Arrêt gourmand à la chocolaterie Cyril Lignac


30 juin 2017

La gourmandise à ce niveau-là, c’est limite du niveau compet’ !! Et oui !
Je reprends donc le fil de l’histoire ! Lors de l’épisode précédent, je vous emmenais manger au café Oberkampf. A ce moment là, la raison l’emportant (ou mon planning gourmand des plus chargés) je résistais à l’appel du dessert pour me concentrer sur la destination suivante : La Chocolaterie Cyril Lignac ! Avec cette étape, je finalisais mon tour des popotes Lignac ou presque (je n’ai pas encore fait le 15). La pâtisserie Lignac située juste en face avait déjà été testée pour un duo sandwich/dessert, puis le Chardenoux pour un dîner en amoureux en terrasse. Il me restait donc l’option café gourmand à la chocolaterie Cyril Lignac !! Tout est situé dans le même quartier. Il suffit de traverser une rue à chaque fois pour passer d’un établissement à l’autre !! Comme c’est pratique n’est-ce pas !
La chocolaterie Cyril Lignac a beaucoup de charme tout comme le Chardenoux. La déco m’a plus d’emblée avec ces chaises bistrot dépareillées et son carrelage vintage.

chocolaterie cyril lignacTout est très graphique : de la déco aux tablettes de chocolat. Tout est soigné et les pâtisseries n’appellent que vous ! Le plus dur étant de choisir.
chocolaterie cyril lignac chocolaterie cyril lignac chocolaterie cyril lignac Optimisation de la visite oblige Yza et moi avons opté pour un partage de deux pâtisseries individuelles : le noisette (biscuit amande, crème à la noisette, fine couche de chocolat au lait et noisette, ganache au gianduja lait noisette)
Verdict : une tuerie. Voilà, ça c’est dit : Ça fond dans la bouche. C’est très délicat et tout léger tout autant que la deuxième pâtisserie : l’équinoxe (crème légère à la vanille bourbon, cœur crémeux caramel beurre salé et croustillant au spéculoos). Que dire ? Malgré l’aspect extérieur gris qui nous a vraiment surpris (limite, on passait à côté car ce gris nous a un peu bloqué), nous avons beaucoup aimé. C’est très très bon. Un expresso aurait peut-être été un choix plus judicieux pour accompagner nos pâtisseries plutôt qu’un grand crème car, si l’impression de légèreté est là, ces desserts sont tout de même assez riches !

chocolaterie cyril lignac

Verdict, encore bravo pour ce lieu si gourmand. La chocolaterie Cyril Lignac est validée haut la main. un seul petit regret : que ces pâtisseries haut de gamme ne soient pas servies dans une jolie vaisselle plutôt qu’une assiette en carton et une cuillère en plastique. Cela nous a manqué à toutes les deux.
Il faut compter 6,5 € pour chaque pâtisserie.
J’ai également ramené un petit souvenir (le contraire aurait été étonnant) : une barre chocolatée biscuit caramel nougat cacahuète. Par 30° dehors ce n’était pas la meilleure des idées mais la gourmandise étant ce qu’elle est je l’ai fait quand même. Résultat prévisible, le chocolat a un peu souffert du voyage Paris-Banlieue mais cela n’a pas altéré le goût de cette petite tuerie, encore une : comme un twix version 5 étoiles. Parfait pour accompagner un petit café (il s’accordera un peu moins à mon maillot de bain cet été, mais que voulez vous… )

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Un déjeuner au Café Oberkampf


26 juin 2017

Au cas où certains ne l’auraient pas encore remarqué je suis une fille gourmande !! très gourmande ! du genre à regarder avant de me déplacer quelque part où sont les bons plans food : resto, bistrot, boulange, épicerie !! Je suis à l’affût. Avant de tenter une expédition dans un quartier ou une nouvelle ville, je chasse les coins sympas sur les réseaux sociaux et les blogs ! Ce coup ci c’est tombé sur le café oberkampf que j’avais repéré il y a déjà un moment mais sans trouver l’occasion d’y aller. J’habite pas loin de Paris pourtant mais il faut juste trouver le temps d’y aller passer la journée et si possible lier l’utile à l’agréable.
Alors voilà, après avoir fait une petite virée au marché st Pierre en prévision d’une ou deux cousettes d’été, avec ma cop Yza (best friend ever pour toutes ces expéditions gourmandes : on est des malades !) on est parti direct au café Oberkampf !
C’est à l’opposé, dans le 11ème mais peu importe, quand on aime on ne compte pas. Objectif rue Neuve Popincourt. Dès la sortie du métro, j’ai sorti mon tel et mon appli city mapper que monsieur Fourmi m’a fait découvrir !! Oh my god, pourquoi n’avais je pas découvert cette appli plus tôt !! Cela m’aurait évité de nombreux détours et des moments de solitude à me demander vers où je devais aller !! Bref mon tel en main, telle une boussole, à la recherche d’un trésor, j’ai suivi mon petit point bleu jusqu’à la fameuse adresse.

Le lieu est tout petit, une douzaine de couverts  au maximum . Des petites tables, chaises blanches et banquettes. C’est sobre et c’est hyper clean : du bois et du blanc. L’accueil sympa et service nickel. La cuisine est simple et c’est aussi ça qui me plaît. Une proposition de brunch alléchante,  1 ou 2 plats chauds, 2 salades, quelques tartines et des jus frais (thé glacé, matcha…).
L’offre pour déjeuner en ville le midi s’est vraiment variée depuis quelques années vers du bio, des trucs avec des graines, des propositions parfois un peu tout much mais qui ont ouvert le champ des possibles et permettent de manger bien et sainement au quotidien. Au café Oberkampf la carte est donc simple et c’est tant mieux car tout est frais.

Alors oui à la Shakshuka à base de sauce tomate, poivrons, oignons, épices est relevée  (voire bien relevée) avec de l’harissa et des œufs, cuit au four. Ce plat est servi tout chaud dans des caquelons et il faut compter 12€ (avec 1 ou 2 oeufs). On peut se rajouter une petite salade. Les mélanges sont parfois surprenants sur la carte mais ça marche. Le thé glacé était parfait.
Je me serais bien laissée tenter par un dessert : un part de banana bread mais la journée n’était pas finie. L’autre objectif de la journée était de passer chez Cyril Lignac !! Alors j’ai zappé le dessert et opté pour un bon café crème avec un joli coeur dessus !! C’est swag et c’est bon (Adieu le p’tit noir amer de certain bistrot).

Le quartier est sympa pour s’y balader et faire du shopping. Si vous êtes dans le coin vous pourrez aussi essayer la maison bastille, et la fabrique des tartes !
Stay tuned les amis, le dessert sera servi dans un prochain article !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Des adresses gourmandes Paris 18 : des tartines, des gâteaux, des glaces ….


13 juillet 2016

Comment profiter de son temps libre quand les enfants sont en vacances ! C’est simple ! Je dirais même que c’est très simple. Il suffit d’appeler sa cop’ foodista et de pointer un quartier de Paris pour nous retrouver et découvrir de bonnes adresses ! Cette fois-ci, nous avons mis le cap sur 18ème à Montmartre. J’avais comme prétexte de me ravitailler en matières premières : tissus et autres petites fournitures.pour ensuite filer à la découverte des gourmandises locales. Nous avons eu la chance d’avoir une météo ensoleillée et de profiter d’un Paris plutôt calme.

Nous avons d’abord grimper tout en haut pour nous retrouver dans un quartier de Paris comme un village dont le charme est absolu. Si vous aviez zappé votre séance de stepper cette semaine, vous aurez à Montmartre une bonne occasion de vous rattraper histoire de mériter les gourmandises qui suivront !

montmartre village montmartre sacré coeur
tissu reine liberty

Après quelques emplettes de tissus, il était temps de faire une pause au salon de thé, la Bossue, 9 rue Joseph de Maistre dans le 18ème. C’est Sophie de la boutique Kraftille qui m’en a parlé (Sophie grave de très jolis tampons et personnalise des langes pour bébé). Nous n’avons pas eu l’occasion de nous y retrouver mais je n’ai pas résisté à faire un détour par cet endroit cosy où les gâteaux de voyages sont à l’honneur. Mais en plus de s’y arrêter à l’heure du thé, on peut aussi déjeuner une assiette du jour toute simple et délicieuse : comme une tarte feuilletée  à la courgette ou une bonne tartine guacamole radis accompagnée d’une gaspacho à tomber  ! La citronnade est faite maison tout comme les thés glacés par exemple. Il vous en goûtera 9,50 € pour tout ça (sans la boisson).
L’endroit est vraiment joli et l’accueil est super ! C’est doux, calme, élégant, un rien désuet et surtout très chaleureux. Je vous recommande vivement d’y faire un tour.

la bossue la bossue
Paris - la Bossue Paris - la bossue
Paris - la Bossue Paris - la Bossue

Continuer la promenade en redescendant vers la rue des martyrs tout aussi riche en gourmandises ! Yzafoodista m’a fait découvrir les Glaces glazed, des glaces tout ce qu’il y a de plus naturelles.
J’ai d’abord été un peu étonnée par les parfums proposés regrettant presque de ne pas m’être arrêtée un peu plus haut dans la rue pour prendre une bonne gaufre au comptoir belge. Elles sentent terriblement bon et ce sera sûrement l’occasion d’une prochaine balade !
Passée donc la surprise des parfums plus qu’exotiques, j’en ai goûté deux aussi étonnants qu’exquis : « glazed and confused » composée de citron bio, citronnelle et de lait Ribot et aussi « Dirty Berry » à base de sorbet framboise, lime et sumac. La carte surprend et étonne les papilles divinement bien !! A refaire d’autant que les parfums à explorer sont aussi rock and roll que bon ! Que diriez vous d’une boule orange mécanique ou pussy griotte ?

Paris glace-glazed

Voilà carton plein pour cette virée parisienne ! à faire et à refaire car les adresses dans le coin ne manquent pas (Marlette, ou Pain Pain dont la vitrine est terriblement alléchante avec ces beaux gâteaux et ses superbes tartes !)
Je ne résiste à l’idée de vous glisser une dernière adresse rue des martyrs : karamell, la fameuse boutique scandinave de bonbecs, située au 15 rue des martyrs ! Vous y trouverez en plus de bonbons « exotiques », des petites idées cadeaux pour des fêtes d’anniversaire, des cartes sympas et des sabots en bois !

Paris - karamell-bonbons Paris - karamell

A présent je vous souhaite un bel été et de bonnes vacances !! Si vous cherchez quelques autres balades gourmandes à Paris et ailleurs, visitez la rubrique « bonnes adresses » . A très bientôt !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Une pause à la Maison Bastille


5 octobre 2015

Allez dans un restaurant juste parce que le papier peint est joli serait un peu short pour vous convaincre d’y aller n’est-ce pas ?
C’est pourtant presque ce qu’il m’a fallu pour m’y engager ! J’avais aperçu, il y a quelques temps déjà de jolies photos de La Maison Bastille avec son ambiance épurée et chaleureuse, ses jolis murs à fleurs, et son petit coin cosy agrémenté d’une petite table et chouettes fauteuils en osier recouverts de peau de mouton ! C’est peut être peu mais le charme a opéré et j’ai voulu en savoir plus.
J’ai alors découvert qu’à la Maison Bastille, on mangeait bien : des plats simples végétariens et vegan (pas que pour les filles hein, y’a des clients de la gente masculine aussi !!). Je ne suis pas une warrior de la légumineuse, ni une acharnée des brocolis mais j’apprécie les bonnes choses simples sans forcément avoir 200 gr de barbaque dans mon assiette ! Comme ce n’est pas forcément ma cuisine de tous les jours, c’est aussi l’occasion pour moi de manger un peu différemment et goûter de nouvelles saveurs.
J’ai dit banco et donc embarqué ma cop foodista pour aller faire un tour à la maison bastille.

Maison bastille Maison bastille Maison bastille

Côté ambiance, c’est donc cosy sans en faire trop. Tout est nickel et il fait bon s’attabler.
Derrière le petit comptoir au fond du restaurant, l’activité est à son comble dès que midi sonne pour préparer et servir rapidement les clients qui arrivent. La salle se remplit vite mais ça tourne bien. On peut aussi commander à emporter.

Et quand on passe à table ça donne quoi ?
Nous avons opté pour une formule à 9,90€ (qui dit mieux ?) : avec 2 salades au choix, un bol de soupe et un dessert.  Les plus affamés ou plus gourmands pourront jeter leur dévolu sur la formule à 12,50€ avec une part de tarte salée par exemple en plus !
J’ai testé des salades aux accents asiatiques de carottes, cacahuètes, coriandre, soja et une autre salade de nouilles et pousses de soja. Un p’tit régal de saveurs et de fraîcheur. J’ai opté également pour la soupe : une soupe simple mais savoureuse histoire de réchauffer ma petite personne !

Je n’ai évidemment pas fait l’impasse sur le dessert :  un cheesecake au citron vert tout à fait savoureux !! Laissez vous tenter, ça vaut le coup.
Maison bastille

Mes photos sont hélas plutôt médiocres, mon appareil photo ayant quelques soucis techniques (je me suis rabattue à la dernière minute sur mon appareil de secours qui lui même n’avait pas plus de batterie . Bref c’est mon téléphone qui a fait le job)
Maison bastille

Il y a aussi un petit corner shopping pour ramener une jolie boîte de biscuits ou du muesli de chez Primrose Kitchen , des jolis petits blocs notes pour les courses, des torchons, quelques carnets de recettes. C’est tout choux et on se laisse facilement tenter. Si vous y passer vous trouverez certainement une idée cadeau pour un ami ou un proche !! Avec cette fin d’année qui arrive bientôt, pensez y ! J’ai moi même craqué pour une petite boîte de biscuits anglais aux designs enfants très chouchou et des sablés délicieux (dixit numérobis) en forme de chat et de hiboux.

Mais après tout ça, je ne vous ai pas tout dit : la déco jolie, oui, de bonnes choses dans l’assiette oui aussi, mais ce n’est pas tout ! Je suis aussi allée à la Maison Bastille car elle est à côté de super spot pour qui aime coudre :  Anna Ka Bazaar (16 rue Keller) qui faisait une braderie de ses tissus début octobre et aussi la nouvelle et toute jolie mercerie : La mercerie fine (25 rue St Sébastien). Le choix de tissus m’a beaucoup plu (avec en plus des classiques, des tissus de sevenberry ou cloud9 que l’on ne voit pas partout) et j’ai été très bien accueillie !!

La mercerie fine

Ca fait un peu loin pour tous les jours mais, bonne nouvelle, la vente en ligne est pour tout bientôt !

Voilà, je vous ai tout dit. Comme j’ai craqué pour de jolis coupons de tissus, c’est avec beaucoup de plaisir que je vais me mettre à les coudre pour l’eshop ! J’espère qu’ils vous plairont autant qu’à moi. En attendant vous pouvez toujours trouver filer jeter un oeil sur la boutique en ligne. Des nouveautés arrivent toutes les semaines !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Nantes : de la gourmandise et des curiosités


28 août 2015

Par où commencer pour parler de Nantes ! Je ne crois pas avoir déjà entendu quelqu’un dire qu’il n’aimait pas Nantes ! Cela me paraît d’ailleurs impossible tant Il y a tant à faire et à voir à Nantes ! et pour ce qui est de manger, les bonnes adresses ne manquent pas non plus ! Chaque année depuis 3 ou 4 ans, nous prenons le chemin de Nantes sur le retour des vacances et chaque fois nous découvrons un peu plus de cette ville. Voici au cours de nos balades quelques unes des adresses et découvertes que j’ai appréciées !

Démarrons par le quartier Bouffay, centre historique de la ville avec un détour obligé par le château des ducs de bretagne et la structure végétale de Patrick Dougherty installée dans les douves et dans laquelle vous pouvez vous cacher !
nantes chateau des ducs de bretagneCoupez ce moment « ludo-culturel » en faisant un tour dans la boutique « c’est mieux qu’un poisson rouge » juste au dessus de château. Vous y serez bien accueillis et y trouverez forcément un petit gadget à ramener : ouistiti volant, dés farceurs, toupies en tout genre, tubes sauteurs… Avouons-le, j’ai craqué et les enfants aussi !!

Poursuivons ce « voyage à Nantes » en suivant la fameuse ligne verte. Vous pouvez vous balader de manière vraiment ludique dans la ville à la découverte d’une façade, d’une sculpture, et même de jeux. Les commerçants eux aussi, sont de la partie en s’alliant avec des artistes pour réinterpréter leur enseigne. Nous en avons repéré quelques unes ! il n’y a qu’à lever le nez pour en découvrir d’autres ! Les minots qui vous accompagnent ne vous penseront plus à vous demander : « quand est ce qu’on mange »… quoique !

voyage à nantes

A la recherche d’un resto, nous avons parcouru les ruelles où les bonnes adresses semblent se suivre. Nous avons pausé nos popotins le temps d’un déjeuner à « la crêperie du Château » située au 8 rue du Château, rue envahie par les flamands roses à ce moment là !
Pimpante avec sa vitrine rose et son intérieur à la Marie Antoinette, cette crêperie propose de très bonnes galettes (Châtelaine, bouffonne, duchesse Anne….) et crêpes (Lady Di, Marie Antoinette, Grace Kelly…). Les prix des galettes spéciales sont aux environs de 10 € et sont vraiment bien garnies. Un menu est proposé à 9,5 €.
Pour ceux qui comme mon « grantou », préfèrent les glaces en cornet en dessert, il y a un amorino juste au coin de la rue !! Cela reste une valeur très sûre. Nous aimons beaucoup leurs glaces !

Nantes-creperie-du-chateau Nantes-creperie-du-chateau4 Nantes-creperie-du-chateau3 Nantes-creperie-du-chateau2

Place Bouffay, vous pourrez toujours vous arrêter pour prendre un café car les terrasses y sont nombreuses. Cela vous permettre de découvrir « Stellar » cette surprenante « montagne russe » de chaises de bistrot !Nantes - stellarAutre passage obligé :  le passage Pommeray, tout neuf ! au pied de celui-ci, les dingos de tissus comme moi ou de perles et autres laines trouveront pour leur plus grande joie un magasin « la droguerie » !! Je vous le dis, cette ville est faite pour moi !! et je ne vous l’ai pas encore dit, mais côté mercerie, un détour chez Henry et Henriette s’impose également !! un petit paradis de mercerie dans le haut de Nantes (au dessus de la tour de Bretagne et de son nid) nantes - passage pommeray

Les amateurs de pâtisserie comme moi seront contents de rentrer dans la boutique « le gâteau sous la cerise » . On y trouve, entre autres, le fameux chocolat valrhona en sacs 500 gr et de bonnes gousses de vanille sous vide et tout un tas de moules, emporte pièces et j’en passe ! ! Vraiment, la vie est belle à Nantes et tout ça, à taille humaine ! Pas besoin de passer des heures dans le métro pour trouver tout ça !

En s’éloignant du centre, nous avons aussi adoré notre balade sur l’île de Nantes avec ses fameuses machines : un détour absolument incontournable !
On peut y une belle balade en chevauchant un éléphant géant ou un cheval dragon. A la découverte des mondes marins de Jules Verne, le carrousel s’impose également avec ses machines, crustacés, poissons et autres bestioles articulées. C’est vraiment féerique pour le bonheur des petits et aussi des grands !!
Sur l’île pas la peine de venir avec son sandwich : la cantine du voyage est là chaque été  (de mai à fin septembre) ! C’est un lieu convivial ouvert sur l’extérieur. A mi chemin entre le hall d’aéroport et un magasin Ikea, cet endroit est un haut lieu de convivialité avec ses immenses tables en bois, ses chaises longues et ses baby-foots.
Le menu est unique et les produits locaux : poulets bien élevés avec patates du coin, des crudités ou du melon en entrée et pour le dessert : je vous recommande bien évidemment de goûter au gâteau nantais ! Entrée, plat et boisson pour 10 € et 3,50 pour le dessert. Il suffit d’acheter ses tickets à l’accueil, de prendre sa place et on vous amène vos plateaux repas. Ce repas pourra aussi être l’occasion de discuter le bout de gras sur les bons plans nantais avec vos nouveaux voisins de table !

Nantes - la cantine du voyage

Nantes - la cantine du voyage

Nantes - la cantine du voyage Nantes - la cantine du voyage

Pour les plus pressés il y a aussi un bar où vous pourrez acheter une bière, un sandwich et un cornet de frites !

Nantes grue jaune

 

Une fois le repas avalé, enchaînez par une balade aux machines de l’île et laissez vous emporter par cet endroit des plus magiques !Nantes Carrousel

Après la découverte de l’éléphant l’an passé, nous avons pu faire la connaissance de Longma le cheval dragon qui crache du feu.pour sa toute première sortie officielle depuis son retour de Chine.
nantes-longmaEt je ne vous ai pas encore parlé du jardin des plantes et de l’expo Ponti, ni même des balades sur les bords de l’Erdre ou encore Trentemoult ! J’aurais plaisir à revenir vous parler des ces endroits et des autres gourmandises made in Nantes !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Escale gourmande à Pézenas


10 août 2015

Chaque année nous passons une partie de nos grandes vacances dans le sud. A chaque visite, nous tentons de découvrir un petit plus le Languedoc mais il reste toujours des coins de l’arrière pays encore inexplorés comme si cette région était une source inépuisable de visites.
Pézenas est tout proche de notre point de ralliement familial et nous aimons particulièrement nous y promener.
Pézenas n’est pas uniquement la ville de Molière et de Bobby la Pointe !! C’est aussi une jolie ville où il fait bon se flâner. Les petites rues et les bâtisses qui ont traversé plusieurs siècles promettent de belles promenades. Jolies fenêtres, belles pierres ou gargouilles étranges attirent toujours l’attention.pezenas3

pezenas2

pezenasLes vieilles pierres sont une chose, la gourmandise en est une autre !! Cette nouvelle adresse (5  Rue des chevaliers Saint Jean) pourrait aussi être une « super carotte » pour les minots qui vous accompagnent : « tu marches encore un peu et tu auras une glace » !!
Et pas n’importe laquelle puis que ce nouveau glacier piscénois : « Marguerite« , propose vraiment des glaces délicieuses. Elle sont préparées à base de lait frais et bons produits. Marguerite propose aussi des smoothies.
L’endroit est nickel, le décor est épuré : blanc et gris avec des gros bidons de lait pour habiller le bas du comptoir. Il est possible de s’y poser un moment : en terrasse ou dans la salle ouverte sur l’extérieur.
Les cornets sont également maison et très bons. Bref, s’il y a un endroit où manger des glaces à Pézenas c’est bien là.
marguerite-pezenas

cornets-marguerite glaces-margueriteAutre gourmandise assurément typique à ramener : Le malakoff !
Cette petite barre chocolatée qui a fait le bonheur de générations d’enfants de la région avait arrêté sa production dans les années 90. Pour la plus grande joie des locaux de l’étape et des touristes gourmands, les malakoffs font leur retour. La boutique de Pézenas installée au 17 rue de la foire propose non seulement ses fameuses barres chocolatées : noir, lait, chocolat blanc, mais aussi des pâtes à tartiner, tout juste mortelles ! Si vous résistez faites le moi savoir ! Vous devez forcément être un super héros !
malakoff2 malakoffAutre gourmandise typique que vous pouvez également ramener de Pézenas : ses fameux petits pâtés. Cette spécialité en forme de bobine de fil est une recette sucrée-salée aux saveurs de miel, épices et agneau. Ces petits pâtés ramenés par lord Clive, vice roi des Indes aux 18 ème siècle, ont traversé les âges pour nous régaler encore aujourd’hui. Ils sont délicieux avec une salade en entrée.
Je vous conseille ceux de la maison Lallemand. C’est toujours ici que nous les achetons et ils sont vraiment très bons.

Pézenas n’est toujours pas au bout de ses ressources !
C’est est aussi la ville idéale pour chiner ! Dès l’entrée de la ville, les brocantes sont à l’honneur et s’enchaînent de part et d’autres. Il fait bon flâner de boutique en boutique à la recherche de trésor, à la découverte d’objets inattendus et qui sait, vous repartirez peut être le coffre un peu plus plein qu’à aller ! A quelques jours du départ, je me demande encore, d’ailleurs, comment tout va rentrer dans la voiture !!brocante-pezenas

duo-brocante-pezenas

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Pause déjeuner à la fabrique des tartes !


6 juillet 2015

Direction Paris 11ème arrondissement pour une petite balade et du lèche vitrine. Ce quartier regorge de chouettes boutiques, chouettes restos et les passages charmants parfois bien cachés y sont en nombre. Mais on le sait bien : marcher et faire les boutiques ça creuse. Alors, avec ma cop’ foodista nous prévoyons toujours, lors de nos balades, une halte gourmande. Cette fois ci c’est à la fabrique des tartes de Catherine Kluger que nous avons déjeuné. Cela faisait longtemps que je voulais goûter ces célèbres tartes préparées avec des bons produits frais et sains. L’endroit se trouve au 15 de la rue Trousseau.

FAbrique des tartes kluger

Quelques tables trônent dehors sur un large trottoir pour les amateurs de terrasse, une salle avec des grandes tables en bois assorties de chaises dépareillées ne sont pas sans rappeler nos chaises d’école. La déco aux allures industrielles est épurée. Les grandes tablées conviviales.

FAbrique des tartes kluger

En entrant, on se dirige directement vers le comptoir pour choisir sa formule et sa tarte. Ici toutes les tartes sont aussi tentantes les unes que les autres. Comptez environ 10,50€ pour une part de tarte salée avec une salade et une boisson. Les parts sont généreuses et bien garnies. Vous pourrez trouver d’autres formules plus complète jusqu’à 16,50 avec soupe/dessert.

FAbrique des tartes klugerJe me suis régalée d’une tarte all green : aux petits pois courgettes roquette et fonds artichaut. La pâte est croustillante et la garniture délicieuse. Ceux qui veulent s’y essayer pourront trouver la recette chez Marabout. De mon côté j’ai fait l’acquisition du livre ! Enfin, car cela fait bien un an au moins que je tourne autour !!
FAbrique des tartes kluger FAbrique des tartes klugerLes plus gourmands se laisseront tenter par une part de tarte au chocolat « so delicious ». Ayant déjà tenté l’aventure de cette fameuse tarte, je vous garantis quelques pépites de bonheur pour vos papilles.
FAbrique des tartes kluger

Une fois les forces retrouvées, faites un tour à la boutique « les fleurs » qui se trouve 6 passage josset : des plus calme. En cette saison, juste en face de la boutique, des jardinières rustiques ont été bricolées avec des palettes, ainsi que des grands bacs où poussent des plans de tomates et des courgettes, ce qui est assez inattendu dans une rue parisienne et y donne un supplément d’âme. Dans cette boutique vous trouverez forcément votre bonheur pour vous ou des petits cadeaux. Il y a de tout : des sacs, des bijoux, des plats, des tasses, des cartes et j’en passe. Un vrai trésor.
Poursuivez la promenade et avancez au gré de votre inspiration ou longez la rue du faubourg st Antoine pour découvrir de jolis passages aux rues pavées un peu hors du temps et presque bucolique.

passage paris 11

Pour la séance shopping, on n’oublie pas d’emporter un tote-bag dans son sac !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez vous à la Cantine de Merci !


29 juin 2015

C’est lors d’une tournée à Panama avec ma cop Yzafoodista que nous sommes allées explorer quelques adresses un peu bobo, pas mal hipster et qui valent le détour. Rendez vous donc bd beaumarchais, avec pour commencer un petit arrêt chez bonton temple de la déco  et prêt à porter trendy pour les kids. Les prix sont à la hauteur de la « trendytude » de l’endroit mais vous pourrez y trouver de jolies idées, et des super petits accessoires pour organiser et  fêter les anniversaires des minots (sucettes cerises, petits cadeaux, vaisselles en carton, masque….).
Un peu plus loin : MERCI !!

austin rouge merci Passez d’abord le porche puis la cour où trône une Fiat 500 rouge. Ensuite entrez chez MERCI et découvrez plusieurs univers. Les espaces modes hommes et femmes regroupent des créateurs en vogue. Vous trouverez également un coin bijoux, design et un grand espace maison avec en sous sol, mon endroit préféré destiné principalement à la cuisine !!  Le ticket d’entrée pour du shopping est relativement élevé mais vous pourrez toujours repartir avec un article pour la maison ou un joli chèche. Il y en a de toutes les couleurs et de belle qualité.

Chez MERCI, on peut aussi faire une pause café ou déjeuner : en terrasse, dans un petit espace bibliothèque au rdc (le used book café) ou au restaurant (la cantine de Merci) situé au sous sol, à côté de l’espace dédié à la cuisine !!  Si vous êtes un gros carnivore passez votre chemin, si vous êtes ouverts aux légumes, aux graines, aux légumineuses de tout poils et aux fruits sous toutes les formes ce lieu est fait pour vous ! L’endroit est agréable et bien qu’en sous sol il est lumineux grâce de grandes verrières donnant sur un petit jardin. Le personnel et souriant, à l’écoute et plutôt cool.

la cantine de merci
Qu’est ce qu’on y mange : des menus sains avec des produits frais et de saison, des jus vitaminés et originaux ! Je me suis laissée tentée par un jus tout vert : concombre, pomme verte et menthe je crois : Délicieux et bien frais.

tarte merci
La cantine de MERCI propose des assiettes de salades avec un assortiment copieux de 3 ou 5 salades différentes. Des tartes sont aussi menu. La mienne était au fenouil et tomates oranges et rouges. La pâte était croustillante et légèrement sablée : parfaite, tout comme la garniture que je n’aurais pas osé à la maison mais qui s’est avérée très sympathique.
Le pain servi avec les plats est aussi une bonne baguette savoureuse !
En dessert il est difficile de ne pas se laisser tenter par une pâtisserie maison : une part de cakes, de moelleux au chocolat ou de cheesecake !

Une fois le repas avalé, c’est le moment pour un peu de shopping : des petits bols en métal blanc, des verres, des boîtes d’allumettes vintage, jolies, jolies, de la vaisselle, des mugs lettres avec lesquelles je me suis un peu amusée…mug lettres merciUne fois la l’expédition chez MERCI terminée, profitez de l’endroit pour arpenter les rues du marais, le nez au vent et les mains dans les poches ! Les rues regorgent de jolies boutiques !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Dîner au Chardenoux : Oh oui !


19 juin 2015

On avait un anniversaire à fêter et pour célébrer ça à la cool mais avec du bueno à se mettre sous les papilles, nous sommes allés au Chardenoux, une des 3 adresses parisiennes de Cyril Lignac, où je voulais aller manger depuis des lustres.
La réservation a été faite quelques jours à peine avant le jour J pour une table en terrasse. Je conseille quand même de s’y prendre au moins une bonne semaine à l’avance, c’est plus prudent. Nous avions de la chance car il faisait beau et nous avons pu profiter d’un coucher de soleil dans la douceur pour ce dîner de bistro « so delicious » !
Le Chardenoux se trouve dans le 11 ème juste en face de la boulangerie du chef himself, déjà testée pour la plus grande joie de mes papilles.
L’endroit est joli, une brasserie du 19 ème, rénovée depuis, et qui entame depuis 2008 une nouvelle vie « bistronomique » !

chardenoux
L’accueil est sympathique et le service nickel. Chic mais sans prétention, à la cool, je vous dis, nous avons quand même le droit à l’argenterie et surtout des plats de brasserie délicieux. La carte est simple mais nous avons eu du mal à faire notre choix tant les plats proposés étaient tentants.
Foie gras de canard sur brioche toastée et compotée d’agrumes pour moi : tip top. Carpaccio de dorade, mangue avocat pour monsieur Fourmi : divin !

chardenoux, foie gras
J’ai poursuivi sur un menu de gars avec un faux filet, sauce tartare et pommes sautées paprika.  Présenté comme ça, on se dit « bon elle a mangé un steak » !! Oui mais non ! En dehors du fait que le dit steak était tendre et bon, la sauce tartare était extra : légère, comme une mousseline, et les patates sautées, crousti-fondantes avec un sauce au paprika qui m’a paru légèrement fumée. Et le petit détail qui tue les papilles : des petites noisettes torrefiées sur un joli coeur de salade.
Monsieur n’était pas en reste avec une volaille jaune des Landes au saté (cuisson à basse température pour lui assurer un moelleux inégalable) et purée de carottes au curcuma ! Régalade assurée pour ces plats qui semblent simples au demeurant mais dont chaque détail fait toute la différence avec le bistro du coin !  C’est généreux, c’est bon ! que demandez de plus !?

chardenoux poulet saté
Pour les desserts, choix crucial : pain perdu au framboises ou crème brûlée vanille, baba au rhum ou tarte au chocolat noisette !!
Pour monsieur Fourmi : le fameux baba de Cyril Lignac fut une évidence !! Le serveur a également laissé sur la table une bouteille de rhum au cas où une dosette supplémentaire s’avérerait nécessaire !! Quant à moi, j’ai opté pour la tarte au chocolat noisette : à tomber : chocolatée ce qu’il faut avec ce divin goût de noisette bien prononcé et une texture parfaite : j’en veux encore !!

Voilà que dire de plus de l’endroit que nous avons aimé tous les deux : pouces en l’air pour la totalité l’ensemble : convivial avec un quelque chose de chic décontractée, le service pas guindé mais prévenant et le repas sans faute sans compter que l’addition est loin d’être salée : 39€ pour entrée plat dessert auquel il vous faudra bien sûr rajouter le vin (vous pourrez trouver de nombreux vins servis au verre dans des fourchettes de 6 à 12 € environ).

Conclusion : Le Chardenoux vaut assurément le déplacement et nous y reviendrons sans nul doute ! Merci Chef !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Sortie chez Popelini, une adresse très choux !


29 octobre 2014

Dans la rue des Martyrs (au 44) se trouve Popelini : une adresse très choux, si vous voyez ce que je veux dire. Popelini est une petite boutique moderne et joyeuse où le choux à la crème est mis à l’honneur. il y en a vraiment pour tous les goûts et il n’est pas facile de choisir parmi tous les parfums proposés : chocolat noir, chocolat au lait fruits de la passion, citron, fraise mascarpone, abricot romarin, praliné, pistache confit de griottes, caramel beurre salé, café…. sans oublier le choux du jour!

Popelini

choux popelini

Choisir c’est renoncer !
Choux popelini
Les élus : fraises mascarpone : hummm ! citron : hummm ! (comme une bonne tarte mais en choux), abricot romarin parfumé à souhait et praliné, délicieux également m’a-t-on soufflé !
Et vous vous seriez plutôt quoi ?
Une fois le choix fait, sortez avec votre boîte, et poursuivez votre ascension de la rue des Martyrs. un peu plus haut, pas si loin, le sacré coeur vous attend !! Une fois en haut, dégustez vos petits choux, à moins que vous ne les ayez déjà mangés en route !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !