Cake à la ricotta et au citron


13 mars 2017

Il y a toujours une bonne occasion ou une bonne excuse de faire un gâteau pour le goûter : « y’a plus de pain » marche pas mal, « y’a plus de p’tits beurre » , « pas assez de sablés maison », « un copain qui vient » le fait pas mal aussi !
Et que diriez-vous de l’envie de tester une recette de cake à la ricotta pour voir comment c’est !! La curiosité avant tout et la gourmandise en deuxième position !
Alors, c’est tout simple et c’est bon ! voici donc la recette du cake à la ricotta et au citron !
Je l’ai chipé sur le blog Alter Gusto et fait quelques toutes modifications (du citron jaune avec le zeste et le jus, un œuf de plus et moins de sucre).cake a la ricotta et au citron

Pour un cake de 20 cm de long

– 200 gr de farine
– 1 cac de levure chimique
– 3 œufs
– 1 citron et demi (zeste et jus)
– 80 gr de sucre
– 60 gr de beurre fondu
-175 gr de ricotta
– un peu de sucre supplémentaire

Mélangez la farine et la levure.
Blanchissez les œufs et le sucre. Ajoutez le zeste du citron et demi , le jus d’un citron, le beurre fondu. Mélangez puis ajoutez la ricotta. Mélangez bien pour incorporer cette dernière jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène et lisse. Versez ensuite petit à petit la farine et la levure et mélangez à nouveau.
Préchauffez le four à 170°.
Beurrez un moule à cake puis versez la pâte dedans. Saupoudrez le dessus d’une cuillère à soupe de sucre.
Enfournez pour 40 à 45 mn environ. Pour vérifiez la cuisson : Piquez le cake avec un couteau. La lame doit ressortir nette.
(J’avais commencé la cuisson à 160° mais au bout de 40 mn le cake était encore bien pâle. J’ai prolongé de 15 mn à 170°. Je pense que 170° pour toute la cuisson est recommandé. Mais cela dépend peut être des fours. Alors ayez quand même un oeil !)
cake a la ricotta et au citron

A la sortie du four, attendez un peu puis démoulez le gâteau sur une grille. Saupoudrez le dessus de sucre glace.
Et voilà le travail !! Cette recette de cake à la ricotta et au citron a rempli son contrat avec un résultat parfumé et moelleux ! En tant qu’amatrice de citron je ne peux qu’adhérer ou vous proposer quelques autres alternatives citronnées comme ce gâteau au fromage blanc et au citron ou bien encore un Fondant au citron comme à New-York !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Victoria sponge cake fraises chantilly


20 mai 2016

C’est en achetant le dernier magazine « Saveurs » que j’ai eu comme une envie de fraises !! Des fraises accompagnées d’un bon gâteau comme celui de la couverture magazine.
La recette de base que j’ai aimé pour ce dessert est le victoria sponge cake. Ce gâteau est un peu à l’Angleterre ce que le 4/4 est à la France avec avec un peu plus de légèreté ! C’est délicieux !
J’ai repris la recette de saveurs comme base légèrement puis revisité l’ensemble en commençant par sucrer un peu moins le gâteau. J’en avais déjà réalisé un dans l’esprit d’Halloween et nous n’avions pas été déçus !
Pour le reste je me suis arrangée en réduisant légèrement les proportions. J’ai également cuit le gâteau en un seul morceau et non en 2. J’ai fait la chantilly sans mascarpone. J’ai abandonné le coulis pour de la confiture, et choisi de monter le gâteau différemment notamment pour en faciliter un peu de découpage.

victoria sponge cake fraises chantillyVictoria sponge cake fraises chantilly pour 6 personnes

– 3 oeufs
– 130 gr de beurre à température
– 100 gr de sucre
– 130 gr de farine
– 1 cac rase de levure
– de la confiture de fraises
– une barquette de gariguettes
– 20 cl de crème fleurette (crème liquide 30%)
– 1 CAS de sucre environ pour sucrer la crème fouettée
– 1/2 gousse de vanille

Préchauffez le four à 180°
Lavez, équeutez et coupez les fraises en 2, 3 ou 4 selon leur taille. Saupoudrez de sucre glace et réservez au frais.
Fouettez les oeufs, le sucre et le beurre à température (un peu mou). Ajoutez ensuite la farine et la levure ensemble.
Beurrez un moule à manquer de 20 cm et versez la pâte.
Enfournez pou 25 à 30 mn à 180°. Une fois le gâteau cuit, la pointe d’un couteau doit ressortir nette.
Laissez refroidir le gâteau puis démouler.
Découpez ensuite le gâteau en 2 dans l’épaisseur. Etalez de la confiture de fraises sur la base puis recouvrez de la partie supérieure.
Montez la chantilly avec une crème liquide très froide. Le mieux est de conserver au frigo la brique de crème puis la passer au congélateur 5 mn avec le fouet avant de la monter.
Déposez la crème chantilly sur le dessus du gâteau, puis, par dessus, les fraises que vous avez préparées à l’avance.

Plus qu’à partager ce fameux victoria sponge cake fraises chantilly, pas apprêté pour deux sous (il fait partie des naked cake du moment) Il est délicieux et son petit goût de « revenez-y » obligerait presque à se resservir ! {menfichejesuisalleecourir }

victoria sponge cake fraises chantilly

victoria sponge cake fraises chantillyUnanimité sur ce victoria sponge cake fraises chantilly ! même numérobis qui ne jure que par les gâteaux au chocolat a voté pour !! 4 pouces en l’air !

Et sinon nous sommes à une semaine de la fête des mères ! Ciel !! Je prolonge de 48h l’offre de  -10% sur l’eshop !! c’est maintenant ou jamais ! {code « MAMAN1 »} et jusqu’au 24 mai !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Gâteau aux noix et aux dattes


17 août 2015

Chaque année je vous présente une carte postale gourmande pour les vacances. Vous savez ces cartes postales un peu kitsch avec des recettes régionales !
L’an passé le gâteau breton faisait son entrée. Il succéda au far breton !!
Cette année j’ai voulu mettre à l’honneur le sud ouest que nous traversons chaque année avec plaisir. On y croise partout un fameux un gâteau au noix, de forme plutôt plate. Puis je suis tombée sur une carte postale d’un gâteau au noix en forme de cake qui m’a séduit. J’ai légèrement adapté ce cake en réduisant un chouilla le sucre et en y ajoutant des dattes (pas très Périgord mais bon quand même !).cake noix dattesDepuis 4 ans nous prenons le chemin des écoliers pour rejoindre nos minis, déjà en vacances, sur les bords de la méditerranée. Nous prenons un grand un plaisir à découvrir le Périgord : Sarlat, Domme, La Roque Gageac, Castelnaud, Collonge la rouge, Beaulieu, Rocamadour…
Tout y est beau : les paysages valonnés sont superbes, les villages riches de belles pierres sont tous plus charmants les uns que les autres. Mais nul ne peut ignorer que cette région généreuse en et villages pittoresques est aussi et surtout une région renommée pour sa gastronomie et son savoir vivre. Ce n’est pas tout à fait un hasard si nous nous y arrêtons !
Le canard y est roi, la noix y est reine : la preuve avec ce gâteau au noix et aux dattes.

beaulieu--perigord fenêtre-perigord Perigord collonges la rouge noyerPour ce cake au noix et aux dattes il vous faudra :

– 225 gr de farine
– 125 gr de sucre
– 150 gr de beurre
– 3 œufs
– 1 CAC de levure chimique ou de bicarbonate de sodium.
– 125 gr de cerneaux de noix
– quelques dattes 6 ou 8

Préchauffez le four à 160°
Mixer grossièrement les noix mais garder en quelques unes pour la décoration.
Mélanger au robot ou au batteur électrique le beurre à température ambiante et le sucre jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Ajoutez ensuite les oeufs un par un en incorporant chacun avant d’ajouter le suivant.
ajoutez ensuite la farine petit à petit puis la poudre de noix.
Beurrez et chemisez un moule à cake.
Versez la pâte dans le moule et enfournez pour 45 mn de cuisson environ.
Piquez le gâteau pour vérifier que celui ci est cuit. La lame doit ressortir nette.
Laissez refroidir puis démoulez quand le cake est froid.

Et pour une autre recette à la noix : pensez au vin !

cake noix dattes

Et depuis hier l’eshop est ré-ouvert : pour les vacances ou pour la rentrée : faites le plein de pochons, cabas, totebags pour le marché, le cours de gym ou juste une petite pochette pour classer vos petites affaires !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Un cake d’amour et une peau de bête !


23 janvier 2015

L’hiver est là, indéniablement ! on a alors qu’une envie : se calfeutrer au chaud, lové sur son canapé, une tasse de thé bien chaud dans une main, une part de gâteau moelleux dans l’autre et, à ses pieds : une peau de bête !!
Pour la peau de bête, l’affaire est conclue avec l’ami suédois chez qui nous sommes allés récemment faire une petite descente ! Pour le gâteau, je me suis dit que le cake d’amour était « le gâteau de la situation ». Déjà testé il y a fort longtemps, je me suis replongée dans un ancien magazine saveurs datant de noël 2011 (suis conservatrice parfois !) et attelée à la tâche !

Cake d'amour

Cake d'amour

Pour  réaliser ce cake d’amour,  il vous faudra tout ça tout ça !

– 300 gr de farine
– 5 oeufs
– 150 gr de sucre
– 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
– 12 cl de lait tiède (pour ceux qui sont fâchés avec les conversion ça fait 120ml !)
– 175 gr de beurre mou demi-sel
– 2 cuillères à soupe de miel
– 2 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger pour ceux et celles qui aiment
– du sucre glace pour la décoration

Commencez par délayer la levure dans le lait tiède, mélanger un peu et laisser 10mn
Préchauffer le four à 40°
Dans un saladier ou le bol du robot mettez la farine, le sucre, les oeufs et la levure délayée. Mélangez environ 10 mn dans le bol du robot pour obtenir un beau mélange bien homogène. Ajouter le beurre petit à petit et continuer à mélanger 5 mn.

Beurrez le moule. Versez la pâte à gâteau dedans et laissez reposer près d’un radiateur pendant 1h30 environ ou dans votre four programme levée à 40°.
Enfournez ensuite à 170° et laisser cuire environ 45 mn
Démoulez le gâteau à la sortie du four, admirez votre cake d’amour !
Saupoudrez de sucre glace et dégustez !

Cake d'amour

Il sera donc délicieux à déguster au goûter au coin du feu (ou pas) ou en dessert avec une petite compote maison !

bannières-soldes-eshop2 ème démarque !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cake infiniment vanille


15 décembre 2014

Picasso a eu sa période bleue, rose… Moi je suis dans ma période Pierre Hermé, mais le Pierre Hermé abordable avec des cakes et biscuits simples à réaliser et particulièrement délicieux.
Donc après les sablés diamants et le riz au lait, voici le cake infiniment vanille dont la texture est tout juste parfaite !! C’est moelleux et dense. C’est aérien et parfumé.
Loin de ma technique favorite de « tu fous tout dans le robot et tu mélanges », Pierre Hermé intègre chaque ingrédient d’une manière bien particulière et dans un ordre précis. Rien n’est un hasard et le résultat est parfait ! L’amande est bien là mais pas omniprésente, la vanille est intense !
Il n’y a pas de levure et pourtant le gâteau est aérien : en somme c’est un cake parfaitissime !

cake infinement vanille Pierre Hermé cake infinement vanille Pierre Hermé

– 25 gr de lait entier
– 2 gousses de vanille
– 170 gr de beurre tempéré (pensez à sortir le beurre bien à l’avance pour qu’il soit mou)
– 125 gr de sucre glace
– 170 gr de poudre amande
– 3 jaunes d’œufs
– 3 blancs d’œufs
– 1 œuf
– 40 gr de sucre
– 80 gr de farine

Faites bouillir le lait avec les graines de vanille et les gousses de vanilles bien grattées. Dès les premiers bouillons, arrêtez, couvrez et laissez infuser une demie-heure. Ensuite passez au tamis pour ne garder que le lait vanillé.
Dans le bol du robot, versez le beurre et battez le rapidement. Ajoutez le sucre glace et la poudre d’amandes. Fouettez 5 mn pour blanchir la préparation. Ajoutez ensuite les jaunes d’œuf, et l’œuf entier. Mélangez et versez le lait. Vous obtiendrez un mélange tout léger !
Montez les blancs en neige puis serrez avec les 40 gr de sucre restant. Les fameux becs d’oiseaux vont se former, arrêtez alors de fouettez les blancs.
Incorporez délicatement les blancs dans la préparation précédente  en 3 fois puis ajoutez ensuite la farine en 2 fois.
Beurrez un moule à cake et chemisez le fond pour un démoulage plus facile. Laissez 2 cm en haut du moule. Enfournez à 170° pendant 45 mn (mon cake a mis plus de temps pour cuire, j’ai dû rajouter 10 mn environ). Piquez pour vérifier la cuisson, la lame du couteau doit sortir propre.
Démoulez ce cake infiniment vanille 5 mn après l’avoir sorti du four et déposez-le sur une grille pour le laisser refroidir .

cake infinement vanille Pierre Hermé

Et voilà le travail !!
Si vous aussi vous craquez pour le livre vous pourrez le trouver  chez Pierre Hermé himself !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cake très noisette et chocolat !


13 octobre 2014

Je pourrais créer une rubrique qui s’appellerait « un gâteau, un goûter » ou un « jour un goûter » car c’est une chose récurrente par ici. Chaque jour, l’heure du goûter revient immanquablement comme celle des repas et il faut approvisionner quoiqu’il en soit ! C’est un moment tranquille et un peu gourmand que aimons aussi partager avant de passer à d’autres choses !

Cette fois ci je me suis inspirée du magnifique cake d’Edda.  J’ai pas mal revisité sa version avec du chocolat noir, sans noisette entière (sous peine de grimace) et avec du beurre plutôt que de l’huile, moins de sucre. J’ai également mélangé deux farines différentes.

Cake chocolat noisette

Cake noisette et chocolat

– 75 gr de farine intégrale (mon trip farine du moment !)
– 75 gr farine type 55
– 100 gr de noisettes en poudre
– 120 gr de sucre blond (ou cassonade)
– 1 CAC de levure chimique (ou baking powder)
– 60 gr de beurre demi-sel
– 1 yaourt (au lait entier pour moi)
– 80 gr de chocolat
– 2 oeufs

Préchauffez le four à 160°.
Mélangez d’abord les ingrédients secs (farine, sucre, noisette, levure).
Faites fondre le chocolat et le beurre ensemble au micro-onde.
Ajoutez les œufs aux ingrédients secs et mélangez. Ajoutez ensuite le chocolat et le beurre fondu.
Mélangez l’ensemble pour avoir une pâte bien lisse et homogène.
Beurrez un moule à cake et versez la pâte dedans.
Enfournez pour 45 mn à 1h. La cuisson a duré 1h et 5 mn pour mon gâteau : plus longtemps que la recette originale.
cake-noisette-et-chocolat2

A la sortie du four, laissez refroidir avant de démouler. Hummm, ça sent si bon la noisette !
Après une analyse de mon grand sur le retour de l’école : ce gâteau est craquant dessus, bien moelleux dedans avec une légère petite pointe de sel (ah, le beurre demi-sel !) :  bref très bon ! et j’ajouterais ce bon goût de noisette à côté duquel on ne peut pas passer !

Ce gâteau vient de faire son entrée dans les classiques de la maison !  Mais pour les amateurs de de cake pur choco, celui de Pierre Hermé est aussi vraiment délicieux !

Hey vous avez vu ! Vous pouvez aussi me suivre en direct live ou presque sur instagram maintenant !! Rejoignez-moi !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Banana-na banana-na, banana bread ouh


19 septembre 2014

Ce gâteau, célèbre outre-atlantique, me fait de l’œil depuis un moment. Il permet entre autres de consommer des bananes bien mûres, celles que personne n’a plus envie de croquer!! {non, franchement merci, j’ai plus faim}. Sur ce coup là je n’ai pas attendu la fin du repas, ou que les bananes arrivent à leur dernier stade de vie, c’est au goûter que ce banana bread va faire son entrée!
La recette vient du dernier « Fou de pâtisserie ». L’un des magazines culinaires les plus appétissants! Les photos sont belles et les pâtisseries de haut vol mettent l’eau à la bouche indéniablement! Les recettes de grands pâtissiers y sont souvent très techniques mais je ne peux pas ne pas l’acheter!Banana-bread

Petit banana bread (j’ai divisé par 2 les proportions, changé les noix par des noisettes)
– 80 gr de farine intégral (T150)
– 20 gr de flocon d’avoine
– 50 gr de sucre intégral. N’en ayant plus j’ai pris de la cassonade
– 1 CAC de levure chimique
– 25 gr de crème fraîche
– 1 banane mûre
– 1 poignée de noisette
– 1 oeuf
– 50 gr de beurre ramolli

Préchauffez le four à 180°
Beurrez et chemisez un moule à cake.
Dans le bol de votre robot bien aimé, versez la farine, l’avoine, le sucre, la levure, la crème, le beurre ramolli et l’œuf entier. Mélangez. Écrasez la banane à la fourchette et ajoutez celle-ci à la pâte à gâteau et incorporez-la à la spatule. Ajoutez les noisettes concassées
Enfournez pour 20 mn en couvrant d’une feuille d’aluminium. Au bout de 20 mn enlevez la feuille d’alu et poursuivez la cuisson 20 autres minutes. Pour un cake plus grand (le double, comme indiqué dans la recette, cuisez 35mn à couvert et 25 mn de plus sans l’alu).
Banana bread

banana bread Pour une version dessert plus gourmande voici les suggestions de « Fou de pâtisserie » : montez une chantilly avec 20 cl de crème fleurette très froide et 1 cuillère à soupe de mascarpone. Ajoutez un peu de sucre glace.
Coupez 1 demi-banane ou une banane frécinette en grosses rondelles. Roulez ces rondelles dans le sucre roux comme si vous les rouliez dans la chapelure. Faites les dorer très rapidement dans une poêle avec une noisette de beurre.
Servez le gâteau avec la chantilly sur le dessus, les rondelles de bananes et pour couronner le tout, versez un peu de sirop d’érable!! Hummmm!!!

Banana-bread3note : après le dessert, ajoutez une séance de jogging dans l’agenda!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Petits cakes au brebis et chorizo


19 mai 2014

Les fourmis ont joué les touristes au pays basque durant les dernières vacances. Au menu : régalade pour les yeux et les papilles! Cette région nous a beaucoup plu. Les paysages sont superbes et la gastronomie n’est pas en reste. Les brebis donnent leur bon lait pour les fameux fromages Ossau Iraty et les cochons font profil bas car nombre d’entre eux finissent en charcuterie!! Ah, ça du cochon on en trouve partout là bas : lomo ou jambon de Bayonne ravissent toutes sortes de pintxos (tapas basques), tartines ou planches généreusement garnies. Bref, c’est une région gourmande!

cake-brebis-chorizo2 cake-brebis-chorizo3

Nous avons bien entendu ramené quelques produits locaux histoire de poursuivre l’aventure basque une fois de retour au bercail et voilà comment cochon et fromage furent accommodés : en petits cakes salés pour lesquels il vous faudra réunir tout ceci.

– 180 gr de farine
– 1 sachet de levure
– sel/poivre
– 3 œufs
– 6 CAS d’huile d’olive
– 90 gr de chorizo doux
– 80 gr de fromage de brebis (Ossau Iraty)
– 1 petit pot de fromage frais blanc de brebis soit 100 gr (type Rians)
– 60 ml de lait 1/2 écrémé

Préchauffez le four à 180°
Dans un grand saladier ou le bol de votre robot, mélangez la farine, la levure, le sel et le poivre, l’huile d’olive, le fromage blanc de brebis,le lait et les œufs
Ajoutez ensuite le fromage de brebis préalablement râpé puis le chorizo coupé en petits dés.
Mélangez le tout puis versez le mélange dans des moules à muffins (beurrés) ou un moule à cake.

Cuisez les petits cakes 18 à 20 mn environ à 180°. Si vous choisissez un moule à cake classique prolongez la cuisson une bonne dizaine de minutes.

Après tout ça il ne reste plus qu’à les manger !

cake brebis chorizo

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Z comme Zebra cake


12 mars 2014

Enfin, ça y est!
C’est pas trop tôt la fourmi! Dis donc, plus d’un an pour nous pondre un gâteau à rayures!!

Et oui, en effet j’ai eu des soucis lors des premiers essais du fameux zebra cake!!
Moi aussi j’aurais voulu arriver au goûter avec un joli gâteau zébré et faire ma modeste, matant la béatitude des convives en écoutant leurs remarques « waouh, mais comment t’as fait ça??? trop joli ton gâteau »… et là j’aurais pu répondre avec mon air le plus nonchalant « non vraiment c’est facile »….
Mais il en fut autrement!!
Le premier, tenté quand les zebra cakes faisaient fureur dans la blogo, fut raté!! vous allez me dire, comment peut-on rater ça??? J’avais bien pigé le truc mais mes cercles de pâtes étaient trop serrés!! du coup, aucune zébrure à l’horizon! Déception.
Pfff, j’aime pas raté !
Le deuxième quelques mois plus tard pas tellement mieux!!
Bon allez oublions le zebra cake, me suis-je dit!! mais n’est-ce pas un peu bête de bloquer sur un truc pareil!! Quoi enfin, des rayures verticales!!
Histoire de fierté et une p’tite envie de savane maison, j’ai donc récidivé, en veillant bien à ne pas faire trop de rayures {trop de rayures tue la rayure!} puis à attendre que la première louche de pâte s’étale bien avant d’en rajouter une seconde au milieu net ainsi de suite! A la fin on pourrait presque jouer au fléchette avec notre cible des plus gourmandes!

zebra-cake4
Bref pour ceux qui auraient déserté la planète pâtisserie pendant les derniers mois, le zebra cake se fait ainsi : on sépare la pâte à gâteau en deux, on fait ainsi deux parfums différents et couleurs différentes. (vanille chocolat au hasard). Puis dans le moule, on dépose une louche d’une pâte au centre. On attend un chouilla qu’elle s’étale, puis par dessus au milieu, on verse une louche de la seconde pâte et ainsi de suite… Trop fass! me direz vous!!

Alors à vous maintenant !
Pour la pâte je suis partie de ce cake marbré qui était à l’époque tout à fait à notre goût.
J’ai remplacé le lait par du lait entier et le chocolat fondu par 2 à 3 CAS de chocolat en poudre non sucré.

zebra cake
zebra-cake1

Tout ceci est bien futile mais qu’est ce que j’aime ça!! Maintenant que j’ai à peu près le niveau 1 du zebra cake, j’espère bien tenter le niveau 2 car il y a largement moyen d’améliorer les rayures!! il est donc fort probable que le cake rayé fasse un come back!!

zebra-cake2

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

C’est fort en chocolat!


18 février 2014

Toujours en quête du gâteau au chocolat qui tue! je tente régulièrement de nouvelles recettes cacaotées! Celle-ci dormait dans ma bibliothèque depuis longtemps. Elles est extraites du chouette livre co-écrit par Julie Andrieu et Pierre Hermé : « confidences sucrées ». Les deux gourmets et gourmands tout sourire sur la couverture se sont associés pour nous proposer tour à tour leurs recettes. Sous forme de dialogue, récit et de recettes pures et dures Julie propose, Pierre Hermé approuve, corrige, nous dévoile ses secrets de pro et ses recettes.

cake-chocolat-Hermé-Andrieu2Cake au chocolat Pierre Hermé

Pour un cake de 16×9 cm (j’ai divisé les proportions originales par 2, juste pour un petit format chocolaté, là comme ça)

– 95 gr de beurre
– 95 gr de sucre
– 2 oeufs
– 80 farine
– 20 gr de cacao en poudre non sucré
– 2 gr de levure chimique
– 80 pépites de chocolat : en réalité Pierre Hermé propose de préparer ses propres cubes de chocolat amer et fleur de sel. Un peu pressée je suis passée à côté de cette étape cette fois ci mais il est certain que j’essaierais une prochaine fois.

pour le sirop
– 6 cl d’eau
– 40 gr de sucre

Préchauffez le four à 200°
Mélangez dans le bol de votre robot (ou au batteur) le sucre le beurre et les oeufs. Fouettez à grande vitesse le mélange pendant 10 mn.
Tamisez le cacao et la farine dans un récipient à part et ajoutez la levure.
Incorporez ensuite ces éléments au mélange beurre/oeuf/sucre. Vous obtiendrez une pâte d’une onctuosité incomparable! Franchement avec numérobis, on l’aurait bien mangé à la p’tite cuillère! {mais c’est mal}
Beurrez le moule à cake
Versez la pâte dans le moule et enfournez. Cuisez à 180° pendant environ 45 à 50 mn. (J’ai fini le dernier 1/4 à 170° ayant peur que le dessus ne soit trop cuit).
Pour vérifier la cuisson, plantez une lame de couteau dans le gâteau. Elle doit sortir sèche.
Laissez refroidir puis démoulez.

cake-chocolat-Hermé-Andrieu

Préparez le sirop en portant à ébullition le sucre et l’eau pendant quelques minutes, juste le temps que le sirop se forme, puis imbibez le cake de ce sirop. Ceci permettra de donner du moelleux au cake.
Laissez refroidir complètement puis enveloppez le cake d’un film alimentaire. Réservez au frais.
Dégustez tel quel, avec une boule de glace à la vanille ou bien encore une chantilly bien vanillée.

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !