergine est cuite, ajoutez ensuite le boeuf haché émietté. Salez et poivrez. Quand le bœuf est coloré, ajoutez les tomates pelées, les raisins secs et le sucre. J’ai rajouté un filet d’huile d’olive ! Versez régulièrement le jus de tomate qu’il vous restait de la boîte des tomates pelées.
Mélangez et laissez réduire. Cela peut prendre 20 à 25 mn. Le jus doit être absorbé, les saveurs seront plus concentrée. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.
La farce est délicieuse et bien parfumé ! C’est déjà un régal.
Garnissez ensuite avec une cuillère à coupe les aubergines et autres légumes.  Enfournez pour 40 mn à 200°.
aubergines et poivrons farcisEt voilà un plat savoureux d’aubergines et poivrons farcis bien différents de ceux de notre midi !
Le livre Happy world food contient 80 recettes qui vous feront traverser les continents. Des recettes plutôt simples à réaliser au quotidien et qui marqueront chaque repas d’une pointe d’exotisme et d’originalité tout en restant très abordables. Il sera dispo dans toutes les bonnes librairies dès le 20 octobre ! En attendant vous pouvez découvrir son univers et suivre Anne Coppin sur facebook !!
A très vite pour de nouvelles recettes !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Agneau confit, pommes de terre et courge spaghetti rôties


30 septembre 2016

Ce repas digne d’une repas familial de dimanche a été fait en plein milieu de semaine !! Ca m’a pris, là, comme ça ! à 11h00 du matin : tiens je vais faire de l‘agneau confit ! c’est long mais étant à la maison à préparer quelques nouveautés (les petites corbeilles que vous avez peut être vues sur facebook si vous me suivez !!) ! c’était gérable ! Allez hop, au four l’agneau confit et roulez cocotte !!
J’aime l’agneau uniquement de cette façon et les enfants aussi d’ailleurs. Quand c’est confit, c’est tout moelleux, fondant et juteux à la fois surtout si on a veillé à arroser le rôti régulièrement ! Alors ajoutez là dessus des patates au four et c’est le paradis. Ces patates viennent de la ferme de GAlly où nous avons été nous ravitaillé il y a peu, en pommes variés. Nous avons aussi pris une belle courge spaghetti pour découvrir cette cucurbitacée encore jamais passée à la casserole à la maison !! C’était donc l’occasion !

agneau confit courge rotie

– Une épaule d’agneau ou un petit gigot
– 1 bouillon cube
– des pommes de terre pour 4
– 1 courge spaghetti
– sel, poivre, un peu d’huile d’olive
– 2 feuilles de laurier
Huilez le fond d’une cocotte en fonte, à défaut un plat allant au four. Déposez l’agneau au fond avec les feuilles de laurier.
Préparez votre bouillon avec le bouillon cube (kubor) puis versez-en une partie dans la cocotte (au mions 1 cm au fond). Enfournez à couvert pour 5 h de cuisson à 170° environ selon la taille du rôti. Arrosez de temps en temps, voire rajoutez un peu de bouillon pour qu’il y ait toujours du jus dans la cocotte.
Au bout de 4 heures de cuisson, lavez, pelez les pommes de terres puis coupez les en gros cubes.
Lavez et coupez la courge en deux. Ôtez toutes les graines.
Déposez les pommes de terre et la courges sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé ou dans de grand plats à gratin. Salez, poivrez, et arrosez d’un peu d’huile d’olive.
Enfournez avec le rôti pour une heure de cuisson en même temps que le rôti termine de cuire à découvert cette fois-ci.Arrosez les pommes de terre régulièrement avec le jus de cuisson du rôti.
L’agneau confit est cuit quand la viande se détache facilement à la fourchette.
Vous devez pouvoir piquer les pommes de terre au couteau facilement. C’est le signe que tout est bon !

Déposez l’agneau confit dans un grand plat en courge rotiearrosant la viande de son jus et en en réservant dans une saucière à côté pour le repas. Entourez le rôti de pommes de terre.Effilochez la viande et la courge spaghetti avec une fourchette pour le service.

agneau-confit-patate-et-courge-roties

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Saumon au beurre de citron et herbes fraîches façon Camilla Läckberg


19 septembre 2016

Cet été, je suis tombée à cours de lecture, alors je suis partie en quête d’un nouveau livre à me mettre sous la dent. Me rappelant d’avoir longtemps entendu parler de Camilla Läckberg, reine du polar suédois, je me suis offert un de ses romans qui ne restera pas dans ma mémoire. L’histoire était affreuse, malsaine, et sans queue ni tête !
C’était déjà la fin entre Camilla et moi, jusqu’à ce que je tombe sur son livre de cuisine à la bibliothèque de ma ville ! J’ai décidé de laisser une seconde chance à Camilla et j’ai bien fait. Le livre : « à table avec Camilla läckberg » est agréable à lire. Il met en scène des recettes simples et gourmandes au travers de ses souvenirs d’enfance à Fjällbacka sa fille natale. Pas de meurtres, donc, dans ce livre, mais des recettes sympas comme ce saumon au beurre de citron et herbes fraîches réalisé par son ami d’enfance et chef Christian Hellberg.

saumon au beurre de citron

Pour 4
– 4 pavés de saumon
– une poignée de ciboulette
– un petit bouquet d’aneth
– un beau citron vert ou jaune à défaut.
– 60 gr de beurre (j’en ai mis 20 gr de moins que la recette)
– sel, poivre et un filet d’huile d’olive
saumon au beurre de citron

Préparez le beurre de citron, en fouettant le beurre mou avec le jus du citron et les zestes que vous aurez préalablement prélevés. Réservez.
Pelez les pommes de terre et coupez en 2 ou 3 selon la taille puis faites les cuire dans l’eau salée.
A la fin de cuisson, égouttez-les puis réservez-les au chaud.
Préchauffez le four à 180°.
Déposez les pavés de saumon dans un plat adéquat, salez, poivrez et arrosez d’un filet d’huile d’olive. Enfournez pendant 15 mn environ. Nous aimons le saumon plutot bien cuit mais je sais que c’est loin d’être le cas de tout le monde.
Mélangez les pommes de terre chaudes avec le beurre de citron et les herbes finement ciselez.
Servez un pavé de saumon avec quelques herbes et les pommes de terre assaisonnées.
Suis-je réconciliée avec Camilla Läckberg, peut être pas pour ce qui est du polar mais elle m’a permis de découvrir quelques spécialités suédoises et de passer un moment agréable à cette lecture !!  Je vous le conseille surtout si aimez l’esprit nordique.

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

A propos de chaussons : empanadas aux épinards et au bruccio !


17 juin 2016

Une fin de journée avec une envie de chaussons, ça ne vous arrive pas ?
Je ne vous parle pas de ceux dans lesquels on se glisse les pieds au chaud ! quoique !
Non je vous parle de ceux à boulotter et pour éviter tout malentendu nous les appellerons donc « empanadas » comme en Amérique du sud. Parce que manger des chaussons c’est tout de même une peu bizarre !
Ils peuvent être feuilletés ou pas, fris ou pas et garnis à l’envie ! Cette fois-ci nous aurons des empanadas aux épinards et au bruccio, ce fameux fromage frais de brebis (ou de chèvre) made in Corsica qui s’accorde parfaitement avec ces feuilles vertes !

empanadas aux épinards et au bruccio

Pour 12 empanadas de 12 cm il vous faudra :

– 200 gr de farine
– sel
– 100 gr de beurre froid
– 7 ou 8 CAS d’eau froide (environ)
– 600 gr d’épinards surgelés ou frais c’est toujours mieux !
– 200 gr de bruccio
– sel, poivre
– noix de muscade
– 1 oeuf pour la dorure

Versez la farine, le sel et le beurre froid coupé en morceaux dans le bol du robot. Mélangez avec la feuille (batteur plat) jusqu’à obtenir une consistance de sablonneuse. Ajoutez l’eau petit à petit jusqu’à la formation d’une belle boule de pâte que vous réserverez.
Faites revenir les épinards dans une poêle avec une noix de beurre et un peu d’eau s’ils sont surgelés. Faites évaporez l’eau contenue dans les épinards au maximum. Salez, poivrez et râpez un peu de noix de muscade dessus.
Mélangez et laissez refroidir dans un saladier. Une fois refroidi ajoutez le bruccio aux épinards. Mélangez à la fourchette pour faire cette farce.

Préchauffez le four à 180°.
Etalez la pâte puis formez des cercles d’environ 12 cm. J’utilise des moules comme ceux-ci.pour former mes empanadas.  C’est très pratique, cela permet de gagner du temps et cela soude parfaitement les bords.
Garnissez généreusement chaque empanadas avant de le refermer en soudant les bords avec un peu d’eau si vous n’avez pas le fameux moules.
Répartissez les empanadas sur une plaque recouverte de papier sulfurisé puis dorez-les avec un oeuf battu.
Enfournez pour 25 mn à 20  environ à 180°.

empanadas aux épinards et au bruccio

Et voilà, un repas de plus en moins avec une idée simple qui marche à tous les coups et qui fait passer les épinards sans frémissements ni murmures !! trop facile, je vous dis !
Vous pouvez aussi réaliser cette recette avec une pâte feuilletée mais il vous faudra peut être un peu plus qu’une seule pâte déroulée classique ou il faut réduire un chouilla la quantité de farce.
Vous pouvez servir ces petits empanadas aux épinards et au bruccio avec une salade verte, des crudités !

Retrouvez aussi les empanadas au thon ou épinard chèvre et feta

Vous pouvez aussi me retrouver dès aujourd’hui sur le blog « Versailles in my Pocket » pour découvrir mes adresses préférées de la ville !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Tarte épinard courgette et gorgonzola


1 juin 2016

C’est en faisant mon plein hebdomadaire que je suis tombée sur une belle « botte » de feuilles d’épinards ! Nous nous sommes mis d’accord l’une et l’autre pour rentrer ensemble et organiser un rendez-vous en cuisine avec l’ami gorgonzola ! Une courgette s’est glissée par là entre temps ! la jalousie sûrement !
Voici donc sous vos yeux ébahis, je n’en doute pas, une nouvelle recette : une tarte épinard courgette et gorgonzola pour un dîner en toute simplicité ou un pique-nique, mais bon, les pique-niques en ce moment, c’est pas ça ! #désespoir et #méteopourrie

Tarte épinard courgette et gorgonzola

– 200 gr de farine
– 90 gr de beurre froid
– sel
– 1 oeuf
– 5 CAS d’eau froide.

– 700 gr d’épinards frais ou surgelés (mais c’est la saison il faut en profiter!)
– 1 belle courgette (2 petites ou 1 grande)
– 3 oeufs
– 100 gr de lait
– 10 cl de crème épaisse
– sel, poivre
– 150 gr de gorgonzola

Préparez la pâte à tarte. Versez dans le bol du robot, la farine, le sel et le beurre froid coupé en morceaux. Quand la pâte est sableuse ajoutez l’oeuf puis l’eau. Retirez la boule de pâte. Etalez celle-ci puis foncez-la dans un plat à tarte. Piquez la pâte avec une fourchette. Réservez au frigo une demi-heure.
Préchauffez le four à 200° puis cuisez la pâte à blanc (recouverte de papier aluminium et de billes de cuisson) pendant 20 mn. Ensuite laissez refroidir.

Pendant ce temps, faites revenir les feuilles d’épinard dans une grande casserole (c’est volumineux ces petites bêtes!) avec un peu d’eau. Salez en cours de cuisson. Quand les épinards sont cuits, égouttez-les puis « essorez-les » dans un torchon (qui ne risque rien car le vert des épinards est difficile récupérer) pour retirer l’excédent d’eau. Réservez-les.
Lavez et épluchez la courgette. Coupez rondelles puis faites revenir les rondelles dans une poêle avec un peu de beurre. Salez et réservez.
Battez 3 oeufs entiers dans un saladier avec la crème et le lait. Assaisonnez. Ajoutez une 1/3 du gorgonzola en le fouettant avec la préparation.
Déposez les courgettes sur le fond de la tarte puis répartissez les épinards par dessus. Faites de même avec des morceaux de gorgonzola.
Versez l’appareil à quiche avec crème et gorgonzola sur les épinards. Enfournez pour 25 à 30 mn.
Passez à table et servez !

Tarte épinard courgette et gorgonzola

Et si vous aimez le vert, et plus particulièrement celui des épinards, faites des folies avec cette tarte chèvre épinards ou ces triangles qui se mangent tout seuls aux épinards et à la feta !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Dos de saumon marinés rôtis !


16 mai 2016

Voilà, il faut que je vous avoue un truc : je vais parfois quelques courses chez l’ami Picard. C’est pas vraiment « zéro déchet » mais c’est quand même bien pratique, d’autant qu’il est à deux pas de chez moi ! J’y prends peu de choses et souvent les mêmes : des produits de base comme des haricots, des petits pois, ou des fèves. J’y achète également des poissons et aussi des glaces quand les températures extérieures deviennent estivales.
Pour les poissons, j’ai toujours dans mon panier des filets de merlu ou des dos de cabillaud et de saumon. On peut ensuite faire ce que l’on veut avec. La preuve avec cette recette qui m’a tout simplement emballée : des dos de saumon marinés rôtis.
Dos de saumon marinés rôtis

Pour 4 personnes il vous faudra tout ça !
– 4 dos de saumon, picard ou pas !

Pour la marinade
– 100 gr de sirop d’érable
– 50 ml eau
– 1petite CAC de maîzena
– 1 gousse d’ail
– 1/3 CAC de Sel et la même chose de piment d’espelette.
– quelques feuilles de coriandre en option ou un petit oignon frais à ciseler sur les dos de saumon une fois servis.

Mélangez tous les ingrédients dans une casserole. Portez à ébullition et faire réduire à feu plus doux pendant environ 10 mn. Réservez (vous pouvez conserver cette marinade dans une boîte hermétique, au frigo).
Badigeonner chaque portion de saumon de marinade (environ 1 CAS par morceau). Laissez mariner au moins 2 heures, une nuit c’est encore mieux.
Préchauffez le four à 180°.
Badigeonner à nouveau avant d’enfourner puis cuisez les dos de saumon environ 20 à 25 mn. A mi cuisson redonnez un coup de pinceau de marinade.
Ensuite passez sous le grill dans le 1/3 du four en faisant bien attention à ne pas brûler le dessus. Laissez dorer le dessus environ 5 mn en surveillant.
Servez votre dos de saumon mariné rôti avec du riz, des petits légumes et autres fantaisies !

C’est parfait quand on aime les saveurs légèrement sucrée salée. Pour le côté pimenté, j’y suis allée mollo mais vous pouvez y aller un peu plus franchement et remplacer, dans la marinade, le piment d’espelette par des « flocons » de piment séchés.

Si le saumon est votre ami, vous pouvez aussi tester la terrine de saumon aux noix de st Jacques et crevettes roses ou une version de saumon poché au lait de coco !

N’oubliez pas jusqu’au 24 mai : -10% sur tout l’eshop avec le code « MAMAN« 

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Tarte fine à la courgette


4 mai 2016

A l’heure où les estomacs commencent à gargouiller, j’entends souvent la même question : « qu’est ce qu’on mange ce soir ? »  Parfois j’annonce clairement : c’est quiche lorraine, pizza maison, pâte…. des repas fastoches et si appréciés des garçons qu’ils me gratifient alors d’une « t’es super maman, merci, merci »…. Quand je sais qu’il y a de la courgette, je la joue profil bas même si je sais qu’ils mangeront sans problème !! A force ils sont habitués à leur dose quotidienne de légumes (d’où le fait qu’ils me vouent un culte sans nom quand il y a pizza maison !).
sur le coup de la tarte fine à la courgette je l’ai joué plutôt comme ça : « ce soir c’est tarte salée » (stratégie d’annonce très évasive), mais les petits futés habitués aussi à ce genre de feintes enchaînent avec un « y’a quoi dedans » et là je suis bien obligée de balancer la vérité « des courgettes » !! s’ensuit souvent un « pffff » suivi d’un « oh non pas des courgettes », réponse de principe qui ne changera pourtant rien au menu !!
La stratégie suivante est d’allécher ce client difficile : « tu verras ça sera comme une pizza avec de la mozzarella comme t’aime bien, ça va être super bon  » !
tarte fine à la courgette

Allez c’est parti pour une tarte fine à la courgette pour 4 .

– 3 courgettes
– 1 pâte feuilletée prête à dérouler
– 1 boule de mozzarella di buffala
– 4 à 5 tomates cerises
– 1 gousse d’ail
– quelques feuilles de basilic
– huile d’olive
– Sel poivre

Faites égouttez la boule de mozzarella.
Epluchez les courgettes et, si nécessaire, retirez les pépins. Découpez les courgettes en fines rondelles puis faites les revenir à la poêle 5 mn avec un peu d’huile d’olive et la gousse d’ail hachée finement. Salez et poivrez.
Préchauffez le four à 200°
Déroulez la pâte feuilletée sur une plaque recouverte de papier sulfurisée.
Disposez les rondelles de courgettes sur la pâte puis les tomates cerises coupées en rondelles. J’avais quelques petits pois cuits et j’en ai donc ajouté une poignée !).
Découpez à la main la mozzarella et disposez les morceaux sur le dessus de la tarte.
Salez, poivrez, et enfournez pour 25 mn environ. Surveillez à mi-cuisson et tournez la tarte si besoin d’un demi-tour : certains fours comme le mien cuisent plus devant qu’au fond.
(Si jamais les courgettes ou la mozza rendaient un peu d’eau en cours de cuisson, n’hésitez pas à l’enlever.)

tarte-fine-courgette

Verdict : « hey mais c’est bon ! et même « elle est super bonne ta tarte, il en reste ? » qu’est il besoin d’ajouter de plus ? tarte fine à la courgette : validée !

Et sinon pour les fans de courgettes, il y a aussi cette tarte ou cette salade ou bien encore ce gratin au shropshire !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Boulettes orientales très faciles !


29 mars 2016

Voici une nouvelle recette de tous les jours : une recette de boulettes orientales, simplissime, extraite du livre portant le même nom : simplissime !!! Peu d’ingrédients, une facilité déconcertante et un repas qui change sans se poser des millions de questions : « mais qu’est ce que je vais bien pouvoir leur faire à manger?  »
Voilà donc comme j’aime envisager une semaine comportant au moins 7 repas en famille sans avoir à me faire trop de noeuds au cerveau. Je sors mes livres de cuisine et ce « simplissime » en premier lieu et je fais ma liste de courses en conséquence ! Après, bien sûr, il y a de l’improvisation mais cela fait une bonne base pour démarrer !

boulettes orientales simplissime

Pour 6 à 8 personnes environ 20 boulettes orientales de 3 à 4 cm de diamètre)
– 400 de steak haché
– 400 gr de chair à saucisse
– 2 bonnes CAS de cumin en poudre
– 2 œufs de poule entier
– 250 gr de tomates cerises
– sel et poivre
Mélangez la chair à saucisse, le bœuf haché, les œufs et le cumin. Salez, poivrez.
Formez des boulettes. Pour que cela ne colle pas trop aux mains et que cela soit plus facile, mouillez légèrement vos mains.
Préchauffez le four à 170°.
Mettez un peu d’huile d’olive dans un plat allant au four. Déposez les boulettes et les tomates cerises. Arrosez un peu d’huile d’olive. Ajoutez 6 CAS d’eau et enfournez à 170° pendant 35 mn environ. Arrosez pendant la cuisson et/ajoutez un peu d’eau ou bouillon en cours de cuisson si besoin.

boulettes orientales simplissime

Servez ces boulettes orientales avec du couscous, du boulgour ou du riz par exemple !
Voilà donc un repas {sympa} de plus en moins !!
Si vous aimez les histoires de boulettes il y a aussi les boulettes de poulet aux saveurs asiatiques !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !