Up cycling : le cas du sac de café et du cabas

Rien ne se créer, rien ne se perd, tout se transforme !! J’aime tout à fait cette idée ! Quand c’est possible j’évite de jeter. J’aime aussi transformer et bricoler !!
J’avais un vieux cabas, grand et pratique à la ville comme pour faire le marché ou aller à la plage. Un grand cabas en toile de jute avec des poignées en cuir à porter au bras ou à l’épaule. Je l’ai usé jusqu’à la corde et j’étais sur le point de m’en séparer mais j’avais du mal à m’y résoudre alors qu’il y avait surement un moyen d’en faire encore quelque chose.
La toile de jute, j’y pensais mais je me disais que ça serait sûrement une galère à coudre. Mais en trouvant un grand sac de café en toile de jute avec toute son histoire de sac de café, je me suis dit qu’il fallait absolument lui donner sa chance. Mon vieux cabas et mon sac de café se sont rencontrés pour une opération upcycling ou « recyclage par le haut ».

J’ai choisi le meilleur morceau de mon sac de café qui trimbale son parcours sur lui. Rendez-vous compte le chemin qu’il a parcouru jusqu’à mon salon : Départ du Guatemala, passage par le Havre puis Versailles !! ça rajoute un supplément d’âme à mon nouveau sac.
De mon ancien cabas j’ai gardé les anses, la poche intérieur et le système de fermeture que j’ai adapté à mon nouveau sac. Peu de travail donc, à part refaire un patron d’un grand cabas. Je croyais en avoir de mes derniers travaux de couture grand format mais non, j’avais dû faire ça à la « oneagain » ! Un nouveau patron donc et une nouvelle doublure en grosse toile gris/noir pour lui donner de la tenue et un côté moins rustique.

Il mesure 38 cm de large ce qui laisse la place pour y fourrer son porte-monnaie et les courses à venir (parfait pour les journées shopping ambitieuse. La petite poche est pratique pour le téléphone, le paquet de mouchoirs ou les cartes de visite !
Le grand est pratique et rassurant.
Je suis hyper contente de cet upcycling et de mon nouveau grand cabas. Je vous avoue que ma machine a quand même eu du mal à avaler les épaisseurs. J’y ai laissé 1 aiguille et un peu de ma patience (légendaire !!). Les finitions ne sont pas aussi jolies que souhaitées, rapport aux difficultés que j’ai eu à coudre la toile de jute et les sur-épaisseurs.
La jute a beaucoup peluché pendant mon bricolage mais finalement après quelques sorties avec une veste en toile ou un sweat, ça s’est plutôt bien passé. Je ne dis pas que ça ne laisse rien sur un pull noir !! Faut pas pousser.

Si vous êtes un piètre bricoleur ou que vous préférez les choses toutes faites, il y a aussi l’eshop  sur lequel vous pouvez compter pour shopper des idées pour l’été : des idées cadeaux pour la maîtresse, des petits sacs, des pochettes ou des étuis à lunettes pour toute la famille et même des sacs à tartes et des vides-poches pour planquer/ranger joliment tout plein de trucs ou bidules à la maison (clés, coton, couches, mouchoirs, figurines pokemon, petits jeux, maquillage, vernis, pain, noix…). Tout ça de 9 à 30 € (Whaaaat ! c’est pas possible …. et si !) . Bref il est urgent de ne pas traîner.

Si vous êtes réfractaire aux achats sur le net, vous pouvez tout aussi bien me contacter pour organiser une petite vente privée tout en prenant un café !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires sur “Up cycling : le cas du sac de café et du cabas

  1. Nathalie V.

    Ouh la la ! ça c’est un IT bag où je ne m’y connais pas – Luuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuv it! T’es bonne pour en sortir un collection entière pour satisfaire tes fans en délire ;-)))
    Trop méga top!!! Pile dans le tendance estivale – j’en veux 1 !!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *