Archives de l’auteur : lafourmiele

Gâteau au fromage blanc léger comme un nuage et son coulis de fraises


12 juillet 2017

il parait qu’entre 19 et 50 ans on aurait besoin de 1000 mg de calcium par jour. On peut simplement répondre à cette nécessité en dégoupillant un yaourt, en tapant dans le plateau de fromages, en servant un petit bol de fromage blanc avec la confiture, une belle portion de brocoli, ou alors, on peut tenter un gâteau avec une bonne dose de calcium dedans. Pour ça il suffit de faire un gâteau au fromage blanc léger comme un nuage. J’avais déjà tenté un tourteau fromager par ici et puis en me promenant à la recherche d’une nouvelle idée sur internet j’ai découvert la version sans pâte de Pauline. Et hop, merci Pauline pour cette idée et ce nouveau dessert !
Cousin du cheesecake ce gâteau au fromage blanc léger comme un nuage se mariera avec tous les coulis possibles. Les fruits ne manquant pas en cette saison, vous pourrez vous faire plaisir !

– 600 gr de fromage blanc ou faisselle égouttée.
– 80 gr de sucre
– le zeste d’un citron bio
– 40 gr de farine
– 40 gr de maïzena ou de fécule de pomme de terre
– 3 œufs
– un coulis de fruits rouges dont voici la recette pour celui à la fraise

Préchauffez le four à 180°

Battre le fromage blanc avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit lisse. Rapez finement la peau du citron (sans aller jusqu’au blanc de la peau qui est amer) avec une râpe type microplane qui râpe vraiment bien et finement.
Séparez les blancs des jaunes.
Montez les blancs en neige
Ajoutez les jaunes d’œufs au mélange de fromage blanc puis incorporez-les à l’aide d’un fouet.
Versez le mélange farine/maïzena tamisé afin d’éviter les grumeaux.
Incorporez ensuite délicatement les blancs en neige avec une cuillère ou une spatule.
Beurrez un moule à manquer de 20 cm de diamètre. Tapissez le fond d’une feuille de papier sulfurisé ronde adaptée au format du moule. Découpez une large bande pour chemisez les bords du moule. Il faut que cela dépasse d’au moins 5 cm car la préparation est monte assez haut même si le gâteau au fromage blanc s’affaisse après sa cuisson.

Versez la pâte dans le moule puis enfournez pour 40 mn environ à 180°.

A la fin de la cuisson sortez le gâteau au fromage blanc du four et laissez refroidir avant de démouler. Le gâteau qui avait monté, monté, va redescendre tout doucement. Transférez-le sur un joli plat et préparez un coulis pour l’accompagner ! Il ne s’en portera que mieux et vous aussi !

Si vous aimez cuisinez avec des produits laitiers, vous vous laisserez peut être tenté par ce gâteau au yaourt poires et sarrasin ou bien un pain au yaourt tout léger ou encore par un fontainebleau !
Sur ce, il est temps d’aller recharger les batteries du côté de la mer et de la plage ! c’est l’heure du break estival tant attendu. A très bientôt et bonnes vacances à tous !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Tarte aux abricots et crème de noisette


5 juillet 2017

Voilà un dessert qui sent bon l’été ! il ne manque plus que les cigales et une jolie terrasse. Pour ces dernières il faudra attendre les vacances mais pour le reste, quelques abricots suffiront à faire notre bonheur !! Pour la réalisation, je me suis fiée à la recette extraite du livre « la fabrique des tartes« . J’aime feuilleter ce livre et il me sert régulièrement pour trouver la recette de pâte idéale. J’ai fait quelques modifications mais les proportions sont bien là ! En tant que fan de noisettes (j’ai dû être écureuils dans une autres vie !) j’en ai mis dans la pâte et dans la crème que je préfère à la crème d’amande plus traditionnelle.

tarte aux abricots tarte aux abricots

Tarte aux abricots et crème de noisettes pour 8 personnes (j’ai utilisé un moule long et 2 petits ronds)

– Environ 25 beaux abricots (oublié de noter leur poids mais j’ai le nombre !!)

pâte à tarte
– 200 gr de farine (pour moi : épeautre et blé)
– 80 gr de sucre
– 25 gr de poudre de noisettes brutes
– 1 pincée de sel
– 120 gr de beurre bien froid coupé en morceaux.
– 1 oeuf entier

Versez dans le bol du robot la farine le sucre et la poudre de noisette avec le beurre froid en morceaux. Commencez à pétrir avec la feuille (le batteur/crochet plat). Vous pouvez aussi travailler le mélange avec les doigts. Quand le mélange est sableux, ajoutez l’oeuf battu et continuez de travailler la pâte jusqu’à former une boule.
Farinez le plan de travail puis étalez la pâte. Foncez la pâte au fond du moule.
Piquez le fond réservez au réfrigérateur 30mn.

Faites chauffez le four à 170°.
Quand la pâte est bien refroidie, cuisez la pâte à blanc (recouvrez de papier alu ou de billes de cuisson) et enfournez à 170° pour 20 mn.

Pendant la pré-cuisson, lavez les abricots, coupez les en deux et enlevez les noyaux.
Préparez la crème de noisette.

Crème de noisette
– 2 œufs battus
– 100 gr de sucre
– 100 gr de noisettes brutes en poudre
– 100 gr de beurre pommade

Travailler le beurre mou et les œufs battus. Ajoutez ensuite le sucre puis la poudre de noisette. Mélangez bien pour obtenir une belle crème bien homogène
Réservez.
Sortez la pâte du four et laissez refroidir.
Versez la crème de noisette sur les fonds de tarte. Rangez les abricots sur le dessus. Enfournez à 180° pour environ 25 à 30 mn. (plus si besoin).
Laissez refroidir puis démoulez la tarte aux abricots sur un plat de service. Vous pouvez aussi ajoutez un peu de confiture d’abricots (délayée avec un peu d’eau) à l’aide d’un pinceau sur les abricots cuits pour les faire briller.

tarte aux abricots

Si vous aimez les desserts abricotés, vous pourrez peut-être aussi vous laissez tenter par un crumble ou un financier abricots à partager.

Et avant de partir en vacances profitez encore de quelques jours pour faire le plein de petits accessoires, cadeau pour soi ou les amis, la famille. c’est sur l’eshop que ça se passe !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Arrêt gourmand à la chocolaterie Cyril Lignac


30 juin 2017

La gourmandise à ce niveau-là, c’est limite du niveau compet’ !! Et oui !
Je reprends donc le fil de l’histoire ! Lors de l’épisode précédent, je vous emmenais manger au café Oberkampf. A ce moment là, la raison l’emportant (ou mon planning gourmand des plus chargés) je résistais à l’appel du dessert pour me concentrer sur la destination suivante : La Chocolaterie Cyril Lignac ! Avec cette étape, je finalisais mon tour des popotes Lignac ou presque (je n’ai pas encore fait le 15). La pâtisserie Lignac située juste en face avait déjà été testée pour un duo sandwich/dessert, puis le Chardenoux pour un dîner en amoureux en terrasse. Il me restait donc l’option café gourmand à la chocolaterie Cyril Lignac !! Tout est situé dans le même quartier. Il suffit de traverser une rue à chaque fois pour passer d’un établissement à l’autre !! Comme c’est pratique n’est-ce pas !
La chocolaterie Cyril Lignac a beaucoup de charme tout comme le Chardenoux. La déco m’a plus d’emblée avec ces chaises bistrot dépareillées et son carrelage vintage.

chocolaterie cyril lignacTout est très graphique : de la déco aux tablettes de chocolat. Tout est soigné et les pâtisseries n’appellent que vous ! Le plus dur étant de choisir.
chocolaterie cyril lignac chocolaterie cyril lignac chocolaterie cyril lignac Optimisation de la visite oblige Yza et moi avons opté pour un partage de deux pâtisseries individuelles : le noisette (biscuit amande, crème à la noisette, fine couche de chocolat au lait et noisette, ganache au gianduja lait noisette)
Verdict : une tuerie. Voilà, ça c’est dit : Ça fond dans la bouche. C’est très délicat et tout léger tout autant que la deuxième pâtisserie : l’équinoxe (crème légère à la vanille bourbon, cœur crémeux caramel beurre salé et croustillant au spéculoos). Que dire ? Malgré l’aspect extérieur gris qui nous a vraiment surpris (limite, on passait à côté car ce gris nous a un peu bloqué), nous avons beaucoup aimé. C’est très très bon. Un expresso aurait peut-être été un choix plus judicieux pour accompagner nos pâtisseries plutôt qu’un grand crème car, si l’impression de légèreté est là, ces desserts sont tout de même assez riches !

chocolaterie cyril lignac

Verdict, encore bravo pour ce lieu si gourmand. La chocolaterie Cyril Lignac est validée haut la main. un seul petit regret : que ces pâtisseries haut de gamme ne soient pas servies dans une jolie vaisselle plutôt qu’une assiette en carton et une cuillère en plastique. Cela nous a manqué à toutes les deux.
Il faut compter 6,5 € pour chaque pâtisserie.
J’ai également ramené un petit souvenir (le contraire aurait été étonnant) : une barre chocolatée biscuit caramel nougat cacahuète. Par 30° dehors ce n’était pas la meilleure des idées mais la gourmandise étant ce qu’elle est je l’ai fait quand même. Résultat prévisible, le chocolat a un peu souffert du voyage Paris-Banlieue mais cela n’a pas altéré le goût de cette petite tuerie, encore une : comme un twix version 5 étoiles. Parfait pour accompagner un petit café (il s’accordera un peu moins à mon maillot de bain cet été, mais que voulez vous… )

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Un déjeuner au Café Oberkampf


26 juin 2017

Au cas où certains ne l’auraient pas encore remarqué je suis une fille gourmande !! très gourmande ! du genre à regarder avant de me déplacer quelque part où sont les bons plans food : resto, bistrot, boulange, épicerie !! Je suis à l’affût. Avant de tenter une expédition dans un quartier ou une nouvelle ville, je chasse les coins sympas sur les réseaux sociaux et les blogs ! Ce coup ci c’est tombé sur le café oberkampf que j’avais repéré il y a déjà un moment mais sans trouver l’occasion d’y aller. J’habite pas loin de Paris pourtant mais il faut juste trouver le temps d’y aller passer la journée et si possible lier l’utile à l’agréable.
Alors voilà, après avoir fait une petite virée au marché st Pierre en prévision d’une ou deux cousettes d’été, avec ma cop Yza (best friend ever pour toutes ces expéditions gourmandes : on est des malades !) on est parti direct au café Oberkampf !
C’est à l’opposé, dans le 11ème mais peu importe, quand on aime on ne compte pas. Objectif rue Neuve Popincourt. Dès la sortie du métro, j’ai sorti mon tel et mon appli city mapper que monsieur Fourmi m’a fait découvrir !! Oh my god, pourquoi n’avais je pas découvert cette appli plus tôt !! Cela m’aurait évité de nombreux détours et des moments de solitude à me demander vers où je devais aller !! Bref mon tel en main, telle une boussole, à la recherche d’un trésor, j’ai suivi mon petit point bleu jusqu’à la fameuse adresse.

Le lieu est tout petit, une douzaine de couverts  au maximum . Des petites tables, chaises blanches et banquettes. C’est sobre et c’est hyper clean : du bois et du blanc. L’accueil sympa et service nickel. La cuisine est simple et c’est aussi ça qui me plaît. Une proposition de brunch alléchante,  1 ou 2 plats chauds, 2 salades, quelques tartines et des jus frais (thé glacé, matcha…).
L’offre pour déjeuner en ville le midi s’est vraiment variée depuis quelques années vers du bio, des trucs avec des graines, des propositions parfois un peu tout much mais qui ont ouvert le champ des possibles et permettent de manger bien et sainement au quotidien. Au café Oberkampf la carte est donc simple et c’est tant mieux car tout est frais.

Alors oui à la Shakshuka à base de sauce tomate, poivrons, oignons, épices est relevée  (voire bien relevée) avec de l’harissa et des œufs, cuit au four. Ce plat est servi tout chaud dans des caquelons et il faut compter 12€ (avec 1 ou 2 oeufs). On peut se rajouter une petite salade. Les mélanges sont parfois surprenants sur la carte mais ça marche. Le thé glacé était parfait.
Je me serais bien laissée tenter par un dessert : un part de banana bread mais la journée n’était pas finie. L’autre objectif de la journée était de passer chez Cyril Lignac !! Alors j’ai zappé le dessert et opté pour un bon café crème avec un joli coeur dessus !! C’est swag et c’est bon (Adieu le p’tit noir amer de certain bistrot).

Le quartier est sympa pour s’y balader et faire du shopping. Si vous êtes dans le coin vous pourrez aussi essayer la maison bastille, et la fabrique des tartes !
Stay tuned les amis, le dessert sera servi dans un prochain article !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Couronne de pain complet aux fruits secs méthode tangzhong


21 juin 2017

Si le pain n’existait pas il faudrait l’inventer !! Je me réjouis de ne pas être allergique au gluten chaque jour surtout au moment du petit déjeuner. Cela dit la baguette n’est pas le pain qui me fait le plus rêver même si je lui croque toujours le croûton avant d’arriver à la maison. Je lui préfère le pain complet le plus souvent. J’en achète pour moi surtout car j’ai des amateurs de baguette à la maison. Par curiosité et pour me faire plaisir, je voulais tester la méthode tangzhong déjà largement approuvée sur une version briochée sur un pain complet aux fruits secs. C’est chose faite et voici tous les détails.

pain complet aux fruits secs methode tangzhong

Pain complet aux fruits secs méthode tangzhong

Tangzhong
– 20 gr de farine
– 100 gr d’eau

Mélangez la farine et l’eau dans une casserole comme un roux pour une béchamel. Montez jusqu’à une température de 65° (j’ai utilisé mon thermomètre à sucre).
Versez à part dans un bol en couvrant au contact. Laissez au frais une nuit.

– 500 gr de farine bio blé et grand épeautre (T80) que vous pouvez aussi trouver ici mais je l’ai trouvé en supermarché
– 1 CAC de sel
– 320 ml d’eau
– 6 gr de levure de boulanger sèche (un sachet) ou 12 gr de levure fraîche
– 150 gr d’un mélange de fruits secs. J’ai mis des raisins secs, des pruneaux et un restant d’un mélange de fruits secs acidulés Keimlig (baies de goji, cranberries, physallis…). Optez pour les fruits secs que vous avez et que vous aimez.

Sortez le tangzhong avant la préparation de manière à ce qu’il revienne à température ambiante.

Versez la farine dans le bol de votre robot. faites un puits et versez la levure sèche au milieu et la tang zhong de la veille. Ajoutez le sel dans un autre puits fait dans la farine (le sel doit éviter de toucher la levure).
Versez l’eau petit à petit et commencez à pétrir. Si besoin, ajoutez un peu d’eau si la pâte est trop sèche et épaisse ou de farine si la pâte vous semble trop collante.
Ajoutez ensuite les fruits secs (coupez en morceaux les gros fruits comme les pruneaux).
Au bout de 10 minutes de pétrissage environ, la pâte doit se décoller des bords tout en étant bien souple.
Couvrez d’un linge humide et laissez la pâte lever pendant une bonne heure et demi.
Ensuite Dégazez la pâte puis façonnez 8 pâtons (les miens faisaient environ 150 gr chacun).
Déposez les boules de pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et formez une couronne en gardant un espace d’1/2 à 1 cm entre chaque pâton.
Recouvrez à nouveau du linge et laissez reposer environ 3/4 d’heures.

Préchauffez le four.
Enfournez ensuite à four chaud à 200° pendant 25 à 30 mn.
A la fin de la cuisson, faites glisser la couronne de  pain complet aux fruits secs sur une grille et laissez refroidir jusqu’à la dégustation !
Résultat : des petits pains à la mie moelleuse et pas trop dense comme on peut trouver parfois avec les pains complets (c’est pas un pain au levain non plus). Je le trouve aussi plus digeste que la traditionnelle baguette blanche ! Le tangzhong aide à la pâte à lever et lui conférer cette consistance plus moelleuse que d’ordinaire. A refaire !
pain complet aux fruits secs methode tangzhong

J’ai congelé une bonne partie des petits pains complets aux fruits secs que j’ai dégoupillés au fur et à mesure de mes besoins (le matin au petit dej). Tranchés et toastés avec un peu de beurre (au moins demi-sel), j’adore !

Retrouvez toutes les recettes de pains et autres brioches par ici !

Dernière ligne droite avant les grandes vacances des minis et des grands aussi ! Plein de petites nouveautés sont arrivées sur l’eshop : des étuis à lunettes, des pochettes, des sacs à coulisses toujours pratiques. Plein d’idées pour l’été à petits prix pour la maîtresse, le maître, l’atsem ou la nounou. On en profite !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

une saison, un top : marguerite dans mon dressing !


14 juin 2017

Le printemps est là ! c’est sans doute ma saison préférée, avec ses jours qui ne font que s’allonger !
Tout est si  positif dans le printemps : les jours plus longs, la chaleur qui s’installe, les odeurs des plantes et fleurs qui se sont mis à pousser, pousser … et  la lumière aussi ! Bref j’aime le printemps mais l’été arrive et je ne suis pas mécontente non plus. On passe des manches longues aux manches courtes sans prendre de risque de se geler ! Les vacances se préparent et pour mettre dans ma valise : un nouveau top. Celui là s’appelle marguerite !
Chaque année, c’est devenu presque une tradition. Je trouve un coupon de tissu que je chasse ou pas !! Je sais que j’ai ce patron magique qui m’attend dans mon armoire ! Ce fameux patron est une bidouille réalisée à partir d’un patron d’une robe du livre de couture japonais n°273.
J’ai déjà réalisé ce top avec ce patron et celui-ci aussi. Ce sont mes préférés. On me demande souvent ce patron et ce livre mais il n’est plus disponible nulle part !!


Ca vous avance pas beaucoup je sais !!
En général je vous oriente vers le top Minute de Aime comme Marie pour compenser ce manque ! Il n’est peut être pas pas aussi rapide mais il est possible d’enlever le passepoil de devant pour gagner un peu de temps et avoir cette coupe simplissime.
Pour moi ce sont 2 morceaux de tissus et une parmenture ! un ourlet en bas et pour les manches. le tour est joué.
Le tissu vient de la droguerie où je fais régulièrement un pèlerinage sachant par avance que je ressortirais avec un coupon ou deux. il y avait un grand choix et beaucoup de jolies choses ! J’ai tourné une fois puis deux sachant que ce serait un sacrifice d’en élire qu’un ou deux !
Cette fois ci j’ai fondu pour ce coupon de 70×134 cm bleu aux motifs géométriques ponctués de ces petites fleurs comme des marguerites ! (11,90€ vraiment pas la ruine pour un top !) Je sais que ce morceau si petit qu’il soit suffit à réaliser ce modèle. C’était un peu juste pour la parmenture mais possible. J’ai tout de même opté pour une petite fantaisie pour le col.

marguerite

Petit détail, j’ai réalisé la parmenture en vichy bleu assorti ! margueriteVoilà ! Marguerite est entrée dans mon dressing et fera partie de ma valise !! Il est tout léger et ne prend pas de place, comme ça on peut en mettre plus !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Poulet tandoori


7 juin 2017

Voilà déjà un moment que j’avais en tête un poulet tandoori ! Ca vous change du blanc de poulet grillé, du poulet rôti et j’en passe !! C’est qu’il y en a des façons d’accommoder le poulet. J’en ai souvent dans mon frigo car on peut facilement l’adapter et improviser un repas avec cet ingrédient de base ! Ca marche à toutes les sauces ou presque.
Cet poulet tandoori est vraiment simple à préparer à condition d’avoir les bonnes épices chez soi. A défaut vous pouvez vous utiliser un sachet d’épices tandoori tout prêt que vous pourrez customiser/compéter car il n’y a souvent pas autant d’épices et ingrédients que dans le mélange qui suit.

Pour la recette je me suis fiée à Anne du fameux blog Papilles et pupilles .

poulet tandoori

– 4 blanc de poulet fermier et élevé en plein air s’il vous plaît !
– 1 cuillère à soupe de paprika doux
– 1 cuillère à soupe de cumin
– 1 cuillère à soupe de coriandre moulue (ou de grains de coriandre)
– 1 cuillère à café de curcuma
– 1 cuillère à soupe de garam masala (facultatif)
– 1 morceau de gingembre d’environ 3 cm
– 2 gousses d’ail
– 1 yaourt à la grecque
– 2 cuillères à soupe de jus de citron
– 40 ml d’huile de votre choix
– sel
– poivre

Pour la sauce
– 1 yaourt grec
– un petit bouquet de feuille de menthe (environ 8 à 10 feuilles. Les miennes étaient petites mais j’aime bien cette sauce mentholée rafraîchissante).
– sel, poivre
– 1 CAS d’huile d’olive.

Dans un bol, mélangez les différentes épices. Vous pouvez les torréfier dans une poêle à sec 1 ou 2 minutes afin de faire ressortir leur parfum. Perso, j’ai zappé cette étape !
Mélangez ces épices avec un yaourt grec, le gingembre râpé, l’ail finement haché, le jus du citron et l’huile
Quand cette préparation est prête, coupez les blancs de poulet en 2 dans la longueur et badigeonnez entièrement ces derniers du mélange épicé.
Déposez les morceaux de poulet dans un grand plat allant au four et enfourner pour environ 30 mn à 200°. Ajuster la cuisson si besoin afin que les morceaux de poulet soient dorés.

Pendant la cuisson vous pouvez préparez la sauce au yaourt.
Versez un yaourt grec dans un bol. Salez, poivrez et ajoutez l’huile d’olive.
Lavez et ciselez les feuilles de menthe puis incorporez ces feuilles au yaourt. Reservez au frais jusqu’au moment de servir.
Vous pouvez garder à part quelques feuilles pour décorer.

poulet tandoori

Vous pouvez servir ce poulet tandoori chaud mais cela marche aussi bien froid surtout quand il fait déjà bien chaud dehors.  Avec quelques crudités et/ou du riz c’est délicieux et c’est un plat que je ferais sans doute bien plus souvent !
Il ne manquerait plus que des naans et un lassi pour compléter le tout !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cookies à la banane et au chocolat


2 juin 2017

Quand vous avez des bananes qui commencent à crier au secours dans la coupelles de fruits mais que plus personnes ne veut les manger, y’a plusieurs solutions :  les lourder mais vraiment c’est très très moches, on ne fait pas. Vous pouvez aussi faire une compote avec quelques pommes ou un banana bread en version grande ou mini façon muffins avec de la noix de coco et tout et tout.
Mais ce n’est pas tout : vous pouvez aussi faire des cookies ! Non sans blague !
Et si puisque je vous le dis !
Je me suis vaguement inspirée de cette recette mais finalement assez rapidement égarée pour finir avec cette version un peu plus rustique (because la farine semi-complète) et peut-être un peu plus riche. Pour les allergiques aux oeufs (mais pas au gluten, on ne peut pas tout avoir), no soucy, il n’y en a pas !! Bref ils ont tout bon ces cookies qui aident à manger les bananes trop mûres !

cookies banane chocolat

cookies banane chocolat

Pour une quinzaine de cookies à la banane et au chocolat (6 cm de diamètre plus ou moins)

– une banane bien bien mûre
– 30 gr de sucre blond ou cassonade
– 150 gr de farine semi-complète
– 35 gr de beurre ramolli
– 30 gr de pâte à tartiner chocolat noisette. J’ai utilisé de la pâte à tartiner Malakoff  . Elle est fabriquée dans le sud de la France et elle est super bonne avec que des bonnes choses dedans. (on a dit adieu au nutella depuis longtemps car il y a de bonnes alternatives en bio et aussi chez weiss comme celle que j’achète en vrac chez day-by-day)
– 1/2 CAC de bicarbonate (ou levure chimique)
– 20 gr poudre de noisette
– 80 gr de chocolat au lait concassé. On aussi testé avec le chocolat noir. C’est une affaire de goût

Préchauffez le four à 180°.
Mélangez la banane écrasée avec le sucre, la farine, la pâte à tartiner, le bicarbonate. Ajoutez le beurre ramolli, la poudre de noisette. Coupez la tablette de chocolat en grosses pépites. Incorporez celles-ci à la pâte et le tour est joué. Façonnez des boulettes d’environ 3 cm et déposez-les en quinconce sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Aplatissez-les légèrement avec une fourchette et enfournez pour 12 mn à 180°
cookies banane chocolat

Voilà le travail. Ces cookies à la banane et au chocolat sont un chouette goûter. Ils permettent de sauver une banane d’une issue triste et fatale. Ce sont presque des coolies anti-gaspi.

Si vous n’avez pas de bananes mais que vous voulez quand même faire des cookies, je conseille vivement ceux-là  et ceux-là aussi. Il n’y a que l’embarras du choix avec cette recette-ci ou celle-ci avec des dattes et des noisettes !
Allez je m’arrête là !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Up cycling : le cas du sac de café et du cabas


29 mai 2017

Rien ne se créer, rien ne se perd, tout se transforme !! J’aime tout à fait cette idée ! Quand c’est possible j’évite de jeter. J’aime aussi transformer et bricoler !!
J’avais un vieux cabas, grand et pratique à la ville comme pour faire le marché ou aller à la plage. Un grand cabas en toile de jute avec des poignées en cuir à porter au bras ou à l’épaule. Je l’ai usé jusqu’à la corde et j’étais sur le point de m’en séparer mais j’avais du mal à m’y résoudre alors qu’il y avait surement un moyen d’en faire encore quelque chose.
La toile de jute, j’y pensais mais je me disais que ça serait sûrement une galère à coudre. Mais en trouvant un grand sac de café en toile de jute avec toute son histoire de sac de café, je me suis dit qu’il fallait absolument lui donner sa chance. Mon vieux cabas et mon sac de café se sont rencontrés pour une opération upcycling ou « recyclage par le haut ».

J’ai choisi le meilleur morceau de mon sac de café qui trimbale son parcours sur lui. Rendez-vous compte le chemin qu’il a parcouru jusqu’à mon salon : Départ du Guatemala, passage par le Havre puis Versailles !! ça rajoute un supplément d’âme à mon nouveau sac.
De mon ancien cabas j’ai gardé les anses, la poche intérieur et le système de fermeture que j’ai adapté à mon nouveau sac. Peu de travail donc, à part refaire un patron d’un grand cabas. Je croyais en avoir de mes derniers travaux de couture grand format mais non, j’avais dû faire ça à la « oneagain » ! Un nouveau patron donc et une nouvelle doublure en grosse toile gris/noir pour lui donner de la tenue et un côté moins rustique.

Il mesure 38 cm de large ce qui laisse la place pour y fourrer son porte-monnaie et les courses à venir (parfait pour les journées shopping ambitieuse. La petite poche est pratique pour le téléphone, le paquet de mouchoirs ou les cartes de visite !
Le grand est pratique et rassurant.
Je suis hyper contente de cet upcycling et de mon nouveau grand cabas. Je vous avoue que ma machine a quand même eu du mal à avaler les épaisseurs. J’y ai laissé 1 aiguille et un peu de ma patience (légendaire !!). Les finitions ne sont pas aussi jolies que souhaitées, rapport aux difficultés que j’ai eu à coudre la toile de jute et les sur-épaisseurs.
La jute a beaucoup peluché pendant mon bricolage mais finalement après quelques sorties avec une veste en toile ou un sweat, ça s’est plutôt bien passé. Je ne dis pas que ça ne laisse rien sur un pull noir !! Faut pas pousser.

Si vous êtes un piètre bricoleur ou que vous préférez les choses toutes faites, il y a aussi l’eshop  sur lequel vous pouvez compter pour shopper des idées pour l’été : des idées cadeaux pour la maîtresse, des petits sacs, des pochettes ou des étuis à lunettes pour toute la famille et même des sacs à tartes et des vides-poches pour planquer/ranger joliment tout plein de trucs ou bidules à la maison (clés, coton, couches, mouchoirs, figurines pokemon, petits jeux, maquillage, vernis, pain, noix…). Tout ça de 9 à 30 € (Whaaaat ! c’est pas possible …. et si !) . Bref il est urgent de ne pas traîner.

Si vous êtes réfractaire aux achats sur le net, vous pouvez tout aussi bien me contacter pour organiser une petite vente privée tout en prenant un café !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

Cobblers à la fraise pour le dîner


23 mai 2017

Tous les jours dès qu’il fait beau, je file sur mon balcon voir où en sont mes plantations. Rien de bien important mais juste de quoi procurer le plaisir de récolter sa petite production ! Il y a bien des aromates, quelques radis, tout minis (suis pas très forte sur la production de radis) et des fraises !! J’ai, en particulier, un fraisier qui donne pas mal et cela me ravit ! Il suffit de peu de choses : un petit espace, une jardinière, de la terre, du soleil, de l’eau et hop ça pousse ! Pas besoin d’un jardin pour commencer à planter, même, si je l’avoue, cette idée me fait un peu rêver ! En attendant, comment manger ces fraises ! On peut les croquer ou les accommoder en un dessert un peu plus élaboré qui ne demande pas trop de temps à cuisiner.
Des cobblers à la fraise seront donc parfaits pour le dîner. Découvert l’été dernier avec des pêches, voici un réinterprétation printanière et légèrement plus rustique à base de rapadura et de farine semi-complète.Cobblers à la fraise Cobblers à la fraise

Pour 6 personnes

– 50 gr de beurre (et un tout petit supplément pour beurrer les moules)
–  250 gr de fraises
– 150 gr de farine semi-complète
– 80 gr de rapadura (sucre intégral non raffiné. si vous n’en avez pas optez pour 150 gr de sucre)
– 1 CAC de levure chimique
– 1 gousse de vanille
– 16 cl de lait

Préchauffez le four à 180°

Beurrez 6 petits moules ou un plat à gratin
Faites fondre le beurre.
Dans un saladier, mélangez le rapadura, la farine semi-complète, la levure et les grains vanille. Versez le beurre fondu sur le mélange précédent et commencez à mélanger. Ajoutez le lait petit à petit tout en mélangeant jusqu’à obtenir une pâte lisse et homogène.
Versez cette pâte dans le plat à gratin.
Lavez, équeutez et coupez les fraises puis disposez-les sur la pâte en hésitant pas à les enfoncer pour avoir des fraises jusqu’au fond.
Enfournez pour cette fournée de cobblers à la fraise 5 mn environ.

cobbler à la fraise

A la fin de la cuisson, sortez les cobblers à la fraise du four et laissez refroidir avant de déguster.
Si vous aimez les fraises vous pouvez aussi vous régaler avec un victoria sponge cake fraise et chantilly ou en tarte aux fraises classique mais tout aussi délicieuse

Je rajoute une petite info sur les nouvelles ventes privées ! Si vous habitez dans le 78 ou 92 et que vous aimeriez bien prendre un petit café entre copines tout en faisant un peu de shopping depuis votre salon contactez moi ! Toutes les infos sur les ventes-privées avec la fourmi Elé sont par là !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !