Tarte aux abricots et crème de noisette


5 juillet 2017

Voilà un dessert qui sent bon l’été ! il ne manque plus que les cigales et une jolie terrasse. Pour ces dernières il faudra attendre les vacances mais pour le reste, quelques abricots suffiront à faire notre bonheur !! Pour la réalisation, je me suis fiée à la recette extraite du livre « la fabrique des tartes« . J’aime feuilleter ce livre et il me sert régulièrement pour trouver la recette de pâte idéale. J’ai fait quelques modifications mais les proportions sont bien là ! En tant que fan de noisettes (j’ai dû être écureuils dans une autres vie !) j’en ai mis dans la pâte et dans la crème que je préfère à la crème d’amande plus traditionnelle.

tarte aux abricots tarte aux abricots

Tarte aux abricots et crème de noisettes pour 8 personnes (j’ai utilisé un moule long et 2 petits ronds)

– Environ 25 beaux abricots (oublié de noter leur poids mais j’ai le nombre !!)

pâte à tarte
– 200 gr de farine (pour moi : épeautre et blé)
– 80 gr de sucre
– 25 gr de poudre de noisettes brutes
– 1 pincée de sel
– 120 gr de beurre bien froid coupé en morceaux.
– 1 oeuf entier

Versez dans le bol du robot la farine le sucre et la poudre de noisette avec le beurre froid en morceaux. Commencez à pétrir avec la feuille (le batteur/crochet plat). Vous pouvez aussi travailler le mélange avec les doigts. Quand le mélange est sableux, ajoutez l’oeuf battu et continuez de travailler la pâte jusqu’à former une boule.
Farinez le plan de travail puis étalez la pâte. Foncez la pâte au fond du moule.
Piquez le fond réservez au réfrigérateur 30mn.

Faites chauffez le four à 170°.
Quand la pâte est bien refroidie, cuisez la pâte à blanc (recouvrez de papier alu ou de billes de cuisson) et enfournez à 170° pour 20 mn.

Pendant la pré-cuisson, lavez les abricots, coupez les en deux et enlevez les noyaux.
Préparez la crème de noisette.

Crème de noisette
– 2 œufs battus
– 100 gr de sucre
– 100 gr de noisettes brutes en poudre
– 100 gr de beurre pommade

Travailler le beurre mou et les œufs battus. Ajoutez ensuite le sucre puis la poudre de noisette. Mélangez bien pour obtenir une belle crème bien homogène
Réservez.
Sortez la pâte du four et laissez refroidir.
Versez la crème de noisette sur les fonds de tarte. Rangez les abricots sur le dessus. Enfournez à 180° pour environ 25 à 30 mn. (plus si besoin).
Laissez refroidir puis démoulez la tarte aux abricots sur un plat de service. Vous pouvez aussi ajoutez un peu de confiture d’abricots (délayée avec un peu d’eau) à l’aide d’un pinceau sur les abricots cuits pour les faire briller.

tarte aux abricots

Si vous aimez les desserts abricotés, vous pourrez peut-être aussi vous laissez tenter par un crumble ou un financier abricots à partager.

Et avant de partir en vacances profitez encore de quelques jours pour faire le plein de petits accessoires, cadeau pour soi ou les amis, la famille. c’est sur l’eshop que ça se passe !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Couronne de pain complet aux fruits secs méthode tangzhong


21 juin 2017

Si le pain n’existait pas il faudrait l’inventer !! Je me réjouis de ne pas être allergique au gluten chaque jour surtout au moment du petit déjeuner. Cela dit la baguette n’est pas le pain qui me fait le plus rêver même si je lui croque toujours le croûton avant d’arriver à la maison. Je lui préfère le pain complet le plus souvent. J’en achète pour moi surtout car j’ai des amateurs de baguette à la maison. Par curiosité et pour me faire plaisir, je voulais tester la méthode tangzhong déjà largement approuvée sur une version briochée sur un pain complet aux fruits secs. C’est chose faite et voici tous les détails.

pain complet aux fruits secs methode tangzhong

Pain complet aux fruits secs méthode tangzhong

Tangzhong
– 20 gr de farine
– 100 gr d’eau

Mélangez la farine et l’eau dans une casserole comme un roux pour une béchamel. Montez jusqu’à une température de 65° (j’ai utilisé mon thermomètre à sucre).
Versez à part dans un bol en couvrant au contact. Laissez au frais une nuit.

– 500 gr de farine bio blé et grand épeautre (T80) que vous pouvez aussi trouver ici mais je l’ai trouvé en supermarché
– 1 CAC de sel
– 320 ml d’eau
– 6 gr de levure de boulanger sèche (un sachet) ou 12 gr de levure fraîche
– 150 gr d’un mélange de fruits secs. J’ai mis des raisins secs, des pruneaux et un restant d’un mélange de fruits secs acidulés Keimlig (baies de goji, cranberries, physallis…). Optez pour les fruits secs que vous avez et que vous aimez.

Sortez le tangzhong avant la préparation de manière à ce qu’il revienne à température ambiante.

Versez la farine dans le bol de votre robot. faites un puits et versez la levure sèche au milieu et la tang zhong de la veille. Ajoutez le sel dans un autre puits fait dans la farine (le sel doit éviter de toucher la levure).
Versez l’eau petit à petit et commencez à pétrir. Si besoin, ajoutez un peu d’eau si la pâte est trop sèche et épaisse ou de farine si la pâte vous semble trop collante.
Ajoutez ensuite les fruits secs (coupez en morceaux les gros fruits comme les pruneaux).
Au bout de 10 minutes de pétrissage environ, la pâte doit se décoller des bords tout en étant bien souple.
Couvrez d’un linge humide et laissez la pâte lever pendant une bonne heure et demi.
Ensuite Dégazez la pâte puis façonnez 8 pâtons (les miens faisaient environ 150 gr chacun).
Déposez les boules de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et formez une couronne en gardant un espace d’1/2 à 1 cm entre chaque pâton.
Recouvrez à nouveau du linge et laissez reposer environ 3/4 d’heures.

Préchauffez le four.
Enfournez ensuite à four chaud à 200° pendant 25 à 30 mn.
A la fin de la cuisson, faites glisser la couronne de  pain complet aux fruits secs sur une grille et laissez refroidir jusqu’à la dégustation !
Résultat : des petits pains à la mie moelleuse et pas trop dense comme on peut trouver parfois avec les pains complets (c’est pas un pain au levain non plus). Je le trouve aussi plus digeste que la traditionnelle baguette blanche ! Le tangzhong aide à la pâte à lever et lui conférer cette consistance plus moelleuse que d’ordinaire. A refaire !
pain complet aux fruits secs methode tangzhong

J’ai congelé une bonne partie des petits pains complets aux fruits secs que j’ai dégoupillés au fur et à mesure de mes besoins (le matin au petit dej). Tranchés et toastés avec un peu de beurre (au moins demi-sel), j’adore !

Retrouvez toutes les recettes de pains et autres brioches par ici !

Dernière ligne droite avant les grandes vacances des minis et des grands aussi ! Plein de petites nouveautés sont arrivées sur l’eshop : des étuis à lunettes, des pochettes, des sacs à coulisses toujours pratiques. Plein d’idées pour l’été à petits prix pour la maîtresse, le maître, l’atsem ou la nounou. On en profite !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Poulet tandoori


7 juin 2017

Voilà déjà un moment que j’avais en tête un poulet tandoori ! Ca vous change du blanc de poulet grillé, du poulet rôti et j’en passe !! C’est qu’il y en a des façons d’accommoder le poulet. J’en ai souvent dans mon frigo car on peut facilement l’adapter et improviser un repas avec cet ingrédient de base ! Ca marche à toutes les sauces ou presque.
Cet poulet tandoori est vraiment simple à préparer à condition d’avoir les bonnes épices chez soi. A défaut vous pouvez vous utiliser un sachet d’épices tandoori tout prêt que vous pourrez customiser/compéter car il n’y a souvent pas autant d’épices et ingrédients que dans le mélange qui suit.

Pour la recette je me suis fiée à Anne du fameux blog Papilles et pupilles .

poulet tandoori

– 4 blanc de poulet fermier et élevé en plein air s’il vous plaît !
– 1 cuillère à soupe de paprika doux
– 1 cuillère à soupe de cumin
– 1 cuillère à soupe de coriandre moulue (ou de grains de coriandre)
– 1 cuillère à café de curcuma
– 1 cuillère à soupe de garam masala (facultatif)
– 1 morceau de gingembre d’environ 3 cm
– 2 gousses d’ail
– 1 yaourt à la grecque
– 2 cuillères à soupe de jus de citron
– 40 ml d’huile de votre choix
– sel
– poivre

Pour la sauce
– 1 yaourt grec
– un petit bouquet de feuille de menthe (environ 8 à 10 feuilles. Les miennes étaient petites mais j’aime bien cette sauce mentholée rafraîchissante).
– sel, poivre
– 1 CAS d’huile d’olive.

Dans un bol, mélangez les différentes épices. Vous pouvez les torréfier dans une poêle à sec 1 ou 2 minutes afin de faire ressortir leur parfum. Perso, j’ai zappé cette étape !
Mélangez ces épices avec un yaourt grec, le gingembre râpé, l’ail finement haché, le jus du citron et l’huile
Quand cette préparation est prête, coupez les blancs de poulet en 2 dans la longueur et badigeonnez entièrement ces derniers du mélange épicé.
Déposez les morceaux de poulet dans un grand plat allant au four et enfourner pour environ 30 mn à 200°. Ajuster la cuisson si besoin afin que les morceaux de poulet soient dorés.

Pendant la cuisson vous pouvez préparez la sauce au yaourt.
Versez un yaourt grec dans un bol. Salez, poivrez et ajoutez l’huile d’olive.
Lavez et ciselez les feuilles de menthe puis incorporez ces feuilles au yaourt. Reservez au frais jusqu’au moment de servir.
Vous pouvez garder à part quelques feuilles pour décorer.

poulet tandoori

Vous pouvez servir ce poulet tandoori chaud mais cela marche aussi bien froid surtout quand il fait déjà bien chaud dehors.  Avec quelques crudités et/ou du riz c’est délicieux et c’est un plat que je ferais sans doute bien plus souvent !
Il ne manquerait plus que des naans et un lassi pour compléter le tout !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cookies à la banane et au chocolat


2 juin 2017

Quand vous avez des bananes qui commencent à crier au secours dans la coupelles de fruits mais que plus personnes ne veut les manger, y’a plusieurs solutions :  les lourder mais vraiment c’est très très moches, on ne fait pas. Vous pouvez aussi faire une compote avec quelques pommes ou un banana bread en version grande ou mini façon muffins avec de la noix de coco et tout et tout.
Mais ce n’est pas tout : vous pouvez aussi faire des cookies ! Non sans blague !
Et si puisque je vous le dis !
Je me suis vaguement inspirée de cette recette mais finalement assez rapidement égarée pour finir avec cette version un peu plus rustique (because la farine semi-complète) et peut-être un peu plus riche. Pour les allergiques aux oeufs (mais pas au gluten, on ne peut pas tout avoir), no soucy, il n’y en a pas !! Bref ils ont tout bon ces cookies qui aident à manger les bananes trop mûres !

cookies banane chocolat

cookies banane chocolat

Pour une quinzaine de cookies à la banane et au chocolat (6 cm de diamètre plus ou moins)

– une banane bien bien mûre
– 30 gr de sucre blond ou cassonade
– 150 gr de farine semi-complète
– 35 gr de beurre ramolli
– 30 gr de pâte à tartiner chocolat noisette. J’ai utilisé de la pâte à tartiner Malakoff  . Elle est fabriquée dans le sud de la France et elle est super bonne avec que des bonnes choses dedans. (on a dit adieu au nutella depuis longtemps car il y a de bonnes alternatives en bio et aussi chez weiss comme celle que j’achète en vrac chez day-by-day)
– 1/2 CAC de bicarbonate (ou levure chimique)
– 20 gr poudre de noisette
– 80 gr de chocolat au lait concassé. On aussi testé avec le chocolat noir. C’est une affaire de goût

Préchauffez le four à 180°.
Mélangez la banane écrasée avec le sucre, la farine, la pâte à tartiner, le bicarbonate. Ajoutez le beurre ramolli, la poudre de noisette. Coupez la tablette de chocolat en grosses pépites. Incorporez celles-ci à la pâte et le tour est joué. Façonnez des boulettes d’environ 3 cm et déposez-les en quinconce sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Aplatissez-les légèrement avec une fourchette et enfournez pour 12 mn à 180°
cookies banane chocolat

Voilà le travail. Ces cookies à la banane et au chocolat sont un chouette goûter. Ils permettent de sauver une banane d’une issue triste et fatale. Ce sont presque des coolies anti-gaspi.

Si vous n’avez pas de bananes mais que vous voulez quand même faire des cookies, je conseille vivement ceux-là  et ceux-là aussi. Il n’y a que l’embarras du choix avec cette recette-ci ou celle-ci avec des dattes et des noisettes !
Allez je m’arrête là !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cobblers à la fraise pour le dîner


23 mai 2017

Tous les jours dès qu’il fait beau, je file sur mon balcon voir où en sont mes plantations. Rien de bien important mais juste de quoi procurer le plaisir de récolter sa petite production ! Il y a bien des aromates, quelques radis, tout minis (suis pas très forte sur la production de radis) et des fraises !! J’ai, en particulier, un fraisier qui donne pas mal et cela me ravit ! Il suffit de peu de choses : un petit espace, une jardinière, de la terre, du soleil, de l’eau et hop ça pousse ! Pas besoin d’un jardin pour commencer à planter, même, si je l’avoue, cette idée me fait un peu rêver ! En attendant, comment manger ces fraises ! On peut les croquer ou les accommoder en un dessert un peu plus élaboré qui ne demande pas trop de temps à cuisiner.
Des cobblers à la fraise seront donc parfaits pour le dîner. Découvert l’été dernier avec des pêches, voici un réinterprétation printanière et légèrement plus rustique à base de rapadura et de farine semi-complète.Cobblers à la fraise Cobblers à la fraise

Pour 6 personnes

– 50 gr de beurre (et un tout petit supplément pour beurrer les moules)
–  250 gr de fraises
– 150 gr de farine semi-complète
– 80 gr de rapadura (sucre intégral non raffiné. si vous n’en avez pas optez pour 150 gr de sucre)
– 1 CAC de levure chimique
– 1 gousse de vanille
– 16 cl de lait

Préchauffez le four à 180°

Beurrez 6 petits moules ou un plat à gratin
Faites fondre le beurre.
Dans un saladier, mélangez le rapadura, la farine semi-complète, la levure et les grains vanille. Versez le beurre fondu sur le mélange précédent et commencez à mélanger. Ajoutez le lait petit à petit tout en mélangeant jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène.
Versez cette pâte dans le plat à gratin.
Lavez, équeutez et coupez les fraises puis disposez-les sur la pâte en hésitant pas à les enfoncer pour avoir des fraises jusqu’au fond.
Enfournez pour cette fournée de cobblers à la fraise 5 mn environ.

cobbler à la fraise

A la fin de la cuisson, sortez les cobblers à la fraise du four et laissez refroidir avant de déguster.
Si vous aimez les fraises vous pouvez aussi vous régaler avec un victoria sponge cake fraise et chantilly ou en tarte aux fraises classique mais tout aussi délicieuse

Je rajoute une petite info sur les nouvelles ventes privées ! Si vous habitez dans le 78 ou 92 et que vous aimeriez bien prendre un petit café entre copines tout en faisant un peu de shopping depuis votre salon contactez moi ! Toutes les infos sur les ventes-privées avec la fourmi Elé sont par là !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Tarte rustique fraise rhubarbe


15 mai 2017

Tout ce rouge fruité sur les étals des marchés donne forcément envie d’en mettre dans son panier, surtout après ces mois à croquer dans des pommes et poires. Si en plus vous pouvez mettre quelques branches de rhubarbe dans mon panier, je serais ravie !! C’est mon rêve depuis longtemps une tarte à la rhubarbe mais comme je serais la seule à la manger, je m’abstiens. Mais peut être qu’en rusant un peu je puisse tenter cette aventure gustative !
Alors c’est parti pour une tarte rustique fraise rhubarbe et pomme tout en douceur (faudrait pas froisser les papilles des lardons) !! Les deux s’associent très bien, la fraise adoucissant l’acidité de la rhubarbe. J’avais déjà mis ce duo en pot avec des confitures l’an passé. Un régal !

tarte rustique fraise rhubarbe

tarte rustique fraise rhubarbe

Tarte rustique fraise rhubarbe pour 8 personnes.

Pour la compote de rhubarbe (j’ai associé la rhubarbe avec les pommes pour plus de douceur. 2/3 rhubarbe, 1/3 pomme ou 50/50 , à vous de voir)
– 3 à 4 branches de rhubarbe
– 3 pommes
– 1 gousse de vanille
– 3 à 4 CAS de sucre

– 500 gr de fraises environ mais prenez donc une livre et vous serez tranquille.

Pour la pâte
– 80 gr de farine complète
– 120 gr de farine 55
– 20 gr de poudre d’amande
– 120 gr de beurre bien froid
– 1 oeuf entier

Epluchez et coupez les branches de rhubarbe en cubes d’un ou deux centimètres. Mettez les dans une casserole. Coupez environ l’équivalent du poids de rhubarbe en pommes.
Ajoutez dans la casserole avec la rhubarbe.
Ajoutez du sucre puis la pulpe de la gousse de vanille.

Laissez cuire à feu doux pendant une quinzaine de minutes puis un peu plus pour évaporer jusqu’à ce que l’eau des fruits se soient évaporée.
Transvasez la compte dans un saladier et laissez refroidir avant de mettre au réfrigérateur.
Préparez la pâte en mélangeant les 2 farines, le sucre et la poudre d’amande. Coupez le beurre froid en petits cubes et ajoutez les. Mélangez au robot pour sabler la pâte. Vous pouvez aussi le faire du bout des doigts.
Ajoutez ensuite l’œuf battu et continuez de mélangez pour former une boule de pâte.
Enveloppez la pâte dans un film alimentaire et laissez reposer au frais.
Une demi-heure plus tard, sortez la pâte et étalez celle-ci. Déposez une partie de la compote rhubarbe à l’aide d’une cuillère à soupe sur un petit centimètre d’épaisseur et sur un diamètre d’environ 20 cm au centre de la pâte.
Lavez, équeutez et coupez les fraises (environ 350-400) puis disposez ces dernières sur la tarte en en conservant quelques unes de côté pour mettre sur la tarte avant le service.
Retirez l’excédent de pâte autour et repliez les bords.
Enfournez dans un four chaud à 200° pendant environ 35-40 mn. Jetez un oeil dans le four après 30 mn et ajustez la durée si besoin..

Quand cette tarte rustique fraise rhubarbe est cuite, sortez-la du four et laissez refroidir. Vous pouvez lustrer le dessus de la tarte avec un peu de confiture de fraises pour la faire briller !
tarte rustique fraise rhubarbe

Si vous aimez les fraises mais pas la rhubarbe voici une ou deux autres idées qui pour faire plaisir à ses papilles : un Victoria Sponge cake aux fraises et chantilly, un  gâteau aux fraises et son crumble ou encore une classique mais toujours appréciée tarte aux fraises.

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Les muffins au chocolat de Bernard


28 avril 2017

Numérobis me faisait remarquer un de ces soirs au goûter qu’il n’avait pas croqué dans de muffins au chocolat depuis fort longtemps. Enfin quand je dis ça je ne compte pas le « pauvre » muffin qu’il a mangé au mac do il y a quelques semaines de cela : Expérience gustative des plus tristes et sans saveur, à oublier au plus vite !
Alors pour me remonter le niveau je me suis remise en quête d’un bon gros muffin. Un muffin qui te chatouille les papilles et qui te fait dire : encore !
Dans mon cahier des charges pour les muffins, il y a en numéro 1, un bon goût, cela va sans dire et en numéro 2 : il faut aussi qu’ils aient un look au poil !! Pas de muffins raplaplas ! non  ! je veux du muffins comme chez starbucks : gros , ronds, dodus et avec des pépites qui claquent à l’intérieur.
Alors direct, j’ai pensé à Bernard, qui a le don pour vous mettre l’eau à la bouche avec ses pâtisseries en tous genres. Je me suis fiée aveuglément à ses muffins au chocolat et je suis ravie du résultat !

Muffins au chocolat

muffins au chocolatPour 12 gros muffins double chocolat
-35g de cacao en poudre non sucré
-190g de sucre
-150g de lait
-150g de beurre
-190g d’œuf (ça fait 3 très gros oeufs)
-170g de farine
-1+1/2 cuillerées à café de levure chimique
-1/2 cuillerée à café de bicarbonate de soude
-150g de chocolat au lait ou noir (pour moi) en gros en morceaux (coupés grossièrement à partir d’une tablette ou directement des pistoles de chocolat entières comme j’ai fait).

Mélangez ensemble, les oeufs, le chocolat en poudre non sucré, le sucre, le lait et le beurre fondu.
Quand le mélange est bien lisse, ajoutez la farine et mélangez à nouveau.
Ensuite versez les gros morceaux de chocolat.
En toute fin versez le bicarbonate puis la levure et incorporez les bien.
Beurrez les moules
Versez la pâte dans les moules puis enfournez dans un four chaud à 190° pour 20 mn de cuisson.

Et voilà le travail ! Alors là, je dis « merci Bernard » parce que ces muffins là, ils sont bien dodus (surtout quand ils dans des moules droits) comme je les aime !! Ils ont bien monté et la pâte ne s’est pas mise à dégouliner sur les bords du moule une misérable coulée de lave ! Non, ces muffins ont fière allure et bon goût : moelleux et fondants quand on tombe sur les pépites. Certaines d’elles ont plongé vers le fond du moule ce qui m’a causé quelques difficultés pour les démouler tous sans accrocs mais en dehors de ça : à refaire !

Ca passerait bien aussi en dessert avec une petite crème anglaise !! Qu’en dites vous ?

muffins au chocolat

Pour des Muffins à la vanille c’est possible aussi ! et pour les inconditionnels du chocolat , toutes les recettes sont par  !
*la serviette liberty est dispo sur l’eshop

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Fougasse lardons et tomates cerises


24 avril 2017

Parfois il y a comme une envie de ne pas passer à table de manière conventionnelle et aussi, avouons le, une petite flemme de faire un « vrai repas »
En général c’est le vendredi que ça arrive. Je fais souvent un pizza maison. On pique nique dans le salon, sur la petite table ! C’est un peu la fête, les garçons adorent et cela nous transporte gentiment dans le weekend sans crier gare !
Cette fois ci j’ai eu envie de changer (double flemme de préparer la pizza du vendredi) et c’est une fougasse lardons et tomates cerises qui y est passée ! C’est simple, rapide à faire si l’on ne compte pas les temps de levée qui ne demandent cependant pas d’attention particulière.
On peut la garnir avec ce que l’on a dans le frigo. C’est aussi pratique à emporter pour un pique-nique. Il faudra y penser pour les prochaines escapades qui se feront avec les beaux jours !

Pour la recette, je me suis inspirée du livre « pains et viennoiseries«  que j’aime beaucoup et que j’ai déjà utilisé pour réaliser le pain au yaourt notamment. Ensuite j’ai brodé pas mal tant sur la manière que le contenu !

Fougasse lardons et tomates cerises

– 320 gr de farine 55
– 5 gr de sel fin
– 10 gr de levure de boulanger sèche
– 18 cl d’eau
– 2 CAS d’huile d’olive
– 200 gr de lardon
– Une douzaine de tomates cerises

Dans le bol du robot, versez la farine, le sel (d’un côté). Faites un puits puis mettez au creux la levure sèche puis versez l’eau au centre. Ajoutez l’huile d’olive et commencez à pétrir pendant 5 à 10 mn à vitesse 2/3 le temps que la pâte doit lisse et homogène.
Couvrez ensuite et laissez reposez 30 mn.

Rabattez la pâte et ajoutez les lardons. Pétrissez à nouveau délicatement pour incorporez les lardons. Farinez légèrement la boule obtenue puis étalez là sur environ 1,5 à 2 cm d’épaisseur. Déposez la pâte sur une plate. Couvrez à nouveau (d’une linge par exemple)  et laissez lever une bonne heure à température ambiante, ou mieux, dans le four programme à 40°.
Préchauffez le four à 230°. Enfoncez les petites tomates cerises dans la fougasse. Badigeonnez délicatement le dessus d’huile d’olive puis enfournez pour 20 mn environ.
Servez tiède avec quelques salades (tomates, concombres, olive, feta et/ou salade verte de votre choix, avocat, noisettes) et le tour est joué !
Fougasse lardons et tomates cerises

Fougasse lardons et tomates cerises

Voilà c’est dit ! encore un repas improvisé comme j’aime. Tout le monde a apprécié ! Cette fougasse lardons et tomates cerises est à faire, refaire ou à décliner selon les envies et aussi les produits que l’on a chez soi !

Ah je n’oublie pas de vous dire que toutes les nouveautés sont sur l’eshop : des idées cadeaux à petits prix pour la maîtresse, le maître, l’atsem ou la nounou et des petits accessoires indispensables pour l’été ! Quelques petites choses et réassort rentreront encore la semaine prochaine !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Lassi à la mangue glacé


21 avril 2017

J’aurais pu préparer une bonne soupe bien chaude histoire d’oublier le froid qui nous est retombé dessus mais les derniers jours ensoleillés que nous avons eus m’ont donné des envies de fraîcheur et puis je suis d’humeur indienne ces derniers temps ! La faute à qui ? Cette fois ci c’est Jean-François Mallet qui est à l’origine de cette envie d’exotisme renouvelée. En me promenant dans les rayonnages de ma bibliothèque municipale, je suis tombée sur un très grand et beau livre : Bollyfood du fameux auteur de la saga des simplissimes ! Vous connaissez forcément !
Ce livre est aussi beau par ces photos, qu’alléchant par toutes les saveurs qui défilent page après page ! Alors à défaut de s’envoler pour l’Inde, je vous invite à trinquer avec un lassi à la mangue, aussi frais que délicieux !

lassi a la mangue

Pour 2
– 1 mangue
– 1 yaourt
– Des glaçons
– 20 cl de lait
– du sucre en option (je n’en ai pas utilisé car ma mangue était déjà bien mûre et sucrée)

Epluchez et découpez la mangue en morceaux. Versez l’ensemble des ingrédients dans votre mixeur et dégustez de suite !

Ce lassi à la mangue fera aussi bien l’affaire en dessert qu’à l’heure du goûter ! Il pourrait bien également accompagner et adoucir un plat indien relevé. Croyez en mon expérience, quand on a pas de baguette de pain ou de naan sous la main pour apaiser un plat trop épicé, un lassi s’avère des plus salvateur pour apaiser le feu qui vous brûle jusqu’aux lèvres !
Il sera aussi une bonne alternative aux smoothies, devenus presque classiques !
lassi a la mangue

Suivez moi, y’a plein de nouveautés aussi vitaminées que ce lassi à la mangue sur l’eshop !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Curry de patate de douce


11 avril 2017

De manière générale je vous avouerais que j’ai du mal à prévoir tous mes repas de la semaine à l’avance. Je suis plutôt organisée mais au quotidien les repas peuvent devenir un vrai casse-tête.
J’envisage assez facilement le début de la semaine puis au fur et à mesure j’improvise avec ce que j’ai dans mes placards et mon frigo. Alors quand je vais les grosses courses une fois par semaine, j’essaye d’aviser en conséquence et je fais le choix d’ingrédients polyvalents avec lesquels je sais que je pourrais toujours faire quelque chose comme avec cette patate douce par exemple. Justement avant les vacances alors qu’il commençait à y avoir de l’écho dans mon frigo ma patate douce m’attendait là, prête pour le service.
Un peu de réflexion, d’imagination et quelques épices suffirent à transformer ce tubercule tropical en curry de patate douce. 

curry de patate de doucePour 4 à 6 personnes
– environ 500 gr de patate douce (j’en avais une grosse)
– 1 CAC de pâte de curry vert
– 1/2 CAC de cumin en poudre
– un petit bouquet de coriandre fraîche
– une briquette de lait de coco (20 cl)
– 1/2 bouillon kubor
– 1 verre d’eau (type verre de cantine duralex)
– 1 cm de gimbembre frais
– sel, poivre
– huile d’olive

Épluchez et lavez la patate douce, puis coupez celle-ci en gros dés de 2 à 3 cm.
Faites revenir les cubes de patate douce dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Salez et poivrez. Ajoutez le curry vert, le lait de coco, l’eau puis le bouillon cube kubor émietté. Mélangez l’ensemble.
Ajoutez ensuite le gingembre râpé, le cumin en poudre et la moitié des feuilles de coriandre préalablement lavées.
Remuez et laissez mijotez pendant 1 quart d’heure à 20 mn. Couvrez pendant la première moitié de cuisson puis découvrez pour laisser évaporer un peu.  Si nécessaire ajoutez un peu d’eau.
Goûtez et rectifiez l’assaisonnement à votre goût. A la fin de la cuisson vous devez pouvoir piquer les patates douces.
Certains pourraient ajouter un peu plus de pâte de curry mais avec les enfants, je préfère préparer des plats plus parfumés que relevés.
Servez avec du riz et quelques feuilles de coriandre fraîches restantes.

curry de patate de douce

Voilà ce curry de patate douce s’est transformé en repas complet. J’ai pu congeler une petite partie pour un repas à l’unité qui me dépanne bien les jours où les garçons sont à la cantine !!

Si vous aimez les plats exotiques et autres curry vous pourrez peut être vous régaler avec mon cari familial, ce curry de légumes ou bien encore ce poulet au curry vert !
Pour le reste, plus à qu’à passer la serviette autour du coup et déguster !! A ce sujet, des modèles mixtes et petits gars sont réassortis sur l’eshop en attendant les nouveautés qui sont en préparation !! Stay tuned !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !