Bircher Muesli : les céréales du petit déjeuner saines et fruitées


10 mai 2016

Vous êtes de quel genre au petit déjeuner ?
Impossible de communiquer avant d’avoir avalé un bol de café? A moins que vous n’avaliez un truc sans même prendre le temps de vous asseoir. Mais peut être êtes-vous de ceux qui se lèvent dès potron minet pour préparer un petit déjeuner roboratif pour toute la famille.
Chez nous c’est tranquille et familial. Nous nous retrouvons tous les 4 à table avec tartines de baguette ou de pain complet, parfois des céréales. Il y a aussi des bols de chocolat chauds pour les garçons, un grand bol de thé pour moi et un jus de fruit en plus pour les amateurs.
Question céréales, j’ai eu ma période granola. J’en ai testé plusieurs versions comme celui-ci ou celui-là à la noix de coco, ou au chocolat.
Le bircher muesli restait encore assez mystérieux pour moi ! J’avais mis de côté quelques recettes mais sans passé le cap, jusqu’à ce que je tombe sur un tweet de l’ami Jamie Oliver et son super bircher muesli ! Mais c’est quoi le bircher muesli ? C’est un petit déjeuner d’origine suisse du dr Bircher. Il se prépare la veille pour le lendemain avec une base muesli (un mélange de céréales comme les flocons d’avoines, de fruits secs et de graines en tous genres) sur laquelle on rajoute du lait ou un yaourt, une pomme râpée, du jus de citron…  C’est complet, nourrissant et sain !
bircher muesli

100 g de fruits secs : raisins, abricots, cranberries, figues….
50 g de mélange de noix comme les amandes, noisettes, noix ….
50 g de graines mélangées : sésame, potiron, tournesol…
400 g flocons d’avoine
Du lait ou un yaourt (grec ou pas)

Mélangez les fruits secs coupés en dés si besoin, les noix grossièrement hachées, puis les graines. Ajoute les flocons d’avoine. Mélangez.
Vous pouvez servir ce muesli, tel quel avec du lait ou un yaourt par dessus et quelques fruits frais.

Sinon vous pouvez préparez le fameux bircher muesli ! Il se prépare la veille pour le lendemain matin. Il est rapide à préparer et vous fera un excellent petit déjeuner peu sucré et nourrissant.
Prélevez 50 gr du mélange précédent, pour une portion. Râpez dessus un quartier de pomme épluché. Recouvrez généreusement de lait ou transvasez dans une boîte hermétique. Mettez au frais pour une nuit.
Le lendemain, dégoupillez votre bircher muesli du frigo, mélangez et dégustez avec quelques fruits frais découpés en morceaux si vous le souhaitez !!
Une fois que l’on a cette base, on peut mettre plus ou moins de céréales ou d’oléagineux et faire varier les plaisirs selon son goût.
C’est bon pour les papilles et pour démarrer la journée sainement !!
What else !
Ah oui, merci Jamie !

bircher muesli

Pour plus de faciliter la recherche de recettes j’ai créé une nouvelle catégorie « Petit déjeuner » dans le menu « à table » Vous pourrez y retrouver toutes les recettes de granolas, muffins anglais…. Les pains à tartiner divers et variés resteront dans la section boulange !

Dernière news, tombée sur les téléscripteurs : à 15 jours de la fête des mères et pour l’occasion je vous propose une réduction de 10% sur tout l’eshop jusqu’au 22 mai avec le code MAMAN

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cocktail de noix qui pique pour l’apéro !


11 avril 2016

Quand je vais faire mes courses en vrac chez day by day à Versailles, je prends parfois un de leur petit mélange pour l’apéro : un truc qui croque et qui picote les papilles ce qu’il faut !!
Ma cop Yzafoodista fait aussi un mélange de noix sucré salé assez addictif.
J’ai voulu m’essayer à un cocktail de noix qui pique et pour cela, je me suis appuyée sur une recette d’amandes pimentées, extraite du livre « sans sucre ajouté«  que je n’ai pas tout à fait suivi à la lettre !

cocktail de noix qui pique à l'apéro

Pour un petit bocal il faut :
– le jus d’un demi-citron
– 1 CAS rase d’huile de coco fondue
– 300 gr de mélange d’amandes, noix de pécan, graines de courge, noix de cajou (faites avec ce que vous aimez et aussi ce que vous avez , tout ce trouve facilement en vrac comme chez day by day.)
– 2 CAC de sel
– 12 gouttes environ de tabasco
– 1 CAC de paprika doux en poudre
– 1/3 CAC de canelle en poudre
– 1 CAC de piment fort en poudre

Préchauffez le four à 120°
Mélangez tous les ingrédients dans un saladier. Étalez l’ensemble sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfournez pour 1h00 de cuisson. Mélangez avec une spatule à mi-cuisson.
J’ai poursuivi la cuisson pendant 30 mn de plus environ à 150° car cela n’était pas assez croustillant/croquant/cuit à mon goût. Je réessaierais en raccourcissant le temps de cuisson en élevant la température tout le long. A la fin de la cuisson, quand ca croque comme il faut, laissez refroidir et tamiser pour retirer l’excédent d’épices en poudre.

En attendant j’ai mon cocktail de noix qui pique pour l’apéro ! Validé par un public difficile composé notamment de mes 2 fistons, parce que les trucs à grignoter à l’apéro c’est sacré !!
Je ne sais pas si c’est plus sain {#àmangeravecmodération !} que les tuiles au paprika ou les tucs mais le fait est que c’est bon et que ça descend tout seul ! Si tu mes la main dedans, t’es cuit !!

cocktail de noix qui pique à l'apéro

Et sinon pour un apéro maison, y’a plein d’autres trucs maison à essayer comme les p’tits géométriques à l’épeautre et aux graines ou bien les rillettes de thon à la ciboulette trop faciles ! et j’en passe, si vous séchez, foncez dans la rubrique « index des recettes » direction tout en haut : apéro !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Gâteau aux noix et aux dattes


17 août 2015

Chaque année je vous présente une carte postale gourmande pour les vacances. Vous savez ces cartes postales un peu kitsch avec des recettes régionales !
L’an passé le gâteau breton faisait son entrée. Il succéda au far breton !!
Cette année j’ai voulu mettre à l’honneur le sud ouest que nous traversons chaque année avec plaisir. On y croise partout un fameux un gâteau au noix, de forme plutôt plate. Puis je suis tombée sur une carte postale d’un gâteau au noix en forme de cake qui m’a séduit. J’ai légèrement adapté ce cake en réduisant un chouilla le sucre et en y ajoutant des dattes (pas très Périgord mais bon quand même !).cake noix dattesDepuis 4 ans nous prenons le chemin des écoliers pour rejoindre nos minis, déjà en vacances, sur les bords de la méditerranée. Nous prenons un grand un plaisir à découvrir le Périgord : Sarlat, Domme, La Roque Gageac, Castelnaud, Collonge la rouge, Beaulieu, Rocamadour…
Tout y est beau : les paysages valonnés sont superbes, les villages riches de belles pierres sont tous plus charmants les uns que les autres. Mais nul ne peut ignorer que cette région généreuse en et villages pittoresques est aussi et surtout une région renommée pour sa gastronomie et son savoir vivre. Ce n’est pas tout à fait un hasard si nous nous y arrêtons !
Le canard y est roi, la noix y est reine : la preuve avec ce gâteau au noix et aux dattes.

beaulieu--perigord fenêtre-perigord Perigord collonges la rouge noyerPour ce cake au noix et aux dattes il vous faudra :

– 225 gr de farine
– 125 gr de sucre
– 150 gr de beurre
– 3 œufs
– 1 CAC de levure chimique ou de bicarbonate de sodium.
– 125 gr de cerneaux de noix
– quelques dattes 6 ou 8

Préchauffez le four à 160°
Mixer grossièrement les noix mais garder en quelques unes pour la décoration.
Mélanger au robot ou au batteur électrique le beurre à température ambiante et le sucre jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Ajoutez ensuite les oeufs un par un en incorporant chacun avant d’ajouter le suivant.
ajoutez ensuite la farine petit à petit puis la poudre de noix.
Beurrez et chemisez un moule à cake.
Versez la pâte dans le moule et enfournez pour 45 mn de cuisson environ.
Piquez le gâteau pour vérifier que celui ci est cuit. La lame doit ressortir nette.
Laissez refroidir puis démoulez quand le cake est froid.

Et pour une autre recette à la noix : pensez au vin !

cake noix dattes

Et depuis hier l’eshop est ré-ouvert : pour les vacances ou pour la rentrée : faites le plein de pochons, cabas, totebags pour le marché, le cours de gym ou juste une petite pochette pour classer vos petites affaires !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cookies aux dattes, mulberries et noix de pécan, sans sucre ajouté !


12 juin 2015

Si vous n’êtes pas partis sur Mars ces derniers mois, la tendance « zéro sucre » qui plane au dessus de nous ne vous aura pas échappé. Pourquoi pas ! Je ne compte pas bannir le sucre de notre alimentation mais j’ai un peu réfléchi à la question.
Pâtissant assez régulièrement pour les desserts et pour les goûters maison, je me suis aperçue que je devais acheter assez souvent un nouveau kilo de sucre, signe que nous en consommions pas mal. Du coup je me suis mise à réduire légèrement le nombre de pâtisseries produites par semaine (même si c’est un peu trop tard pour l’opération maillot !) pour proposer plus souvent le fameux trio : pain beurre chocolat au goûter tout en me concentrant sur des saveurs plutôt salées, une fois derrière les fourneaux.
En parallèle, j’ai abandonné le sucre dans mon café ce qui ne me manque finalement pas du tout ! ainsi que le sucre dans mes yaourts que j’aromatise parfois avec de la confiture ou de la compote…. Nous sommes loin d’une vie monacale, rassurez vous !
cookies sans sucre pécan mulberries

Bref notre consommation de sucre est un peu retombée et je n’ai plus besoin d’en acheter aussi souvent.
Continuant de surfer sur cette vague, je me suis lancée dans des cookies sans sucre. Avec de belles dattes (de chez bionoor)et des fruits secs pour contre-balancer l’absence de sucre. Ces cookies sans sucre ajouté sont tout à la fois gourmands grâce aux fruits secs et rustiques, de part l’utilisation de farine d’épeautre semi-complète.

– 160 gr de farine d’épeautre semi-complète T110 (ma p’tit marotte du moment : pour changer du blé et dont les apports nutritionnels sont visiblement intéressants : l’épeautre est plus riche en protéine, zinc, magnésium et cuivre que le blé, et moins de gluten également. Je le trouve en vrac chez daybyday mais on trouve cette farine assez facilement dans toutes les boutiques bio).
– 40 gr de poudre d’amande
– 1 CAC de levure chimique
– 70 gr de beurre mou
– 1 oeuf
– 80 gr de dattes dénoyautées
– 3 CAS de jus de pomme
– 40 gr de noix de pécan
– 60 gr de mulberries (mûres blanches séchées) que vous pouvez remplacer par d’autres fruits secs comme les raisins.
Mixez les dattes et le jus de pomme.
Mélangez la farine, la poudre d’amande, la levure, le beurre e l’oeuf dans le bol de votre robot muni de la feuille (batteur plat).
Ajoutez les dattes mixées et mélangez jusqu’à obtenir une pâte.
Ajoutez alors les mulberries et les noix cassées entières et grossièrement avec les doigts.
Préchauffez le four à 180°
Façonnez des boules de 3 cm de diamètre environ et aplatissez-les légèrement  (1 cm de haut) avant de les disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfournez pour 15 mn environ.

Voilà, pas plus compliqué que ça de faire des cookies sans sucre !! Vous pouvez adapter aussi la recette en :
– remplaçant la farine d’épeautre par de la farine de blé pour un effet moins rustique.
– remplaçant les mulberries par des raisins secs ou des figues par exemple peut être plus facile à trouver.

cookies sans sucre pécan mulberries

Pour aller chercher tous ces bons ingrédients, il ne vous reste plus qu’à vous équiper d’un joli sac en tissu fait par ma pomme et en avant guinguamp !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Sablés au bleu d’Auvergne


19 mars 2015

Lorsque le vendredi commence à s’annoncer, et le weekend avec, on peut commencer à penser au doux moment où l’on va pouvoir se lover dans son canapé en soufflant. Peut être même que l’on vous aura servi un verre adéquatement rempli avec une paille et une rondelle de citron ! Ce verre arrivant rarement tout seul, voici une suggestion d’accompagnement, quelques petits trucs à grignoter : des p’tits sablés au bleu d’Auvergne

sablés au bleu d'auvergne et la noix

Pour une armée de p’tits sablés (de quoi recouvrir une plaque de four)

– 140 gr de farine
– 1/4 de CAC de sel
– 1 CAS de lait
– 80 gr de beurre
– 50 gr de bleu d’Auvergne
– 1 jaune d’oeuf.

Versez dans le bol du robot ou dans un saladier la farine, le sel et le beurre froid coupé en petits dés. Mélangez avec la feuille ou le bout des doigts jusqu’à ce que le beurre soit devenu farine !
Ajoutez ensuite le bleu d’Auvergne coupé en petits dés également et incorporez le de la même manière que le beurre. Ajoutez une cuillère à soupe de lait et un jaune d’oeuf. mélangez jusqu’à ce que la pâte forme une boule.
Enveloppez la pâte dans un film alimentaire et réservez au froid pendant 1 heure. Si vous ne pensez pas utiliser toute la pâte vous pouvez faire un boudin, l’enveloppez dans un film alimentaire et la mettre au congélateur pour une prochaine utilisation.
Préchauffez le four à 180°.
Ensuite étalez la pâte sur 3 mn d’épaisseur environ, amusez vous avec des emporte-pièces et déposez vos sablés sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.
Enfournez pour 12 à 15 mn de cuisson.
Pendant ce temps, rangez la cuisine et préparez vous un p’tit cocktail de derrière les fagots !

sablés au bleu d'auvergne et à la noix

Trinquez !! à la vôtre !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vin de noix


22 août 2012

Cet été la Fourmi Elé a pu, avec sa petite famille sillonner les routes de la Dordogne et au détour de quelques routes et villages de campagne, elle a croisé des noyers, plein de noyers! Quelle aubaine! car qui dit noyers, dit noix, et qui dit noix dit vin de noix… Hé hé hé!

La cueillette ne fut pas facile mais la petite récolte a suffi à faire au moins une bouteille. Ensuite la fourmi Elé n’avait plus qu’à suivre les conseils avisés de son papa pour la réalisation de ce vin de noix.
Pour cette recette qui se transmet par le bouche à oreille depuis des générations, voici ce qu’il vous faudra :

– 1 litre de vin rosé
– 7 cl d’alcool de fruits
– 18 cl de sucre de canne
– 7 noix fraîches bien vertes (soit environ 450 gr)
– de la patience…

vin-de-noix-1

Ensuite niveau matériel il faut, des gants, un tablier, un marteau, un linge (vieux torchon) qui y passera, alors ne choississez pas le plus beau, une grosse bouteille avec un gros goulot pour y faire passer les morceaux de noix et dans laquelle le vin pourra macérer quelques semaines et mois.

Bon vous êtes prêts?

Commencez par déboucher le rosé (un peu plus d’une bouteille, 1 litre en fait) et versez le dans la grande bouteille (pour la Fourmi, une grande bouteille de 5 litres d’eau, vidée).
Puis ajoutez l’alcool de fruits et le sucre de canne.

Ensuite il faut écraser les noix. C’est là qu’il faut s’armer de son tablier (parce que le brou de noix ça tâche), de gants et de tout le petit matériel présenté plus haut, ainsi que d’une planche en bois ou de votre établi et d’un maillet!!  Bon coincez une noix, dans un linge puis écrasez la à coups de marteau, mettez les morceaux dans la bouteille avec le mélange et procédez ainsi avec toutes les noix.

vin de noix

Ensuite, il n’y a plus qu’à attendre!! Le papa de la fourmi ayant la recette depuis fort fort longtemps n’en étant pas à sa première bouteille, a profité de ce moment pour faire une dégustation des cuvées précédentes!! autant dire que notre petite préparation 2012 a de l’avenir!!

Dans quelques semaines, il faudra tester, goûter pour voir si c’est à point, et le cas échéant, rajouter un peu de sirop de canne ou d’alcool de fruits. Une fois le vin fin prêt (plus ou moins 8 semaines), passez-le et mettez le en bouteille.

vin-de-noix-3

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !