Homard au beurre d’estragon

Pour un dîner aux chandelles ou pour partager un bon moment à table entre amis, le homard s’avère être un très bon allié! Met de choix, festif par excellence, il saura ravir vos papilles sans faire de vous un esclave en cuisine car sa cuisson est délicate et rapide.
Quand je dis que sa préparation est rapide c’est aussi en partie à cause de ma lâcheté à devoir affronter le coup de couteau entre les deux antennes pour tailler la bête en deux!! Pas forcément outillée avec the couteau qui tranche sec, appréhension de devoir faire face à un homard « récalcitrant » se battant pour sauver sa peau! Bref, par couardise, j’ai donc opté pour la facilité et pris un homard cru surgelé, ! oui c’est moche!

Homard au beurre d'estragon
diner-aux-chandelles

Pour la suite, rien de plus facile.

Pour un dîner  à 2 il vous faut ceci (pour 4 multipliez par 2 et ainsi de suite!)
– 2 demi-homard surgelé cru. Pour les plus audacieux, un beau homard bien frais débarquant direct des côtes bretonnes serait idéal!
– 25 gr de beurre demi-sel
– sel/poivre
– quelques branches d’estragon.

Si comme moi, vous avez choisi la version surgelée, décongelez le homard à l’avance.
Sortez le beurre à l’avance puis avec une fourchette,mélangez 25 gr de celui-ci avec quelques branches d’estragon lavées et ciselées.
Chauffez une poêle. Mettez le beurre dans celle-ci. Quand le beurre est chaud, déposez les 2 demi-homards côté chair dans la poêle.
Cuisez 3 mn environ. Retournez le homard une minute encore côté carapace et terminez la cuisson en arrosant de beurre d’estragon. Un tour de moulin de poivre et de sel avant de servir (avec du riz ou quelques petits légumes : fèves, petits pois…)

Passez à table!

homard-beurre-d'estragon

et si vous aimez les crustacés, vous aimerez peut être cette histoire de langoustes flambées !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someone
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires sur “Homard au beurre d’estragon

  1. alice

    Moi aussi, cette histoire de bestiole à zigouiller, ça me bloque! Je vais essayer le surgelé picpic bien que la mer ne soit pas bien loin et les viviers non plus… Merci pour l’idée!

    Répondre
  2. ici-and-ailleurs

    Je n’en ai fait qu’une fois et je n’ai pas osé opter pour la technique du couteau non plus, je l’ai ébouillanté vivant (ce qui est dur aussi, mais moins gore je trouve 🙁 ). J’aimerais bien en refaire, merci pour cette bonne idée!

    Répondre
    1. lafourmiele Auteur de l’article

      Bonjour,
      Oui cela doit pouvoir se faire sans souci avec un beurre maître d’hotel. Après tout est affaire de goût : Persil ou estragon ? faites vous plaisir !
      A bientôt et bonne journée.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *