Couronne de pain complet aux fruits secs méthode tangzhong


21 juin 2017

Si le pain n’existait pas il faudrait l’inventer !! Je me réjouis de ne pas être allergique au gluten chaque jour surtout au moment du petit déjeuner. Cela dit la baguette n’est pas le pain qui me fait le plus rêver même si je lui croque toujours le croûton avant d’arriver à la maison. Je lui préfère le pain complet le plus souvent. J’en achète pour moi surtout car j’ai des amateurs de baguette à la maison. Par curiosité et pour me faire plaisir, je voulais tester la méthode tangzhong déjà largement approuvée sur une version briochée sur un pain complet aux fruits secs. C’est chose faite et voici tous les détails.

pain complet aux fruits secs methode tangzhong

Pain complet aux fruits secs méthode tangzhong

Tangzhong
– 20 gr de farine
– 100 gr d’eau

Mélangez la farine et l’eau dans une casserole comme un roux pour une béchamel. Montez jusqu’à une température de 65° (j’ai utilisé mon thermomètre à sucre).
Versez à part dans un bol en couvrant au contact. Laissez au frais une nuit.

– 500 gr de farine bio blé et grand épeautre (T80) que vous pouvez aussi trouver ici mais je l’ai trouvé en supermarché
– 1 CAC de sel
– 320 ml d’eau
– 6 gr de levure de boulanger sèche (un sachet) ou 12 gr de levure fraîche
– 150 gr d’un mélange de fruits secs. J’ai mis des raisins secs, des pruneaux et un restant d’un mélange de fruits secs acidulés Keimlig (baies de goji, cranberries, physallis…). Optez pour les fruits secs que vous avez et que vous aimez.

Sortez le tangzhong avant la préparation de manière à ce qu’il revienne à température ambiante.

Versez la farine dans le bol de votre robot. faites un puits et versez la levure sèche au milieu et la tang zhong de la veille. Ajoutez le sel dans un autre puits fait dans la farine (le sel doit éviter de toucher la levure).
Versez l’eau petit à petit et commencez à pétrir. Si besoin, ajoutez un peu d’eau si la pâte est trop sèche et épaisse ou de farine si la pâte vous semble trop collante.
Ajoutez ensuite les fruits secs (coupez en morceaux les gros fruits comme les pruneaux).
Au bout de 10 minutes de pétrissage environ, la pâte doit se décoller des bords tout en étant bien souple.
Couvrez d’un linge humide et laissez la pâte lever pendant une bonne heure et demi.
Ensuite Dégazez la pâte puis façonnez 8 pâtons (les miens faisaient environ 150 gr chacun).
Déposez les boules de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et formez une couronne en gardant un espace d’1/2 à 1 cm entre chaque pâton.
Recouvrez à nouveau du linge et laissez reposer environ 3/4 d’heures.

Préchauffez le four.
Enfournez ensuite à four chaud à 200° pendant 25 à 30 mn.
A la fin de la cuisson, faites glisser la couronne de  pain complet aux fruits secs sur une grille et laissez refroidir jusqu’à la dégustation !
Résultat : des petits pains à la mie moelleuse et pas trop dense comme on peut trouver parfois avec les pains complets (c’est pas un pain au levain non plus). Je le trouve aussi plus digeste que la traditionnelle baguette blanche ! Le tangzhong aide à la pâte à lever et lui conférer cette consistance plus moelleuse que d’ordinaire. A refaire !
pain complet aux fruits secs methode tangzhong

J’ai congelé une bonne partie des petits pains complets aux fruits secs que j’ai dégoupillés au fur et à mesure de mes besoins (le matin au petit dej). Tranchés et toastés avec un peu de beurre (au moins demi-sel), j’adore !

Retrouvez toutes les recettes de pains et autres brioches par ici !

Encore plein de petites nouveautés sont arrivées sur l’eshop : des étuis à lunettes, des pochettes, des sacs à coulisses toujours pratiques. Plein d’idées pour l’été à petits prix pour la maîtresse, le maître, l’atsem ou la nounou.

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Fougasse lardons et tomates cerises


24 avril 2017

Parfois il y a comme une envie de ne pas passer à table de manière conventionnelle et aussi, avouons le, une petite flemme de faire un « vrai repas »
En général c’est le vendredi que ça arrive. Je fais souvent un pizza maison. On pique nique dans le salon, sur la petite table ! C’est un peu la fête, les garçons adorent et cela nous transporte gentiment dans le weekend sans crier gare !
Cette fois ci j’ai eu envie de changer (double flemme de préparer la pizza du vendredi) et c’est une fougasse lardons et tomates cerises qui y est passée ! C’est simple, rapide à faire si l’on ne compte pas les temps de levée qui ne demandent cependant pas d’attention particulière.
On peut la garnir avec ce que l’on a dans le frigo. C’est aussi pratique à emporter pour un pique-nique. Il faudra y penser pour les prochaines escapades qui se feront avec les beaux jours !

Pour la recette, je me suis inspirée du livre « pains et viennoiseries«  que j’aime beaucoup et que j’ai déjà utilisé pour réaliser le pain au yaourt notamment. Ensuite j’ai brodé pas mal tant sur la manière que le contenu !

Fougasse lardons et tomates cerises

– 320 gr de farine 55
– 5 gr de sel fin
– 10 gr de levure de boulanger sèche
– 18 cl d’eau
– 2 CAS d’huile d’olive
– 200 gr de lardon
– Une douzaine de tomates cerises

Dans le bol du robot, versez la farine, le sel (d’un côté). Faites un puits puis mettez au creux la levure sèche puis versez l’eau au centre. Ajoutez l’huile d’olive et commencez à pétrir pendant 5 à 10 mn à vitesse 2/3 le temps que la pâte doit lisse et homogène.
Couvrez ensuite et laissez reposez 30 mn.

Rabattez la pâte et ajoutez les lardons. Pétrissez à nouveau délicatement pour incorporez les lardons. Farinez légèrement la boule obtenue puis étalez là sur environ 1,5 à 2 cm d’épaisseur. Déposez la pâte sur une plate. Couvrez à nouveau (d’une linge par exemple)  et laissez lever une bonne heure à température ambiante, ou mieux, dans le four programme à 40°.
Préchauffez le four à 230°. Enfoncez les petites tomates cerises dans la fougasse. Badigeonnez délicatement le dessus d’huile d’olive puis enfournez pour 20 mn environ.
Servez tiède avec quelques salades (tomates, concombres, olive, feta et/ou salade verte de votre choix, avocat, noisettes) et le tour est joué !
Fougasse lardons et tomates cerises

Fougasse lardons et tomates cerises

Voilà c’est dit ! encore un repas improvisé comme j’aime. Tout le monde a apprécié ! Cette fougasse lardons et tomates cerises est à faire, refaire ou à décliner selon les envies et aussi les produits que l’on a chez soi !

Ah je n’oublie pas de vous dire que toutes les nouveautés sont sur l’eshop : des idées cadeaux à petits prix pour la maîtresse, le maître, l’atsem ou la nounou et des petits accessoires indispensables pour l’été ! Quelques petites choses et réassort rentreront encore la semaine prochaine !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand les bretzels s’invitent à la table de noël


20 décembre 2016

Les garçons et moi adorons les bretzels ! Parfois à la sortie de l’école, avec numérobis, on s’en boulote un tous les deux, sur le chemin du retour {mais chut} ! ça n’arrive pas souvent ! Comme j’ai bien aussi les faire et que ça faisait longtemps, je me suis dit que cela pourrait faire un joli petit pain à glisser sur table de fête : en forme de sapin, d’étoile ou de p’tit bonhomme !! Les bretzels s’invitent donc à la table de noël !

bretzels-de-noel

Pour la mise en application, c’est simple et rapide. Reprenez le fil de cette recette de bretzels issue du livre des Marlette sisters. Avec les quantités indiquées pour pourrez faire environ 5 ou 6 petits bonhommes ou sapin, ou ce que vous voulez avec votre emporte pièce de noël préféré. Avec cette même quantité de pâte vous pourrez faire 24 minis pains ronds en bretzels.
Evidemment, pour 12, divisez en deux les proportions ! Mais sachez que ces petits pains se congèlent très bien, alors autant en faire le maximum ! Je dis ça, je dis rien !
Une fois que votre pâte a reposé une heure, étalez celle-ci sur un plan de travail fariné sur une 1,5 à 2 cm d’épaisseur. Avec un emporte-pièce, découpez les bretzels. Pour la version mini-pains ronds, façonnez des boules de pâte d’environ 3 cm de diamètre.
Déposez un papier sulfurisé sur une plaque allant au four puis huilez légèrement celle-ci.
Préchauffez le four à 200°
Préparez la « trempette » avec 1 litre d’eau, 50 gr de bicarbonate et une pincée de sel. Portez à ébullition puis plongez tour à tour les bretzels dans cette préparation. Retirez-les avec une écumoire lorsque qu’ils remontent à la surface. Déposez-les sur la plaque, salez avec des gros grains de sel et enfournez pour 15 mn pour les petits bonhommes bretzels, 9/10 mn environ pour les minis bretzels ronds.
mini-bretzels-rondsbretzels-bonhomme Découpez les minis bretzels ronds en deux. Garnissez de foie gras et d’un peu de confiture d’oignon !
bretzels

Pour d’autres petits pains de noël, vous pouvez aussi essayer ce joli pain parfait aussi pour accompater du foie gras !
ET comme nous n’avons jamais été aussi prêts des fêtes, je vous propose un dernière promotion pour 2016 : -10% sur tout l’eshop avec le code 16NOEL jusqu’au 22 décembre ! Expédition jusqu’à cette date également !
Très bon noël à tous !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Pain aux graines de l’ami suédois, testé et approuvé !


12 décembre 2016

Allez chez le roi du meuble en kit suédois, c’est s’assurer de revenir avec un truc dans sa besace ! Au moins un paquet de daims ! « Dis maman, on peut prendre un paquet de daims ? » Alors pendant que monsieur fourmi se charge des paquets à la caisse, je file avec les minots explorer le rayon épicerie dont « l’exotisme » m’attire toujours avec ses biscuits cannelle, ses saumons en veux tu en voilà ou ses tubes de pâtes inconnues dont les noms n’aident absolument à savoir ce qu’il y a dedans !!
Il y a aussi ce pain aux graines sous forme de brique de lait !! Alors quand je parle de pain, je veux plutôt parler d’une préparation pour pain noir aux graines. Hum, ça me tentait bien et à force de tourner autour à chaque visite, je me suis lancée dans l’aventure : le pain en kit, sans clou ni vis, aussi facile à préparer qu’une étagère billy à monter !!

pain-aux-graines-ikea-3

pain-suedois

Franchement niveau simplicité, y’a pas mieux !! un peu comme ce fameux pain d’épices ! Tu ouvres le pack par le haut, tu mets de l’eau. S’en suivent une séquence : secoue, agite, shake dans tous les sens en veillant à bien maintenir le haut fermé sinon t’es bon pour repeindre la cuisine !
Faut quand même un peu aider avec une cuillère en bois (côté manche pour aller dans les coins de la boîte) et bien mélanger la mixture ! A ce stade, on se dit bon !! C’est pour faire une brique ou un pain, parce que le mélange ressemble vraiment à un truc pour faire de la maçonnerie !! Avec mon grand, on a bien rigolé !
Plus qu’à beurrer un moule et verser la préparation !! Voilà, reste à laisser la pâte reposer puis enfourner selon les indications !!
Résultat : un bon pain aux graines ! Il est plutôt compact mais c’est normal, il est riche en graines, très rustique et j’adore ça !! Toasté au p’tit dej, avec le fromage, ou dans une tartine salée à l’avocat, au saumon ou autre !! Faites selon votre goût !! Perso, je suis dans une longue phase avocat et j’adore ça !

pain-aux-graines-ikea1 pain-aux-graines-ikea2

pain aux graines de l'ami suédoisSi vous aimer le pain et le préparer, n’hésitez pas à surfer sur la rubrique boulange du blog, vous y trouverez peut être des idées plutôt simples à réaliser !

Au fait, si vous êtes dans le 78, aux alentours de St Quentin en Yvelines le mardi 13 décembre vous pourrez me retrouver entre 11h00 et 15H00 Hall Vauban de l’université Versailles St Quentin (47 avenue Vauban) pour un marché de noël !!  Je serais en bonne compagnie avec mes copines de la Team etsy versailles et l’association créart passions.
Toutes les infos sont par ici ! Une bonne occasion de sortir du bureau et faire un peu de shopping entre midi et deux !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Pain au yaourt , bon pour le service !


16 septembre 2016

C’est en flânant  à Paris avec ma cop Yzafoodista que je suis tombée sur un nouveau livre de cuisine.  C’est pas comme si je n’en avais pas !! Non ! mais celui là « me tendait les bras » dans son grand bac, en promo avec d’autres copains bouquins ! Je l’ai feuilleté et je l’ai emporté ! Voilà !
A part ça, il y a plein de recettes de beaux et bons pains : des pains du monde, des viennoiseries et ce pain au yaourt. Il ferait fuir plus d’un vegan et autres allergiques au gluten mais à moi, il n’a pas résisté ! Mais quelle veinarde je fais !
Pain au yaourt

recette du pain au yaourt extraite du livre 100 pains et viennoiseries aux éditions Hachette !

– 500 gr de farine
– 10 gr de sel
– 1 sachet de levure de boulanger déshydrater
– 12 cl de lait
– 12 cl d’eau
– 1 yaourt
– 25 gr de beurre

Versez la farine et le sel dans le bol de votre robot (en mettant le sel sur le côté)
Faites un puits et versez-y la levure, le lait à température ambiante et l’eau. Mélangez puis ajoutez le yaourt et le beurre ramolli.
Pétrir doucement jusqu’à obtenir une pâte bien lisse et homogène. Cela prend un petit quart d’heure.
Couvrez d’un linge humide et laissez la pâte lever une heure et demie environ le temps à la pâte de doubler de volume.
Ensuite divisez la pâte en 4 pâtons de 200 à 225 gr.
Si vous voulez les faire en forme de coeurs {la classe à Dallas quand tu passes à table !} : formez des boules puis étirez chacune d’elle  pour former une sorte de carotte. Avec un pinceau et de l’eau , humidifiez un côté de chaque pâton et collez 2 pâtons entre eux pour former un coeur. Procédez de même avec les 2 autres. Ceci est bien sûr optionnel, vous pouvez garder les pains en boules !
Laissez reposer les pains couverts d’un linge propre sur une plaque recouverte de papier sulfurisé pendant environ une heure.
Préchauffez le four à 230°.
Farinez légèrement le dessus avec un petit tamis puis enfournez dans un four chaud à 230° pendant environ 25 mn.

Et voilà le travail ! Pour la forme de cœur on repassera et pour l’épate aussi !  {ça ferait plutôt penser à une paire de fesses !!}.
Pour le goût et la texture, ce pain au yaourt est top ! C’est moelleux à souhait et la mie se tient bien. A faire et refaire pour le p’tit dej, le goûter. Ça passe très bien aussi avec un plateau fromages et de la charcuterie ! Pain au yaourt

Pain au yaourt

Si vous êtes fan de pains maison, n’hésitez pas à faire un détour dans mon rayon boulange !

Si vous voulez un joli sac à pain pour aller chercher vos baguettes à la boulangerie, c’est par ici !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Hot cross buns, les petits pains de Pâques made in England


18 mars 2016

Pâques arrive à grand pas et voilà une nouvelle recette fort à propos que j’avais envie de tester depuis longtemps. Quelque soit l’endroit du monde où l’on se trouve on trouvera souvent du pain, ou une variante et Pâques est parfois l’occasion de faire un pain spécial comme ces hot cross buns anglais : des petits pains aux épices et aux raisins traditionnellement réalisés pour Pâques. Ils ont une croix en pâte dessinées sur le dessus et se dégustent encore chaud le vendredi saint. Ils peuvent aussi être toastés.

Pâques hot cross buns

Pour réaliser ces petits hot cross buns je me suis replongée dans mon livre « pain pétris maison » aux éditions Marie Claire dont j’ai déjà piqué plusieurs recette comme les simit ou le stollen :

Pour 10 hot cross buns il faudra :
– 200 gr de farine type 55 ou 65
– 100 gr de farine complète
– 2 CAC d’épices : cannelle, gingembre, 4 épices…) ou comme moi un mélange pour pain d’épices.
– 9 gr de  levure boulangère fraîche ou la moitié en levure sèche
– 30 gr de sucre
– 180 gr de lait
– des raisins de Corinthe ( 150 à 200 gr)
– 30 gr de beurre
– 5 gr de sel
– 1 oeuf

pour la croix
– 30 gr de farine
– 1 pincée de sel
– 1/2 CAC d’huile type tournesol
– 30 gr d’eau froide.

– Un peu de miel liquide ou de sirop d’érable pour le glaçage.

Faites chauffer le lait et arrêtez à la première ébullition. Laissez le lait revenir à température ambiante (légèrement tiède). Versez la levure dans le lait et délayez.
Dans le bol du robot, versez les farines et mélangez avec les mains. Faites un puits et ajoutez le sucre et le lait avec la levure. Recouvrez de farine puis couvrez le bol avec un linge propre. Laissez reposer une heure. Une écume va se former sur le dessus.
Mélangez un peu puis ajoutez le sel et le beurre à température coupé en dé, l’oeuf et les épices. Mélangez et pétrissez pendant environ 10 mn jusqu’à ce que le beurre soit bien incorporé. Couvrez à nouveau d’un linge et laissez reposer un quart d’heure.
Versez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné. Découpez la pâte (il y a eu un oubli dans le livre pour les raisins. Je les ai donc incorporés à ce moment). Façonnez les pâtons. Déposez les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, suffisamment espacés. Couvrez une dernière fois d’un linge et laissez monter encore 45 mn.
Préchauffez le four à 200°.
Préparez ensuite la pâte pour la croix :
Mélangez la farine, la levure chimique, l’huile et l’eau froide. Transvasez ce mélange dans une poche à douille mais un sac congélation suffira largement. Découpez un coin sur 3 à 4 mn environ et dessinez une croix sur chaque petit pain.

Pâques hot cross buns

Enfournez pour 18 à 20 mn de cuisson environ à 200°, jusqu’à ce que les buns soient dorés. Les croix restent blanches.
Glacez ensuite avec du miel liquide ou du sirop d’érable et croquez ces hot cross buns sans tarder.

Pâques hot-cross-buns

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Sapin de noël brioché pour le goûter !


9 décembre 2015

En plein trip de noël avec des listes cadeaux longues comme le bras pour certains, à la limite de faire des offrandes au dieu Toysrus (je donnerais pas de nom, mais il a mons de 10 ans !), je vois des sapins de noël partout.
Les sapins meringués : c’est déjà fait, les sablés sapins à la pistache, déjà fait aussi ? « Va falloir se creuser un peu le ciboulot ma cocotte » me suis-je dit, jusqu’à ce que je me rappelle ces fameux beignets au four qui avaient, en leur temps et bien d’autres d’ailleurs, remporté un franc succès. Je me suis donc jeté à corps perdu dans la réalisation d’un sapin de noël brioché pour le goûter !!

Pour la recette, c’est vraiment trop facile (surtout avec un super robot), limite j’en aurais presque honte. Il faut prendre cette recette de faux beignets magiques et faire la pâte en suivant toutes les indications.
sapin de noël brioché

Pendant la première levée, préparer les garnitures. Perso, j’ai préparé des pépites de chocolat noir (valhrona 66%) et chocolat caramélia de Valrhona. J’ai aussi préparé un mélange de raisins secs et de petits dés d’écorce d’orange confite. Après à vous de voir pour trouver la garniture de vos rêves !

Après la première levée, dégazez la pâte et découpez celle-ci en 10 pâtons de taille équivalente.
Intégrez les garnitures dans chaque pâton. Soyez généreux !!
Ensuite disposez les pâtons sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en les espaçant d’un centimètre. 4 en bas, 3 au dessus en quinquonce, puis 2 puis 1. Vous pouvez vous prendre des réflexions du genre « mais maman c’est pas un sapin ça ?? » (toi mon p’tit gars, t’as intérêt à être plus mignon avec ta maman chérie, si tu veux que ta liste soit en partie au pied du sapin).
Soyons honnête il faut un peu d’imagination mais quand même !!
Bon laissez reposer encore une bonne demi heure? Les petits pâtons vont arriver à se toucher les uns les autres (l’affection qui les rapproche sans doute) !  Préchauffez le four.

Enfournez à 180° et cuisez une douzaine de minutes et sortez votre sapin de noël brioché du four.

sapin de noël briochéCa y est ! Plus qu’à laisser refroidir un chouilla et saupoudrer, ou pas, de sucre glace avant croquer dans un morceau de sapin.

Si vous cherchez quelques idées pour une jolie table de fête, c’est par ici !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Stollen, le gâteau noël made in Alsace !


23 novembre 2015

Alors que les papillotes de noël et les chocolats ont envahi les rayonnages des magasins, les stollens ont eux aussi fait leur apparition ces derniers jours. Ciel que c’est joli un stollen et surtout cela doit être bon !
Bingo, la stollen venait donc de devenir ma nouvelle cible !! Il m’en fallait un, et vite !
Pour sa réalisation, je me suis inspirée de plusieurs recettes, dont celle extraite du livre « Pains pétris maison » dont j’ai déjà testé plusieurs recettes. J’ai également pris quelques conseils chez Christophe Felder pour la cuisson notamment. Pour cette version, pas de pâte d’amande à l’intérieur, mais vous pourrez trouver des recettes qui en contiennent. Nombreux sont ceux qui contiennent aussi des amandes plutôt que des noisettes.
stollen

Pour 1 beau  stollen

– 250 gr de farine
– 3 gr de levure de boulanger déshydratée
– 85 gr de lait
– 35 gr de sucre
– 90 gr de beurre

– 50 gr de fruits secs (myrtilles, mulberries,cerises
– 150 gr de raisins secs
– 30 gr d’écorces d’oranges confites coupées en petits dés
– 60 gr de noisettes (ou amandes)
– 60 gr de rhum

marinade fruits secs - stollen

pour le glaçage
– 40 gr de beurre fondu
– 30 à 40 gr de sucre en poudre (et si vous aimez, 1/2 CAC de canelle à mélanger au sucre en poudre).

Coupez les noisettes en deux ou trois.
Faites mariner les fruits secs, l’écorce d’orange et les noisettes dans le rhum pendant au moins une matinée à une nuit.
Préparez une pré-pâte. Portez le lait à ébullition et attendez qu’il revienne à température ambiante.
Mettez la farine et le sucre dans un saladier ou le bol de votre robot. Mélangez.
Faites un puits et versez dans ce puits, la levure déshydratée et le lait. Recouvrez de farine. Couvrez l’ensemble d’un linge propre ou d’un film alimentaire et laissez reposer 1 h environ. Ca va buller !
Mélangez puis ajoutez le beurre ramolli. Pétrissez pendant 10 mn environ. Si le mélange est trop sec, ajoutez une cuillère à soupe de lait.
Quand vous avez obtenu une belle boule bien lisse. Couvrez à nouveau de film alimentaire et laissez reposer 30 mn.
Ensuite incorporez à la main le mélange de fruits secs égouttés. Les raisins ne se laissent pas tous faire mais ce n’est pas mission impossible.
Recouvrez encore et mettez à nouveau au repos pour 45 mn. Pour ces temps de repos/levée, je mets toujours la pâte dans mon four à 45°.
Ensuite déposer délicatement la pâte sur un plan de travail fariné puis étalez celle-ci en rectangle sur 2,5 cm d’épaisseur.
Préchauffez le four à 200°
Repliez le bas de la pâte sur le milieu, puis faites de même avec la partie haute en la rabattant sur le premier pli. Déposez la pâte sur un plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé.
Enfournez dans un four chaud et diminuez à température à 180° pour la cuisson d’environ 40 mn.

Quand le stollen est cuit, sortez le du four et étalez tout de suite le beurre fondu au pinceau. Sucrez ensuite généreusement. Attendez que ce gâteau de noël refroidisse avant de vous jeter dessus comme la misère sur le monde, après il sera difficile de vous arrêter !!
Vous commencerez peut être par une part que vous couperez en petits morceaux, n’osant pas trop, puis de petits morceaux en petits morceaux, le stollen disparaîtra sans que vous vous en rendiez compte et c’est peut être ce qui peut lui arriver de mieux !

Plus qu’à commencez à préparer la liste de noël, une part de stollen dans une main, un crayon dans l’autre !! Avec ce froid hivernal, c’est le mieux que vous puissiez envisager !

stollen

Si vous cherchez quelques idées pour une jolie table de fête, c’est par ici !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Fougasse d’Aigues-Mortes


18 septembre 2015

Dans ma « to do list » de la rentrée il y avait écrit : « faire une fougasse comme celle de Georges ». Georges c’est un cousin du sud qui maîtrise cette brioche d’Aigues-Morte à la perfection ! Nous l’avons aimée, les enfants l’ont aimée, beaucoup, beaucoup.
Je me suis donc attelée à la tâche pour réaliser cette fameuse fougasse d’Aigues-Mortes qui dans notre souvenir à tous devait être moelleuse à souhait, avec son sucre dessus qui crisse sous la dent et son doux parfum de fleur d’oranger.

fougasse d'Aigues-Morte fougasse d'Aigues-Morte

Le secret de cette fougasse est ici !  J’ai réduit les proportions un chouilla pour le reste, tout est là !

– 330 grs de farine
– 40 gr de sucre
– 2 œufs,
– 1/2 CAC de sel
– 60 gr de beurre
– 1CAC de levure de boulanger déshydratée
– 100 ml de lait (100 gr)

Pour la finition
– 3 CAS de fleur d’oranger
– 30 gr de beurre
– 50 gr de sucre

Versez la farine, le sucre et le sel dans le bol du robot. Mélangez.
Ajoutez l’oeuf et mélangez à nouveau.
Dans un verre, versez le lait tiède et la levure de boulanger. Délayez et laissez celle-ci de dissoudre quelques minutes.
Faites un puits dans la farine et versez le mélange lait/levure.
Mélangez quelques minutes afin d’avoir pâte homogène. Ajoutez alors le beurre petit à petit.
Pétrissez environ 10 mn pour avoir une belle pâte bien lisse.
La pâte collera un peu mais c’est normal. Couvrez d’un film ou d’un linge propre et laissez la pâte reposer à température ambiante (je n’ai pas trouvé mieux que dans mon four au programme levée à 40°). Elle doit doubler de volume.
Ensuite rabattez la pâte puis, toujours couverte d’un film, réservez-la au frigo pendant une nuit.
Le lendemain matin.
Sortez la pâte sur un papier sulfurisé de la taille d’une plaque de four environ. Etalez la pâte au rouleau sur 1,5 à 2 cm  d’épaisseur. Soit vous la laissez sur le papier sulfurisé dont vous remonterez les coins pliés pour faire une sorte de moule. Soit vous transferez la pâte dans un plat type plat à gratin.
Laissez reposer jusqu’à ce que la pâte triple de volume.
Ensuite enfournez à 180° pour 18 à 20 minutes environ.
Répartissez le beurre. Sucrez pui vaporisez ou aspergez de fleurs d’oranger.
Laissez refroidir gentiment et régalez vous.fougasse d'Aigues-Morte

Résultat c’est bon, très bon mais il me faudra encore quelques fougasses pour arriver à la hauteur de la fameuse fougasse du cousin Georges !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

La multiplication des petits pains !


24 avril 2015

Attention pour les vacances la fourmi Elé a multiplié les petits pains. Les vacances sont faites pour profiter du retour du soleil et préparer un pique-nique. Il est possible de passer en mode « junk food » et se faire un bon hot dog au chaud à la maison avant de partir à l’aventure. Pour cela il faut du pain. Je vous propose donc une petite sélection de pains à garnir à l’envie : bagel au sésame, simit, bretzel ou pain au lait spécial hot-dog. Ces petits pains sont simples à réaliser et vous feront même un peu voyager ! Plus qu’à cliquer sur le pain de votre choix pour trouver la recette adéquate !

bagel au sésame simit
bretzel pain pour hot dog

J’ai pour ma part un grand faible pour les bretzels et les bagels. Ces derniers s’adaptent parfaitement au brunch comme au petit déjeuner et même à la sandwich party. Les petits pains au lait repris de Big Fernand moultes fois adaptées à la maison feront non seulement des heureux pour un plan hot-dog mais aussi à l’heure du goûter ou du petit déjeuner avec un peu de confiture.

Et vous lequel préférerez vous ?

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !