Finangolu à partager


26 septembre 2014

Profitons encore un peu de la figue pour un petit goûter ou un dessert simple et fruité. Un peu curieuse sur les bords je suis allée voir d’où venait ce fruit et là devinez ce que j’apprends : la  figue est un « faux fruit » ! Damned ! pour une surprise c’est une surprise. Vous serez aussi surpris aussi de savoir que pour l’ananas c’est pareil. Ces faux fruits proviennent non pas d’une fleur mais de plusieurs fleurs qui se regroupent. Ensuite chaque fleur donne un fruit qui se soude aux fruits voisins, on appelle ça une infrutescence. Donc en fait, la figue n’est pas un fruit mais un ensemble de fruits (tous les p’tits trucs qui croquent dans la figue)  provenant d’une ensemble de fleurs (inflorescence).
Fin de la leçon de botanique, passons à la pratique!!

financiers-à-la-figue

Pour un finangolu à partager entre 4 personnes (un moule de 20 cm de diamètre : avoir environ 1,5 cm d’épaisseur de pâte)
– 90 gr de blancs d’oeufs (environ 3 gros oeufs)
– 75 gr de sucre blond (entorse aux précédentes recettes à base de sucre glace)
– 75 gr de poudre d’amande
– 75 gr de beurre
– 30 gr de farine
– 4 ou 5 figues (selon la grosseur)

Préchauffez le four à 240°
Dans la cuve de votre robot, mélangez la farine, le sucre, la poudre d’amande et les blancs d’oeufs. Fouettez moi ça tout bien !
Faites fondre le beurre et ajoutez le à la préparation. Fouettez encore.
Lavez et coupez les figues en quartiers
Beurrez un moule à manquer.
Versez la pâte dans le moule et déposez les quartiers de figues en rosace par exemple. Saupoudrez légèrement de sucre. Enfournez pour 5 mn à 240° puis poursuivez la cuisson pendant 8 à 10 mn environ à 200°. Le financier doit être légèrement doré sur le dessus, croustillant sur les bords et moelleux à l’intérieur.

Financier à la figue

Saupoudrez un peu de sucre glace, coupez, mangez le finangolu !

financiers-à-la-figue2

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Figues rôties au miel et à la vanille pas que pour les filles!


17 septembre 2014

La figue aussi a fait sa rentrée sur les étals du marché !! J’en ai donc mis dans mon panier!
Malgré tous ces atouts : jolie, dodue, moelleuse je la trouve parfois un peu fadasse en version fraîche, mais une fois agrémentée de peu de chose, ça change tout!!

figues roties au miel

Pour 4 personnes
– 8 figues mûres
– du miel
– 1 gousse de vanille

Préchauffez le four à 180°
Beurrez le fond d’un moule allant au four.
Lavez les figues et entaillez le dessus des figues en 4. Ouvrez le fruit dans le coupez en deux.
Versez une 1/2 cuillère à café de miel au coeur.
Ouvrez en deux et grattez l’intérieur d’une gousse de vanille
Répartissez les graines de vanille dans chaque figue.

figues rôties au miel Enfournez pour 30 mn en arrosant un ou deux fois les figues avec le sirop de cuisson.
Servez ces figues rôties tièdes avec un yaourt, une boule de glace à la vanille, un ou deux sablés, des speculoos, du pain d’épice…ce ne sont pas les idées qui vont manquer!!
Pour profiter de la saison des figues, voici aussi la recette de mon finangolu : un financier taille XL à la figue à partager !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Pavlova aux fruits d’été


5 septembre 2014

Y’a pas que les financiers dans la vie, il y la pavlova aussi!! Et oui, vous l’aurez deviné, c’est encore une histoire de blancs d’oeufs qui tapaient la discute en attendant dans le frigo que je vienne les chercher! La causette fut brève puisque je me suis vite décidée pour faire ma première pavlova : l’autre manière élégante, cool et économique pour ne pas perdre des blancs d’oeufs! Ca part bien là non?
Ca continue tout aussi bien car je me suis entourée de Pierre Hermé et Julie Andrieu, enfin surtout de leur livre « confidences sucrées » car ils n’étaient bizarrement pas dispos pour une démo à la maison!!  pavlova aux fruits d'été Pour 4 pavlovas individuelles ou 2 pavlovas individuelles et une douzaine de meringues pour le café!
– 60 gr de blancs d’oeufs (de 2 gros oeufs)
– 120 gr de sucre soit le double du poids de blancs d’oeufs
– 1/2 CAC de jus de citron
– 1/2 CAC d’extrait de vanille
– 12 cl de crème liquide entière
– 1 sachet de sucre vanillé
– 2 nectarines jaunes,
– 1 CAS de sucre et quelques myrtilles.

Préchauffez le four à 130° Montez les blancs en neige fermement. Ajoutez le citron et la vanille puis serrez les blancs en ajoutant le sucre tout en continuant de les fouetter vivement pour les raffermir. Ils vont prendre une consistance plus dense et épaisse et former des pics ou becs d’oiseau.
Avec une cuillère à soupe, déposez sur une plaque de papier un gros rond de meringue et creusez légèrement au milieu pour accueillir plus tard la crème fouettée et les fruits.
S’il vous reste de la meringue comme pour moi, transférez celle-ci dans une poche à douille munie d’une douille cannelée par exemple et pochez le restant de la meringue sur la plaque.

Enfournez en baissant le four à 120° pour 1h30 de cuisson. A la fin de la cuisson laissez les meringues refroidir et se dessécher dans le four entrouvert, ce qui est préconisé dans la recette. Pour ma part, je les ai remis à 60° dans le four fermé pendant encore environ 45 mn puis dans le four éteint, porte entre-ouverte. Elles étaient crousti-fondantes! Pour ce bon résultat je ne vous cache pas qu’il faut donc s’y prendre un peu à l’avance, pas forcément comme moi à 18H00!!
Plus tôt c’est mieux car cela permettra aux meringues d’être à leur top niveau!

Préparez vos fruits. Lavez, épluchez, et coupez les fruits dans un bol.
Sucrez légèrement et réservez au réfrigérateur. Montez la crème liquide en chantilly après avoir mis le bol du robot ou frais et la brique de crème quelques minutes au congélateur histoire qu’elle soit bien froide (pas congelée hein!!).
Commencez à la monter à vitesse moyenne pour aérer la crème puis à grande vitesse. Quand elle est ferme ajoutez un peu de sucre vanillé.

Passez au montage. Mettez de la crème chantilly au centre de la grosse meringue. Déposez quelques fruits et servez!

Pavlova meringuesBon ben voilà, ça c’est fait et ça se refera!!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Tarte pas prétentieuse aux mirabelles et à l’amande


25 août 2014

De retour de vacances, monsieur fourmi a fait le point des placards plutôt déserts …. En ressortent des conserves et pâtés ! « faudrait manger ça! »
Oui oui, et puis ces mirabelles là aussi? ah oui effectivement faudrait manger ces mirabelles au sirop ! Autant vous dire que si elles sont restées dans le placard, c’est que l’on préfère les mirabelles fraîches même si on en a pas toute l’année! Maintenant que l’on a plus le choix de repousser la date de dégustation, autant que ça se passe pas trop mal! C’est parti pour une tarte aux mirabelles version campagnarde! une tarte comme on en voit fleurir un peu partout depuis quelques temps, plutôt rustique ! Une tarte que l’on aurait plaisir à trouver sur une belle table en chêne qui aurait traversé les âges!
Ma table est en hêtre de chez le suédois mais ça devrait le faire quand même!

tarte-mirabelles-amande

Pour 4 personnes et une tarte peu sucrée

– 100 gr de farine
– 50 gr de beurre doux ou demi-sel
– 1 sachet de sucre vanillé
– 2 à 3 CAS d’eau
– 300 gr de mirabelles au sirop (égouttées) mais ça marchera aussi avec des mirabelles toutes fraîches!
– 1 oeuf
– 20 gr de d’amandes en poudre
– 2 CAC de cassonade

Égouttez les mirabelles et dénoyautez celles-ci (et là on est content d’en avoir que 300 gr!!)
Préchauffez le four à 220°.
Préparez la pâte en mélangeant dans la cuve de votre robot ou avec vos petits doigts agiles : la farine, le sucre vanillé et le beurre ramolli.Quand vous avez formé une boule, étalez la pâte grossièrement! Pas d’apparat pour cette tarte aux allures campagnardes! On fait simple!
Posez ensuite les mirabelles au centre de la pâte.

tarte mirabelles amandes1Battez un œuf entier puis ajoutez la poudre d’amande. Mélangez bien puis versez cette préparation sur la tarte.
Repliez les bords par dessus. Soudez là où les bords se rejoignent.
Saupoudrez 2 cuillères de cassonade sur le dessus et enfournez pour 20 à 25 minutes environ (surveillez!)
Et voilà le travail, plus qu’à laisser refroidir la tarte et manger ! Ce qui ne devrait pas être le plus dur!!

tarte mirabelles amandeAutre possibilité de tarte aux mirabelles fraîches! et c’est bon aussi!!

Banner subscribe - abonnement

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Mousse de yaourt, myrtilles et fraises Mara : la verrine tricolore!


14 juillet 2014

Aujourd’hui 14 juillet  les p’tits fruits de saison défilent dans l’ordre à la maison. Au garde à vous, les myrtilles et les fraises! Le yaourt mène la cadence, la crème suit….
Bleu, blanc rouge, c’est simple et c’est bon!

verrine-fete-nat1

Pour 3 verrines tricolores de mousse de yaourt

– 200 gr de myrtilles fraîches
– 200 gr de fraises
– 1 yaourt au lait entier (type bifidus)
– 15 cl de crème liquide entière (fleurette)
– Un peu de sucre et de sucre glace
– 1 CAS de sirop d’érable

Mettez la crème au réfrigérateur avec le bol ou tout autre récipient qui vous servira à monter la crème en chantilly.
Lavez les fruits
Dans un bol, versez les myrtilles puis sucrez les (une CAS de sucre)
Dans un autre bol, équeutez les fraises, coupez les et ajoutez un peu de sucre également. Mélangez.
Sucrez le yaourt avec le sirop d’érable et mélangez.
Montez la crème en chantilly ferme puis sucrez avec une CAS de sucre glace.
Incorporez la crème fouettée au yaourt afin d’avoir un mélange homogène
Prenez ensuite une verrine : déposez des fraises au fond, ajoutez la mousse de yaourt. Terminez avec les myrtilles. Réservez au frais ou servez directement.

mousse de yaourt, verrine tricolore

mousse de yaourt, verrine tricolore

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Tartelettes au chavignol, tomates et courgettes roties


9 juillet 2014

Le vendredi matin, c’est jour de marché, histoire de refaire le plein de produits frais et en cette saison, quel bonheur de remplir son panier : haricots frais que les enfants adorent trier, pousses d’épinards, petits pois qui roulent ou pas, concombres de tout poil, tomates anciennes, cerises, grappes ou bien fraises, framboises, melon, botte toute fraîche d’herbes, et j’en passe. Le panier est rempli et bien lourd il est temps de rentrer.
Cette fois-ci ce sont les courgettes et les tomates qui y passent roties en tartelettes, pour un plat simple ou une picorette sous le parasol!! tartelettes au chavignol tartelettes au chavignol – 2 à 3 belles tomates
– une grosse courgette ou 2 petites –
2 branches de romarin
– fleur de sel
– huile d’olive
– Une pâte feuilletée toute prête (ou une pâte brisée)
– 1 crottin de chavignol

Préchauffez le four à 180° Lavez et coupez les courgettes en tranches de 2 mn d’épaisseur environ en gardant la peau.
Lavez et coupez les tomates en tranches d’un 1/2 cm. Préparez une plaque de four en la recouvrant de papier sulfurisé légèrement huilée avec de l’huile d’olive. Déposez les légumes dessus. Aspergez légèrement d’huile. Salez les tranches de tomates et courgettes. Posez les branches de romarin et enfournez pour 30 mn environ.
Les tomates et les courgettes doivent être un peu confites.  A mi-cuisson retournez les légumes. Une fois les légumes cuits, réservez les.
Sortez la pâte à tarte du réfrigérateur. Découpez 12 cercles de pâte à l’aide d’un verre puis déposez les cercles de pâte dans les plaques de moules à muffins. Vous pouvez aussi faire de même avec la pâte entière juste posée ur la plaque (faites alors cuire la pâte entre deux plaques). Piquez chaque fond de pâte, posez des billes de cuisson dessus et enfournez pour 12 mn environ à 180°.
Sortez ensuite les plaques, déposez quelques tranches de courgettes au fond, puis quelques morceaux de chèvre et terminez par les tomates. Repassez le tout au four pour 5 mn environ, le temps de finir la cuisson de la pâte, faire fondre le fromage et réchauffer un peu les légumes. Plus qu’à croquer! tartelettes au chavignol

Ces petites tartelettes estivales participent au concours « mon primeur » : si vous avez aimé, vous pouvez aller voter!!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Abricots, crumble, noisettes : une histoire de miettes!


25 juin 2014

Trop d’abricots tue l’abricot!! c’est ce qui arrive quand on va au marché et qu’on se laisse un peu aller! Des tomates oh oui, des radis aussi, puis des fraises, des carottes, de la rhubarbe et des melons! pff j’avais failli les oublier ceux là! Sans parler des cerises, de la salade…. Bref le panier du marché fut richement garni, un peu trop et les abricots ont mal supporté le voyage retour! Mouarf mouarf!! A l’arrivée, on aurait dit qu’ils avaient organisé un match de box avec les melons mais hélas, certains d’entre eux ont été légèrement  amochés dans le combat. Beaucoup moins présentables !
Une solution : le crumble!

crumble abricot crumble-abricot

– 600 gr d’abricots
– 90 gr de farine
– 20 gr de poudre de noisettes
– quelques noisettes entières
– 60 gr de beurre
– 50 gr de sucre roux

Préchauffez le four à 200°
Dans un saladier, versez la farine, la poudre de noisettes, le sucre. Mélangez. Ensuite ajoutez le beurre coupé en petits cubes. Avec vos petits doigts mélangez tout, en écrasant le beurre dans le mélange pour le fondre au mélange d’ingrédients secs jusqu’à obtenir une sorte de pâte en morceaux. Vous allez voir, ça sent déjà bon la noisette!
Beurrez un plat allant au four.
Découpez les fruits en morceaux après avoir retiré les noyaux.
Déposez les morceaux d’abricots dans le plat puis par dessus des grosses miettes de pâte à crumble.
Coupez grossièrement quelques noisettes et déposez par dessus.
Enfournez pour environ 30 mn.

crumble-abricot3

Ayant un peu trop rempli le plat, (mais si ça va rentrer!!)  les abricots ont eu alors trop peu de place ! Il ont bien exprimé leur désaccord et laissez aller leur sirop visiter le fond du four!! un bonheur je vous le dis!! Heureusement la pyrolyse est là! Soyez donc raisonnable ou prenez un plat où les fruits seront à l’aise!!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Financiers framboises et pralines roses


23 mai 2014

Voilà un article girly tout ce qu’il faut, avec du rose, du rose, et encore du rose!! des framboises, des pralines, c’est y pas chouchou! En plus d’être chouchou, ça se laisse manger, accompagné d’une petite coupette de gariguettes chantilly! Hummmm! {yeux qui brillent!}.

financiers-framboises-pralines2

Pour la recette ça n’est pas bien compliqué!! je rembobine le film et retrouve la recette express des financiers bluetooth! (j’ai mis un chouilla moins de beurre et de sucre)

Pour 6 financiers

– 50 gr de beurre
– 50 gr de sucre glace
– 50 gr de poudre d’amandes
– 20 gr de farine
– 2 blancs d’oeufs
– 18 framboises surgelées de l’ami Picard (ça marche aussi avec des fraîches!)
– 5 ou 6 pralines roses

Dans le bol du robot, mélangez la farine, le sucre et la poudre d’amandes. Ajoutez ensuite les blancs et fouettez bien. Faites fondre le beurre au micro-onde (naaann, pas de beurre noisette comme il le faudrait, mais je suis une rebelle!) et ajoutez-le à la préparation tout en continuant de fouetter.
Quand le mélange est homogène et tout mousseux, versez dans les moules préalablement beurrés. Ajoutez 3 framboises dans chaque moule, quelques morceaux de pralines coupées grossièrement avec un couteau et enfournez pour 5 mn à 240° puis 5 autres minutes à 200°. Laissez 3 mn supplémentaires four éteint.

financiers framboises et pralines roses

Ca marche aussi bien avec un p’tit thé!

financiers framboises pralines

Là on a parlé de framboises mais n’oubliez pas de participer au kkvkvk#56 à la fraise! Oh Yeaah!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !