Charlotte aux pommes gourmande !


14 novembre 2014

Envie d’un vrai dessert frais, avec des fruits tout plein ! c’est possible même au mois de novembre avec la charlotte aux pommes. Ce dessert s’avère idéal pour finir un bon repas automnal. Il ne restera plus qu’à rajouter une petite crème anglaise pour faire la différence !

charlotte aux pommes

charlotte aux pommes

Mais qui dit charlotte qui biscuits cuiller. Jusqu’alors j’avais choisi la facilité en les achetant tout prêt! Puis à force de regarder des émissions de pâtisserie, où les apprentis pâtissiers faisaient tout eux même, je me suis dit que je pourrais bien essayer !! Alors si vous aussi vous voulez tâter du biscuit, c’est par ici que ça se passe, car au final ça n’est pas si compliqué. Les miens n’étaient peut être pas aussi dodus qu’espérés mais pour une première ça n’était pas si mal !
A vous de jouer.

biscuits cuiller

Biscuits cuiller (24 pièces)
– 5 oeufs
– 150 gr de sucre blanc
– 150 gr de farine tamisée
– 50 gr de sucre glace

Préchauffez le four à 200°
Séparez les blancs des jaunes.
Montez les blancs en neige puis serrez les blancs en ajoutant le sucre blanc. Continuez de fouetter puis ajoutez les jaunes d’oeufs. Fouettez encore pour les incorporer.
A l’aide d’une spatule incorporez délicatement la farine tamisée.
Versez la préparation dans une poche à douille puis pochez les biscuits sur une plaque recouverte de papier sulfurisé sur environ 12 cm de longueur.
Sortez les biscuits du four et faites les refroidir sur une grille.

Saupoudrez du sucre glace tamisée sur le dessus de chaque biscuit.
Enfournez pour 8 à 10 mn.

Pour la compote de pomme
– 1,2 de pommes golden (ça fait un peu d’épluchage, environ 5 ou 6 grosses pommes)
– 1 sachets de sucre vanillée
– 1 gousse de vanille

Épluchez les pommes, puis coupez les en cubes. Mettez les pommes dans une grande poêle avec le sucre vanillée. Ouvrez la gousse de vanille et grattez les graines. Ajoutez les graines et la gousse aux pommes. Laissez cuir à feu doux une bonne dizaine de minutes jusqu’à obtenir une compotée de pommes (des pommes moelleuses). L’eau des pommes doit être absorbée complètement.
Laissez refroidir et réservez jusqu’au montage.

Crème anglaise
– 1/2 litre de lait
– 4 jaunes d’oeufs
– 1/2 gousse de vanille
– 50 gr de sucre

Versez le lait dans une casserole avec les grains de vanille et la gousse ainsi que le sucre. Portez à ébullition.
Séparez les blancs des jaunes (gardez les blancs pour des meringues ou des financiers) et fouettez les jaunes. Versez le lait sur les jaunes puis fouettez bien avant de reversez l’ensemble dans la casserole. A feu doux faites prendre la crème doucement en mélangeant régulièrement avec une cuillère en bois. Quand la crème commence à napper la cuillère retirer du feu. Versez dans un plat, couvrez d’un film alimentaire au contact (pour éviter la condensation). Quand c’est froid, réservez au réfrigérateur. Vous pouvez la préparer la veille, ce sera encore mieux !!
Si par malheur votre crème anglaise a raté, vous pouvez la récupérer en la passant au mixeur/blender. Cela vous permettra de retrouver une texture homogène.

charlotte aux pommes

Sirop d’imbibage
-1 tasse de thé chaude
– 2 CAS de sucre
– 2 bouchons de rhum
Mélangez l’ensemble.

Pour le dressage : tapissez le bord de moule à charlotte de biscuits après les avoir trempés (pas la baignade, juste un léger imbibage) dans le sirop. Retaillez les biscuits à la hauteur du moule si nécessaire. Faites de même pour le fond du moule puis déposer un premier lit de pommes (environ 1 bon cm). A nouveau une couche de biscuits puis compote puis biscuits puis compote, puis biscuits et on est arrivé en haut. Posez une assiette à dessert sur le dessus en tassant la charlotte. Posez un poids sur l’assiette et réserver au réfrigérateur quelques heures voire une nuit. C’est le truc pratique et zen avec ce dessert c’est que l’on peut le préparer à l’avance.

charlotte aux pommes

Puis démoulez la charlotte en posant un plat de service sur le moule et en retournant le tout. Tapotez le dessus pour aider à faire descendre la charlotte. Nappez de crème anglaise. Versez le reste dans un petit pot pour les gourmands qui aimeront en ajouter.
Vous pouvez aussi préparer un caramel beurre salé servi encore tout chaud comme celui-là (dans lequel vous pourrez rajouter une pincée de fleur de sel et 20 gr de beurre supplémentaire). Il saura être un très bon ami pour cette charlotte aux pommes et les gourmands ! (pfiou ça a failli être léger !).

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Sablés brebis et piment d’espelette


29 août 2014

Cette année nous avons découvert le pays basque, ce qui en plus de nous ravir les yeux, nous avait aussi ravi les papilles. Nous en avions ramené des petits sablés en forme de croix basque, au piment d’Espelette et fromage de brebis : un p’tite tuerie à l’heure de l’apéro. Hélas, les réserves s’épuisant, il a fallu s’auto-ravitailler. En prévision, nous avions également ramené du piment en poudre et du piment en purée!!  hé hé!!

Sablés piment espelette et brebis

Pour une à deux fournées de petits sablés il vous faudra tout ça.

– 100 gr de farine
– 20 gr de poudre d’amande
– 50 gr de beurre
– 1 jaune d’oeuf
– 100 gr d’Ossau Iraty (THE fromage de Brebis)
– sel
– 1/2 CAC de purée de piment d’Espelette (waouh, ça pique!!)
– 1 CAC de piment d’Espelette en poudre

Je suis partie de cette recette de sablés au parmesan que j’ai adapté à la mode basque ou basquaise, je ne sais jamais!

Comme je ne suis pas une fourmi compliquée, j’ai mis tout ce qu’il fallait dans mon robot magique, l’ai mis en route et hop fait un boudin avec la pâte. Je l ‘ai coupé en deux, car comme je suis aussi une fourmi prévoyante, j’en garde toujours un boudin au congélo à dégoupiller en cas d’apéro impromtu!!
Pour le boudin qui va y passer illico, réservez-le une demi-heure au frigo. Ensuite préchauffez le four à 200° puis découpez des rondelles de votre boudin. Déposez sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé et roulez jeunesse, enfournez moi tout ça pendant 12 mn environ?

Allez c’est le moment d’aller trinquer avec un p’tit verre de rosé!!

sablés-espelette-brebis

Bannière abonnement

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Hypnotiques choco-vanille


9 avril 2014

C’est l’histoire d’un sablé aux allures envoûtantes. Il est presque rond avec des spirales au chocolat et à la vanille. Si tu le regardes trop, on ne sait pas ce qu’il pourrait arriver, alors un p’tit conseil, mange-le !

sablés-hypnotiques

Pour réaliser 18 à 20 sablés hypnotiques
– 160 gr de farine
– 50 gr de sucre
– 80 gr de beurre demi-sel
– 1 jaune d’œuf (garder le blanc de côté vous en aurez besoin)
– 1 gousse de vanille
– 1 grosse CAS de cacao en poudre non sucré

Mesurez tout ça et versez dans la cuve de votre robot la farine, le sucre, les graines de la gousse de vanille préalablement grattée puis le beurre ramolli et le jaune d’œuf.
Mélangez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Séparez la pâte en deux (à peu près 135 gr pour chacune). Prendre une moitié de la pâte et mélangez avec le chocolat en poudre jusqu’à ce que le chocolat soit incorporé de manière homogène. Vous pouvez y aller avec les mains sans hésitation. Incorporez le chocolat en poudre à posteriori n’est forcément le plus simple mais ceci évite de faire 2 préparations différentes et fait gagner du temps.
Étalez les 2 pâtes en forme de carré de 16×16 cm environ. Passez un peu de blanc d’œuf au pinceau sur une des deux pâtes puis déposez l’autre par dessus. Remettez un peu de blanc d’œuf puis enroulez et réservez le rouleau au réfrigérateur 1 h environ. Le rouleau doit être froid pour bien le découper.
Ensuite préchauffez le four à 175°
Découpez le rouleau de pâte en rondelles d’un demi centimètre. Déposez les biscuits sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfournez pour 15 à 18 mn.

sablés hypnotiques

Quand votre four sonnera il sera temps de sortir les sablés et les laisser refroidir.
A défaut d’être hypnotisé, vous pourrez toujours les goûter!

sablés hypnotique animQuant au sablé fou qui tourne tout seul, on l’a eu! et ses copains aussi d’ailleurs. On ne sait jamais ce qui aurait pu se passer sinon…..

sablé hynotique spirale vanille chocolat

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Financiers double choco


15 janvier 2014

Parfois quand on pâtisse il arrive qu’il reste des blancs d’oeufs! Vous seriez bien malheureux de les jeter alors qu’ils peuvent se conserver quelques jours au frais dans une boîte hermétique. Ils pourront alors resservir à faire des meringues par exemple ou des financiers.
Les financiers, ce sont ces petits biscuits aux amandes qui se préparent en un rien de temps et cuisent en 10 mn. Autant dire qu’il serait vraiment dommage de passer à côté !

financiers double chocolate3

financiers-double-chocolate

Pour 16 à 18 mini financiers tous ronds

– 60 gr de beurre
– 65 gr de sucre glace
– 50 gr de poudre d’amandes
– 20 gr de farine
– 2 blancs d’oeufs
– 1 CAC de chocolat en poudre non sucré type Van Houten
– Des pépites de chocolat noir toutes prêtes ou un morceau de chocolat pâtissier (Valrhona) découpé grossièrement en petites pépites.

Préchauffez le four à 240°

Dans le bol du robot, mélangez la farine, le sucre, la poudre d’amande et le chocolat en poudre. Ajoutez ensuite les blancs. Mélangez bien, et ajoutez le beurre fondu. Mélangez à nouveau.
Ajoutez les pépites à la préparation puis incorporez-les.
Beurrez et remplissez les moules à l’aide d’une poche à douille ou d’une petite cuillère.

Cuisez 5 mn à 240°. Baissez à 200° et poursuivez la cuisson 5 mn.
A la fin de la cuisson laissez les financiers dans le four 3 à 4 mn.

Sortez du four et laissez refroidir avant de démouler.

financiers-double-chocolate2

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Spritz, le p’tit biscuit qui vous veut du bien!


8 novembre 2013

Qui n’a jamais eu une boîte à gâteau Delacre dans ses placards, vous savez celle avec plein de p’tits biscuits différents dedans ?  Pas nous en tout cas! car le dimanche quand tout est calme, Monsieur fourmi et moi aimons bien picorer ces p’tits biscuits avec notre café … et les minis aussi parce qu’ils voient la boite à gâteaux arriver discrétos et les chiens ne faisant pas des chats, ils sont gourmands aussi!
Chacun commence avec ses biscuits préférés, souvent ceux au chocolat et puis après les cigarettes…et les fameux « chpritz », spritz quoi!
On trouve ces biscuits dans nos boîtes à gâteau mais ce sont, en réalité, des biscuits d’origine allemande préparés au moment des fêtes de Noël.  Leur pâte ressemble un peu à celle des shortbreads, un sablé bien beurré, fragile et légèrement doré!

spritz

Nous sommes pas encore à Noël mais chez nous y’en a bien un qui adore les spritz et donc quand la boîte est vide, on peut la bazarder et foncer au supermarché du coin ou bien en refaire parce que j’ai découvert grâce au joli blog « cakes and the city » à qui j’ai chipé la recette, que c’était plutôt fastoche à faire!

How to! pour 12 spritz taille XL car j’ai une douille plutôt large, sinon une vingtaine

– 100 gr de beurre (parce que 110 ça faisait pas rond!!)
– 50 gr de sucre glace
– 1 pincée de sel
– 150 gr de farine
– 1 blanc d’oeuf
et c’est tout

Primo, préchauffez le four à 180°
Deuxio : dans le bol de votre robot pref de pref, fouettez d’abord au crochet le beurre ramolli et le sucre glace.  Si vous n’avez pas de robot, cela ira très bien au batteur électrique. Quand le mélange est bien crémeux et blanchi, ajoutez la pincée de sel, le blanc d’oeuf puis la farine.
Tadam! ça y est on y est presque. Plus qu’à transférer votre pâte dans une poche à douille et hop, hop hop, on s’amuse à faire ses p’tits spritz sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Enfournez moi tout ça pour 15 mn et à la fin de la cuisson, pas peu fier, vous pourrez sortir vos jolis spritz maison !!
Plus qu’à vous servir un p’tit kawa de derrière les fagots, un sucre, touille, touille et un spritz!!!
En plus c’est plus facile à dire la bouche pleine :  « CHHPPPRIITZZZZ » mais c’est mal!

spritz

Paraîtrait même qu’on peut y ajouter un peu de chocolat!

spritz

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cookies et cranberries


30 octobre 2013

Ça fait drôlement longtemps qu’on a pas fait ces biscuits nous!! A force de vouloir toujours tester du nouveau on en oublierait presque les basiques!! Mais heureusement les affamés du goûter savent se rappeler des essentiels, les best of de 4H00!! non mais oh!!
En faisant le ravitaillement au supermarché, que n’ai-je donc pas vu : des cookies de la marque U au chocolat blanc et cranberries… J’ai dit Banco et entre deux cookies double choco, j’ai réussi à glisser des cookies chocolat blanc et cranberries, spécial fourmi!

cookies-cranberries

Pour une bonne trentaine de cookies
– 160 gr de beurre
– 250 gr de sucre blond ou cassonade
– 8ml d’arôme de vanille
– 1 oeuf
– 280gr de farine
– 1 belle pincée de sel
– 8 gr de bicarbonate de soude
Tout ça si vous vous rappelez bien c’est la base des moustache cookies déjà testé et approuvé par ici. Ensuite il ne reste plus qu’à trouver leur garniture ce qui n’est pas compliqué car les possibilités sont infinies. Ceux-ci seront au chocolat blanc et cranberries.

Donc à la recette de base rajoutez 180 gr de gros morceaux de chocolat blanc (ici du Valrhona) et 2 poignées de cranberries ou canneberges en bon français!!

Ensuite rien de plus simple.
Préchauffez le four à 180°
Faites fondre le beurre au micro-onde
Mettez tous les ingrédients de base dans le bol du robot et en avant guinguamp on mouline doucement.
Faites tourner la machine
Ensuite ajoutez la garniture : les carrés de chocolat très grossièrement coupés et les petites baies.
Faites des boules d’environ 3 cm de diamètre. Déposez les sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé et roulez carrosse. Enfournez moi tout ça pour 9 mn à 180°. Sortez du four quand ça sonne.
Attention bas les pattes!! on attend que ça refroidisse et que les cookies durcissent avant de tout manger.

cookies aux cranberries et chocolat blanc

Résultat je vous le donne en mille Emile : c’est moelleux à souhait (chewy comme ils disent là bas), fondant, et la p’tite baie se défend très bien dans cette bonne pâte à cookie!!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Traquenard à l’heure du goûter!


18 septembre 2013

Traquenard : piège tendu à une personne ou un animal !! et la fourmi Elé est tombée dedans!
C’est une fois de plus en flânant sur pinterest qu’une photo de cookies fourrés au brownies lui est apparue et là, elle s’est rappelée les petits guet-apens ? vous aussi vous vous en souvenez ? Mais si !! ces petits biscuits de Lu qui étaient super bons!

Guet-apens

Saisie par la nostalgie et la gourmandise, il ne restait donc plus qu’une seul chose à faire : se laisser tomber dans le piège.

Pour une trentaine de biscuits parce qu’on est pas des moitiés de gourmands par ici, j’ai repris une base de cookies un peu modifiée (à l’origine les guet apens devaient être plutôt sablés)

– 200 gr de farine
– 110 gr de beurre fondu
– 150 gr de sucre (mélange sucre roux et blanc pour ma part)
– 1 CAS d’extrait de vanille
– 1 œuf de poulette
– 2 parts de brownies que vous pourrez acheter chez votre boulanger le plus proche!

Et là attention c’est trop dur!

Comme pour les cookies, prendre un saladier ou le bol de votre ami le robot. Réunir tous les ingrédients à l’intérieur, mélangez. Quand on commence à voir se dessiner une boule de pâte on arrête. Il est aussi possible d’ajouter une CAC de cacao non sucré (type Vanhouten) en poudre pour « chocolater » la pâte elle même!! Jusqu’où ira se nicher la gourmandise me direz vous!?

Ensuite, on sait se tenir, et on ne mange pas la moitié du brownie sinon y’en aura plus et ça serait dommage!! A la place, on se rend utile et on préchauffe le four à 180°

On prend un peu de pâte dans sa main. On fait une boule. On l’aplatit puis on dépose un morceau de brownie dessus. On recouvre d’un autre disque de pâte et on referme, on égalise. On refait plus ou moins une boule avec tout ça que l’on pose sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

guet-apens howto

Et ainsi de suite jusqu’à épuisement de la pâte et du brownie.

Quand tous les biscuits sont prêts on enfourne pour 10 à 12 mn. A la fin de la cuisson on attend que ça refroidisse avant de se jeter dessus comme des morfalous et on patiente jusqu’à l’heure du goûter…

guet-apens

Et tant que je vous tiens ! il y a du nouveau du côté de l’eshop : des nouvelles serviettes à nouettes qui iront très bien avec ces traquenards et bien d’autres choses encore !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Biscuits tendres aux pépites de chocolat


26 août 2013

Quand Martha Steward (again) fait des promesses ça donne ça : des biscuits tendres qui contiennent moins de beurre (hum hum) et de sucre que les cookies tradi !! ceci leur donnerait plus d’épaisseur et de moelleux! Tiens tiens ! Moi je dis faut essayer !

biscuits tendres martha steward

J’ai fait une fois de plus quelques petits ajustements, en commençant par diviser la recette originale et réduire un chouilla la quantité de sucre, mis plus de sucre roux et moins de sucre blanc (en fait j’ai inversé)! J’ai également ajouté un peu de chocolat en poudre. Hors donc voici ce que cela donne…

Pour environ 16 biscuits

– 150 gr de farine
– 1/2 CAC de bicarbonate
– 65 gr de sucre roux
– 25 gr de sucre blanc
– 1 pincée de sel
– 1 CAC de chocolat en poudre non sucré
– 100 gr de beurre
– 1 oeuf
– 120 gr de pépites (pistoles au chocolat au lait et noir Valrhona coupées en deux)
– 1 nuts qui passait pas là! (vous savez la barre chocolatée méga bonne!)

biscuits tendres martha steward

Bon bref, comment on fait maintenant?

sur mon principe de base de « on jette tout dans le bol du robot et on verra », et bien j’ai à peu près suivi cette règle d’or qui me tient souvent à coeur!

J’ai mis tous les ingrédients secs dans la bol du robot, puis ajouté un oeuf et mélangé à vitesse 1 (doucement) puis j’ai rajouté le beurre bien ramolli puis le chocolat et le nuts coupé en gros morceaux.

Voilà voilà on est y presque. formez ensuite des boules (environ 3 cm de diamètre). C’est le moment le plus sympa pour les 6 / 9 ans mais je ne balancerais personne ! Posez celles-ci sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé puis enfournez pour 10 mn.

A la sortie du four, laissez refroidir! En aspect ils ressemblent quand même bien à des cookies, niveau texture il faut avouer qu’ils sont hyper moelleux. A faire pour une prochaine fois, mettre la pâte comme un gâteau dans un moule et couper des gros morceaux à la fin un peu comme un brownies! et on en reviendrait presque aux brookies non?

Quand les biscuits ont refroidi, vous savez ce qu’il reste à faire ! mangez en 1 ou 2 discretos avant que d’autres s’en aperçoivent (mais c’est mal!!) ou appelez les p’tits monstres en criant « il est 4 heures »…. pour le reste je ne vous fais pas de dessin, ça serait trop indécent … les biscuits tendres ont disparu !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cornes aux noisettes


11 juillet 2013

Chère Martha (Stewart of course!) ,

Voilà quelques jours déjà, voire, quelques semaines, que j’ai votre livre « biscuits, sablés, cookies » à la maison. Je l’ai ouvert maintes fois, salivé devant plusieurs recettes à de nombreuses reprises avant de me mettre à l’ouvrage. Puis je me suis enfin décidée pour les cornes aux amandes!! Elles sont jolies et changent des plus traditionnels cookies.
Mais bon voilà, moi je préfère les noisettes, alors j’espère que vous ne m’en voudrez pas si j’ai quelque peu adapté votre recette à mon goût. J’ai divisé par 2 les proportions car je ne voulais pas me retrouvée à la tête d’une quarantaine de biscuits et et je n’ai pas mis non plus d’extrait d’amande amer. cornes-noisette

donc vos cornes aux amandes sont devenus des cornes aux noisettes et avouez, ces cornes ressemblent un peu à des lune non???

cornes noisette

Bon alors voilà les détails pour 20 biscuits

– 175 gr de farine – 1/2 CAF de levure chimique – 100 gr de beurre – 1 jaune d’oeuf – 1 CAF d’extrait de vanille – 60 gr de poudre de noisette

Mélangez la farine, la levure et la poudre de noisette dans le bol du robot avec la feuille à petite moyenne vitesse (3) Ajoutez le jaune d’oeuf, le beurre ramolli et l’extrait de vanille. Mélangez à nouveau. Quand la pâte forme une boule, arrêtez et enroulez de cellofrais. Réservez une demi-heure au réfrigérateur

Ensuite préchauffez le four à 180°

Prélevez des petites quantités de pâte (pas tout à fait une cuillère à soupe pour chaque biscuit) et formez des cornes ou lunes. Déposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Quand toutes les cornes sont prêtes, enfournez pour 16 mn environ.

A la sortie du four, laissez refroidir et saupoudrez de sucre glace!

voilà il ne reste une fois de plus qu’à croquer dedans!!

Merci Martha, vos biscuits sont super!! même à la noisette! Je dois avouer qu’avec une lichette d’extrait de fleur d’oranger ça doit être très bon aussi!! A bon entendeur!

A très bientôt

La fourmi

cornes-noisettes2

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Speculoos


3 juin 2013

Top!
Originaire de Belgique, je suis brun et très croustillant. Je suis au top à la saint Nicolas (vues les températures, on s’y croirait).
Je suis plein d’épices et j’accompagne souvent les cafés gourmands. Je tapisse aussi parfois certains desserts comme le cheesecake ou le tiramisu…Je suis…je suis!

Oouiiiii, bravo la fourmi! Je suis le Spéculoos!

C’est en croquant dans un p’tit speculoos du commerce accompagnant mon café que j’ai eu l’envie de me lancer dans l’aventure de ce petit gâteau belge. Seulement voilà, ça se fait comment des spéculoos! Après investigations il semblerait que chacun ait sa petite formule : avec oeuf ou pas, plus ou moins d’épices, certains mettent du lait. Alors moi aussi je tenté l’approche de la maison Dandoy, la plus simple sans oeufs, sans lait!

speculoos

Pour une vingtaine de speculoos (2/3mm d’épaisseur)

– 50 gr de sucre roux
– 10 gr de rapadura
– 100 gr de farine
– 1 CAC de bicarbonate de sodium ou de levure chimique
– 1 CAS de mélange d’épices pour pain d’épices
– 70 gr de beurre doux, mou

speculoos2

Mélangez les ingrédients dans le bol de votre robot avec la feuille. Puis faites une boule. Laissez refroidir une heure au réfrigérateur, enveloppée dans un film alimentaire.
Au moment d’étaler la pâte, préchauffer le four à 180°.
Etalez la pâte puis à l’aide d’un ’emporte pièce, découpez les biscuits. Déposez les sur une feuille de papier cuisson puis enfournez 10mn.
Laissez refroidir avant de déguster!

animation speculoos mouton

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !