Petits cakes au brebis et chorizo


19 mai 2014

Les fourmis ont joué les touristes au pays basque durant les dernières vacances. Au menu : régalade pour les yeux et les papilles! Cette région nous a beaucoup plu. Les paysages sont superbes et la gastronomie n’est pas en reste. Les brebis donnent leur bon lait pour les fameux fromages Ossau Iraty et les cochons font profil bas car nombre d’entre eux finissent en charcuterie!! Ah, ça du cochon on en trouve partout là bas : lomo ou jambon de Bayonne ravissent toutes sortes de pintxos (tapas basques), tartines ou planches généreusement garnies. Bref, c’est une région gourmande!

cake-brebis-chorizo2 cake-brebis-chorizo3

Nous avons bien entendu ramené quelques produits locaux histoire de poursuivre l’aventure basque une fois de retour au bercail et voilà comment cochon et fromage furent accommodés : en petits cakes salés pour lesquels il vous faudra réunir tout ceci.

– 180 gr de farine
– 1 sachet de levure
– sel/poivre
– 3 œufs
– 6 CAS d’huile d’olive
– 90 gr de chorizo doux
– 80 gr de fromage de brebis (Ossau Iraty)
– 1 petit pot de fromage frais blanc de brebis soit 100 gr (type Rians)
– 60 ml de lait 1/2 écrémé

Préchauffez le four à 180°
Dans un grand saladier ou le bol de votre robot, mélangez la farine, la levure, le sel et le poivre, l’huile d’olive, le fromage blanc de brebis,le lait et les œufs
Ajoutez ensuite le fromage de brebis préalablement râpé puis le chorizo coupé en petits dés.
Mélangez le tout puis versez le mélange dans des moules à muffins (beurrés) ou un moule à cake.

Cuisez les petits cakes 18 à 20 mn environ à 180°. Si vous choisissez un moule à cake classique prolongez la cuisson une bonne dizaine de minutes.

Après tout ça il ne reste plus qu’à les manger !

cake brebis chorizo

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Simit, l’autre petit pain avec un trou…là!


5 mai 2014

Après une escale croustillantes aux crevettes, je poursuis mon voyage virtuel et gourmand avec un truc presque aussi croustillant. Ça ne vient pas de chez nous, c’est rond, avec un trou dedans. Ces petits pains typiques se dégustent tout chaud, au p’tit dej! Vaguement cousins des bagels auxquels ils ressemblent un peu avec leur trou, ces p’tits pains là viennent, je vous le donne en mille, de Turquie et portent un nomsmême pas difficile à prononcer : des Simits!
Simit, pain rond turc

La recette est extraite du chouette livre Pains pétris maison (50 recettes du monde entier) d’où j’ai déjà pioché la recette des gressins! {note pour plus tard : penser à refaire des gressins pour un apéro…parce que bizarrement avec les longs week-ends, les apéros reviennent!}.

Pour 6 simits
– 200 gr de farine type 55
– 4 gr de sel
– 4 gr de levure fraîche
– 150 ml d’eau

– 125 gr d’eau
– 1 CAS de mélasse que j’ai remplacé par du miel de liquide de bruyère
– des graines de sésame

Diluez la levure fraîche dans un tout petit peu d’eau.
Dans le bol du mixeur, versez la farine, le sel et la levure dissoute (sans que cela touche le sel).
Mélangez puis pétrissez à vitesse moyenne pendant 10 mn. Si nécessaire (si la pâte est trop collante), ajoutez un peu de farine (1 ou 2 cuillère à soupe).
Quand la pâte forme une belle boule et se détache bien des bords, couvrez d’un linge humide ou d’un film alimentaire et laissez lever 1 à 2 heures. De mon côté c’est toujours mon four qui gère ça en 1h à 40° en mode levée!!

Quand la pâte à doublé de volume, divisez la pâte en 6 portions. Formez des boules. couvrez et laissez à nouveau reposer 30 mn. Ensuite formez des boudins de 50 à 55 cm, pliez chaque boudin en 2 puis torsadez-les et fermez la boucle. Déposez sur la plaque recouverte de papier sulfurisé fariné et laissez reposez  30 mn (à 40° dans le four) ou 1 heure à température ambiante.

simit1

Enfin plongez les pâtons dans le mélange eau et miel. Égouttez et trempez ensuite dans les graines de sésame (j’en ai fait aussi aux graines de lin) pour en recouvrir les petits pains.
Couvrez et laissez reposer 30 à 45 mn. Préchauffez le four à 240° puis enfournez à four chaud pendant 15 mn.

Tadaaaam!

simit2

Sont-ils comme les vrais, il faudrait que j’aille en Turquie pour le savoir! {les originaux sont peut être plus dorés,! est-ce dû au bain de mélasse que je n’avais pas?}
Sous la dent et les papilles, ils tiennent tout à fait la route!
Le simit est plus croustillant dehors que son cousin le bagel et sa mie est moins dense, plus légère et moelleuse.
A manger tout chaud à la sortie du four avec un p’tit kawa ! En prime tu pourrais même avoir la bonne aventure avec le marc de ton café!! Moi je prédis que je vais m’en refaire un ou deux!!

Ce petit pain pourra aussi aisément concurrencer notre jambon-beurre une fois garni et nos tartines du matin généreusement confiturées!
{ Les plus audacieuses pourront aussi se déguiser en princesse Leia en se les accrochant autour des oreilles!! }

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Bagel complet aux raisins ou au sésame


21 mars 2014

Mon livre des soeurs Marlette je l’aime vraiment. En plus d’être beau il est plein de bonnes recettes boulange et pâtisserie. J’ai de nombreux marques pages me rappelant toutes les bonnes choses à faire pourtant cela faisait longtemps que je ne l’avais pas ouvert. Et puis soudain comme une envie de bagel avec des raisins et de la farine complète!!
J’ai déjà réalisé ces bagels Marlette, et voici, sous vos yeux ébahis, la version complète ! bagel sésame

bagel complet aux raisins

– 180 gr de farine complète
– 50 gr de farine type 55
– 1 CAC de levure de boulanger déshydratée
– 1 CAC de sel
– 1 CAS de sucre
– 140 ml d’eau tiède
– des raisins secs , une belle poignée ou plus selon votre goût.

Dans un peu d’eau tiède délayez la levure.
Dans le bol de votre robot, versez la farine, le sucre et le sel. Mélangez et faites un puits au centre. Une fois la levure dissoute, versez la au milieu du puits.
Mélangez puis ajoutez le reste de l’eau au fur et à mesure tout en mélangeant à vitesse moyenne (je n’ai pas mis toute l’eau, il devait me rester 20 ml car la pâte était très collante).
La pâte doit finir par former une boule et se décoller des bords du bol. Si nécessaire ajoutez un peu de farine. Ajoutez alors les raisins et continuer de pétrir la pâte pour les incorporer.
Laissez reposer couvert d’un linge humide pendant 1 heure (toujours mon programme « levée » dans mon four à 40°).
Ensuite, écrasez la pâte pour chasser l’air, pétrissez légèrement puis séparez la pâte en 4 pâtons, formez 4 boules et faites un trou au centre. Il doit être bien large, (au moins 5 à 6 cm) car en gonflant il va se rétrécir largement.
Laissez à nouveau reposer sous le linge propre sur une plaque couverte d’un papier sulfurisé pendant 20 mn.
Préchauffez votre four à 180°.
Pendant ce temps faites bouillir une casserole d’eau et plongez les bagels 1 par 1 ou 2 par 2, 1 minute de chaque côté. Sortez les délicatement avec une écumoire, puis badigeonnez-les du mélange oeuf/lait.

Enfournez pour 20 mn de cuisson environ.

bagel-raisin-dejeuner2

Et voilà. tout est bien qui finit bien, les p’tits bagels aux raisins vont se faire manger ! c’est toujours un peu comme ça que ça finit par ici de toute façon! bagel-complet-aux-raisins

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Et si on faisait des hot-dogs!


3 mars 2014

Pendant les dernières vacances, les minis ont établi leur menu de la semaine faisant des concessions l’un et l’autre sur certains choix, mais ils sont tombés spontanément d’accord sur des hot-dogs ! Qui l’eut cru ! J’ai tout de même émis une condition : je veux des p’tits pains maison!
Ok topez-là, c’est parti pour les hot-dogs dont recette est extraite du petit livre « l’atelier du hot-dog » du fameux Little Fernand,

hotdog

Pour 8 à 10 petits pains
– 430 gr de farine
– 20 gr de beurre ramolli
– 20 gr de levure de boulanger fraîche
– 1 CAC de sel
– 1 CAS de sucre
– 15 cl de lait
– 1 oeuf entier + 1 jaune

Délayez la levure dans le lait tiède pendant quelques minutes
Dans le bol de votre robot ou un saladier, mélangez la farine, le sucre et le sel
Faites un puits dans la farine puis versez les oeufs le beurre ramolli et le lait avec la levure dissoute.Pétrissez la pâte à vitesse moyenne pour former une boule. Si la pâte est trop sèche ce qui a été mon cas, ajoutez un peu de lait. Dès qu’une boule se forme encore un peu collante, pétrissez à vitesse 5 environ pendant une petite dizaine de minutes. La pâte va alors former une boule bien lisse qui va se décoller parfaitement des bords.
Couvrez d’un film alimentaire ou d’un linge propre et laissez montez à température pendant une heure. J’ai utilisé le programme de mon four pour la levée (40° environ). Au bout d’une heure la pâte aura largement doublé de volume et sera bien aérée.

hotdog-lapate

Séparez la pâte en 8 à 10 pâtons égaux d’une douzaine de cm de long. Déposez-les de manière assez espacée sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Recouvrez à nouveau d’un linge propre et laissez reposer 45 mn.
Préchauffez le four à 180°
Badigeonnez les petits pains de lait et ajoutez des graines de sésames ou autres ou pas du tout!
Enfournez pour dix minutes environ. Une douzaine pour moi.

pain hot dog Big FernandA ce stade il ne reste plus qu’à ouvrir le pain en deux et garnir à loisir, selon votre goût : Je suis partie en free style sur une saucisse, du comté, des petites oignons confits maison, de la moutarde savora et une lichette de ketchup!! mouais! mon gloubi-hot-dog à moi!! Les minis l’ont joué plus classique : saucisse, emmental, ketchup! Passez une dernière fois au four encore chaud mais éteint, pour ramollir tendrement le fromage qui va fondre sur la saucisse ou dessous, selon votre montage.
Noté par la petite troupe : 20/20! rien que ça! bon en même temps ce sont leurs hot-dogs faits de leurs dix doigts! et ça donne un max de points en plus lors de la notation !
hot-dogs

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Focaccia tomates et romarin


11 octobre 2013

La focaccia c’est un peu notre fougasse nationale, un pain raplapla moelleux et parfumé qui peut se grignoter mais c’est mal!! . Il peut accompagner un repas, une salade ou s’accommoder en sandwiches de différentes manières. C’est en voyant une master class de Gordon Ramsay en début d’année que ces petits pains se sont rappelés à mon bon souvenir. J’avais gribouillé quelques notes rapides pour les quantités. Pour le reste, adieu Berthe!! J’ai donc un peu fait au pif à l’instinct pour le how to me basant sur mes quelques expériences de « boulange »!

focaccia

– 250 gr de farine
– 1/3 CAC de sel
– 8 gr de levure déshydratée (un sachet)
– quelques brins de romarin
– 25 ml d’huile d’olive
– 125 ml d’eau

Versez la farine dans le bol du robot et mélangez avec le sel.
ajoutez l’huile d’olive
Délayez la levure dans un peu d’eau tiède puis versez sur la farine. Mélangez doucement (vitesse 2) tout en ajoutant l’eau au fur et à mesure.
Quand la pâte commence à former une boule qui se décolle des bords, pétrir 5 mn.
couvrez le bol d’un film alimentaire et laissez lever 1 heure environ. La pâte doit doubler de volume. (comme d’habitude dans ce cas, j’utilise le mode « levée » de mon four à 40°, ça marche du tonnerre!)

Ensuite huilez légèrement un plat allant au four. Reprenez votre pâte puis reformez une boule que vous aplatirez délicatement au fond du plat. Avec un doigt, faites des alvéoles dans lesquelles vous déposerez quelques morceaux de tomates séchées.
Parsemez de quelques brins de romarin. Badigeonnez légèrement d’huile puis enfournez dans un four chaud à 190°.

Cuisez 30 mn environ

Sortez la focaccia du four et laissez refroidir… mais pas trop, tiède c’est aussi très bon!

Focaccia

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Déjeuner sur le pouce : un pique nique, 3 sandwiches


1 juillet 2013

Avant la fourmi Elé mangeait à la cantine, pas de longs questionnements sur ce qu’elle allait manger. C’était simple, pratique et plutôt pas mal pour une cantine, mais voilà, ça cétait avant…
Depuis quelques temps, la fourmi Elé ne doit compter que sur elle-même pour se nourrir le midi et parfois, au delà de toute flemme liée à la préparation d’un vrai repas pour « un », il y a la vraie envie de mordre dans un vrai bon sandwich. Voici donc quelques suggestions si vous aussi vous rêver d’un sandwiches gourmets.

Le classique tomate-mozza
Un de mes sandwichs préférés que j’aime prendre chez Paul de temps à autres. c’est fameux la mozza comme ça non? gentiment enveloppé du parfum du basilic, de sa tomate tendre et de son p’tit pain qui le sera tout autant évidemment!

– Un petit pain au noix
– 2 à 3 tranches de mozza di buffala 
– 2 à 3 tranches de tomates 
– quelques feuilles de basilic
– sel, poivre et huile d’olive ou de pesto
– quelques pousses d’épinards

Tranchez le petit pain en 2 dans la longueur sans aller jusqu’au bout. Tartinez (légèrement) le pain d’huile d’olive (ou de pesto). Coupez la mozzarella et la tomate en tranche. Assaisonnez puis empilez les tomates et la mozza. Rajoutez quelques feuilles de basilic et pousses d’épinards.
Comme vous êtes gourmand vous n’arrivez plus à fermer votre sandwich mais qu’importe!! mangez goulument!

sandwich-tomate-mozza

Le coppa comme cochon
Le coppa comme cochon est tout droit sorti de mon frigo, avec les ingrédients à disposition!! Et le hasard fait bien les choses car ce sandwich est fort savoureux.

– 2 tranches de pain de mie complet
– 3 à 4 tranches de coppa
– une poignée de pousses d’épinardroquette, feuilles betterave
– une poignée du mélange : carotte, choux, céleri branche (un mélange Florette dont je suis assez fan en ce moment!! car très pratique et très sympa niveau papilles!)
– 1 demi-tranche de jambon de blanc

Toastez le pain de mie
Tartinez la base de philadelphia
Déposez les tranches de coppa puis un lit de verdure
Ajoutez une demi-tranche de jambon blanc et refermez.

sandwich-coppa-comme-cochon

 

Rave bleu!
Last but not least, le  » rave bleu ». Intrigante par son côté sucré salé, cette recette est extraite du livre « sandwichs gourmets » {l’épicerie générale} de Maud Zilnyk qui m’a été offert par ma cop’ foodista Yzafoodista. Il regorge de bonnes et belles idées gourmandes organisées par saison.

– une boule de céléri rave
– du bleu ou de la fourme d’Ambert
– des raisins secs
– du beurre doux
– de la baguette à l’ancienne ou tradition
– quelques pousses de roquette pour son petit côté poivré ou des pousses d’épinard.

Coupez la baguette de la taille du sandwich que vous désirez manger, ouvrez et beurrez la partie basse. Déposez  la fourme d’Ambert ou du bleu, puis déposez quelques raisins secs.

Epluchez le céleri puis coupez dans le coeur, 2 ou 3 très fines tranches que vous poserez sur les raisins secs.

Sandwich céleri rave et bleu

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cake coppa, chèvre frais et olives


10 juin 2013

L’imagination vient du frigo! C’est en ouvrant mon réfrigérateur que j’ai su ce que j’allais mettre dans ce cake!!
Je prévois toujours quelques ingrédients qui ne finissent pas dans mon caddy avec un but précis dans la vie. Ils sont là en plus de la liste, pour le cas où, pour le « je trouverais bien une idée » et puis voilà que leur heure sonne.

C’est au tour de la coppa, et des petits chèvres d’entrer en scène. Quant aux olives, elles sont un des piliers de nos placards. Fidèles au poste.

cake-coppa-chèvre-frais-olive

cake-coppa-chèvres-frais-olive

Ce que l’on met dedans :

– 180 gr de farine
– 100 gr petits chèvres frais (un mini ou en buchette comme chez Soignon ou marque de votre supermarché)
– 1 sachet de levure
– 3 œufs
– 80 gr de gruyère rapé
– 6 CAS d’huile d’olive
– 100 ml de lait
– des olives vertes, une douzaine
– 80 gr de coppa
– sel, poivre

Mode d’emploi

Préchauffez le four à 180°
Mélangez la farine, la levure, les œufs entiers, l’huile et le lait.

Salez (mais pas trop, la coppa et les olives sont déjà bien salés) et poivrez

Incorporez les petits chèvres frais émiettés, le fromage râpé et la coppa coupées en petits morceaux.
Tout mélangerez et versez dans un moule à cake bien beurré.

Enfournez pour environ 45-50 mn si vous mettez le tout à cuire dans un grand moule à cake traditionnel, sinon 25 à 30 mn pour des moules à muffins (les gros).

cake-coppa-olive-chèvre-frais♥♥♥ Coppa, coppa cabana!! ♥♥♥

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cake mimolette et cumin


3 mai 2013

Bon on savait déjà que le gouda et le cumin étaient copains comme cochon mais que dire de la mimolette au nom si sympathique… La fourmi Elé décida donc d’organiser une rencontre au sommet, au coeur d’un cake!

cake feta et tomates séchées
cake-tomates-confites-feta

Y’a quoi dedans?

– 180 gr de farine
– 130 gr de mimolette
– 1 sachet de levure
– 3 œufs
– 7 CAS d’huile de tournesol
– 10 cl de lait
– 2 CAC de graines de cumin (un peu mais pas trop, c’est corsé une petite graine!)
sel et poivre

Et ensuite?

Préchauffez le four à 180°
Mélangez la farine, la levure, les œufs entiers, l’huile et le lait.
Râpez la mimolette avec votre bon vieux mouli-gratteur ou votre robot
Incorporez la mimolette et les graines de cumins.
Salez, poivrez et tout mélangez avant de verser dans un moule à cake bien beurré ou chemisé.

Enfournez pour 50 mn.

Résultat un cake qui change un peu de l’ordinaire, qui a permit une belle rencontre entre des graines et un fromage.

cake-feta-tomates-séchées

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Tranches de cake …. aux tomates séchées et à la feta


1 mai 2013

Le cake c’est un peu la recette facile que l’on dégoupille quand on est un peu pressé le soir (10mn de préparation maxi) mais que l’on veut quand même préparer un p’tit plat maison. C’est aussi le héros des piques-niques, des apéros et des repas aux allures veggies… Le cake s’improvise facilement et se customise presque à volonté. Cette fois ci ce sont les tomates qui auront la part belle dans cette recette, des tomates séchées bien parfumées.

cake feta et tomates séchées

– 180 gr de farine
– 10 cl de lait
– 6 CAS d’huile d’olive
– 1 sachet de levure
– 3 oeufs
– 80 gr de feta
– 100 gr de tomates séchées
– 80 gr de gruyère râpé

Quand vous avez réuni tout le monde, préchauffez votre four à 180° et mettez la farine, le lait, les oeufs, la levure et l’huile dans un bol de robot ou un saladier puis mélangez. Ajoutez ensuite les tomates la feta coupées petits dés ainsi que le fromage râpé.

Beurrez un moule à cake et enfournez pour 45-50 mn environ.

Pendant la cuisson préparez une petite salade de derrière les fagots avec quelques pousses d’épinards, quelques feuilles de roquettes, des champignons frais émincés, des carottes coupées en fines lamelles pour garder un peu de croquant. Assaisonnez!

Sortez le cake du four et démoulez et servez!

cake-feta-tomates-séchées

cake-tomates-confites-feta

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Bagels, le p’tit pain le plus trou là!


6 juillet 2012

Dans la série « Boulange » la Fourmi Elé a demandé les bagels, parce que c’est joli ce pain tout rond avec un trou dedans!! La fourmi Elé aime manger ludique, que voulez-vous! En plus c’est bon alors pourquoi se priver d’autant que grâce au super livre des soeurs Marlette, le bagel est à porter de main!

C’est parti pour 4 bagel

unique-long_bagel

Ingrédients

– 225 gr de farine (selon les marlette, type 80 mais ici type 60 le stock de type 80 étant à sec)
– 1 cuillère à café de levure boulangère déshydratée
– 1 cuillère à soupe de sucre
– 30 ml d’eau tiède
– 150 ml d’eau tiède
– 1/2 cuillère à café de fleur de sel
– 1 jaune d’œuf mélangé avec un peu de lait

et hop on s’y met

Mettez la levure dans les 30 ml d’eau avec le sucre. Laissez réagir pendant 5 mn et mélanger pour dissoudre le sucre

Dans le bol du robot, mettez la farine le sel, faites un puits et rajoutez la levure. Versez le reste d’eau petit à petit et mettez en marche avec le bras spécial pour pétrir. Pétrir 5 à 10 mn

Ensuite laissez reposer couvert d’un linge humide pendant 1 heure
Au bout d’une heure pétrissez à nouveau mais très peu, puis séparez la pâte en 4 pâtons, formez 4 boules et faites un trou au centre.
Laissez à nouveau reposer sur une plaque couverte d’un papier sulfurisé pendant 20 mn

Puis préchauffez votre four à 180°.

Pendant le préchauffage du four, faites bouillir une casserole d’eau et trempez les bagels 2 par 2 , 1 minute par face pour chacun.

Ensuite sortez les délicatement avec une écumoire, puis enduisez les du mélange oeuf/lait.
ils sont maintenant prêts pour être enfournés. C’est parti pour 20 mn de cuisson. (à surveiller en fonction de votre four). Et voilà vous pouvez accommoder vos bagels en délicieux sandwich maison. Chez la fourmi Elé, on les aime aussi toastés, beurrés, confiturés!

Bagel

 

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !