Le lapin à la moutarde du dimanche !


15 janvier 2016

Rien de tel qu’un bon plat réconfortant pour oublier quelques instants qu’il fait froid dehors. On sort la jolie vaisselle, sa grande cocotte et on se lance pour préparer un lapin à la moutarde. Je me souviens de celui de ma maman qui le préparait parfois le dimanche ! C’était bon ! Celui-ci est un peu différent mais tout aussi bon. Pour me replonger dans cette recette traditionnelle, je me suis appuyée sur une recette d’Alain Ducasse parue sur le site l’académie du Goût qui rassemblent des recettes de grands chefs ! Celle-ci est tout à fait à portée de cuillère en bois !!

lapin à la moutardePour 4 personnes
– un lapin découpé
– 3 échalotes
– ½ oignon
– 2 gousses d’ail
– 1 bouquet garni
– 2 c. à s. de moutarde à l’ancienne
– 2 c. à s. de crème fraîche
– 1 verre de vin blanc
-10 cl de bouillon de volaille (ou pour moi un kub or)

Si ce n’est pas déjà fait, découpez votre lapin en morceaux. Faites dorer les morceaux dans une grande cocotte avec un peu d’huile d’olive. Salez et poivrez. Quand ceux-ci sont dorés, retirez les dans un plat.
Epluchez et ciselez l’oignon et les échalotes puis l’ail. Faites revenir l’ensemble dans la cocotte où était le lapin puis ajoutez le bouquet garni. Quand les échalotes et les oignons sont dorés, ajoutez la crème fraîche et la moutarde. Remuez puis déglacez avec le vin blanc. Laissez réduire puis ajoutez le lapin et le bouillon. Couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant 1h environ. Les 10 dernières minutes, retirez le couvercle pour que la sauce réduise légèrement.
Plus qu’à servir !!

lapin à la moutarde

Servez ce lapin à la moutarde avec des p’tites patates, du couscous ou du riz, ça marche aussi ! Et si vous aimez le lapin voici une autre recette à la tomate !

C’est encore les soldes sur l’eshop alittlemarket
– 10% à -25% bouton soldes hivert 2016

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Suivez les lapins blancs !


10 décembre 2014

Un petit dernier est né dans la famille totebags : j’ai nommé  le sac  « lapins« . N’est il pas chic d’avoir à son bras des lapins pour aller faire ses courses, ranger ses chaussons de danse et son tutu, les goûters en tous genres, les livres de la bibliothèque, sa baguette, ses lunettes de soleil et son paréo… On peut aussi y mettre ses moufles, son bonnet et des cadeaux de noël mais chuuut !
Et vous, vous mettez quoi vous dans votre cabas ?

Totebag lapin

Sablés noisette lapin

Les lapins du goûter, eux, sont à la noisette. C’est une de mes recettes de sablés pref de pref car la noisette donne un p’tit truc en plus bien plaisant sous la dent. Et puis ce qu’il y a de bien avec les biscuits c’est que l’on peut leur donner la forme que l’on veut. Vous retrouverez d’ailleurs la recette orignale sous forme d’animaux des bois !! L’emporte-pièce quant à lui vient de chez Vera et je les ai eux aussi trouvés sur le salon savoir-faire et créations.  Sablés noisette lapinPour que ce joli cabas soit vôtre on file à la boutique  boutique en quelques sauts de lapins hop hop hop !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Lapin au cidre et aux pruneaux


25 octobre 2013

Devinez ce que le facteur m’a livré tout récemment ? 3 belles bouteilles de cidre qui m’ont été offertes par Marine de l’agence Kingcom. Le cidre nous rappelle invariablement le souvenir de vacances dans quelques escales bretonnes ou normandes mais se trouve oublié à tort une fois de retour à la maison. Toujours est-il que tout ceci tombait vraiment très bien car en plus du plaisir de découvrir des nouveaux cidres, j’avais déjà en tête de préparer ce plat. Un plat doux mi-sucré, mi-salé.

Mon coffret de cidre contenait donc 3 bouteilles différentes :
– un poiré (cidrerie la pommeraie), cousin de cidre et élaboré à partir de poires,
– un cidre brut biologique « le p’tit fausset », un cidre bien parfumé à la dégustation. Très fruité.
– un cidre doux (cidrerie Kerisac) utilisant pas de moins d’une quinzaine variété de pommes pour la plupart inconnues pour moi!
Pour la réalisation de ce plat, j’optais donc pour le cidre brut biologique qui devait sans doute être pressé de finir à la casserole car à peine dégoupillé, le bouchon a sauté et le liquide mousseux a aussitôt débordé! Féroce le cidre biologique made in britanny!

lapin-cidre-et-pruneau

– 1 lapin découpé
– 1/2 oignon
– 2 feuilles de laurier
– 1 verre de cidre brut
– sel/poivre
– 300 gr de pruneaux dénoyautés
– huile d’olive

Ciselez l’oignon et faites le suer dans un peu d’huile d’olive au fond d’une grande cocotte.
Ensuite ajoutez les morceaux de lapin petit à petit pour les faire dorer bien comme il faut. Si la marmite est trop petite n’hésitez pas à en retirer pour faire dorer les suivants.
Une fois les morceaux de lapin bien colorés, versez le verre de cidre, salez, poivrez. Ajoutez le laurier et les pruneaux. Couvrez et laissez cuire 30 mn environ à feu doux. Retournez les morceaux de lapins de temps à autres.

Lapin cidre et pruneau

Servez le plat avec du couscous par exemple et un verre de cidre car à peine 10 cl sont partis dans la marmite.

Les deux autres bouteilles seront dégustées ultérieurement : l’une avec quelques crêpes à moins que nous options pour l’apéritif! L’autre avec une tarte au pomme pourquoi pas!! J’ai bien ma petite idée! Il s’accorde parait-il aussi très bien avec le foie gras et les fromages à pâte cuits…

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rillettes de lapin au romarin


20 septembre 2013

Episode d’un jour de semaine ordinaire :
les minis : on fait un apéro ce soir?
La fourmi Elé : Naann!
les minis : oooohh mais pourquoi, c’est nul???

rilllettes-lapin-romarin

C’est sûr c’est vraiment nul de ne pas pouvoir faire d’apéro tous les soirs hein? je sais pas ce que vous en penser, mais vraiment…..
Enfin lorsque le week-end pointe son nez, la fourmi Elé se détend et ouvre même parfois les hostilités, brandissant une bouteille d’oasis tropical {folie quand tu nous tiens!} et un bol de chips à sa progéniture adorée ??? En face, des paires d’yeux qui brillent!!
Waouh, on fait l’apéro???? et oui mes p’tits, c’est l’apéro et j’ai même mieux que des chips les gars! Faites « péter » la baguette fraîche et les cornichons, y’a des rillettes maison!

rillettes de lapin romarin

Cool n’est ce pas?

Voici les détails de la préparation de ces rillettes de lapin, piochées dans le Elle à table de cet été (quand je vous disais qu’il y avait un tas de trucs bons à manger dans ce magazine!?). J’ai fait quelques micro-modifications : remplacement de thym, pas de râble, pas de céleri branche, moins de piment (rassurez vous il reste encore plein de bonnes choses!).

– 2 cuisses de longues oreilles
– 2 branches de romarin
– 1 oignon rouge
– 1/2 verre de vin blanc sec
– 1/2 verre d’eau
– sel/poivre
– 1 pincée de piment (light, très très light)
– Un peu d’huile d’olive

Dans une cocotte pouvant passer au four, faites d’abord dorer les cuisses du lapin avec un peu d’huile d’olive.
Epluchez puis hachez l’oignon finement et ajoutez le dans la cocotte dans les cuisses de lapins sont déjà bien dorées. Puis ajoutez le romarin.
Salez, poivrez, pimentez, versez le vin blanc puis l’eau.

Mettez un couvercle sur la cocotte puis enfournez à 160° pendant 2 heures. Surveillez en milieu de cuisson pour voir si les cuisses de lapin ne sont pas trop au sec. Si nécessaire, rajoutez un petit peu d’eau. (Je n’en ai pas eu besoin)

Ensuite sortez la viande de la cocotte et détachez la chair des petits os. Effilochez la viande avec une fourchette et mélangez ensuite à la sauce. vous pouvez dégustez comme ça ou comme je l’ai fait, passez le tout quelques secondes au mixeur, afin que cela soit plus facile à tartiner, mais pas trop non plus.

Plus qu’à sortir les verres et trinquer!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !