Escale gourmande à Pézenas

Chaque année nous passons une partie de nos grandes vacances dans le sud. A chaque visite, nous tentons de découvrir un petit plus le Languedoc mais il reste toujours des coins de l’arrière pays encore inexplorés comme si cette région était une source inépuisable de visites.
Pézenas est tout proche de notre point de ralliement familial et nous aimons particulièrement nous y promener.
Pézenas n’est pas uniquement la ville de Molière et de Bobby la Pointe !! C’est aussi une jolie ville où il fait bon se flâner. Les petites rues et les bâtisses qui ont traversé plusieurs siècles promettent de belles promenades. Jolies fenêtres, belles pierres ou gargouilles étranges attirent toujours l’attention.pezenas3

pezenas2

pezenasLes vieilles pierres sont une chose, la gourmandise en est une autre !! Cette nouvelle adresse (5  Rue des chevaliers Saint Jean) pourrait aussi être une « super carotte » pour les minots qui vous accompagnent : « tu marches encore un peu et tu auras une glace » !!
Et pas n’importe laquelle puis que ce nouveau glacier piscénois : « Marguerite« , propose vraiment des glaces délicieuses. Elle sont préparées à base de lait frais et bons produits. Marguerite propose aussi des smoothies.
L’endroit est nickel, le décor est épuré : blanc et gris avec des gros bidons de lait pour habiller le bas du comptoir. Il est possible de s’y poser un moment : en terrasse ou dans la salle ouverte sur l’extérieur.
Les cornets sont également maison et très bons. Bref, s’il y a un endroit où manger des glaces à Pézenas c’est bien là.
marguerite-pezenas

cornets-marguerite glaces-margueriteAutre gourmandise assurément typique à ramener : Le malakoff !
Cette petite barre chocolatée qui a fait le bonheur de générations d’enfants de la région avait arrêté sa production dans les années 90. Pour la plus grande joie des locaux de l’étape et des touristes gourmands, les malakoffs font leur retour. La boutique de Pézenas installée au 17 rue de la foire propose non seulement ses fameuses barres chocolatées : noir, lait, chocolat blanc, mais aussi des pâtes à tartiner, tout juste mortelles ! Si vous résistez faites le moi savoir ! Vous devez forcément être un super héros !
malakoff2 malakoffAutre gourmandise typique que vous pouvez également ramener de Pézenas : ses fameux petits pâtés. Cette spécialité en forme de bobine de fil est une recette sucrée-salée aux saveurs de miel, épices et agneau. Ces petits pâtés ramenés par lord Clive, vice roi des Indes aux 18 ème siècle, ont traversé les âges pour nous régaler encore aujourd’hui. Ils sont délicieux avec une salade en entrée.
Je vous conseille ceux de la maison Lallemand. C’est toujours ici que nous les achetons et ils sont vraiment très bons.

Pézenas n’est toujours pas au bout de ses ressources !
C’est est aussi la ville idéale pour chiner ! Dès l’entrée de la ville, les brocantes sont à l’honneur et s’enchaînent de part et d’autres. Il fait bon flâner de boutique en boutique à la recherche de trésor, à la découverte d’objets inattendus et qui sait, vous repartirez peut être le coffre un peu plus plein qu’à aller ! A quelques jours du départ, je me demande encore, d’ailleurs, comment tout va rentrer dans la voiture !!brocante-pezenas

duo-brocante-pezenas

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires sur “Escale gourmande à Pézenas

  1. Christiane

    Si vous aimez les perles allez voir la boutique Metissage a Pezenas. La veritablebcaverne d’Ali Baba!!!!

    Répondre
  2. Hélène (Cannes)

    Quelle belle escale gourmande ! Je connais ses pâtés, j’en ai préparé parfois, goûté une fois sur place mais malheureusement, ils étaient secs et pas bons … J’étais tellement déçue ! C’est pourquoi je m’y suis mise moi-même ensuite ! ;o) Joli glacier, j’adore les cornets. Ils sont superbes ! Sûr qu’on croquerait bien dedans. Quant aux Malakoff, je ne connais pas non plus. Je crois que tout cela méritera bien un jour une nouvelle visite ! ;o)
    Bisous
    Hélène

    Répondre
  3. nadine

    Nous aurions pu nous y rencontrer ! C’est la ville où j’ai grandi et où j’ai passé une partie de ma jeunesse. Comme nous habitons tout près nous y allons assez souvent…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *