Yaourts maison épisode 2 : à la verveine, citron et plus encore !


8 mai 2015

Depuis que la yaourtière a fait son entrée à la fourmilière autant vous dire qu’elle turbine ! Faire des yaourts maison est devenue une routine. J’explore de nouvelles recettes pour varier les plaisirs et compenser le fait que je ne m’arrête plus au rayon des desserts quand je fais mes courses. Par ailleurs je continue d’approvisionner autant que possible en crème caramel et en mousse au chocolat maison pour remplacer la disparition liégeois .
Donc, après un premier article sur la prise en main de la machine et les premières recettes voici de nouveaux parfums de yaourts maison : « gourmands » s’il en est !

yaourt maison à la verveine

Yaourts verveine citron
– 1 litre de lait pour 7 pots
– 1 poignée de verveine
– les zestes d’un citron.
– 60 gr de lait concentré sucré.
– 1 sachet de ferment ou un yaourt au lait entier.
Versez le lait entier dans une casserole.
Ajoutez une poignée de feuille de verveine. Zestez un citron (sans râper le blanc car il apporte de l’amertume). Ajoutez les zestes de citron dans le lait. Chauffez à feu moyen pendant 5 mn (à la limite de l’ébullition). Arrêtez et faites infuser pendant 1 h ou 2, la nuit entière c’est encore mieux.
Filtrez.
Mélangez le lait, le ferment (ou le yaourt au lait entier) et le lait concentré.
Versez dans les pots de yaourts et lancez la yaourtière pour 9 h.
Laissez refroidir les pots avant de mettre au réfrigérateur. Laissez au frais 3 h environ avant de faire leur fête à ces yaourts.

yaourt à la noix de coco fait maison

Yaourts à la noix de coco
Humm, ça aussi c’est bon les yaourts coco. Mes préf’ de pref’ en la matière sont  les yaourts coco de mamie nova. L’idée était donc de faire une version maison de ces yaourts et après plusieurs essais, voici le résultat !
– 1 litre de lait entier (pour 7 pots)
– 1 yaourt nature ou un sachet de ferment
– 1 briquette de lait de coco (20 cl)
– 60 gr de lait concentré sucré
– 40 gr de noix de coco râpée
Mélangez tous les ingrédients et répartissez dans les pots. Programmez pour 9 heures. Ensuite laissez refroidir puis conservez au réfrigérateur quelques heures avant de les manger !

Pour d’autres recettes citronnées salées ou sucrées : n’hésitez pas à faire un petit tour !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Le cas des yaourts maison


30 mars 2015

Depuis quelques temps j’ai vu le yaourt maison faire un sacré come back et c’est en goûtant de bons yaourts faits maison à droite à et gauche que je me suis dit que moi aussi j’aurais ma période yaourts maison. Je me suis dit également qu’en achetant ma yaourtière (une lagrange) j’allais pouvoir réduire un peu plus mes déchets en éliminant l’arrivée de nouveaux pots de yaourts et leurs emballages. Si l’on compte environ 12 pots de yaourts consommés par semaine pour notre famille 4 personnes, cela représente 600 pots de yaourts et autant d’emballages qui ne seront plus jetés. C’est toujours ça de gagné.
L’autre principal avantage de faire ses yaourts, c’est que l’on sait ce que l’on sait exactement ce que l’on met dedans ce qui devient particulièrement intéressant quand on s’attaque aux yaourts aromatisés

Une fois la yaourtière acquise. J’ai un peu patiné avant de trouver le bon mix pour avoir des yaourts onctueux et fermes. J’ai testé pas mal de choses et différents types de ferments notamment les ferments Alsa, sans doute les plus courants. Avec les sachets « yaourts maison » : la tentative s’est avérée décevante, les yaourts étaient un peu trop liquides.
j’ai ensuite testé les ferments « yaourt bifidus » toujours alsa et le résultat a été bien plus concluant. Enfin les ferments « yaourts onctueux » : bingo ! Les yaourts sont cette fois ci plus crémeux et avec une très bonne tenue. Ces derniers sont donc adoptés même si je n’en trouve que chez carrefour. Si vous ne trouvez pas de bons ferments, un yaourt au lait entier donnera un résultat tout à fait concluant avec une texture ferme et onctueuse.

yaourt maison

Une fois le ferment trouvé, j’en suis venu à tester différentes variantes et après quelques mois d’essais plus ou moins heureux voici mes recettes testées et approuvées :

Yaourts natures onctueux : la base
– 1 litre de lait entier
– 1 yaourt au lait entier  ou 1 sachet de ferment alsa onctueux
temps de fermentation 10h

Yaourts légèrement sucrés très onctueux
– 1 litre de lait entier
– 1 yaourt au lait entier  ou 1 sachet de ferment alsa onctueux
– 80 de lait concentré sucré
temps de fermentation 9h

Yaourt parfumés  à la vanille
– 1 litre de lait entier
– 1 yaourt au lait entier  ou 1 sachet de ferment alsa onctueux
– 80 de lait concentré sucré
– 1 gousse de vanille
Ouvrez en deux dans la longueur la gousse de vanille. Grattez les grains. Chauffez le lait dans une casserole avec la vanille (gousse et grains) pendant 5 mn. Laissez infuser pendant la nuit recouvert d’un papier sulfurisé. Le lendemain, filtrez le lait.
Mélangez tous les ingrédients avec un fouet et versez dans les pots de yaourts.
temps de fermentation 9h

yaourt à la noisette

Yaourts à la noisette
– 1 litre de lait entier
– 1 yaourt au lait entier  ou 1 sachet de ferment alsa onctueux
– 50 gr de noisette en poudre
– 80 gr de lait concentré sucré
temps de fermentation 9h
Versez le lait dans une casserole avec la noisette en poudre. Chauffez doucement pendant 5 bonnes minutes. Ne faites pas bouillir. Retirez du feu, couvrez d’une feuille de papier aluminium aussi hermétiquement que possible et laissez infuser une nuit.
Ensuite filtrez le lait pour éliminer toute la poudre de noisette. Ajoutez le ferment et le lait concentré. Mélangez bien avec un fouet et versez dans les pots de yaourts. Mettez en route la machine pour 9h.

Yaourt-à-la-noisette

Pour la suite des aventures « yaourts maison » c’est par ici avec de nouvelles recettes (verveine citron ou noix de coco)

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !