Curry de kefta de boeuf et lentilles


6 mars 2017

Depuis quelques semaines, je me suis moins consacrée à l’exploration de nouveautés culinaires ! La cuisine et la gourmandise sont toujours bien présentes à la maison mais la vie des repas s’est simplifiée autour de recettes déjà éprouvées ! Les fournées de biscuits sont toujours régulières, les goûters maison aussi. Pour le reste c’est devenu un peu plus classique et mes quelques essais n’ont pas été pris en photo. Bien que les journées rallongent, la lumière n’est pas toujours au rendez vous pour photographier le plat du jour ! Bref, j’ai tenté de remédier à tout ça ce weekend en me plongeant dans mon « 15 mn chrono » De Jamie Oliver : une valeur sûre où j’ai trouvé curry de kefta de boeuf et lentilles, comme je les aime : un peu exotique, parfumé et savoureux ! {en revanche pour les 15mn on repassera, il en faut déjà bien plus pour déchiffrer la recette et choper la liste de tous les ingrédients}.Curry de kefta de boeuf et lentillesPour 4 personnes voici la recette de curry de kefta de boeuf et lentilles de Jamie Oliver que j’ai légèrement adapté tout en restant très fidèle.

– 400 gr de bœuf haché maigre
– 250 gr de lentilles du Puy cuites
– 1 CAC de Garam Massala
– huile de tournesol
– sel, poivre
– 3 tomates bien mûres ou l’équivalent dans une boîte de tomates pelées plus faciles à trouver en hiver
– un bouquet coriandre
– 20 cl de lait de coco
– 1 petit tronçon de 2 cm environ de gingembre
– 1 CAC de miel liquide
– 1 CAC de curcuma
– 1 CAC de pâte de curry
-300 gr riz basmati
– 200 gr petits pois
– 4 CAS de yaourt

(J’ai fait l’impasse sur la ciboule et le piment rouge).

Faites cuire le riz puis les petits pois et réservez.

Mélangez les lentilles cuites et le bœuf avec le garam massala, le sel et le poivre. Formez des boudins puis faites les rissoler dans une poêle avec un peu d’huile.

Mixez ensemble les tomates, le gingembre pelé, les tiges de coriandre sans les feuilles, le lait de coco, la pâte de curry, le curcuma et le miel liquide.
Ajoutez cette sauce aux keftas de bœuf/lentilles. Portez à ébullition et ajustez l’assaisonnement (sel/poivre) à votre goût. Laissez cuire quelques minutes.
Pendant ce temps, mélangez et réchauffez le  riz et les petits..Parsemez de feuilles de coriandre fraîches.
Servez le riz et les keftas avec quelques cuillères de yaourt dessus et des feuilles de coriandre.

Curry de kefta de boeuf et lentilles

Cette recette est vraiment sympa et finalement simple à réaliser quand on a tous les ingrédients sous la main, surtout si on oublier pas ses tomates à la caisse comme moi !!
C’est un plat vraiment délicieux ! Jamie a mis dans le mille, une fois de plus ! Si vous aimez ce chef, voici deux autres recettes chouettes déjà testées et approuvées : smoothie façon Jamie et le p’tit frichtie de pommes de terre sautées oeufs et chorizo

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Nouilles aux légumes verts et crevettes au lait de coco


5 juin 2015

J’aime les petits plats avec des légumes : des plats simples en général que l’on peut préparer rapidement, parce qu’on a pas toujours le temps de faire la popote pendant des heures. Ces légumes nous facilite la vie en tout point de vue : d’une part s’ils sont surgelés on zappe la corvée d’épluchage et d’écossage d’autre part, leur cuisson est ultra courte.
Il faut peut de choses pour manger varié simplement ! 
nouilles aux légumes et crevettes lait de coco

– 150 gr environ de nouilles chinoises
– 1 kubor
– des petits pois et des fèves surgelés de l’ami Picard si vous êtes pressés, mais comme c’est la saison, foncez sur votre marché et préparez les légumes à l’avance éventuellement.
– 1 brocoli tout frais et bien vert
– 20 cl de lait de coco
– 3 CAS de sauce soja
– 250 gr de grosses crevettes roses décortiquées surgelées de chez qui vous savez ! Si pratique n’est ce pas !
– poivre
Décongelez les crevettes et retirez la queue. Réservez.
Si vous utilisez des fèves et petits pois surgelés, no soucy, c’est super pratique, il faut juste les cuire à l’eau bouillante, 4 mn pour les petits pois et 3 mn à peine pour les fèves après le retour du bouillon. Passez ensuite ces légumes à l’eau glacée pour qu’ils gardent leur vert.
Pour les brocolis : lavez, rincez le brocoli, détaillez les sommités et mettez à cuire 4 mn dans l’eau bouillante. Rincez à l’eau bien froide.
Faites bouillir à nouveau de l’eau dans une grande casserole. Ajoutez le bouillon cube. Quand l’eau bout, mettez les nouilles. Retirez du feu et couvrez . Laissez cuire les nouilles comme ça.
Ensuite séparez les nouilles avec une fourchette. Réservez.
Dans une poêle, chauffez un peu d’huile d’olive et faites revenir les crevettes. Quand elles sont roses, poivrez et ajoutez 2 cuillères de sauce soja. Mélangez. Versez ensuite le lait de coco. Faites cuire 3 mn environ.
Versez les crevettes au lait de coco dans un plat à part. Versez les nouilles dans la poêle avec un peu d’huile, ajoutez autant de fèves, petits pois et brocolis que souhaité et les crevettes avec le lait de coco. Mélangez doucement. Transvasez le tout dans un plat de service. Si vous avez quelques feuilles de coriandre, ciselez-en quelques feuilles sur le dessus et servez

nouilles aux légumes et crevettes lait de coco

Ce plat pourra aussi vous convenir en version végétarienne sans les crevettes. Dans ce cas, faites revenir les légumes doucement dans une poêle avec la sauce soja puis le lait de coco. Versez le tout ensuite sur les nouilles.
Autre alternative si vous êtes plus terre que mer : remplacez les crevettes par du poulet ! ça marche aussi ! c’est pas beau ça !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Yaourts maison épisode 2 : à la verveine, citron et plus encore !


8 mai 2015

Depuis que la yaourtière a fait son entrée à la fourmilière autant vous dire qu’elle turbine ! Faire des yaourts maison est devenue une routine. J’explore de nouvelles recettes pour varier les plaisirs et compenser le fait que je ne m’arrête plus au rayon des desserts quand je fais mes courses. Par ailleurs je continue d’approvisionner autant que possible en crème caramel et en mousse au chocolat maison pour remplacer la disparition liégeois .
Donc, après un premier article sur la prise en main de la machine et les premières recettes voici de nouveaux parfums de yaourts maison : « gourmands » s’il en est !

yaourt maison à la verveine

Yaourts verveine citron
– 1 litre de lait pour 7 pots
– 1 poignée de verveine
– les zestes d’un citron.
– 60 gr de lait concentré sucré.
– 1 sachet de ferment ou un yaourt au lait entier.
Versez le lait entier dans une casserole.
Ajoutez une poignée de feuille de verveine. Zestez un citron (sans râper le blanc car il apporte de l’amertume). Ajoutez les zestes de citron dans le lait. Chauffez à feu moyen pendant 5 mn (à la limite de l’ébullition). Arrêtez et faites infuser pendant 1 h ou 2, la nuit entière c’est encore mieux.
Filtrez.
Mélangez le lait, le ferment (ou le yaourt au lait entier) et le lait concentré.
Versez dans les pots de yaourts et lancez la yaourtière pour 9 h.
Laissez refroidir les pots avant de mettre au réfrigérateur. Laissez au frais 3 h environ avant de faire leur fête à ces yaourts.

yaourt à la noix de coco fait maison

Yaourts à la noix de coco
Humm, ça aussi c’est bon les yaourts coco. Mes préf’ de pref’ en la matière sont  les yaourts coco de mamie nova. L’idée était donc de faire une version maison de ces yaourts et après plusieurs essais, voici le résultat !
– 1 litre de lait entier (pour 7 pots)
– 1 yaourt nature ou un sachet de ferment
– 1 briquette de lait de coco (20 cl)
– 60 gr de lait concentré sucré
– 40 gr de noix de coco râpée
Mélangez tous les ingrédients et répartissez dans les pots. Programmez pour 9 heures. Ensuite laissez refroidir puis conservez au réfrigérateur quelques heures avant de les manger !

Pour d’autres recettes citronnées salées ou sucrées : n’hésitez pas à faire un petit tour !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Saumon poché au lait de coco et citronelle façon Goop


26 mai 2014

Quand on voit Gwynetth (Paltrow) on pourrait penser qu’elle ne mange que des petites graines avec un peu de feuilles vertes autour, et ben même pas!
Enfin, c’est ce qu’elle veut nous faire croire avec son site « GOOP. » Goop c’est d’abord un joli site avec un graphisme élégant et de belles photos. On y trouve un tas de trucs dont un espace recettes plutôt alléchant. Il paraîtrait même qu’elle cuisine et tout et tout mais et même si elle ne tapote pas toutes ces petites recettes, elle-même, ça n’est pas grave, je vais zieuter quand même. Alors Gwyneth si je cherche « poisson » dans ton site, tu me proposes quoi?

saumon-poché-lait-de-coco-citronelle

« Hi Elé, good to see you again! I can suggest a delicious poached salmon…. » bla bla bla. Oui oui, je sais j’ai pas vraiment discuter avec Gwyneth…. mais j’ai quand même trouvé ma recette du jour et en plus elle fait partie du programme detox hivernal. Une recette qui te permet encore de rentrer dans ton slim et qui ne te laisse pas sur ta faim paraît-il {note pour plus tard : vérifier avec monsieur Fourmi, il avait l’estomac calé}

Rien que pour 2 (si c’est pas mignon?)

– 1 filet de saumon (des pavés iront parfaitement aussi)
– 2 bâtons de citronelle
– 250  ml de lait de coco
– 100 ml de bouillon de légume
– 4 anchois (2 de plus que la recette originale)
– 1 citron vert

Saumon poché au lait de coco

Et là c’est tout simple :

Prenez 2 bâtons de citronnelle et ciselez chaque d’eux.
Versez le bouillon de légume dans la casserole et ajoutez la citronnelle. Portez à ébullition. Ajoutez ensuite le lait de coco. Mélangez et laissez faire un doux « blop blop » pendant 2 mn. Ajoutez le saumon et laissez mijoter 10 petites minutes à feu très doux.

Alors là je dis merci Gwyneth, t’es trop forte!
PS : Si vous voulez vous pouvez y aller aussi les yeux fermés avec ce poisson là avec de la mangue et de l’avocat : made by Gwyneth itou!
PS 2 : C’est bon m’sieur fourmi n’a plus faim!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Poulet au curry Patak’s : doux mais pas trop!


31 mars 2014

Dans le chouette colis que l’agence esprit des sens m’avait envoyé il y quelques semaines de cela, il y avait non seulement la crème de coco Patak’s, déjà testée et approuvée sous forme de panna cotta mais aussi du thé vert, du lait de coco et un pot de curry doux (coriandre, cumin, tomate). Sur ce petit pot était dessinés 2 petits piments dont un seul colorié signifiant donc qu’il était plutôt doux…..ou pas!

Je me décidais donc à tester cet accompagnement pour un petit plat aux accents indiens!!
Pour cela, je me suis référée à la recette proposée directement sur le pot à laquelle j’ai aporté quelques légères modifications (notamment dans les quantités : moins d’eau, moins de pâte de curry et l’ajout de coriandre).

Poulet au curry doux patak's

– 350 gr de blancs de poulet
– 2 CAS de pâte de curry Patak’s (la recette du pot indique de verser tout le pot pour 500 gr de viande ou poisson ou même légume)
– 1 oignon
– 1 boîte de tomates pelées de 400 gr
– 100 ml de lait de coco (ici la marque Patak’s)
– des feuilles de coriandre
– de 150 ml d’eau

Épluchez puis émincez les oignons. Faites les revenir dans un peu d’huile.
Retirez ensuite les oignons puis faites revenir le poulet coupés en morceaux. Quand il commence légèrement à dorer, ajoutez à nouveau les oignons ainsi que la pâte de curry doux.
Ensuite ajoutez tomates pelées coupées en dés et versez un peu d’eau.
Laissez mijoter quelques minutes (15 pour moi) à feu doux.
Versez ensuite 100 ml de lait de coco.
Il ne reste plus qu’à servir avec un riz basmati par exemple.

poulet-curry-patak's

Quelques feuilles de coriandre ciselées pour sa fraîcheur, son parfum et sa jolie couleur et le tour est joué !

curry-poulet-patak's2

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Noix de st Jacques coco et patates douces


9 décembre 2013

Y’a pas que le steak dans la vie, y’a des st Jacques aussi! Et en plus c’est la saison!
La coquille st Jacques nous donne l’occasion de varier les menus et manger différemment sans pour autant passer des heures aux fourneaux :  la St Jacques demandant peu de cuisson, vous aurez un p’tit plat sympa en un rien de temps.
Allez mettez vos tabliers, je vous emmène en cuisine.

Noix de st Jacques coco

Pour 4 personnes

– 16 à 20 noix de st Jacques sans corail (4 à 5 par personne selon la taille)
– 700 gr de patate douce pas très locavore je vous l’accorde. Elles se trouve cependant très facilement dans la plupart des supermarchés
– 15 cl de lait de coco
– un morceau de 2 cm de gingembre frais
– sel, poivre
– huile d’olive
– 2 CAS de crème fraîche
– quelques feuilles de coriandre (en option)

Commençons par la purée de patate douce, entorse au « consommer local » que je n’ai pas la volonté d’appliquer à la lettre mais dans la mesure du possible. Cette patate nous vient donc de contrées très lointaines et très ensoleillées pour lesquelles j’aurais volontiers fait l’aller retour.
Premier étonnement à l’épluchage, elle a un parfum plutôt poivré. Passée cette surprise continuez l’épluchage puis découpez les patates en cubes. Mettez ensuite à cuire les patates douces dans l’eau bouillante et salée pour 10 mn environ. Vous devez pouvoir planter une pointe de couteau dedans sans difficulté.
Égouttez les patates et passez les au mixeur. N’ayant encore jamais cuisiné ces patates, je ne savais pas si le mixeur les rendrait collantes, mais pas du tout, vous pouvez y allez sans crainte!
Assaisonnez la purée et ajoutez 2 cuillères à soupe de crème. Mélangez et réservez.

Épluchez le tronçon de gingembre puis hachez le finement.
Passez aux St Jacques. Versez un peu d’huile d’olive dans une poêle, montez en température puis déposez  les st Jacques. Faites les dorer 1 à 2 mn de chaque côté.
Salez et poivrez.
Ajoutez le gingembre.
Quand les st jacques sont dorées, réduisez à feu doux et versez le lait de coco. Terminez la cuisson des noix de st Jacques avec le lait de coco 5 mn environ.

Noix de st Jacques coco

Servez avec la purée de patate douce et quelques feuilles de coriandre fraîche si vous en avez.

Si vous aimez les noix de st Jacques il est aussi possible de les accommoder en terrine pour une entrée !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Panna cotta citron coco


29 juillet 2013

Quand, à quelques jours du départ en vacances, le frigo est désert il reste toujours un espoir du côté des placards dans lesquels j’ai toujours quelques réserves indispensables  comme des petites briques de crème fleurette ou de lait de coco! Je peux alors faire un tout dernier dessert avant le grand départ : un panna cotta qui rappellerait un peu une tarte au citron avec une légère touche d’exotisme en plus.

panna cotta coco citron

Pour 4 panna cotta

– 350 ml de crème fleurette
– 150 ml de lait de coco
– le zeste d’un citron
– 20 gr de sucre en poudre
– 2 et 1/2 feuilles de gélatine
– 4 CAS de lemon curd (on en trouve facilement au rayon british de tous les supermarchés)
– 6 cigarettes russes

Lavez et zestez le citron
Versez la crème et le lait de coco dans la casserole avec le sucre et les zestes. Laissez infuser les zestes pendant 5 mn à feu très doux.
Pendant ce temps, mettez la gélatine à ramollir dans un bol d’eau froide.
Passez ensuite la crème au tamis pour retirez les zestes. Essorez la gélatine et incorporez-la dans la crème. Mélangez, toujours sur feu doux et répartissez dans des petits pots.
Réservez au frais au moins 3 heures
Au moment de servir, émiettez les cigarettes russes et répartissez les miettes dans les petit pots, puis déposez un belle cuillère de lemon curd par dessus. Servez aussitôt!

panna-cotta-citron-coco

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Marmite de lotte au curry vert


26 novembre 2012

Un petit plat plein de réconfort, exotique ce qu’il faut avec de la coriandre et de la noix de coco, car la Fourmi Elé adore ça. Pour réjouir ses papilles et celle de Môsieur, la Fourmi Elé a concocté cette petite marmite de lotte !

marmite-lotte-au-curry-vert

Ingrédients pour 2

– 2 queues de lotte
– 1/2 échalotte
– 1/2 CAC de pâte de curry vert (en vente au rayon exotique de votre supermarché ou épicerie exotique)
– 50 gr de noix de coco fraîche (oui oui j’ai bien dit fraîche!)
– 5 cl de lait de coco
– 8 cl d’eau (indice : pour les petits verre de cantine duralex, cela arrive au trait!)
– 1 bouillon cube
– 1/2 citron vert
– 2 verres (le fameux duralex) de petits pois surgelés
– Quelques feuilles de coriandre
– huile d’olive
– sel, poivre

Epluchez, hachez l’échalote et faites la suer (elle doit rester translucide) dans la casserole avec un peu d’huile.
Coupez les noix de coco en tous petits morceaux. Si comme la fourmi Elé vous n’avez pas de machette sous la main ou que vous craignez les outils comme la scie, Monoprix vend de morceaux de noix de coco fraîche (sans la coque) prêts à déguster, au rayon frais. Cela facilite grandement les choses et apporte un réel plus au plat.
Détaillez les queues de lotte en tronçons et faites la légèrement dorer avec l’échalote
Réduire à feu doux et versez dans la casserole, le citron vert, le lait de coco, l’eau, et le bouillon cube, la noix de coco et les petits pôa!. Salez, poivrez. Mélangez bien et laissez cuire 5 mn avant de retirer les morceaux de lottes.

Faites cuire à petit feu ce mélange une petite dizaine de minutes. Ajoutez à nouveau les morceaux de lottes 2mn avant de servir afin qu’ils soient chauds et terminent la cuisson.

Servez dans un grand bol avec quelques feuilles de coriandre dessus, le tout accompagné de riz blanc.

marmite de lotte au curry vert

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Macarons au chocolat, première! Ganache chocolat lait de coco Michalak


15 octobre 2012

Allez ça y est la fourmi Elé se jette dans le grand bain, des macarons! Y’a pied ou y’a pas pied??? La fourmi s’est bien préparée.

Primo, la Fourmi Elé a suivi un atelier et pris plein de notes
Deuxio, la fourmi Elé a aussi regardé l’émission le gâteau de mes rêves pour rajouter à sa base de connaissance, la Michalak’s touch!
Tercio, la Fourmi Elé se détend, elle va y aller cool et méthodique… on brode pas cette fois-ci la fourmi, hein! t’as entendu?? pas d’approximation, pas des « oh, ça ira bien si je mets ça à la place »!! NIET, tu suis la recette!

macaron chocolat michalak

tiens à propos de recettes, voilà les ingrédients pour 25 macarons environ

– 125 gr de sucre glace + 125 gr de poudre d’amandes. Ca ça s’appelle un « tant pour tant »
– 100 gr de sucre glace
– 100 gr de blancs d’oeufs (soit dans ce cas 4 oeufs à peu près)
– 25 gr de sucre en poudre
– 15 gr de cacao

Pour la ganache, the Michalak’s one
– 115 gr de lait de coco
– 95 gr de chocolat (couverture)
– 12 gr de beurre 1/2 sel
– 12 gr de coco rapée

3 jours avant : séparez 4 blancs des jaunes d’oeufs. Conservez les blancs au frigo dans une boîte hermétique. Pour les jaunes faites en des crèmes caramel ou une crème anglaise!

la veille : préparer la ou les ganaches pour avoir une ganache bien prise le jour J

Portez à ébullition dans une casserole, le lait de coco, puis versez le sur le chocolat.
Mixez, puis ajouter le beurre et la coco rapé et mixez à nouveau pour obtenir un mélange bien lisse.
Couvrez à même la ganache et réservez au frais jusqu’au lendemain.

Le Jour J : Tadaaa, préparez les macarons

Mélangez dans un saladier la poudre d’amande et le sucre glace (le fameux « tant pour tant« ), avec le sucre glace supplémentaire. Ajoutez le chocolat en poudre non sucré. Mixez l’ensemble pour avoir un mélange très lisse et bien homogène, qui ne fera pas un macaron granuleux!
Il est possible de tamiser ce mélange comme fait lors de l’atelier toques et marmiton. Christophe Michalak ne l’a pas fait dans son émission, Frédéric Anton n’a pas mis non plus cette étape dans son livre de recette « petits gâteaux ».

Montez les blancs en neige avec 1 cuillère à café de sucre blanc (à prendre sur les 25 gr) puis serrez les blancs avec le restant du sucre
Ensuite vient l’étape délicate du macaronage. Ajoutez les blancs petit à petit au mélange sec précédent. Le résultat doit être homogène, brillant et couler en ruban.

Préparez une plaque de four, doublée d’une deuxième ou une seule plaque recouverte d’une plaque silicone.(ça c’est pour obtenir la fameuse collerette des macarons)
Placez un papier sulfurisé sur la plaque
Remplissez en une poche à douille et faites vos macarons sur le papier sulfurisé.

Préchauffez le four à 170°, chaleur tournante

Laissez pendant 20m, les macarons « croûter » (quand on les touche du bout du doigt ils ne doivent plus être collants)

macaron chocolat michalak

Au bout des 20mn, enfournez pour 15 (environ selon votre four)

Laissez refroidir les macarons. Petit truc appris lors de l’atelier toques et marmitons, glissez un peu d’eau sous le papier sulfurisé (en faisant attention que l’eau ne vienne pas dessus). Attendez quelques secondes les vous verrez les macarons se décollent sans aucune difficulté.

Remplissez une poche à douille de ganache puis déposez sur 1 coque sur 2 une noix de ganache. Collez par dessus une autre coque et faites le tournez délicatement en appuyant légèrement pour collez les 2 coques de macarons.

Et voilà vous avez fait des macarons… On dirait ici qu’on ne s’en ait pas trop mal sorti!

Vous pouvez enfermez vos macarons dans une boîte hermétique et les mettre au frigo 24h à 48h!! si si, ça n’est pas une blague. Vous verrez ils n’en seront que meilleurs.

macaron-chocolat-coco-michalak

Ces macarons après 48h je vous le dis, c’est mortel !!

macaron pistolet

 Allez à vous de jouer et bonne dégustation!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Soupe froide coco concombre et pomme granny by Cojean


5 août 2012

Cojean c’est d’abord une chaîne de restauration « rapide » parisienne, qui propose des produits sains. J’y ai fait quelques pauses déjeuner lors de virée parisienne pour me restaurer bien et pour changer du tradi jambon beurre. On peut y manger des soupes, des smoothies, des salades avec des céréales, des petits légumes frais, des fruits, ou des sandwiches avec des pains bios, des quiches ou des pâtes qui changent aussi des recettes ordinaires. Cojean c’est aussi un livre de recettes : « Cojean tout simplement » que l’on peut faire chez soi !
Avec les beaux jours, voici une soupe froide coco concombre et pomme Granny tout à fait rafraîchissante qui peut être servie en apéritif ou en entrée.

soupe concombre cojean

Ingrédients
– 360 gr de concombre
– 400 gr de pomme granny
– sel et poivre blanc
– 14 gr de coriandre
– 20 cl de lait de coco
– 30 cl d’eau

et un blender!

Laver bien les pommes et le concombre.
Coupez les en morceaux sans les peler.
Ajoutez les dans le blender avec l’eau, le lait de coco et la coriandre, salez, poivrez. Mixez et servez aussitôt ! Délicieusement frais !

Simple rapide et efficace !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !