Cake moelleux miel noisettes


20 octobre 2017

Les vacances approchent et les températures descendent un peu ce qui fait déjà 2 bonnes raisons pour se chouchouter !
A la fourmilière nous sommes des adorateurs de miel, surtout les minots !
J’en ai toujours au minimum 500 gr en réserve pour les petits déjeuners et il m’arrive aussi d’en glisser dans les pâtisseries. C’est une idée comme ça, en attendant aussi ma prochaine livraison de chocolat Valrhona !!

Cake moelleux miel noisettes.

cake moelleux miel noisettes

– 75 gr de noisette en poudre (maison)
– 175 gr de farine
– 1 sachet de levure
– 40 gr de cassonade
– 5 oeufs
-130 gr de miel de châtaignier
– 130 gr de beurre fondu
– 10 cl de lait tiède

Préchauffez le four à 170°
Beurrez votre moule.
Mélangez la farine, la poudre de noisette, la levure et le sucre.
Ajoutez les oeufs puis mélangez au fouet ou à l’aide de votre robot.
Ajoutez le miel et mélangez à nouveau.
Faites fondre le beurre puis versez-le sur le mélange précédent.
Versez en dernier le lait à température et incorporez bien ce dernier jusqu’à obtenir un mélange bien homogène.

Enfournez pour 40 à 45 mn de cuisson. Sortez le cake moelleux miel noisettes du four et laissez refroidir avant de démoulez.cake moelleux miel noisettes

Ca passe bien à l’heure du goûter mais aussi au petit déjeuner avec un peu de confiture d’abricot ou d’orange ! Humm !
Le carrot cake se prête bien aussi à l’heure du tea time ! Et chez vous ça se passe comment l’heure du thé ?

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cantuccini aux noisettes, ça croque à l’heure du café !


22 septembre 2017

Me revoilà avec une nouvelle recette de petits biscuits : des cantuccini aux noisettes.

Pourtant j’ai bien cru que je n’allais pas revenir de sitôt car mon blog a été victime d’un piratage. C’est arrivé cet été sans que je m’en aperçoive.
Autant dire que les pirates avaient fait leur trou, discrètement mais sûrement.
La fourmi élé avait disparu de google au profit d’une version japonaise et des tonnes de fichiers illégos étaient en libre service sur mon blog, bien cachés.
Je m’excuse auprès de tout ceux et toutes celles qui ont vu apparaître des videos bizarres en première page du blog. C’était bien indépendant de ma volonté.
Enfer et damnation pour solutionner tout ça mais aujourd’hui on peut dire que je m’en suis pas mal sortie. Je n’ai pas perdu de données mais cela m’a valu une bonne dose de stress !!
J’en profite dire un grand merci aux copains qui m’ont aidé à gérer cette mésaventure et qui ont contribué à remettre de l’ordre dans mon blog.
Je suis vraiment attachée à ce blog ! J’ai plaisir à venir y partager des moments gourmands mais aussi c’est aussi ma petite entreprise avec mon eshop etsy !

A présent revenons à ces cantuccini aux noisettes ! c’est un petit biscuit parfait pour accompagner le café. C’est croquant juste ce qu’il faut, sans risquer de s’y casser une dent !
Le remplacement des amandes par les noisettes me ravit. Bref recette testée et adoptée pour longtemps.

Cantuccini aux noisettes Cantuccini aux noisettes

Allez c’est parti pour quelques croquants ou cantuccini aux noisettes (parce j’adore les noisettes, bien plus que les amandes !). Le recette vient du joli blog c’est ma fournée !

Pour environ 30 cantuccini aux noisettes
70 g de sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé
1 oeuf
25 g d’huile de tournesol ou pépins de raisin
145 g de farine type 55
1/2 CAC de levure chimique
Quelques zestes rapés de citron ou orange. je suis partie sur l’option citron.
1 pincée de sel
100 gr de noisettes

Préchauffez le four à 180°
Commencez par blanchir l’oeuf et le sucre + le sucre vanillé.
Ajoutez l’huile et continuez de fouetter pour l’incorporer. Ajoutez les zestes râpés à la microplane. C’est vraiment l’outil magique indispensable à avoir !
Versez ensuite les noisettes dans la préparation et incorporez celle-ci avec une cuillère en bois ou à soupe.
Versez la farine et mélangez jusqu’à former une pâte homogène.!
Formez 2 boudins d’environ 3 à 4 cm de diamètre. Disposez les 2 boudins de pâte sur une plaque allant au four, recouverte d’un papier sulfurisé.
Enfournez à 180° pour 25 mn.
Ensuite sortez les boudins puis coupez des rondelles d’1cm de large. Pas toujours facile de passer entre les noisettes mais ça se fait quand même
Disposez les sur la plaque et enfournez à nouveau pour 10 mn.

Cantuccini aux noisettes

Voilà, il ne reste plus qu’à conserver ces biscuits dans un bocal ou une boîte hermétique mais j’ai la certitude qu’ils ne feront pas long feu.
Si vous aimez les petits biscuits aux noisettes, vous pourrez aussi tester ces sablés ci ou  encore ces torsades là !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cookies à la banane et au chocolat


2 juin 2017

Quand vous avez des bananes qui commencent à crier au secours dans la coupelles de fruits mais que plus personnes ne veut les manger, y’a plusieurs solutions :  les lourder mais vraiment c’est très très moches, on ne fait pas. Vous pouvez aussi faire une compote avec quelques pommes ou un banana bread en version grande ou mini façon muffins avec de la noix de coco et tout et tout.
Mais ce n’est pas tout : vous pouvez aussi faire des cookies ! Non sans blague !
Et si puisque je vous le dis !
Je me suis vaguement inspirée de cette recette mais finalement assez rapidement égarée pour finir avec cette version un peu plus rustique (because la farine semi-complète) et peut-être un peu plus riche. Pour les allergiques aux oeufs (mais pas au gluten, on ne peut pas tout avoir), no soucy, il n’y en a pas !! Bref ils ont tout bon ces cookies qui aident à manger les bananes trop mûres !

cookies banane chocolat

cookies banane chocolat

Pour une quinzaine de cookies à la banane et au chocolat (6 cm de diamètre plus ou moins)

– une banane bien bien mûre
– 30 gr de sucre blond ou cassonade
– 150 gr de farine semi-complète
– 35 gr de beurre ramolli
– 30 gr de pâte à tartiner chocolat noisette. J’ai utilisé de la pâte à tartiner Malakoff  . Elle est fabriquée dans le sud de la France et elle est super bonne avec que des bonnes choses dedans. (on a dit adieu au nutella depuis longtemps car il y a de bonnes alternatives en bio et aussi chez weiss comme celle que j’achète en vrac chez day-by-day)
– 1/2 CAC de bicarbonate (ou levure chimique)
– 20 gr poudre de noisette
– 80 gr de chocolat au lait concassé. On aussi testé avec le chocolat noir. C’est une affaire de goût

Préchauffez le four à 180°.
Mélangez la banane écrasée avec le sucre, la farine, la pâte à tartiner, le bicarbonate. Ajoutez le beurre ramolli, la poudre de noisette. Coupez la tablette de chocolat en grosses pépites. Incorporez celles-ci à la pâte et le tour est joué. Façonnez des boulettes d’environ 3 cm et déposez-les en quinconce sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Aplatissez-les légèrement avec une fourchette et enfournez pour 12 mn à 180°
cookies banane chocolat

Voilà le travail. Ces cookies à la banane et au chocolat sont un chouette goûter. Ils permettent de sauver une banane d’une issue triste et fatale. Ce sont presque des coolies anti-gaspi.

Si vous n’avez pas de bananes mais que vous voulez quand même faire des cookies, je conseille vivement ceux-là  et ceux-là aussi. Il n’y a que l’embarras du choix avec cette recette-ci ou celle-ci avec des dattes et des noisettes !
Allez je m’arrête là !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Minis kouglofs choco noisette


30 janvier 2017

Tu mets beaucoup de citron ou de coco en ce moment dans les gâteaux, faudrait que t’arrêtes un peu ?? ah bon, c’est dommage, j’adore !! Allez va pour cette fois, il y a aura du chocolat ! Ces minis kouglofs choco noisette n’auront pas fait long feu, comme c’est bizarre ! C’est parce que j’avais trouvé ces jolis petits moules chez les soeurs grene du Danemark que je me suis lancée dans ces minis kouglofs ! Il y a un magasin à Versailles et je dois dire qu’il est aussi difficile d’en sortir les mains vide que de ne rien acheter chez l’autre ami suédois !! Ah ces nordiques ils nous ont à la botte !
Enfin donc, voilà, encore une occasion de faire valser les tartines pain beurre chocolat et d’imposer un goûter un peu plus gourmand fort apprécié surtout quand ça sort à peine du four et que c’est encore légèrement tiède et très moelleux !
minis-klouglofs-choco-noisette

Pour 4 minis kouglofs (pas si minis que ça) choco noisettes. Je suis partie de la recette classique du kouglof de Christophe Felder pour l’adapter dans cette version chocolatée.

Levain
– 5 gr de levure de boulanger (fraîche)
– 12 gr d’eau à température ambiante
– 25 gr de farine

Pour la pâte
– 140 gr de farine
– 1/2 oeuf
– 1/2 CAC de sel
– 20 gr de sucre
– 30 gr de beurre mou
– 65 gr de lait
– 80 gr de chocolat au lait (Valrhona 40%)
– 30 gr de noisettes

Préparez le levain en diluant la levure dans l’eau à température ambiante puis en y ajoutant un peu de farine. Mélangez et formez une boule que vous recouvrirez  du reste de farine. Couvrez d’un film alimentaire et enfournez à 40°ou dans une pièce où il fait chaud, près d’un radiateur. Laissez lever pendant 30 mn.
Beurrez des petits moules.

Transférez le levain dans le bol d’un robot. Ajoutez la moitié d’un oeuf, le lait, le beurre, le sucre et le sel. Pétrissez doucement pendant environ 10 mn pour obtenir une belle pâte lisse et homogène qui se décolle des bords. J’ai rajouté un peu de farine pour que la pâte ne soit plus collante. Ajoutez à présent les noisettes et le chocolat concassé à l’aide d’un couteau. Pétrissez légèrement pour les incorporer.
Recouvrez et laissez la pâte lever comme précédemment pendant environ 1h30. La pâte va à peu près doubler de volume.
Quand c’est fait, reprenez la pâte. Dégazez-la et former 4 à 5 petits pâtons que vous repartirez dans les moules. Couvrez et laissez lever encore 1h30 à 2H00..
Préchauffez le four à 180°. Enfournez à four chaud pour une cuisson de 15 à 18 mn quand le dessus est légèrement doré.
Démoulez à la sortie du four. Après refroidissement, saupoudrez les minis kouglofs choco noisettes de sucre glace puis en route pour le goûter !

minis-klouglofs-choco-noisette-2Et pendant ce temps là, les nouveautés arrivent en boutique. Opération sacs à tarte et petites corbeilles en tissu dans l’atelier !! Rejoignez moi sur facebook pour échanger en direct et découvrir toutes les infos au fil de l’eau !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Des goûters maison pour une rentrée du bon pied !


1 septembre 2016

Ca y est c’est reparti !
La rentrée, c’est fait,
La course aux cahiers avec des formats bizarres est en cours,
Les inscriptions aux clubs de sports, avancent ! Bref tout est presque sur les rails pour une nouvelle année scolaire ! Une nouvelle année au bout de laquelle on essaiera de ne pas penser aux 10 cm que nos loustics auront pris pour nous toiser de haut, changé de pointure de baskets et de taille de pantalon ! Mais pour tout ça, il faut se sustenter et à leur âge où l’on dépense autant que l’on engloutit l’heure du goûter ne passe pas inaperçue dans l’emploi du temps.
Voici donc quelques idées de goûters, un peu « deluxe », qui relèguent le BN au fond du placard si jamais il a réussi à franchir la porte du supermarché ! On repart du bon pied et on se lance dans le fait maison ! ces recettes sont une sélection des pref’ de prefs mais il y en a tant d’autres dans la rubrique goûters, qu’il est assez difficile de choisir : car ce serait oublier les nombreuses galettesbroyé, gaufres classiques, les hypnotiques et j’en passe !

Pour connaître les recettes de chacun de ces goûters il suffit de cliquer sur la photo !

napolitain maison marbré conticini
madeline goûters - gaufres Philippe conticini
goûters goûters

Plus qu’à rhabiller les schtroumps et remplir leur cartable depuis son ordi : un cookie à la main, la souris dans l’autre. Encore un clic pour la livaison et hop le tour serait joué !! Les courses de la rentrée pourraient s’avérer moins difficiles que ça finalement. !!
Bonne rentrée à tous et à toutes et à très vite !

Des nouveautés sont arrivées sur l’eshop : un clic et c’est parti pour la découverte !
Et -10% avec le code RENTREE16 jusqu’au 9 septembre

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est choux, c’est praliné, c’est choux pralinés !


22 février 2016

Dimanche dernier, j’ai eu comme une envie de choux un peu praliné sur les bords mais, de là à me lancer dans la réalisation du fameux Paris Brest de Conticini, il y avait encore quelques marches que je n’ai pas osé monter. Alors, j’ai fait des petits choux pralinés à ma manière en partant à la découverte du praliné maison (#révélation) et du craquelin !
Ma rencontre avec le praliné a été décisive : du genre « humm c’est vraiment trop bon ce truc là !! Puis j’ai fait lécher la cuillère à tout le monde pour prouver « comme s’il en était besoin » que c’était vraiment bon, même très bon.
Quant au craquelin, malgré quelque appréhension, il est très simple à réaliser et donne ce petit truc en plus à un choux qui en deviendra croustifondant ! Merci monsieur Conticini pour ces bons tuyaux !

choux praliné

Praliné noisette 
– 190 de noisettes brutes
– 3 cl d’eau
– 120 gr de sucre
Versez le sucre et l’eau dans une casserole, portez à 116° (vérifiez la température avec un thermomètre à sucre) et ajoutez les noisettes. Mélangez avec une cuillère en bois. Le sucre va cristalliser et blanchir au contact des noisettes puis va se re-liquéfier pour enrober les noisettes. Laissez cuire doucement jusqu’à ce que le caramel soit brillant et enrobe bien les noisettes. Elles auront alors une belle couleur dorée.
Versez le tout sur une feuille en silicone et laissez refroidir. Une fois le mélange totalement refroidi mixez l’ensemble jusqu’à obtenir un praliné bien onctueux. Transvasez dans un pot de confiture par exemple et réservez.

Crème pâtissière pralinée
– 25 cl de lait
– 1/2 gousse de vanille
– 2 œufs
– 40 g de sucre
– 30 g de farine

Versez le lait et les graines de la gousse de vanille dans une casserole puis portez à ébullition.
Pendant ce temps, fouettez les œufs avec le sucre en ajoutant ensuite la farine.
Versez petit à petit le lait sur les oeufs. Mélangez puis versez à nouveau le tout dans la casserole. Mélangez avec un fouet à feu doux jusqu’à ce que le mélange épaississe.
Versez la crème pâtissière dans un bol ou un saladier. Couvrez au contact avec un film alimentaire et laissez refroidir.
Quand c’est froid, ajoutez 70 à 80 gr de praliné noisette (goûter au fur et à mesure où vous ajoutez du praliné. Avec 80 gr vous obtiendrez une crème pralinée, vraiment pralinée !). Mélangez bien avec un fouet pour incorporer parfaitement le praliné à la crème. (humm, vous goûtez et puis, c’est super bon, alors vous re-goûtez…attention toutefois, il se pourrait que vous n’ayez plus faim, avant même d’avoir fini les choux !!)
Transvasez cette crème dans une poche à douille munie d’une douille assez fine pour garnir les choux. Mais cela marche aussi sans la douille.

Craquelin
Mélangez le sucre et la farine dans le bol du robot, à l’aide de la feuille. Ajoutez ensuite le beurre pommade et mélangez pour obtenir une pâte. Etalez cette pâte finement (sur 2mm d’épaisseur environ) et entre deux feuilles de papier sulfurisé. Réservez au frais.

Pâte à choux
pour une vingtaine de choux, j’ai repris ma recette fétiche des chouquettes : une valeur sûre pour moi !
Réalisez la pâte à choux puis pochez les choux sur une plaque. Sortez le craquelin du frigo et découpez à l’emporte pièce des petits ronds que vous déposerez sur le dessus des choux (Je n’avais pas d’emporte pièce à la bonne taille mais un tube de gousse de vanille s’est avéré faire l’affaire !  #systèmeD). Cuisez ensuite les  choux à 200° pendant 20 mn. Laissez-les se dessécher un peu à la fin de la cuisson à four ouvert.
J’ai ensuite trié quelques choux sur le volet puis pris les plus beaux pour en garnir environ 18 (plus ou moins selon la taille).
Faites un petit trou sur le dessous avec une pointe de couteau. Garnissez les choux à la poche à douille. A présent il ne reste plus qu’à croquer dedans !

choux craquelin choux praliné

Vous verrez, ces petits choux pralinés auront comme un petit goût de revenez-y !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Gâteau marbré chocolat noisette vraiment très bon !


9 février 2016

Ca y est, je suis entrée dans une phase « Conticini ». Après les madeleines puis les super gaufres au sucre roux, on s’est attelé un dimanche pluvieux à la réalisation de ce marbré au chocolat noisette pas comme les autres !! un marbré qui déchire tout autant que les gaufres. Une nouvelle tuerie qui vous met les papilles en vrille ! On se dit que ça n’est qu’un marbré et puis il y a ce puissant parfum de noisette et de chocolat qui se dégage du four qui vous met en alerte et commence à vous chatouiller les moustaches, même si vous n’en avez pas !!
marbré chocolat noisette conticini

Pour 6 à 8 personnes
– 2 blancs d’oeufs
– 90 gr de cassonade
– 85 gr de beurre
– 90 gr de poudre de noisettes (ou mieux, bien mieux, 80 gr de noisettes que vous mixerez vous même : c’est incomparable)
– 1 oeuf entier + 1 jaune (la recette originale préconise 1/2 jaune)
– 30 gr de sucre glace
– 2 pincées de fleur de sel
– 45 gr de farine type 45
– 1 CAF de levure chimique
– 15 gr de cacao en poudre (j’ai pris du non sucré Vanhouten)
– 70 gr de chocolat en carré noir ou au lait (j’ai pris au lait : du Valrhona 40%)
– 20 gr de sucre perlé (comme pour les chouquettes)

Montez les blancs en neige avec 30 gr de cassonade (dès le début). Le mélange ne doit pas être trop ferme.
Dans un saladier, mélangez la poudre de noisette avec le sucre glace et la fleur de sel. Ajoutez l’oeuf entier et le jaune. Fouettez bien tout ça.
Faites fondre le beurre jusqu’à ce qu’il soit « noisette ». Ajoutez le beurre au précédent mélange. Intégrez ensuite la farine tamisée avec la levure.
Incorporez enfin les blancs en neige délicatement avec une maryse.
Prélevez 1/4 du mélange dans lequel vous ajouterez le chocolat en poudre. Transvasez cette pâte au chocolat dans une poche à douille.
Dans l’autre, ajoutez les carrés de chocolat grossièrement découpée en grosses pépites.
Préchauffez le four à 170°.
Beurrez et farinez le moule à cake. Déposez au fond du moule, le sucre perlé, puis versez la pâte aux pépites de chocolat. A l’aide de la poche à douille, déposez la pâte au chocolat sur le dessus et milieu du gâteau.
Enfournez pour 30 à 40 mn à 170°. La cuisson peut varier selon votre four. Il ne reste désormais plus qu’à s’attabler pour manger ce bon gâteau marbré chocolat noisette !

marbré chocolat noisette conticini

Autre idée de marbré qui se laisse manger : c’est pas ici !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Torsades malakoff et noisettes crunchy


28 septembre 2015

Si vous avez un peu suivi mes pérégrinations estivales vous vous rappellerez peut être avoir vu passer une histoire des Malakoff de Pézenas. Ces petites barres chocolatées, qui firent les joies des enfants il y a quelques années, furent abandonnées jusqu’à il y a peu. Aujourd’hui ces petites barres au chocolat qui font à nouveau trembler les papilles, sont également décliner en pâte à tartiner malakoff : sans huile de palme, avec des bonnes noisettes et du bon chocolat: en sommes que du bon, avec un vrai goût de noisette bien prononcé.

La prudence étant mère de sûreté, j’en ai ramené un pot dans mes valises !  Pour ceux et celles qui souhaiteraient la découvrir, plusieurs options :
1/ Allez à Pézenas pour les prochaines vacances ou plus simplement
2/ Foncez sur le site du fabricant.
3/ Acheter une box kitchen trotter ou surfez sur le site de Balibert dont l’épicerie se siteue dans le 10ème.
Bref cette pâte à tartiner Malakoff est « the » pâte à tartiner du moment !

torsades au chocolat malakoff

En attendant le prochain ravitaillement en vol, j’ai tordu ma pâte feuiletée pour en faire quelques torsades malakoff et noisettes crunchy.

– 1 rouleau de pâte feuilletée
– De la pâte à tartiner malakoff noisette chocolat sans sucre (1/2 pot environ)
– 1 oeuf
– une quinzaine de noisettes

Déroulez la pâte feuilletée. Tartinez une moitié de celle-ci avec la pâte à tartiner malakoff. Concassez grossièrement les noisettes avec un couteau. Répartissez les éclats de noisettes sur la partie de la pâte feuilletée tartinée.
Repliez la pâte. Ecrasez un peu avec un rouleau à pâtisserie et réservez au frigo un petit quart d’heure ou 5 mn au congélo.
Préchauffez le four à 200°.
Sortez la pâte et taillez des languettes de 2 cm de large. Roulez ces languettes en forme de torsades.
Posez les torsades sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Dorez avec un oeuf battu.
Enfournez pour 15 mn environ à 200°

torsades au chocolat malakoff

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Le cas des yaourts maison


30 mars 2015

Depuis quelques temps j’ai vu le yaourt maison faire un sacré come back et c’est en goûtant de bons yaourts faits maison à droite à et gauche que je me suis dit que moi aussi j’aurais ma période yaourts maison. Je me suis dit également qu’en achetant ma yaourtière (une lagrange) j’allais pouvoir réduire un peu plus mes déchets en éliminant l’arrivée de nouveaux pots de yaourts et leurs emballages. Si l’on compte environ 12 pots de yaourts consommés par semaine pour notre famille 4 personnes, cela représente 600 pots de yaourts et autant d’emballages qui ne seront plus jetés. C’est toujours ça de gagné.
L’autre principal avantage de faire ses yaourts, c’est que l’on sait ce que l’on sait exactement ce que l’on met dedans ce qui devient particulièrement intéressant quand on s’attaque aux yaourts aromatisés

Une fois la yaourtière acquise. J’ai un peu patiné avant de trouver le bon mix pour avoir des yaourts onctueux et fermes. J’ai testé pas mal de choses et différents types de ferments notamment les ferments Alsa, sans doute les plus courants. Avec les sachets « yaourts maison » : la tentative s’est avérée décevante, les yaourts étaient un peu trop liquides.
j’ai ensuite testé les ferments « yaourt bifidus » toujours alsa et le résultat a été bien plus concluant. Enfin les ferments « yaourts onctueux » : bingo ! Les yaourts sont cette fois ci plus crémeux et avec une très bonne tenue. Ces derniers sont donc adoptés même si je n’en trouve que chez carrefour. Si vous ne trouvez pas de bons ferments, un yaourt au lait entier donnera un résultat tout à fait concluant avec une texture ferme et onctueuse.

yaourt maison

Une fois le ferment trouvé, j’en suis venu à tester différentes variantes et après quelques mois d’essais plus ou moins heureux voici mes recettes testées et approuvées :

Yaourts natures onctueux : la base
– 1 litre de lait entier
– 1 yaourt au lait entier  ou 1 sachet de ferment alsa onctueux
temps de fermentation 10h

Yaourts légèrement sucrés très onctueux
– 1 litre de lait entier
– 1 yaourt au lait entier  ou 1 sachet de ferment alsa onctueux
– 80 de lait concentré sucré
temps de fermentation 9h

Yaourt parfumés  à la vanille
– 1 litre de lait entier
– 1 yaourt au lait entier  ou 1 sachet de ferment alsa onctueux
– 80 de lait concentré sucré
– 1 gousse de vanille
Ouvrez en deux dans la longueur la gousse de vanille. Grattez les grains. Chauffez le lait dans une casserole avec la vanille (gousse et grains) pendant 5 mn. Laissez infuser pendant la nuit recouvert d’un papier sulfurisé. Le lendemain, filtrez le lait.
Mélangez tous les ingrédients avec un fouet et versez dans les pots de yaourts.
temps de fermentation 9h

yaourt à la noisette

Yaourts à la noisette
– 1 litre de lait entier
– 1 yaourt au lait entier  ou 1 sachet de ferment alsa onctueux
– 50 gr de noisette en poudre
– 80 gr de lait concentré sucré
temps de fermentation 9h
Versez le lait dans une casserole avec la noisette en poudre. Chauffez doucement pendant 5 bonnes minutes. Ne faites pas bouillir. Retirez du feu, couvrez d’une feuille de papier aluminium aussi hermétiquement que possible et laissez infuser une nuit.
Ensuite filtrez le lait pour éliminer toute la poudre de noisette. Ajoutez le ferment et le lait concentré. Mélangez bien avec un fouet et versez dans les pots de yaourts. Mettez en route la machine pour 9h.

Yaourt-à-la-noisette

Pour la suite des aventures « yaourts maison » c’est par ici avec de nouvelles recettes (verveine citron ou noix de coco)

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Suivez les lapins blancs !


10 décembre 2014

Un petit dernier est né dans la famille totebags : j’ai nommé  le sac  « lapins« . N’est il pas chic d’avoir à son bras des lapins pour aller faire ses courses, ranger ses chaussons de danse et son tutu, les goûters en tous genres, les livres de la bibliothèque, sa baguette, ses lunettes de soleil et son paréo… On peut aussi y mettre ses moufles, son bonnet et des cadeaux de noël mais chuuut !
Et vous, vous mettez quoi vous dans votre cabas ?

Totebag lapin

Sablés noisette lapin

Les lapins du goûter, eux, sont à la noisette. C’est une de mes recettes de sablés pref de pref car la noisette donne un p’tit truc en plus bien plaisant sous la dent. Et puis ce qu’il y a de bien avec les biscuits c’est que l’on peut leur donner la forme que l’on veut. Vous retrouverez d’ailleurs la recette orignale sous forme d’animaux des bois !! L’emporte-pièce quant à lui vient de chez Vera et je les ai eux aussi trouvés sur le salon savoir-faire et créations.  Sablés noisette lapinPour que ce joli cabas soit vôtre on file à la boutique  boutique en quelques sauts de lapins hop hop hop !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !