Quatre quarts très chocolat


13 octobre 2017

Vous connaissez ça vous , les dimanches où nous n’avez envie de rien faire, juste vous poser au chaud, dans un bon fauteuil avec un bon bouquin et de n’avoir pour seul projet que de profiter du temps qui passe.
Il ne manquerait plus que les marrons cuits à la cheminée mais pour ça il faudra encore patienter. Alors, en attendant j’ai quand même trouvé 3 forces pour aller faire un gâteau, un bon gros gâteau au chocolat moelleux encore chaud pour le goûter en famille.  Simple et sûre, j’ai opté pour un quatre quarts légèrement détourné en quatre quarts très chocolat.

Quatre Quarts tres chocolate

– 140 gr d’oeufs (3)
– 140 gr de farine
– 2 CAS de cacao en poudre non sucré (van houten)
– 1/2 sachet de levure chimique  (7gr)
– 120 gr de sucre
– 140 gr de beurre
– 80 gr de pépites de chocolat
– quelques batonnets de chocolat Weiss de chez Day by day pour le dessus (facultatif). Ils sont tops pour fourrer des petits pains, des pains au chocolat, ils se débitent en pépites aussi parfaitement.

Préchauffez le four à 170°
Beurrez un moule à cake.
Fouettez les oeufs entier et le sucre. Ajoutez la farine en pluie avec la levure et le cacao en poudre. Mélangez afin d’obtenir une pâte bien homogène et lisse.
Faites fondre le beurre et ajoutez-le à la pâte.
Ajoutez ensuite les pépites et mélangez à nouveau.

Versez la pâte dans le moule. Si vous en avez déposez les bâtonnets de chocolat sur le dessus. A mon avis, ça doit être pas mal avec des grosses pépites aussi.
Enfournez pour une cuisson de 40 à 45 mn environ.
A la sortie du four,laissez tiedir puis démoulez. Ce quatre quarts très chocolat est au top quand il est déguster encore tiède et que les pépites sont encore fondantes.

Rarement gâteau n’a duré aussi peu. Des parts généreuses pour commencer puis un deuxième service illico presto. Ce quatre quart là n’a pas fait long feu. Il va devenir un must pour le goûter.

Et si vous n’avez plus de chocolat (mais ça m’étonnerait un peu quand même) voici  quatre quarts traditionnel !

Sinon pour les cat lovers et les enfants qui perdent leurs dents (ce sont des choses qui arrivent quand on tombent sur des grosses pépites!), les chats de la petite souris ont continué de s’installer sur l’eshop !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cookies figues et chocolat au lait


8 septembre 2017

Pendant les vacances en se baladant à Versailles à l’heure du goûter, on est tombé par hasard sur les cookies de Pierre et Tim passage st Pierre. On en ramené pour les garçons et on les a goûter au passage avant que nos fauves ne se jettent dessus !!
On avait pris un assortiment et on a vraiment aimé la version chocolat figues. Cette association fonctionne très bien et j’ai voulu essayé d’en refaire à la maison. En tant que bonne mère indigne, je n’achète pratiquement pas de goûters tout prêts (les industriels comme les appellent les enfants) mais j’ai fait quelques entorses pendant l’été. Le dernier paquet de pepitos achevé, je me suis remise à la tâche pour faire ces fameux cookies figues et chocolat au lait. Pour changer de mes recettes habituelles de cookies que nous aimons beaucoup par ailleurs, je suis partie d’une recette de Laura Todd que je n’ai pas pu m’empêcher d’adapter en réduisant largement le sucre. Pour le beurre, j’avoue que ça m’a fait tout bizarre d’y mettre la tablette entière mais bon comme j’ai fait quand même beaucoup de cookies d’un coup, je me suis faite une raison ! une fois n’est pas coutume.  Ca leur donne un p’tit côté breton, bien riche en beurre, comme les galettes !

cookies-figues-chocolat-au-latcookies-figues-chocolat-au-lat

Pour une bonne trentaine de cookies figues et chocolat au lait

– 350 gr de farine
– 200 gr de sucre
– 250 gr de beurre
– 1 oeuf
– 1/2 sachet de levure chimique
– 1 grosse pincée de sel
– 175 gr de figues sèches
– 175 gr de chocolat au lat en pépites ou pistoles ou encore en tablette à découper.

cookies-figues-chocolat-au-lat
Préchauffez le four à 170°
Dans le bol de votre robot (muni du fouet), mélangez le sucre et le beurre ramolli. Si vous n’avez pas de robot, un fouet ou un batteur électrique feront bien le job. Ajoutez l’œuf et mélangez de nouveau.
Dans un autre bol, mélangez la farine, la levure, le sel et les pépites de chocolat avec les figues coupées en morceaux (environ 1,5 cm). Incorporez ensuite progressivement ce mélange au mélange de beurre/sucre/oeuf cette fois ci avec la feuille du robot et non plus le fouet.
Quand la pâte est prête, formez des boules de 3 à 4 cm et aplatissez les avec une fourchette ou le dos d’une cuillère à soupe.
Déposez des boules sur une plaque de four et enfournez les plaques de cookies au fur et à mesure pour 10/12 mn de cuisson. Sortez les cookies (encore tout mous) et laissez les refroidir sur la plaque pour qu’ils durcissent.
Voilà c’est parti pour un nouveau goûter, plutôt riche mais très gourmands ! En fait c’est même super bon !
Si vous aimez les cookies et que vous souhaitez varier les plaisirs, vous retrouverez ici toutes les recettes de cookies testées et approuvées à la fourmilière !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Arrêt gourmand à la chocolaterie Cyril Lignac


30 juin 2017

La gourmandise à ce niveau-là, c’est limite du niveau compet’ !! Et oui !
Je reprends donc le fil de l’histoire ! Lors de l’épisode précédent, je vous emmenais manger au café Oberkampf. A ce moment là, la raison l’emportant (ou mon planning gourmand des plus chargés) je résistais à l’appel du dessert pour me concentrer sur la destination suivante : La Chocolaterie Cyril Lignac ! Avec cette étape, je finalisais mon tour des popotes Lignac ou presque (je n’ai pas encore fait le 15). La pâtisserie Lignac située juste en face avait déjà été testée pour un duo sandwich/dessert, puis le Chardenoux pour un dîner en amoureux en terrasse. Il me restait donc l’option café gourmand à la chocolaterie Cyril Lignac !! Tout est situé dans le même quartier. Il suffit de traverser une rue à chaque fois pour passer d’un établissement à l’autre !! Comme c’est pratique n’est-ce pas !
La chocolaterie Cyril Lignac a beaucoup de charme tout comme le Chardenoux. La déco m’a plus d’emblée avec ces chaises bistrot dépareillées et son carrelage vintage.

chocolaterie cyril lignacTout est très graphique : de la déco aux tablettes de chocolat. Tout est soigné et les pâtisseries n’appellent que vous ! Le plus dur étant de choisir.
chocolaterie cyril lignac chocolaterie cyril lignac chocolaterie cyril lignac Optimisation de la visite oblige Yza et moi avons opté pour un partage de deux pâtisseries individuelles : le noisette (biscuit amande, crème à la noisette, fine couche de chocolat au lait et noisette, ganache au gianduja lait noisette)
Verdict : une tuerie. Voilà, ça c’est dit : Ça fond dans la bouche. C’est très délicat et tout léger tout autant que la deuxième pâtisserie : l’équinoxe (crème légère à la vanille bourbon, cœur crémeux caramel beurre salé et croustillant au spéculoos). Que dire ? Malgré l’aspect extérieur gris qui nous a vraiment surpris (limite, on passait à côté car ce gris nous a un peu bloqué), nous avons beaucoup aimé. C’est très très bon. Un expresso aurait peut-être été un choix plus judicieux pour accompagner nos pâtisseries plutôt qu’un grand crème car, si l’impression de légèreté est là, ces desserts sont tout de même assez riches !

chocolaterie cyril lignac

Verdict, encore bravo pour ce lieu si gourmand. La chocolaterie Cyril Lignac est validée haut la main. un seul petit regret : que ces pâtisseries haut de gamme ne soient pas servies dans une jolie vaisselle plutôt qu’une assiette en carton et une cuillère en plastique. Cela nous a manqué à toutes les deux.
Il faut compter 6,5 € pour chaque pâtisserie.
J’ai également ramené un petit souvenir (le contraire aurait été étonnant) : une barre chocolatée biscuit caramel nougat cacahuète. Par 30° dehors ce n’était pas la meilleure des idées mais la gourmandise étant ce qu’elle est je l’ai fait quand même. Résultat prévisible, le chocolat a un peu souffert du voyage Paris-Banlieue mais cela n’a pas altéré le goût de cette petite tuerie, encore une : comme un twix version 5 étoiles. Parfait pour accompagner un petit café (il s’accordera un peu moins à mon maillot de bain cet été, mais que voulez vous… )

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cookies à la banane et au chocolat


2 juin 2017

Quand vous avez des bananes qui commencent à crier au secours dans la coupelles de fruits mais que plus personnes ne veut les manger, y’a plusieurs solutions :  les lourder mais vraiment c’est très très moches, on ne fait pas. Vous pouvez aussi faire une compote avec quelques pommes ou un banana bread en version grande ou mini façon muffins avec de la noix de coco et tout et tout.
Mais ce n’est pas tout : vous pouvez aussi faire des cookies ! Non sans blague !
Et si puisque je vous le dis !
Je me suis vaguement inspirée de cette recette mais finalement assez rapidement égarée pour finir avec cette version un peu plus rustique (because la farine semi-complète) et peut-être un peu plus riche. Pour les allergiques aux oeufs (mais pas au gluten, on ne peut pas tout avoir), no soucy, il n’y en a pas !! Bref ils ont tout bon ces cookies qui aident à manger les bananes trop mûres !

cookies banane chocolat

cookies banane chocolat

Pour une quinzaine de cookies à la banane et au chocolat (6 cm de diamètre plus ou moins)

– une banane bien bien mûre
– 30 gr de sucre blond ou cassonade
– 150 gr de farine semi-complète
– 35 gr de beurre ramolli
– 30 gr de pâte à tartiner chocolat noisette. J’ai utilisé de la pâte à tartiner Malakoff  . Elle est fabriquée dans le sud de la France et elle est super bonne avec que des bonnes choses dedans. (on a dit adieu au nutella depuis longtemps car il y a de bonnes alternatives en bio et aussi chez weiss comme celle que j’achète en vrac chez day-by-day)
– 1/2 CAC de bicarbonate (ou levure chimique)
– 20 gr poudre de noisette
– 80 gr de chocolat au lait concassé. On aussi testé avec le chocolat noir. C’est une affaire de goût

Préchauffez le four à 180°.
Mélangez la banane écrasée avec le sucre, la farine, la pâte à tartiner, le bicarbonate. Ajoutez le beurre ramolli, la poudre de noisette. Coupez la tablette de chocolat en grosses pépites. Incorporez celles-ci à la pâte et le tour est joué. Façonnez des boulettes d’environ 3 cm et déposez-les en quinconce sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Aplatissez-les légèrement avec une fourchette et enfournez pour 12 mn à 180°
cookies banane chocolat

Voilà le travail. Ces cookies à la banane et au chocolat sont un chouette goûter. Ils permettent de sauver une banane d’une issue triste et fatale. Ce sont presque des coolies anti-gaspi.

Si vous n’avez pas de bananes mais que vous voulez quand même faire des cookies, je conseille vivement ceux-là  et ceux-là aussi. Il n’y a que l’embarras du choix avec cette recette-ci ou celle-ci avec des dattes et des noisettes !
Allez je m’arrête là !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Les muffins au chocolat de Bernard


28 avril 2017

Numérobis me faisait remarquer un de ces soirs au goûter qu’il n’avait pas croqué dans de muffins au chocolat depuis fort longtemps. Enfin quand je dis ça je ne compte pas le « pauvre » muffin qu’il a mangé au mac do il y a quelques semaines de cela : Expérience gustative des plus tristes et sans saveur, à oublier au plus vite !
Alors pour me remonter le niveau je me suis remise en quête d’un bon gros muffin. Un muffin qui te chatouille les papilles et qui te fait dire : encore !
Dans mon cahier des charges pour les muffins, il y a en numéro 1, un bon goût, cela va sans dire et en numéro 2 : il faut aussi qu’ils aient un look au poil !! Pas de muffins raplaplas ! non  ! je veux du muffins comme chez starbucks : gros , ronds, dodus et avec des pépites qui claquent à l’intérieur.
Alors direct, j’ai pensé à Bernard, qui a le don pour vous mettre l’eau à la bouche avec ses pâtisseries en tous genres. Je me suis fiée aveuglément à ses muffins au chocolat et je suis ravie du résultat !

Muffins au chocolat

muffins au chocolatPour 12 gros muffins double chocolat
-35g de cacao en poudre non sucré
-190g de sucre
-150g de lait
-150g de beurre
-190g d’œuf (ça fait 3 très gros oeufs)
-170g de farine
-1+1/2 cuillerées à café de levure chimique
-1/2 cuillerée à café de bicarbonate de soude
-150g de chocolat au lait ou noir (pour moi) en gros en morceaux (coupés grossièrement à partir d’une tablette ou directement des pistoles de chocolat entières comme j’ai fait).

Mélangez ensemble, les oeufs, le chocolat en poudre non sucré, le sucre, le lait et le beurre fondu.
Quand le mélange est bien lisse, ajoutez la farine et mélangez à nouveau.
Ensuite versez les gros morceaux de chocolat.
En toute fin versez le bicarbonate puis la levure et incorporez les bien.
Beurrez les moules
Versez la pâte dans les moules puis enfournez dans un four chaud à 190° pour 20 mn de cuisson.

Et voilà le travail ! Alors là, je dis « merci Bernard » parce que ces muffins là, ils sont bien dodus (surtout quand ils dans des moules droits) comme je les aime !! Ils ont bien monté et la pâte ne s’est pas mise à dégouliner sur les bords du moule une misérable coulée de lave ! Non, ces muffins ont fière allure et bon goût : moelleux et fondants quand on tombe sur les pépites. Certaines d’elles ont plongé vers le fond du moule ce qui m’a causé quelques difficultés pour les démouler tous sans accrocs mais en dehors de ça : à refaire !

Ca passerait bien aussi en dessert avec une petite crème anglaise !! Qu’en dites vous ?

muffins au chocolat

Pour des Muffins à la vanille c’est possible aussi ! et pour les inconditionnels du chocolat , toutes les recettes sont par  !
*la serviette liberty est dispo sur l’eshop

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Petits pots de crème au chocolat


27 mars 2017

Voilà ça y est !! j’ai enfin fait des crèmes au chocolat maison ! J’avais comme un p’tit blocage et j’avais dû restée sur un ratage !! ça arrive souvent les ratages ! Et puis la semaine dernière en mettant à jour un de mes tableaux pinterest spécial « chocolat«  je suis tombée sur la recette de chic chic chocolat ! Ni une ni deux, je me suis lancée dans cette nouvelle épopée chocolatée  simplissime !! Voici donc sous vos yeux ébahis une chouette recette de crème au chocolat simple et qui remplace avantageusement un équivalent du commerce. On sait tout ce qu’il y a dedans et avec l’utilisation du chocolat au lait caramelia de Valrhona, autant vous dire que les crèmes disparaissent aussi vite qu’elles ont été préparées ! Tout comme les crèmes caramel, ces petits pots de crème au chocolat vont devenir un classique à la maison !

creme au chocolat – 500 ml de lait entier
– 3 jaunes d’oeufs +1 oeuf entier
– sucre
– 100 gr de chocolat : ici le délicieux chocolat au lait caramelia de Valrhona
– 50 gr de sucre

Préchauffez le four à 150°.
Blanchissez les jaunes et l’oeuf entier avec le sucre.
Faites fondre 100 ml de lait avec le chocolat coupé grossièrement en morceaux.
Parallèlement chauffer le reste de lait.
Versez le lait chocolat sur les oeufs en mélangeant régulièrement puis ajoutez le reste de lait.
Transvasez l’ensemble dans la casserole et chauffez en douceur tout en mélangeant avec une cuillère en bois (faites de 8 avec la cuillère) jusqu’à ce que le mélange épaisse légèrement (un peu comme une crème anglaise, la crème nappe sur la cuillère).

Versez la préparation dans des ramequins puis faites cuire au bain marie pendant environ 35 à 45 mn à 150°.

creme-au-chocolatPlus qu’à sortir les p’tites cuillères en argent de la mamette et plongez dans le pot de crème jusqu’à toucher le fond !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Gâteau au chocolat sans farine … hummm !


24 mars 2017

Je suis un peu choco-holic et je crois bien que j’ai transmis ce gêne aux garçons ! Ce gâteau au chocolat sans farine je vous l’avais déjà présenté. C’est une des premières recettes que j’avais publiée sur le blog et depuis j’ai testé beaucoup de recettes au chocolat en oubliant presque ce gâteau classique mais absolument essentiel. C’est un gâteau que l’on aime faire quand on est pressé et que l’on veut faire simple. Cerise sur le gâteau, on est sûr de faire mouche à chaque fois !
Ce gâteau j’en mangeais déjà enfant car c’est ma maman qui nous le préparait souvent le dimanche. C’est une de mes petites madeleines !
Plus léger que la torta caprese, moins corsé… Mais toujours aussi délicieux. On a même du mal à résister à la deuxième part tant il est moelleux, fondant et croquant sur le dessus ! Ce gâteau au chocolat est à classer dans la catégorie « petite tuerie chocolat à faire et refaire »

gateau au chocolat sans farine

pour ce fameux gâteau au chocolat sans farine pour 6 personnes, il vous faudra :

– 165 gr de chocolat (recette testée avec un mélange moitié/moitié de chocolat Valrhona 61% et 40% )
– 80 gr de beurre
– 165 gr de sucre
– 4 oeufs
– 2 cuillères à soupe de fécule de pomme de terre ou maizena
– 50 gr de poudre de noisette (ou d’amande).

Faites fondre ensemble chocolat et beurre
Séparez les blancs des jaunes. Montez les blancs d’un côté.
Mélangez le sucre en poudre et les jaunes d’œufs puis ajoutez la fécule ou la maizena et la poudre de noisette.
Ensuite ajoutez le chocolat fondu.
Incorporez soigneusement les blancs au mélange obtenu précédemment.
Beurrez un moule à manquer ou un plat à tarte. (mon moule fait 20 cm. et j’ai aussi rempli 2 ramequins que j’ai congelé pour dégoupiller en cas de coup dur)
Versez la pâte dans le moule et enfournez pour 25 mn environ de cuisson à 180°
Il ne reste plus qu’à déguster… et vous verrez, il y a comme un goût de trop peu à la fin de la dernière cuillère !

gateau au chocolat sans farine

Pour les accrocs au chocolat comme moi qui n’attendront pas Pâques pour en consommer , n’hésitez pas à visiter la rubrique « rien que du chocolat » c’est gourmand juste ce qu’il faut !
N’hésitez pas à faire un tour sur l’eshop : plein de nouveautés colorées sont arrivées !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Minis kouglofs choco noisette


30 janvier 2017

Tu mets beaucoup de citron ou de coco en ce moment dans les gâteaux, faudrait que t’arrêtes un peu ?? ah bon, c’est dommage, j’adore !! Allez va pour cette fois, il y a aura du chocolat ! Ces minis kouglofs choco noisette n’auront pas fait long feu, comme c’est bizarre ! C’est parce que j’avais trouvé ces jolis petits moules chez les soeurs grene du Danemark que je me suis lancée dans ces minis kouglofs ! Il y a un magasin à Versailles et je dois dire qu’il est aussi difficile d’en sortir les mains vide que de ne rien acheter chez l’autre ami suédois !! Ah ces nordiques ils nous ont à la botte !
Enfin donc, voilà, encore une occasion de faire valser les tartines pain beurre chocolat et d’imposer un goûter un peu plus gourmand fort apprécié surtout quand ça sort à peine du four et que c’est encore légèrement tiède et très moelleux !
minis-klouglofs-choco-noisette

Pour 4 minis kouglofs (pas si minis que ça) choco noisettes. Je suis partie de la recette classique du kouglof de Christophe Felder pour l’adapter dans cette version chocolatée.

Levain
– 5 gr de levure de boulanger (fraîche)
– 12 gr d’eau à température ambiante
– 25 gr de farine

Pour la pâte
– 140 gr de farine
– 1/2 oeuf
– 1/2 CAC de sel
– 20 gr de sucre
– 30 gr de beurre mou
– 65 gr de lait
– 80 gr de chocolat au lait (Valrhona 40%)
– 30 gr de noisettes

Préparez le levain en diluant la levure dans l’eau à température ambiante puis en y ajoutant un peu de farine. Mélangez et formez une boule que vous recouvrirez  du reste de farine. Couvrez d’un film alimentaire et enfournez à 40°ou dans une pièce où il fait chaud, près d’un radiateur. Laissez lever pendant 30 mn.
Beurrez des petits moules.

Transférez le levain dans le bol d’un robot. Ajoutez la moitié d’un oeuf, le lait, le beurre, le sucre et le sel. Pétrissez doucement pendant environ 10 mn pour obtenir une belle pâte lisse et homogène qui se décolle des bords. J’ai rajouté un peu de farine pour que la pâte ne soit plus collante. Ajoutez à présent les noisettes et le chocolat concassé à l’aide d’un couteau. Pétrissez légèrement pour les incorporer.
Recouvrez et laissez la pâte lever comme précédemment pendant environ 1h30. La pâte va à peu près doubler de volume.
Quand c’est fait, reprenez la pâte. Dégazez-la et former 4 à 5 petits pâtons que vous repartirez dans les moules. Couvrez et laissez lever encore 1h30 à 2H00..
Préchauffez le four à 180°. Enfournez à four chaud pour une cuisson de 15 à 18 mn quand le dessus est légèrement doré.
Démoulez à la sortie du four. Après refroidissement, saupoudrez les minis kouglofs choco noisettes de sucre glace puis en route pour le goûter !

minis-klouglofs-choco-noisette-2Et pendant ce temps là, les nouveautés arrivent en boutique. Opération sacs à tarte et petites corbeilles en tissu dans l’atelier !! Rejoignez moi sur facebook pour échanger en direct et découvrir toutes les infos au fil de l’eau !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Mousse au chocolat qui en fait une montagne !


21 novembre 2016

Souvent, ça part de pas grand chose : des blancs d’oeufs gentiment gardés au frais depuis la crème anglaise de la veille ! Cela aurait été dommage de les liquider surtout qu’à présent on sait tout ce que l’on peut faire avec comme la mousse au chocolat de Pierre Hermé  : 4 blancs d’oeufs et un jaune ! Voilà, c’était pile poil ce que j’avais en stock !! Mais j’avais envie de donner un p’tit côté montagnard à ma mousse. C’est peut être ce froid et les premières neiges tombées en altitude les semaines passées qui m’y ont fait pensé ! Bref, ce dessert est un peu « tarte », un peu mousse, un peu biscuit , voici la mousse au chocolat qui en fait une montagne !

Mousse au chocolat qui en fait une montagne !

Pour 4 personnes

Pâte brisée au chocolat
– 100 gr de farine
– 25 gr de cacao en poudre non sucré (Vanhoutten)
– 50 gr de beurre froid
– 4 à 5 CAS d’eau froide
– 40 gr de chocolat pour le glaçage des sommets (j’ai pris du chocolat dulcey de Valrhona)
Mélangez la farine et le cacao tamisé
Ajoutez les petits cubes de beurre froid puis mélangez avec le feuille de votre robot. Quand le beurre est « incorporé » à la farine sous forme sableuse, ajoutez petit à petit l’eau. 4 cuillères environ pour former une boule de pâte lisse.
Etalez celle-ci sur un plan de travail fariné, assez finement.
Découpez 4 fonds avec des cercles de ce type.

Préchauffez le four à 200°.
Découpez ensuite des bandes avec un bord droit en bas puis détaillez le haut en forme de montagnes. Ajustez cette bande à la taille de vos cercles. Enveloppez le tout assez serré de papier sulfurisé pour faire tenir la pâte et agrafez le papier en haut pour maintenir cette enveloppe durant la cuisson. J’ai procédé ainsi plutôt que par l’intérieur du cercle afin que ça ne retombe pas au milieu.
Répétez l’opération 4 fois.
Enfournez l’ensemble des fonds et des cercles montagnes pour une cuisson de 20 à 25 mn à 200°. A la sortie du four, décollez délicatement la pâte du cercle pour les « démoulez » facilement après refroidissement.
Une fois démoulé, faites fondre le chocolat pour le glaçage au micro-onde à puissance 450. Faites le en plusieurs fois pour être sûr de ne pas cuire le chocolat. Ensuite trempez les cercles de pâte en forme de montagne dans le chocolat fondu.

Préparez la mousse au chocolat suivant la recette de Pierre Hermé mais si vous avez l’habitude d’une autre recette , libre à vous d’utiliser votre recette fétiche. Celle-cii m’a permis d’utiliser mes blancs d’oeufs restés en plan. Elle aussi une belle tenue !
Cette recette est toutefois pour 6, il vous en restera donc que vous pourrez réserver dans un bocal à part.
Quand la mousse au chocolat est prête, transvasez celle-ci dans une poche à douille.
Passez au dressage.
Saupaudrez du sucre glace sur le haut des montagnes !
Déposez les fonds de pâte rond sur une assiette à dessert, puis les cercles par dessus. Si besoin retaillez les fonds avec une râpe type microplane (c’est vraiment l’outil à avoir), pour qu’ils s’insèrent dans les cercles montagnes.
Pochez la mousse au fond sur 2 bons cm et réservez au frais.
Au moment de servir, vous pouvez saupoudrez un peu de sucre glace supplémentaire comme s’il venait juste de neiger !!

A présent, tous à vos petites cuillères. Pour la partie montagne, n’hésitez pas à attaquer la face nord avec les doigts pour casser et croquer le biscuit !

Mousse au chocolat qui en fait une montagne

et pour tous les autres desserts au chocolat c’est par !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Le grand bleu et les tendres cookies fourrés choco-cahuètes !


31 octobre 2016

Je me suis rendu compte il y a peu que mes fistons s’habillait beaucoup en bleu, voire même presque que en bleu !! Ca m’a un peu perturbé et je me suis demandée d’où pouvait venir cet amour du bleu ?
Après une petite enquête personnelle, j’ai réalisé que moi même j’aimais le bleu et que j’en avais pas mal dans ma garde robe (basket, pantalon, pulls, liquettes…) et dans la maison (assiettes, bol, linge….).Ciel, ce serait donc potentiellement de ma faute !
Autre signe qui ne trompe pas : mes collections textiles ! Je mets également beaucoup de bleu dans ma  boutique. On m’a d’ailleurs déjà dit « tiens, toi au moins, tu fais pas que des trucs que pour les filles ! »  oui et non, j’aime les fleurettes, certes mais aussi les motifs et couleurs mixtes. Je me dis que si les garçons ne mettent pas forcément du rose, les filles, mettent facilement du bleu. En tout cas j’en porte et si j’avais une fille, il est clair qu’elle en aurait aussi !

Poussant le vice, un peu plus loin, j’ai voulu exceptionnellement mettre du bleu dans ma cuisine et je ne vous cache pas que ça n’est pas facile de trouver des trucs bleus qui se mangent ! A part les myrtilles, et les raisins, le bleu ne court pas les étales des primeurs ! Alors j’ai dû me rabattre sur plus chimique mais très addictif et au passage, j’ai pu tester une nouvelle recette de cookies ! #lierlutilealagréable
Ces cookies sont bleus, certes mais ils sont très tendres et surtout fourrés à la ganache au chocolat !! My god, est-ce possible ? Oui ça l’est et c’est grâce à Michel et Augustin chez qui j’ai piqué la recette et que j’ai fait un peu à ma sauce mais gardant tout l’essence même de celle-ci !

tendres cookies bleus

Voici donc pour commencer la recette des deux trublions du goût pour environ 12 cookies tendres version cacahuètes bleutées ! (la recette originale est plus classique et moins tape à l’oeil avec pépites et noisettes)

Pour la ganache
– 80 gr de chocolat noir 70%
– 40 gr de crème épaisse
– 20, gr de beurre

Portez à ébullition la crème et le beurre, versez sur le chocolat coupé en petits morceaux. Mélangez cette préparation avec une cuillère en bois jusqu’à ce que le chocolat ait bien fondu et que la ganache soit bien lisse. Laissez refroidir puis réservez au frais pour qu’elle durcisse un peu.

La pâte pour 12 tendres cookies
– 180 gr de farine
– 7 gr de levure
– 100 gr de beurre mou
– 130 g de sucre roux
– un poignée de m&m’s de la couleur de votre choix
– Un pincée de fleur de sel

Mélangez la farine, le sel et la levure. Ajoutez le beurre mou et mélangez. Ajoutez ensuite l’œuf et le sucre. Pétrissez tout ça à la main jusqu’à l’obtention d’une belle pâte cookie.
Faites à présent des boules de pâte de 50 gr, puis séparez en deux chaque boule de pâte.
Aplatissez les 2 petites boules obtenues, déposez un peu de ganache au milieu sur la pâte du bas. Posez par dessus la deuxième moitié de pâte, fermez en reformant plus ou moins boule un peu plate et ajoutez quelques éclats de M&M’s sur le dessus en appuyant suffisamment pour qu’ils ne s’échappent pas !
Cuisez les cookies 15 à 20 mn à 160° et laissez refroidir un peu avant de les déguster. Vous verrez ils sont moelleux, croquants, fondants, terribles, en quelque sorte !

Il ne vous reste plus qu’à découvrir en famille, toutes les nouveautés bleutées de l’eshop, en croquant un cookie ou deux. Si vous n’avez pas encore de serviettes à nouer autour du cou de votre bambin pour le goûter, ce n’est pas grave, mais il n’est jamais trop tard pour aller découvrir toute la gamme, en bleu, en rose, fleuris, à motifs géométriques, à carreaux ou pas, des animaux ou pas {j’aime bien les animaux aussi ! ça méritera peut-être un jour une nouvelle introspection !}

blue-les-serviettes-a-nouettes

blue-sacs-a-coulisse

Il y a donc du nouveau qui claque comme ce joli nouveau motif mini-bus VW décliné en sac et serviette ! Je me suis cousu ce même sac pour ma pomme mais étant d’humeur partageuse, voici un exemplaire pour l’eshop !! On ne passe pas inaperçu avec ce bleu là, mais perso, je l’adore !

blue-sac-totebag

Il faut que je vous dise aussi, (pour les locaux de l’étape) que vous pourrez retrouver la Fourmi élé la semaine du 7 au 12 novembre à la boutique Capsule market de Versailles (rue Richaud, pas loin des soeurs Grene). Je serai présente sur place à la boutique le samedi 12 pour celles ou ceux qui voudrait voir ma pomme en vrai et discuter le bout de gras !
Je serai aussi au marché des créateurs de l’Etang la ville le weekend du 26/27 novembre (espace Auberderie). Je prends un peu d’avance pour vous annoncer cela mais j’aurais probablement l’occasion d’en reparler. Si vous voulez être au fait de toutes les infos et nouveautés, scoop et autres, pensez à me suivre sur facebook !! Tout y est c’est très pratique !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !