Coulis, confitures, les fraises sont à la fête !


22 juin 2016

C’est la saison que l’on attend fébrilement depuis des mois, la saison des jolis fruits d’été. C’est aussi et forcément la saison des cueillettes et la semaine dernière nous avons repris le chemin des champs comme chaque année en nous attaquant à une parcelle de fraises de la ferme de Gally !
Pour la première fois cela s’est fait dans la gadoue, et c’est entre deux averses que nous avons cueilli nos premiers kilos de fraises : un peu plus de 4. En général, les fraises finissent toujours en confitures de fraises, plus quelques unes qui finissent sous une avalanche de chantilly !
Cette année j’ai voulu un peu innové et profité de cette première cueillette au maximum
J’ai donc commencé par refaire le stock de confitures pour l’année avec 9 pots de confiture de fraises. Ensuite, j’ai remplis quelques pots avec du coulis de fraises. Puis j’ai fait quelques croisements gustatifs avec la rhubarbe et vanille : très bon !

panier de fraises

La confiture de fraises 
Depuis que je suis toute petite , j’ai toujours vu ma maman faire de la confiture, c’est donc tout naturellement que je m’y suis mise, sans regarder de recette ou quoique ce soit. Petit à petit ma façon de faire évolue aussi.
Avant je coupais grossièrement les fraises après les avoir équeutées, puis lavées et zou dans la marmite avec la même quantité de fruits que de sucre. Puis avec les années, la quantité de sucre a diminué pour environ de 50/50 à 40/60 et parfois même encore un peu moins selon les fruits.

Le temps de cuisson varie toujours en fonction de la quantité de fruits et aussi de la taille de la marmite. Sur une grande quantité de fruits comme là, (mon faitout était plein), Après 30 mn, j’ai retiré les fruits avec une écumoire et laissé cuire le jus une heure de plus. A l’aide d’une écumoire, retirez au fur et à mesure l’écume qui se forme à la surface. Votre confiture n’en sera que plus belle et meilleure.
Pour moi, la confiture est cuite lorsque l’on dépose quelques gouttes de confiture sur le rebord d’une assiette et qu’elle ne coule plus.
Arrêtez alors la cuisson et versez directement (sans vous brûler) dans des pots stérilisés. Fermez et retournez les pots jusqu’à refroidissement complet.

confiture de fraises

Pour le coulis de fraises, c’est plus rapide et plus simple :
– 500 gr de fruits,
– 200 gr de sucre
– le jus d’un demi citron
Mixez les fraises plus passez-les. Versez dans une casserole avec le sucre. Portez à ébullition et hop, au premier bouillon c’est fini !
Versez dans des pots stérilisés, fermez et retournez les pots jusqu’à refroidissement complet.

coulis de fraise

Ce coulis sent divinement bon : dès qu’on l’ouvre les saveurs de fraises vous sautent au nez !! C’est sûr qu’après on a du mal à revenir à des produits du supermarché même si c’est bien pratique !

Pour la confiture fraises rhubarbe 
Prendre autant fraises que de rhubarbe : 50/50, ainsi qu’une gousse de vanille (ouverte en 2 et grattée pour en récupérer tous les grains).
Sucre : 40% de sucre pour 60% de fruits.
Coupez les fruits en petits morceaux. Versez les dans la casserole ou la bassine à confiture si vous êtes équipés. Ajoutez le sucre. Mélangez et cuisez à feu doux en enlevant l’écume (cette mousse rosée qui apparaît lors de la cuisson) au fur et à mesure.
Quand c’est cuit, mettez dans des pots comme pour la confiture de fraises.

confiture fraise rhubarbe

On oublie pas les desserts innombrables que l’on peut préparer avec des fraises comme  la classique tarte au fraises ou ce fameux victoria sponge cake aux fraises et chantilly testé récemment ou bien encore les choux fraises chantilly. Vous pourrez aussi simplement vous essayer à des financiers fraises coco ou bien encore un bon gâteau un peu basque à la fraise avc un crumble pour faire croustiller le tout.
Bref les recettes à la fraise ne manque pas !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bundt cake Caramelia marbré


13 juin 2014

Nom de code : Caramélia
Fournisseur : Valrhona
Profil : plus clair que le chocolat au lait, il se présente sous forme d’un belle tablette de 250 gr divisée en grosses barres de 50 gr. il contient environ 36% de cacao
Signe distinctif : caractère diabolique et addictif

Bundt cake caramelia Bundt cake caramelia

Autant vous dire que chez Valrhona, les chocolatiers ont dû avoir le sourire jusqu’aux oreilles après avoir créé ce chocolat. Je connaissais nombreux de leurs produits corsés ou doux et surtout de très grande qualité. J’ai découvert l’an passé le Dulcey (une petite tuerie de carrés de chocolat blond légèrement biscuités) et voilà que j’ai fait la découverte récente du Caramelia pâtissier. Il un goût délicieux de caramel comme son nom l’indique.

caramelia-Valrhona-chocolat

Histoire de lui faire sa fête une première fois et utiliser le super moule Nordicware qu’une bonne cop’ m’a prêté voici un gâteau moellousse, typé bundcake qui siérait parfaitement à la fête des pères… enfin je dis ça je dis rien!
A déguster pour le goûter et le dessert s’il en reste.

Pour 6/8 personnes

– 65 gr de beurre ramolli (dont une partie pour beurrer le moule)
– 150 gr de Caramélia de Valrhona
– 100 gr de philadelphia (ou équivalent type st moret)
– 100 gr de sucre blond (ou cassonade)
– 3 oeufs
– 150 gr de farine
– 1/2 sachet de levure
– 50 ml de lait ribot

Préchauffez le four à 165°
Divisez le beurre deux. Faites ramollir une moitié du beurre. Avec un pinceau, prélevez un peu de beurre fondu pour beurrer le moule.
Dans la deuxième moitié, ajoutez la 100 gr de caramelia coupés en morceaux. Faites fondre ce mélange.

Mettez dans la cuve de votre robot (ou dans un saladier en mélangeant avec un batteur électrique) le philadelphia, le sucre et les oeufs entiers. Fouettez jusqu’à obtenir un mélange bien onctueux. Ajoutez ensuite la farine et la levure. Fouettez à nouveau. Ajoutez le lait ribot.
Séparez la pâte en deux partie 1/2 – 2/3. Dans les 1/3 ajoutez le beurre fondu nature. Dans l’autre ajoutez le beurre au chocolat ou le chocolat au beurre!!
Mélangez bien chaque pâte pour obtenir une texture bien lisse.

Coupez en grosses pépites les 50 gr de chocolat caramélia restant.
Versez la pâte au chocolat au fond du moule et déposez par dessus les pépites de caramélia. .
Versez la pâte nature et enfournez pour 30 à 35 mn environ.

A la fin de la cuisson, piquez le gâteau avec un pointe de couteau. Elle doit ressortir nette. Sortez alors le gâteau du four et laissez refroidir. Démoulez quand le gâteau est froid.

Pour le topping (une p’tite ganache aux faux airs de caramel!)
– 60 gr de caramelia
– 1 CAS de crème liquide entière
– 10 gr de beurre

Faites fondre au bain-marie le chocolat caramelia, le beurre et la crème. Mélangez doucement. Quand le mélange devient liquide et homogène (si vous souhaitez avoir un coulis un peu moins épais, vous pouvez rajouter un chouilla de crème). Versez sur le gâteau refroidi.
Pour le reste vous n’aurez pas besoin de moi, juste vos belles dents et un appétit gourmand.

Bundt cake caramelia

Bundt cake caramelia

Rendez-vous sur Hellocoton !

La panna cotta est de retour : coco citron vert et coulis de mangue


19 mars 2014

Ahhhh, la panna cotta, si vous suivez un peu ce qui se dit par ici, vous saurez que je les aime tout particulièrement. Déjà fait en plusieurs parfums : aux fruits rouges, façon pina colada, au carambar ou à la châtaigne et j’en passe. Régulièrement ça me prend, j’en fais et j’en fais encore et puis je passe à autre chose. A l’heure où vous lisez ceci, je serais plutôt en train d’entrer dans une nouvelle période j’en fais et j’en referais bien encore!! le plus dur étant encore de choisir le parfum des prochains petits pots de crème!

panna-cotta-coco-citron-vert-mangue

panna cotta coco citron-vert et coulis de mangueProblème résolu grâce à Hélène de l’agence esprit des sens qui  m’a récemment proposé un assortiment de produits exotiques dont la crème de coco Kara. La crème de coco j’avoue que j’en achète assez rarement. J’utilise plutôt de lait de coco pour mes plats. Pourtant cette crème de coco super onctueuse et bien parfumée s’est révélée idéale pour ce dessert. Bingo, je me lance et si comme moi, vous êtes amateur de coco, cette crème peut aussi aisément remplacer la crème classique dans les cakes, des crèmes desserts, chantilly (hummmm!) ou des plats salés tels que curry….

En attendant voici le « how to » pour 4 panna cotta

– 200 ml de crème de coco
– 100 ml de lait (de vache)
– 40 gr de sucre
– les zestes de 2 citrons verts
– 2 feuilles de gélatine
– 5 tranches de mangue fraîche ou surgelée (perso, la mienne vient de chez picard!! )

Attention, concentrez vous, parce que ça va être hyyyyper compliqué!! (aheum!)

Versez la crème de coco, le lait, le sucre et les zestes dans une casserole. Mélangez et chauffez doucement jusqu’au premier petit bouillon. A ce moment, stoppez la cuisson et laissez infuser hors du feu pendant 5 à 10 mn
Pendant ce temps, faites ramollir les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.
Filtrez la crème.
Incorporez les feuilles dans la crème encore bien chaude. Mélangez puis versez dans des ramequins. Pfiou, tout ça, a bien dû vous prendre 5 mn!!!
Allez au frigo pour quelques petites (environ 2 à 3h) avant de pouvoir déguster. On oublie pas de rajouter son coulis par dessus et on peut même en mettre tout plein!

panna-cotta-coco-citron-vert-mangue2

Ô surprise et régalade {auto-satisfaction aussi!}, on a une crème bien onctueuse, avec un vrai bon goût de coco et de parfum de citron vert! Avec le coulis de mangue on se croirait presque dans les îles!!

Pour d’autres recettes citronnées salées ou sucrées : n’hésitez pas à faire un petit tour!

Rendez-vous sur Hellocoton !