Foie gras au micro-onde, plus rapide ça n’est pas possible!


16 décembre 2013

Je me ferais bien un peu de foie gras moi, pas vous?
Plutôt que d’acheter mon foie tout fait, tout cuit je me serais bien lancée dans l’aventure du foie gras maison.
Mais j’avais dans l’idée que c’était long, fastidieux, voire même hasardeux. Selon mon concept préféré du « tu mets tout dans le robot et c’est prêt », je me suis dit qu’il y devait bien y avoir une recette miracle pour faire la même chose avec le foie gras!! et BINGO, je vous le donne en mille, ça existe. C’est là que Thierry Marx intervient et me transforme illico presto en queen du foie gras maison! Yesss!!

foie-gras-microonde1

Le foie gras au micro-onde est ma révolution de ce mois de décembre. Il est au foie gras tradi ce que le mug cake est au gâteau au chocolat! Alors j’en entends déjà qui crie au sacrilège et ressorte leur torchon ou leur terrine pour une cuisson classique!!  Certes, peut-être!! il faut voir!!
N’empêche, un bon foie gras cuit aussi rapidement et fait maison, moi je dis que ça se tente !

D’abord suivre les conseils avisés du chef simon, le grand Jedi des cuisines, qui vous explique tout sur la
préparation du foie gras, quelqu’il soit !! Perso, je me suis surtout instruite du paragraphe sur la décongélation du foie gras entier parce que le mien venait tout droit de chez mon ami Picard ! déjà déveiné !! la facilité sur toute la ligne!

foie-gras-microonde2

Pour un foie gras de 400 gr
– 5 gr de sel
– 2 CAS de cognac
– 1 pincée de sucre
– Poivre : je n’ai pas pesé car ma balance, bien qu’électronique n’est pas super précise pour les toutes petites quantités !  mais j’ai bien poivré le foie sous toutes ses coutures.

Déposez le foie cru dans un plat. Assaisonnez le foie avec le mélange : sel, sucre, poivre et arrosez le foie de cognac. Mettez le foie dans une boîte en plastique non fermée.
Passez à la cuisson au micro-onde : Le mien chauffant à 800 W, je l’ai mis 2 mn 10.
Thierry Marx indique 1.30 mn pour un foie de 500 gr et un four entre 800 et 900W.
Pour vérifier que le foie est cuit, il doit être chaud à coeur. Plantez une lame de couteau dedans, elle doit ressortir tiède.

Ensuite filtrez la graisse et transvasez le foie cuit dans une terrine, un moule. Tassez et versez la graisse par-dessus ce qui évitera l’oxydation. Couvrez d’un film alimentaire et mettez un poids par dessus. Laissez refroidir avant de réserver au réfrigérateur au moins 6 heures.

6 heures voire, une nuit plus tard, c’est la fête, sortez cotillons et paillettes, votre foie gras maison est prêt à être dégustez. Sortez les tartines et régalez vous!

Foie gras maison au micro-onde

banner eshop janv 2015

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Crackers


6 décembre 2013

« Gromit, amène-moi des crackers et du fromage s’il te plaît!  » Gromit s’exécute et apporte les crackers et le fromage à son cher Wallace!
Non que je mate les dvd de Wallace et Gromit à longueur de journées mais, avec aux minis, j’ai eu souvent l’occasion de voir et revoir ces aventures. L’un des protagoniste : Wallace, se nourrit exclusivement de porridge et de crackers au fromage! Cela m’a intrigué, suffisamment pour mettre les crackers sur ma liste des trucs à essayer!
C’est tentant un p’tit carré croustillant que l’on peut marier avec un tas d’autres bonnes choses pour une petite dinette!

Quelques recherches sur internet m’ont permis de retrouver la recette de « cuisine téméraire« , à laquelle j’ai apporté quelques modifications en mixant de la farine complète et de la type 55 classique. J’ai aussi bien réduit les quantités!

crackers

crackers2

Pour une bonne trentaine de petits  ces crackers il vous faudra

– 70 gr de farine complète
– 80 gr de farine type 55
– 10 cl de lait
– 20 gr de beurre
– 1/2 CAC de sel
– 1 CAC de miel
– 1 CAS d’huile d’olive

Préchauffez le four à 180°
Dans un saladier, mélangez la farine, le sel, l’huile d’olive et le beurre coupé en petits dés. Quant vous obtenez une consistance sablée, ajoutez le miel et le lait petit à petit. La pâte doit finir par se décoller des bords . Farinez alors le plan de travail et étalez la pâte aussi finement que possible. A peine 1 mm serait idéal mais pas toujours évident. Découpez des carrés ou des rectangles et piquez les à la fourchettes. Les miens sont assez volontairement irréguliers et brut de décoffrage.
Entamez la cuisson pour 12 mn environ. J’ai retourné les p’tits biscuits à mi-cuisson et les ai laissé quelques minutes supplémentaires à four éteint (3 mn).

CrackersPlus qu’à sortir les petits pots des différentes tartinades que vous avez caché dans vos placards, un plateau de fromage, du saumon fumé et j’en passe…. happy dinette!

 

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon p’tit choux ou le retour de la gougère


23 octobre 2013

C’est la choux-mania en ce moment à la fourmilière! Après les chouquettes et les éclairs, voici la version salée pour l’apéro!
Allez, je vous connais, vous prendrez bien une des ces p’tits choux au comté?

gougères

Alors les gougères comment ça marche?
C’est pas compliqué (surtout quand on a compris le truc!)

Pour 20 gougères
gougères

– 45 gr de beurre
– 60 gr d’eau
– 2 oeufs
– 65 gr de farine
– 50 gr de comté râpé
– 1 grosse pincée de sel

Allez zou c’est reparti, maintenant on ferait presque ça les yeux fermés?
D’abord on préchauffe son four à 190°. Puis on s’attaque à la pâte

On fait chauffer le lait, le beurre, le sel dans une casserole, à feu tout doux. Au premier frémissement, on retire le romarin et hors du feu, on jette la farine d’un seul coup dans la casserole.
Avec une cuillère en bois, mélangez bien pour obtenir une boule qui doit se détacher des bords de la casserole. Remettez ensuite sur un feu tout doux pour dessécher la pâte.
Arrêtez le tout puis ajoutez les œufs entier un par un en mélangeant bien. La pâte va devenir collante. Vous pouvez ensuite ajouter le fromage râpé. Vous pourrez en conserver un peu pour mettre sur les gougères avant d’enfourner.

Avec une petite cuillère ou une poche à douille, on forme les petits choux  sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. On dépose un peu de râpé sur chacune des gougères et zou dans le four pour 30 mn… on fait le vide dans la cuisine, on range tout bien . Si on est bien organisé, on a même le temps de feuilleter un journal .

Ding, le four sonne!! Ooooooh! Mais on n’ouvre pas tout de suite. On éteint juste le four et on laisse les gougères se dessécher encore un chouilla… c’est là tout le secret…enfin presque!

gougères

Allez, y’a plus qu’à trinquer!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rillettes de lapin au romarin


20 septembre 2013

Episode d’un jour de semaine ordinaire :
les minis : on fait un apéro ce soir?
La fourmi Elé : Naann!
les minis : oooohh mais pourquoi, c’est nul???

rilllettes-lapin-romarin

C’est sûr c’est vraiment nul de ne pas pouvoir faire d’apéro tous les soirs hein? je sais pas ce que vous en penser, mais vraiment…..
Enfin lorsque le week-end pointe son nez, la fourmi Elé se détend et ouvre même parfois les hostilités, brandissant une bouteille d’oasis tropical {folie quand tu nous tiens!} et un bol de chips à sa progéniture adorée ??? En face, des paires d’yeux qui brillent!!
Waouh, on fait l’apéro???? et oui mes p’tits, c’est l’apéro et j’ai même mieux que des chips les gars! Faites « péter » la baguette fraîche et les cornichons, y’a des rillettes maison!

rillettes de lapin romarin

Cool n’est ce pas?

Voici les détails de la préparation de ces rillettes de lapin, piochées dans le Elle à table de cet été (quand je vous disais qu’il y avait un tas de trucs bons à manger dans ce magazine!?). J’ai fait quelques micro-modifications : remplacement de thym, pas de râble, pas de céleri branche, moins de piment (rassurez vous il reste encore plein de bonnes choses!).

– 2 cuisses de longues oreilles
– 2 branches de romarin
– 1 oignon rouge
– 1/2 verre de vin blanc sec
– 1/2 verre d’eau
– sel/poivre
– 1 pincée de piment (light, très très light)
– Un peu d’huile d’olive

Dans une cocotte pouvant passer au four, faites d’abord dorer les cuisses du lapin avec un peu d’huile d’olive.
Epluchez puis hachez l’oignon finement et ajoutez le dans la cocotte dans les cuisses de lapins sont déjà bien dorées. Puis ajoutez le romarin.
Salez, poivrez, pimentez, versez le vin blanc puis l’eau.

Mettez un couvercle sur la cocotte puis enfournez à 160° pendant 2 heures. Surveillez en milieu de cuisson pour voir si les cuisses de lapin ne sont pas trop au sec. Si nécessaire, rajoutez un petit peu d’eau. (Je n’en ai pas eu besoin)

Ensuite sortez la viande de la cocotte et détachez la chair des petits os. Effilochez la viande avec une fourchette et mélangez ensuite à la sauce. vous pouvez dégustez comme ça ou comme je l’ai fait, passez le tout quelques secondes au mixeur, afin que cela soit plus facile à tartiner, mais pas trop non plus.

Plus qu’à sortir les verres et trinquer!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Caviar….d’aubergine!


8 septembre 2013

Ce que Yzafoodista ne sait pas c’est qu’elle a sauvé 2 aubergines d’une déprime garantie! Monsieur Foumi s’en est allé récemment faire le marché et a ramené beaucoup plus d’aubergines qu’il n’en fallait pour faire une ratatouille. Alors que faire???

– des beignets??? non
– de la moussaka??? non plus

Éclair de génie il y a aussi le caviar ! seulement voilà, jamais fait ça de ma vie moi!!!
Et puis je me suis rappelé en avoir mangé chez l’amie Yza. Il ne me restait donc plus qu’à aller zieuter sur son blog pour découvrir comme par enchantement : THE recette! A ce propos je vous invite à aller regarder de plus près sa recette car c’est aussi une recette de spaghettis de calamars et son caviar d’aubergine!! Une assiette qui laisse rêveur, je vous assure!

caviar d'aubergine

caviar-toast-aubergine

Bref revenons à notre caviar pour lequel il vous faudra

– 2 aubergines
– 2 tomates ou même des tomates pelées, voire un peu de concentré
– 1 oignon
– 1 gousse d’ail
– sel et poivre
– 7,5 cl d’huile d’olive

Préchauffez le four à 200°

Pelez les aubergines puis coupez les en petits dés. Disposez les dans un plat allant au four.
Coupez et épépinez les tomates, et ajoutez les aux aubergines.
Épluchez l’oignon puis hachez le. Procédez de même avec l’ail puis ajoutez le tout au plat. Salez, poivrez, mélangez. Versez l’huile d’olive. Couvrez le plat d’un papier aluminium puis enfournez 30 mn.

Ensuite retirez le papier alu, mélangez et remettez au four pour 20 mn environ.

Les aubergines doivent s’écraser facilement à la fin de la cuisson. A ce stade il ne reste plus qu’à mixer finement et réservez au frais. Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire et servez avec des petits toasts de pain au graine de sésame par exemple ou dégustez en accompagnement d’une viande blanche froide.

caviar-aubergine

Cette recette remplira généreusement 2 bols! vous pouvez aisément la diviser deux ou congeler une partie du caviar.

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cake coppa, chèvre frais et olives


10 juin 2013

L’imagination vient du frigo! C’est en ouvrant mon réfrigérateur que j’ai su ce que j’allais mettre dans ce cake!!
Je prévois toujours quelques ingrédients qui ne finissent pas dans mon caddy avec un but précis dans la vie. Ils sont là en plus de la liste, pour le cas où, pour le « je trouverais bien une idée » et puis voilà que leur heure sonne.

C’est au tour de la coppa, et des petits chèvres d’entrer en scène. Quant aux olives, elles sont un des piliers de nos placards. Fidèles au poste.

cake-coppa-chèvre-frais-olive

cake-coppa-chèvres-frais-olive

Ce que l’on met dedans :

– 180 gr de farine
– 100 gr petits chèvres frais (un mini ou en buchette comme chez Soignon ou marque de votre supermarché)
– 1 sachet de levure
– 3 œufs
– 80 gr de gruyère rapé
– 6 CAS d’huile d’olive
– 100 ml de lait
– des olives vertes, une douzaine
– 80 gr de coppa
– sel, poivre

Mode d’emploi

Préchauffez le four à 180°
Mélangez la farine, la levure, les œufs entiers, l’huile et le lait.

Salez (mais pas trop, la coppa et les olives sont déjà bien salés) et poivrez

Incorporez les petits chèvres frais émiettés, le fromage râpé et la coppa coupées en petits morceaux.
Tout mélangerez et versez dans un moule à cake bien beurré.

Enfournez pour environ 45-50 mn si vous mettez le tout à cuire dans un grand moule à cake traditionnel, sinon 25 à 30 mn pour des moules à muffins (les gros).

cake-coppa-olive-chèvre-frais♥♥♥ Coppa, coppa cabana!! ♥♥♥

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Sablés apéro au pesto


4 janvier 2013

C’est bientôt l’heure de l’apéro et vous voulez un truc maison, vite fait qui assure niveau papilles et qui change des tuiles au bacon!! No problemo! Après le sablés parmesan d’Alba Pezone (par YZAfoodista), voici la version pesto made by la Fourmi.

Sablés au pesto

tout aussi simple, rapide, efficace et bon

Ingrédients pour une trentaine de sablés

– 180 gr de farine
– 50 gr de beurre ramolli
– 60 gr de pesto (tout prêt ou maison)
– 1 oeuf de poule et entier

Prenez votre bol de robot, jetez y la farine, l’oeuf, le pesto et le beurre ramolli, en route et faites tournez jusqu’à obtenir un boule. Empaquetez-la dans du film alimentaire et réservez au frais une demi-heure.

Ensuite, préchauffez le four à 200° puis séparez votre pâte en deux pâtons. Formez à présent deux boudins et taillez les en rondelles (pour être au taquet lors d’un prochain apéro, vous pouvez même congeler un des boudins et le ressortir en cas d’urgence).

Glissez vos petits sablés en devenir, sur une plaque de four chemisée d’un papier sulfurisé et enfournez pour 12 mn.

Le temps s’est écoulé. Vos sablés au pesto tout droit descendus de la planète Mars sont prêts. Laissez-les refroidir un petit peu avant de les proposez à vos invités et régalez vous!

Sablés pesto

Et si vous voulez croquer frenchy plutôt qu’italien : tentez les sablés au comté et à la moutarde à l’estragon ! C’est très bon !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Vin de noix


22 août 2012

Cet été la Fourmi Elé a pu, avec sa petite famille sillonner les routes de la Dordogne et au détour de quelques routes et villages de campagne, elle a croisé des noyers, plein de noyers! Quelle aubaine! car qui dit noyers, dit noix, et qui dit noix dit vin de noix… Hé hé hé!

La cueillette ne fut pas facile mais la petite récolte a suffi à faire au moins une bouteille. Ensuite la fourmi Elé n’avait plus qu’à suivre les conseils avisés de son papa pour la réalisation de ce vin de noix.
Pour cette recette qui se transmet par le bouche à oreille depuis des générations, voici ce qu’il vous faudra :

– 1 litre de vin rosé
– 7 cl d’alcool de fruits
– 18 cl de sucre de canne
– 7 noix fraîches bien vertes (soit environ 450 gr)
– de la patience…

vin-de-noix-1

Ensuite niveau matériel il faut, des gants, un tablier, un marteau, un linge (vieux torchon) qui y passera, alors ne choississez pas le plus beau, une grosse bouteille avec un gros goulot pour y faire passer les morceaux de noix et dans laquelle le vin pourra macérer quelques semaines et mois.

Bon vous êtes prêts?

Commencez par déboucher le rosé (un peu plus d’une bouteille, 1 litre en fait) et versez le dans la grande bouteille (pour la Fourmi, une grande bouteille de 5 litres d’eau, vidée).
Puis ajoutez l’alcool de fruits et le sucre de canne.

Ensuite il faut écraser les noix. C’est là qu’il faut s’armer de son tablier (parce que le brou de noix ça tâche), de gants et de tout le petit matériel présenté plus haut, ainsi que d’une planche en bois ou de votre établi et d’un maillet!!  Bon coincez une noix, dans un linge puis écrasez la à coups de marteau, mettez les morceaux dans la bouteille avec le mélange et procédez ainsi avec toutes les noix.

vin de noix

Ensuite, il n’y a plus qu’à attendre!! Le papa de la fourmi ayant la recette depuis fort fort longtemps n’en étant pas à sa première bouteille, a profité de ce moment pour faire une dégustation des cuvées précédentes!! autant dire que notre petite préparation 2012 a de l’avenir!!

Dans quelques semaines, il faudra tester, goûter pour voir si c’est à point, et le cas échéant, rajouter un peu de sirop de canne ou d’alcool de fruits. Une fois le vin fin prêt (plus ou moins 8 semaines), passez-le et mettez le en bouteille.

vin-de-noix-3

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Sablés parmesan pour l’apéro!


9 juillet 2012

Une recette découverte il y a longtemps chez ma cop’ Yzafoodista et que j’ai repiquée ce week-end pour agrémenter un apéro « home-made ». Ces sablés d’Alba Pezone sont cultissimes et tellement bons.

unique-long_sable-parmesan

Petit récap des ingrédients

– 180 gr de farine
– 120 gr de beurre
– 100 gr de parmesan (frais c’est meilleur, n’est ce pas YZA?!)
– 1 jaune d’oeuf

[Tiens la fourmi t’as encore triché parce que t’as pas mis le piment d’espelette!! ben non, pas de piment par ici.]

Et hop, tout dans le robot et en moins de deux vous avez votre pâte à sablés. Faites en 2 boudins que vous mettrez au réfrigérateur pour durcir la pâte et qu’elle soit facile à découper en tronçons. vous pouvez éventuellement congeler un des boudins pour une prochaine fois sauf si vous êtes très très gourmands!

Faites chauffez votre four à 200°

Ressortez votre pâte du frigo et découpez les boudins de pâte en rondelles 4 à 5mm.

Enfournez pour 12 minutes environ.

Sortez les verres, trinquez et dégustez!

Sablé parmesan

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Bretzels


18 juin 2012

J’aime les bretzels mais ceux du commerce sont souvent décevants ! raplapla, secs, sans petits grains de sel dessus…Alors que c’est si bon !
Donc je m’y suis collée!! pas si compliqué au fond surtout quand on est accompagné des soeurs Marlette dont le livre regorge de bonnes recettes de biscuits, gâteaux, et autres petits pains.

bretzel maison

Voici donc un petit rêve gastronomique qui se concrétise

pour 4 bretzels
– 250 gr de farine (type 65 mais 55 peut aussi convenir)
– 75 ml de lait
– 75 ml d’eau
– 1 cuillère à café de sel
– 20 gr de beurre doux
– 1 demi sachet de levure boulangère

Pour le bain
– 1 litre d’eau
– 50 gr de bicarbonate
– 2 cuillères à café de sel

Mettez tous les ingrédients dans le bol du robot en veillant à ce que la levure ne touche pas le sel. Mélangez doucement jusqu’à obtenir une pâte lisse (un peu comme celle du pain). Couvrez d’un torchon propre. Laissez reposer 1h environ. Vous pouvez utiliser le mode « levée » de votre four à 40°.
Faites chauffer le four à 200°
Après le temps de repos, prenez votre pâton et séparez-le en 4 morceaux. Faites des longs boudins de pâte d’environ 50 cm, « croisez les bras » de ce morceau de pâte et formez 4 beaux bretzels 
Préparez une plaque de four avec du papier sulfurisé légèrement huilée et déposez les bretzels dessus. Portez à ébulliton l’eau et le bicarbonate et mettez les bretzels dans ce mélange bouillonnant. Attendez que les bretzel remontent à la surface pour les sortir avec un écumoir.

Mettez quelques grains de gros sel dessus.
Enfournez pour une quinzaine de minutes. (à surveiller selon le four).

bretzel

Attendez qu’ils refroidissent si vous pouvez et croquez dans un bretzel encore tiède. Oui oui c’est bon !! vous pourrez même les ouvrir, les beurrer et y ajoutez la garniture de votre choix pour une bon sandwich.
Il ne reste plus qu’à déguster avec une districkt : bière locale si vous êtes comme moi dans les Yveslines. Ma préférée c’est la white temptation. Je les trouve à la ferme de Gally (St Cyr) mais je crois que l’on peut aller directement à la fabrique pour voir ce qu’il en est !

bretzel-sandwich

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !