Escale gourmande à Pézenas


10 août 2015

Chaque année nous passons une partie de nos grandes vacances dans le sud. A chaque visite, nous tentons de découvrir un petit plus le Languedoc mais il reste toujours des coins de l’arrière pays encore inexplorés comme si cette région était une source inépuisable de visites.
Pézenas est tout proche de notre point de ralliement familial et nous aimons particulièrement nous y promener.
Pézenas n’est pas uniquement la ville de Molière et de Bobby la Pointe !! C’est aussi une jolie ville où il fait bon se flâner. Les petites rues et les bâtisses qui ont traversé plusieurs siècles promettent de belles promenades. Jolies fenêtres, belles pierres ou gargouilles étranges attirent toujours l’attention.pezenas3

pezenas2

pezenasLes vieilles pierres sont une chose, la gourmandise en est une autre !! Cette nouvelle adresse (5  Rue des chevaliers Saint Jean) pourrait aussi être une « super carotte » pour les minots qui vous accompagnent : « tu marches encore un peu et tu auras une glace » !!
Et pas n’importe laquelle puis que ce nouveau glacier piscénois : « Marguerite« , propose vraiment des glaces délicieuses. Elle sont préparées à base de lait frais et bons produits. Marguerite propose aussi des smoothies.
L’endroit est nickel, le décor est épuré : blanc et gris avec des gros bidons de lait pour habiller le bas du comptoir. Il est possible de s’y poser un moment : en terrasse ou dans la salle ouverte sur l’extérieur.
Les cornets sont également maison et très bons. Bref, s’il y a un endroit où manger des glaces à Pézenas c’est bien là.
marguerite-pezenas

cornets-marguerite glaces-margueriteAutre gourmandise assurément typique à ramener : Le malakoff !
Cette petite barre chocolatée qui a fait le bonheur de générations d’enfants de la région avait arrêté sa production dans les années 90. Pour la plus grande joie des locaux de l’étape et des touristes gourmands, les malakoffs font leur retour. La boutique de Pézenas installée au 17 rue de la foire propose non seulement ses fameuses barres chocolatées : noir, lait, chocolat blanc, mais aussi des pâtes à tartiner, tout juste mortelles ! Si vous résistez faites le moi savoir ! Vous devez forcément être un super héros !
malakoff2 malakoffAutre gourmandise typique que vous pouvez également ramener de Pézenas : ses fameux petits pâtés. Cette spécialité en forme de bobine de fil est une recette sucrée-salée aux saveurs de miel, épices et agneau. Ces petits pâtés ramenés par lord Clive, vice roi des Indes aux 18 ème siècle, ont traversé les âges pour nous régaler encore aujourd’hui. Ils sont délicieux avec une salade en entrée.
Je vous conseille ceux de la maison Lallemand. C’est toujours ici que nous les achetons et ils sont vraiment très bons.

Pézenas n’est toujours pas au bout de ses ressources !
C’est est aussi la ville idéale pour chiner ! Dès l’entrée de la ville, les brocantes sont à l’honneur et s’enchaînent de part et d’autres. Il fait bon flâner de boutique en boutique à la recherche de trésor, à la découverte d’objets inattendus et qui sait, vous repartirez peut être le coffre un peu plus plein qu’à aller ! A quelques jours du départ, je me demande encore, d’ailleurs, comment tout va rentrer dans la voiture !!brocante-pezenas

duo-brocante-pezenas

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Pause déjeuner à la fabrique des tartes !


6 juillet 2015

Direction Paris 11ème arrondissement pour une petite balade et du lèche vitrine. Ce quartier regorge de chouettes boutiques, chouettes restos et les passages charmants parfois bien cachés y sont en nombre. Mais on le sait bien : marcher et faire les boutiques ça creuse. Alors, avec ma cop’ foodista nous prévoyons toujours, lors de nos balades, une halte gourmande. Cette fois ci c’est à la fabrique des tartes de Catherine Kluger que nous avons déjeuné. Cela faisait longtemps que je voulais goûter ces célèbres tartes préparées avec des bons produits frais et sains. L’endroit se trouve au 15 de la rue Trousseau.

FAbrique des tartes kluger

Quelques tables trônent dehors sur un large trottoir pour les amateurs de terrasse, une salle avec des grandes tables en bois assorties de chaises dépareillées ne sont pas sans rappeler nos chaises d’école. La déco aux allures industrielles est épurée. Les grandes tablées conviviales.

FAbrique des tartes kluger

En entrant, on se dirige directement vers le comptoir pour choisir sa formule et sa tarte. Ici toutes les tartes sont aussi tentantes les unes que les autres. Comptez environ 10,50€ pour une part de tarte salée avec une salade et une boisson. Les parts sont généreuses et bien garnies. Vous pourrez trouver d’autres formules plus complète jusqu’à 16,50 avec soupe/dessert.

FAbrique des tartes klugerJe me suis régalée d’une tarte all green : aux petits pois courgettes roquette et fonds artichaut. La pâte est croustillante et la garniture délicieuse. Ceux qui veulent s’y essayer pourront trouver la recette chez Marabout. De mon côté j’ai fait l’acquisition du livre ! Enfin, car cela fait bien un an au moins que je tourne autour !!
FAbrique des tartes kluger FAbrique des tartes klugerLes plus gourmands se laisseront tenter par une part de tarte au chocolat « so delicious ». Ayant déjà tenté l’aventure de cette fameuse tarte, je vous garantis quelques pépites de bonheur pour vos papilles.
FAbrique des tartes kluger

Une fois les forces retrouvées, faites un tour à la boutique « les fleurs » qui se trouve 6 passage josset : des plus calme. En cette saison, juste en face de la boutique, des jardinières rustiques ont été bricolées avec des palettes, ainsi que des grands bacs où poussent des plans de tomates et des courgettes, ce qui est assez inattendu dans une rue parisienne et y donne un supplément d’âme. Dans cette boutique vous trouverez forcément votre bonheur pour vous ou des petits cadeaux. Il y a de tout : des sacs, des bijoux, des plats, des tasses, des cartes et j’en passe. Un vrai trésor.
Poursuivez la promenade et avancez au gré de votre inspiration ou longez la rue du faubourg st Antoine pour découvrir de jolis passages aux rues pavées un peu hors du temps et presque bucolique.

passage paris 11

Pour la séance shopping, on n’oublie pas d’emporter un tote-bag dans son sac !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez vous à la Cantine de Merci !


29 juin 2015

C’est lors d’une tournée à Panama avec ma cop Yzafoodista que nous sommes allées explorer quelques adresses un peu bobo, pas mal hipster et qui valent le détour. Rendez vous donc bd beaumarchais, avec pour commencer un petit arrêt chez bonton temple de la déco  et prêt à porter trendy pour les kids. Les prix sont à la hauteur de la « trendytude » de l’endroit mais vous pourrez y trouver de jolies idées, et des super petits accessoires pour organiser et  fêter les anniversaires des minots (sucettes cerises, petits cadeaux, vaisselles en carton, masque….).
Un peu plus loin : MERCI !!

austin rouge merci Passez d’abord le porche puis la cour où trône une Fiat 500 rouge. Ensuite entrez chez MERCI et découvrez plusieurs univers. Les espaces modes hommes et femmes regroupent des créateurs en vogue. Vous trouverez également un coin bijoux, design et un grand espace maison avec en sous sol, mon endroit préféré destiné principalement à la cuisine !!  Le ticket d’entrée pour du shopping est relativement élevé mais vous pourrez toujours repartir avec un article pour la maison ou un joli chèche. Il y en a de toutes les couleurs et de belle qualité.

Chez MERCI, on peut aussi faire une pause café ou déjeuner : en terrasse, dans un petit espace bibliothèque au rdc (le used book café) ou au restaurant (la cantine de Merci) situé au sous sol, à côté de l’espace dédié à la cuisine !!  Si vous êtes un gros carnivore passez votre chemin, si vous êtes ouverts aux légumes, aux graines, aux légumineuses de tout poils et aux fruits sous toutes les formes ce lieu est fait pour vous ! L’endroit est agréable et bien qu’en sous sol il est lumineux grâce de grandes verrières donnant sur un petit jardin. Le personnel et souriant, à l’écoute et plutôt cool.

la cantine de merci
Qu’est ce qu’on y mange : des menus sains avec des produits frais et de saison, des jus vitaminés et originaux ! Je me suis laissée tentée par un jus tout vert : concombre, pomme verte et menthe je crois : Délicieux et bien frais.

tarte merci
La cantine de MERCI propose des assiettes de salades avec un assortiment copieux de 3 ou 5 salades différentes. Des tartes sont aussi menu. La mienne était au fenouil et tomates oranges et rouges. La pâte était croustillante et légèrement sablée : parfaite, tout comme la garniture que je n’aurais pas osé à la maison mais qui s’est avérée très sympathique.
Le pain servi avec les plats est aussi une bonne baguette savoureuse !
En dessert il est difficile de ne pas se laisser tenter par une pâtisserie maison : une part de cakes, de moelleux au chocolat ou de cheesecake !

Une fois le repas avalé, c’est le moment pour un peu de shopping : des petits bols en métal blanc, des verres, des boîtes d’allumettes vintage, jolies, jolies, de la vaisselle, des mugs lettres avec lesquelles je me suis un peu amusée…mug lettres merciUne fois la l’expédition chez MERCI terminée, profitez de l’endroit pour arpenter les rues du marais, le nez au vent et les mains dans les poches ! Les rues regorgent de jolies boutiques !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Dîner au Chardenoux : Oh oui !


19 juin 2015

On avait un anniversaire à fêter et pour célébrer ça à la cool mais avec du bueno à se mettre sous les papilles, nous sommes allés au Chardenoux, une des 3 adresses parisiennes de Cyril Lignac, où je voulais aller manger depuis des lustres.
La réservation a été faite quelques jours à peine avant le jour J pour une table en terrasse. Je conseille quand même de s’y prendre au moins une bonne semaine à l’avance, c’est plus prudent. Nous avions de la chance car il faisait beau et nous avons pu profiter d’un coucher de soleil dans la douceur pour ce dîner de bistro « so delicious » !
Le Chardenoux se trouve dans le 11 ème juste en face de la boulangerie du chef himself, déjà testée pour la plus grande joie de mes papilles.
L’endroit est joli, une brasserie du 19 ème, rénovée depuis, et qui entame depuis 2008 une nouvelle vie « bistronomique » !

chardenoux
L’accueil est sympathique et le service nickel. Chic mais sans prétention, à la cool, je vous dis, nous avons quand même le droit à l’argenterie et surtout des plats de brasserie délicieux. La carte est simple mais nous avons eu du mal à faire notre choix tant les plats proposés étaient tentants.
Foie gras de canard sur brioche toastée et compotée d’agrumes pour moi : tip top. Carpaccio de dorade, mangue avocat pour monsieur Fourmi : divin !

chardenoux, foie gras
J’ai poursuivi sur un menu de gars avec un faux filet, sauce tartare et pommes sautées paprika.  Présenté comme ça, on se dit « bon elle a mangé un steak » !! Oui mais non ! En dehors du fait que le dit steak était tendre et bon, la sauce tartare était extra : légère, comme une mousseline, et les patates sautées, crousti-fondantes avec un sauce au paprika qui m’a paru légèrement fumée. Et le petit détail qui tue les papilles : des petites noisettes torrefiées sur un joli coeur de salade.
Monsieur n’était pas en reste avec une volaille jaune des Landes au saté (cuisson à basse température pour lui assurer un moelleux inégalable) et purée de carottes au curcuma ! Régalade assurée pour ces plats qui semblent simples au demeurant mais dont chaque détail fait toute la différence avec le bistro du coin !  C’est généreux, c’est bon ! que demandez de plus !?

chardenoux poulet saté
Pour les desserts, choix crucial : pain perdu au framboises ou crème brûlée vanille, baba au rhum ou tarte au chocolat noisette !!
Pour monsieur Fourmi : le fameux baba de Cyril Lignac fut une évidence !! Le serveur a également laissé sur la table une bouteille de rhum au cas où une dosette supplémentaire s’avérerait nécessaire !! Quant à moi, j’ai opté pour la tarte au chocolat noisette : à tomber : chocolatée ce qu’il faut avec ce divin goût de noisette bien prononcé et une texture parfaite : j’en veux encore !!

Voilà que dire de plus de l’endroit que nous avons aimé tous les deux : pouces en l’air pour la totalité l’ensemble : convivial avec un quelque chose de chic décontractée, le service pas guindé mais prévenant et le repas sans faute sans compter que l’addition est loin d’être salée : 39€ pour entrée plat dessert auquel il vous faudra bien sûr rajouter le vin (vous pourrez trouver de nombreux vins servis au verre dans des fourchettes de 6 à 12 € environ).

Conclusion : Le Chardenoux vaut assurément le déplacement et nous y reviendrons sans nul doute ! Merci Chef !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Sortie chez Popelini, une adresse très choux !


29 octobre 2014

Dans la rue des Martyrs (au 44) se trouve Popelini : une adresse très choux, si vous voyez ce que je veux dire. Popelini est une petite boutique moderne et joyeuse où le choux à la crème est mis à l’honneur. il y en a vraiment pour tous les goûts et il n’est pas facile de choisir parmi tous les parfums proposés : chocolat noir, chocolat au lait fruits de la passion, citron, fraise mascarpone, abricot romarin, praliné, pistache confit de griottes, caramel beurre salé, café…. sans oublier le choux du jour!

Popelini

choux popelini

Choisir c’est renoncer !
Choux popelini
Les élus : fraises mascarpone : hummm ! citron : hummm ! (comme une bonne tarte mais en choux), abricot romarin parfumé à souhait et praliné, délicieux également m’a-t-on soufflé !
Et vous vous seriez plutôt quoi ?
Une fois le choix fait, sortez avec votre boîte, et poursuivez votre ascension de la rue des Martyrs. un peu plus haut, pas si loin, le sacré coeur vous attend !! Une fois en haut, dégustez vos petits choux, à moins que vous ne les ayez déjà mangés en route !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rachel’s, un petit bout d’Amérique où il fait bon manger !


20 octobre 2014

Allez aujourd’hui on est des fous, on va manger à la capitale !! Sortie balade avec en point de mire une pause déjeuner au Rachel’s !! Parce qu’il paraît que ce resto a tout bon !! Moi je voulais bien voir si c’était vrai. Même si au fond je savais que oui, ma conscience me dictait d’aller zieuter, goûter, humer ce goût d’Amérique pas très loin de chez nous. Ce restaurant privilégie les bons produits. Tout est fait maison !

Ce petit voyage en Amérique m’a ravi. La déco est jolie et chaleureuse : couleurs douces, papiers peints géométriques vintage, étagères garnies de livres de cuisine, un joli mix de chaises en bois. L’anglais et le français se mélangent dans les conversations. C’est cosy et dépaysant. Bref on s’y sent aussitôt très bien.
L’accueil est très sympathique et le sourire large ! Les gâteaux et tartes (cakes de toute sortes, pecan pie, pumpkin pies; sans oublier les fameux cheesecakes) sur le comptoir vous invitent à aller plus loin. Alors c’est parti !

Rachel's restaurant

Sachant qu’il y aurait forcément dessert : nous avons mis une option sur les salades « petits formats » car, il y a les small et les large. Bien nous en a pris car les « small » remplissent déjà largement l’assiette. Les grandes sont servies dans des saladiers. Les sandwhiches aperçus un peu plus tôt avaient l’air très bon également  le Carolina pulled pork doit être terrible). La carte propose également des plats chauds.
La « cobb salad », joliment préparée par Rachel herself, est délicieuse et la « lamb bacon fig salad » tout aussi généreuse qu’appétissante.
Rachel's5

Rachel's2

Les plats sont accompagnés d’une petite corbeille de pain avec un délicieux « cornbread » vraiment typique.
Les jus de fruits frais sont bios et bons ou bons et bios !Rachel's4

Choix crucial au moment du dessert : cake ou tarte, tarte ou cheesecake ? That is the question ? Les cheesecakes étant largement plébiscités nous nous sommes laissées tenter : good choice !! Au marron pour moi ou la framboise, les deux étaient délicieux et joliment présentés. Rachel’s a tout bon ! Nos estomacs et nos papilles ont été enchantés par cette pause aux accents américains.
Côté budget les sandwiches sont aux alentours de 17 à 18€ et les salades environ 12 à 13€ (pour les petites). Comptez 7€ pour un dessert. Vous pouvez aussi prévoir un petit déjeuner puisque le restaurant ouvre à 8H30 !

Rachel's3 Rachel's

Il ne vous reste plus qu’à y aller !! Moi j’y retournerais bien pour goûter d’autres plats,

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

La fille qui avait mangé chez Big Fernand….. hummmm!


8 septembre 2014

Plus besoin d’être parisien pour manger des vrais bon burgers sympas et même branchés! Non, c’est pas possible me direz vous??? Si vous répondrais-je tout de go?
La semaine dernière en préparant pour les minis des p’tits pains à hot dogs à la manière de little Fernand, je suis allée voir sur le site ce qu’il s’y passait et là, guess what???? je découvre avec joie et bonheur que Big Fernand (pas les hot dogs mais les hamburgers) s’installe de l’autre côté du périph’ : ouverture le 4 septembre!! C’est y pas de la good news tout ça?
Plus besoin de faire des kilomètres jusqu’à Paname pour déguster un de ces fameux burgers gastronomiques ou plutôt devrais-je dire un des ces « hamburgés« !

Big Fernand - hamburgé

Big Fernand est donc ma portée et aussi à la vôtre si vous n’habitez pas loin de Boulogne Billancourt où l’ami du burger franchouillard s’est installé. Au 60 rue de Sèvres plus précisément. Autant dire que tous les joyeux habitants et travailleurs du quartier vont apprécier, au moins autant que les banlieusards de l’ouest parisien!
Bref sans plus tarder, voyez un peu de quoi ça a l’air?

Au menu, Big Fernand propose un choix de 6 gros hamburgés au boeuf, veau, poulet, agneau ou même végétarien dont les prix vont de 11 et 13€. On peut prendre aussi des formules avec frites : les fameuses fernandines et boisson (15€) ou alors la formule avec frites boisson et desserts pour 3 € de plus.

Le cadre est sympa, plutôt moderne, habillé de gris sombre, métal et bois!

Big-Fernand-boulogne
L’équipe au service est dynamique et souriante! A votre écoute, un « fernandinaute » vêtu d’une chemise à carreaux typique, d’un tablier siglé et d’une casquette caractéristique viendra prendre votre commande dans la file d’attente et prendra de vos nouvelles durant votre dégustation!
Le service est rapide et ça avance vite malgré la queue!

Big-Fernand-boulogne2
Bon et les burgers alors??
Chez Big Fernand tous les « hamburgés » ont un p’tit nom : Philibert, Victor, Alphonse…. J’ai tenté le Bartholomé : boeuf, raclette au lait cru,poitrine de porc fumé, oignons confits et sauce tata Fernande! Fait à la minute mon hamburger était bon, frais et ultra copieux! Big Fernand a sélectionné de la bonne viande, du bon fromage et du bon pain (Big Fernand a sa propre boulangerie). C’est aussi généreux que délicieux! Quant aux frites (oui j’ai pris des frites, professionnalisme oblige! ), elles s’appellent « fernandines » et sont aussi savoureuses!

hamburgé-bigfernand2

Ah j’oubliais! vous pouvez aussi composez votre propre hamburgé.

Côté dessert, c’est Michalak qui s’est invité à la carte de Big Fernand! Il est partout ce Michalak! Comme je suis hyper pro, j’ai donc aussi pris un dessert!! Mon t »rèstrèsfrais », c’est comme ça qu’il s’appelait mon dessert, était effectivement frais et parfumé : aux fausses allures de macarons, légèrement parfumé à la noix de coco, fourré à la mousse mangue passion avec un coeur de mangue. Plutôt pas mal du tout si vous voulez mon avis!! Mais franchement on vient surtout chez Big Fernand pour les hamburgés et les fritouilles hein!

Si vous souhaitez en savoir un peu plus, voici une interview d’un des 3 fondateurs, extrait du site Paris-Burger ou encore le site de Big Fernand.

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Café Pouchkine, un goûter russe à Paris


30 juillet 2014

Partis en vadrouille à Paris? Et si comme moi vous vous arrêtiez pour le goûter! Située au rez de chaussée du printemps boulevard Haussman, le Café Pouchkine est une belle adresse, raffinée, chic, et délicieusement gourmande. De la pâtisserie haut de gamme où les gâteaux sont si beaux que l’on ne peut s’empêcher de regarder et plus si affinités!
Il n’est cependant pas toujours facile de s’y poser car l’endroit est aussi petit qu’une maison de poupée et les tabourets en très petit nombre. Vous pourrez toujours emporter pour déguster plus tard. On peut y manger salé avec un assortiments de Pirojki (petits chaussons salés à la viande, aux champignons, aux légumes et même au foie gras…) ou bien du sucré! et c’est pour cette dernière proposition que je me suis laissée tentée.

Medovick

J’ai cette fois-ci succombé au Medovick, une pâtisserie des plus savoureuses composée d’un biscuits au miel de sarrasin, crème fraîche et de sgouchonka (fameuse confiture de lait russe) dont on a pu découvrir les secrets dans le fou de pâtisserie n°5! Quelqu’un a-t-il osé se lancé?

Crédit photo : Yzafoodista

Crédit photo : Yzafoodista

Les pâtisseries étant toutes plus belles que les autres, je serais également bien laissée tentée par le millefeuille Pouchkine ou le Belizna (biscuit dacquoise, noix de coco, confit de framboises, crémeux noix de coco et framboise) pour ne citer que quelques uns de leurs desserts. Les pâtisserie coûtent entre 6 et 7€ et valent assurément le détour : charme et dépaysement garanti.
Au beaux jours, une petite terrasse s’installe également dehors, côté passage du havre. Et si vous n’êtes pas dans le quartier, un autre café Pouchkine a également ouvert ses portes place des Vosges.

CAfé Pouchkine

Crédit photo : Yzafoodista

Oeuvre d’art gastronomique ou pas, ce Medovick n’a que ce qu’il mérite!!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 jours à Barcelone : gourmandises et curiosités


28 février 2014

Un jour la fourmi Elé et monsieur fourmi sont allés se promener à Barcelone. Imaginez un peu : 3 jours en milieu de semaine sans mini et dans une période où Barcelone n’est pas encore trop grouillant. 3 jours où nous avons pu flâner le nez au vent, sous le ciel bleu et le soleil, munis de notre petit guide lonely planet, suivant les bons plans et nous laissant aller au gré de nos pas! (mes pieds s’en souviennent encore!)

Nous avions bien entendu en tête des endroits à voir et revoir absolument. Notre dernière escale barcelonaise datait d’au moins 10 ans!
Pouvions nous passé à côté de la Sagrada Familia ou du Parque Guell!? Impossible non plus de passer à côté du patrimoine architectural laissé par Gaudi et qui donne à Barcelone cette allure incomparable.

barcelone
Nous avons également quadrillé consciencieusement le quartier Ribera ou le barrio Gotico : le vieux quartier de Barcelone, si authentique, avec ses ruelles étroites, le linge accroché aux fenêtres et ses façades ornementées. Ce quartier regorge de bonnes adresses pour déguster des tapas, ou un chocolate con churros! Passez par la rue Montcada qui concentre les meilleures adresses du quartier. Pas loin le musée Picasso pour une halte culturelle.
Si vous êtes gourmands comme moi vous saliverez devant toutes les devantures des « jamoneria » qui offre à la vue quelques dizaines de jambon de différentes variétés suspendus dans la boutiques ou encore les cornets de jambons découpés que vous pourrez déguster comme un cornet de frites en vous promenant.

laboqueria2-jambon

Nous avons ouvert grand les yeux tout au long de Passeig de Gracia, la rue du « moderniste » où Gaudi notamment exprima son savoir et sa fantaisie sur de nombreuses immeubles et façades. Un réel bonheur de parcourir cette longue avenue, tête en l’air pour ne pas rater un balcon tout en vagues, des lampadaires en fer forgé tout en fleurs, des fenêtres arrondies, des toits colorés…

Façade Barcelone Notre balade nous a bien sûr entraîné vers la casa batllo tout en mosaïques et rondeurs : un vrai bijoux que nous sommes allés visiter de l’intérieur. Un audio-guide est d’emblée fourni à l’entrée de la maison ce qui s’avère très utile pour suivre la visite et découvrir toutes les subtilités de la décoration, les originalités de l’architecte et ses techniques architecturales.

barcelone-couleurs

Mais la mangeaille dans tout ça!! Oublieriez vous à qui vous avez à faire?? La fourmi Elé tout de même! Dans le planning serré des visites était prévue celle du marché de la Boquéria (quartier Raval),  La boqueria est un lieu à ne pas rater lors d’une visite à Barcelone : Ce marché couvert d’un toit métallique est le principal marché de Barcelone et se trouve à 2 pas des Ramblas métro Liceu. Les étales y regorgent de produits frais et colorés.

boqueria - Barcelone

laboqueria1

Tout y est appétissant : les fruits, les légumes, les poissons et les charcuteries. L’autre côté très sympathique de ce marché et qui en fait aussi l’attrait c’est que l’on peut y manger. Différents bars à tapas comme le fameux « El Quim » dont la notoriété a largement dépassé Barcelone. Nous avons eu la chance d’y trouver 2 tabourets libres autour du comptoir. Après s’être attablé, le plus dur a été de choisir quels plats ou tapas déguster dans la longue liste proposée.
La spécialité d‘El Quim sont les oeufs, préparés sous de nombreuses formes : au plat ou en tortilla. Nous avons opté pour des oeufs avec du jambon! Tout simple, généreux et super bon! Autre petit plat dégusté : légumes aux petits scupions comme un wok. Un régal! Pour finir, du local aussi avec une petite crème catalane!

la boqueria - Barcelone oeufs-jambon-la-boqueriaNous avons également testé un autre marché connu de Barcelone : el mercat de Santa Caterina ( quartier Ribera) facilement reconnaissable par son toit en forme de vague. Nous nous sommes régalé au Cuines Santa Caterina. Ce restaurant du marché, offre quelques tabourets autour du comptoir pour déguster de très bonnes tapas, testées et approuvées : les patatas bravas, le fameux pan con tomate, une tempura de pointes d’asperges sauce romesco et quelques croquetas (des petites croquettes au jambon mais il en existe d’autres sortes. Elles sont de la tailles d’un petit doigts et sont frites. On peut en trouver un peu partout chez les traiteurs également). J’oubliais les tapas du jour : oeuf brouillé au crevette et tomate : un petit délice également.  La partie restaurant propose une belle salle ouverte très sympa pour un repas où l’on se pose.

mercat-santa-caterina - Barcelone

Avant de nous lancer dans l’ascension de la Sagrada Familia, nous avons également fait une courte pause déjeuner au café Mauri (derrière passeig de Gracia) et nous avons bien fait de nous y arrêter. Ce salon de thé au charme désuet des années 30 et sa fresque d’époque au plafond, propose de belles pâtisseries et de délicieux petits sandwiches que les barcelonais viennent déguster avec un café ou pour prendre un déjeuner sur le pouce comme nous l’avons fait.

Pour clore ce séjour, nous nous sommes offert un dîner au Citrus, conseillé par nos amis installés barcelonais. Le Citrus est un beau et vaste restaurant sur Passeig de Gracia, avec vue sur la casa Batllo. Vous pourrez comme nous y déguster un menu à 25 € (nous sommes loin des prix parisiens) comprenant, tapas, entrée, plat, dessert et vin. Le jeudi, vous pourrez même profiter d’un concert jazzy. Une belle adresse à retenir pour un dîner.

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Frenchie to go, a place to be!


22 janvier 2014

Ma cop’ foodista et moiself accomplissons régulièrement une escapade dans la capitale avec si possible une pose gourmande. Liant l’utile à l’agréable, nous nous programmons un p’tit resto et du shopping! des trucs de filles quoi…et on parle aussi beaucoup : blablabla….

La fois précédente c’était au blend : adresse yummy par excellence où les burgers gourmets sont largement à la hauteur de leur réputation. Pain extra moelleux et tout frais maison! La viande …hummmm. Bref un régal où il faut être à midi tapante devant la porte si on meurt de faim ou si l’on est pressé car l’endroit étant rikiki, la queue s’installe vite devant le resto.

Pour cette dernière virée nous nous sommes lancées à l’assaut du Frenchie to Go : une des trois adresses du chef Gregory Marchand, qui a investi la rue du Nil dans le 2ème arrondissement. L’endroit est grand comme un mouchoir de poche mais très accueillant et les arrivants se suivent.
On tombe vite devant un comptoir où trônent de chouettes gourmandises telles des scones, des buns ou des muffins, tous plus alléchants les uns que les autres. Derrière le comptoir une cuisine ouverte où les cuistos s’activement sûrement à la préparation des sandwiches.

Frenchietogo

Pour moi ce fut un délicieux pulled pork sandwich garni généreusement de palette de cochon fumé, sauce bbq et ce que j’identifierais de betteraves secrètement assaisonnées (même si le menu indique du coleslaw), le tout avec une salade. Naaaaann pas de frites, ce qui est tout à fait surprenant mais le plan de la journée était de faire également un détour par chez Mister Michalak pour le dessert/goûter.

On s’est installé et les sandwiches sont arrivés rapidement après avoir été préparés sous nos yeux ébahis! Bien emballé dans leur papier il ne restait alors plus qu’à découvrir notre sandwich et nous régaler.  Le mien était dodu dans son pain légèrement brioché, bien doré et moelleux à souhait. L’intérieur était généreux et bien assaisonné. Du régal!

Frenchie to go
pulledpork-frenchietogo

 

Bref si vous avez un p’tit creux sur le coup de midi et que vous passer pas loin de la rue du Nil, faites un détour au Frenchie to go!! c’est du tout bon!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !