Cookies aux dattes, mulberries et noix de pécan, sans sucre ajouté !

Si vous n’êtes pas partis sur Mars ces derniers mois, la tendance « zéro sucre » qui plane au dessus de nous ne vous aura pas échappé. Pourquoi pas ! Je ne compte pas bannir le sucre de notre alimentation mais j’ai un peu réfléchi à la question.
Pâtissant assez régulièrement pour les desserts et pour les goûters maison, je me suis aperçue que je devais acheter assez souvent un nouveau kilo de sucre, signe que nous en consommions pas mal. Du coup je me suis mise à réduire légèrement le nombre de pâtisseries produites par semaine (même si c’est un peu trop tard pour l’opération maillot !) pour proposer plus souvent le fameux trio : pain beurre chocolat au goûter tout en me concentrant sur des saveurs plutôt salées, une fois derrière les fourneaux.
En parallèle, j’ai abandonné le sucre dans mon café ce qui ne me manque finalement pas du tout ! ainsi que le sucre dans mes yaourts que j’aromatise parfois avec de la confiture ou de la compote…. Nous sommes loin d’une vie monacale, rassurez vous !
cookies sans sucre pécan mulberries

Bref notre consommation de sucre est un peu retombée et je n’ai plus besoin d’en acheter aussi souvent.
Continuant de surfer sur cette vague, je me suis lancée dans des cookies sans sucre. Avec de belles dattes (de chez bionoor)et des fruits secs pour contre-balancer l’absence de sucre. Ces cookies sans sucre ajouté sont tout à la fois gourmands grâce aux fruits secs et rustiques, de part l’utilisation de farine d’épeautre semi-complète.

– 160 gr de farine d’épeautre semi-complète T110 (ma p’tit marotte du moment : pour changer du blé et dont les apports nutritionnels sont visiblement intéressants : l’épeautre est plus riche en protéine, zinc, magnésium et cuivre que le blé, et moins de gluten également. Je le trouve en vrac chez daybyday mais on trouve cette farine assez facilement dans toutes les boutiques bio).
– 40 gr de poudre d’amande
– 1 CAC de levure chimique
– 70 gr de beurre mou
– 1 oeuf
– 80 gr de dattes dénoyautées
– 3 CAS de jus de pomme
– 40 gr de noix de pécan
– 60 gr de mulberries (mûres blanches séchées) que vous pouvez remplacer par d’autres fruits secs comme les raisins.
Mixez les dattes et le jus de pomme.
Mélangez la farine, la poudre d’amande, la levure, le beurre e l’oeuf dans le bol de votre robot muni de la feuille (batteur plat).
Ajoutez les dattes mixées et mélangez jusqu’à obtenir une pâte.
Ajoutez alors les mulberries et les noix cassées entières et grossièrement avec les doigts.
Préchauffez le four à 180°
Façonnez des boules de 3 cm de diamètre environ et aplatissez-les légèrement  (1 cm de haut) avant de les disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfournez pour 15 mn environ.

Voilà, pas plus compliqué que ça de faire des cookies sans sucre !! Vous pouvez adapter aussi la recette en :
– remplaçant la farine d’épeautre par de la farine de blé pour un effet moins rustique.
– remplaçant les mulberries par des raisins secs ou des figues par exemple peut être plus facile à trouver.

cookies sans sucre pécan mulberries

Pour aller chercher tous ces bons ingrédients, il ne vous reste plus qu’à vous équiper d’un joli sac en tissu fait par ma pomme et en avant guinguamp !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires sur “Cookies aux dattes, mulberries et noix de pécan, sans sucre ajouté !

  1. Isabelle

    aaahhh, la petite fourmi m’ a écrit…. ce n’ est pas pour moi toute seule ? laissez moi donc mes illusions de temps en temps !!! Alors la fourmi n’ aime plus le sucre? moi c’ est le gras, tu nous fais quand des cookies sans beurre ?
    Bisous

    Répondre
  2. Carole

    Super initiative.
    Nous aussi on diminue le sucre de façon générale.
    Quand on ne peux pas s’en passer, j’utilise le sucre d’agave, qui a un IG bas.
    Bonne dimanche soir !
    Carole

    Répondre
  3. EmilieRD

    Ca me donne bien envie! C’est vrai que le sucre « naturel » est présent dans beaucoup d’ingrédients de cette recette! Ce défi est une mode, mais il ne peut pas nous faire de mal, bien au contraire, si on y pense, c’est incroyable ce qu’on avale en sucre, en sel et en gras…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *